À propos

Je vous propose de prendre personnellement nos problèmes quotidiens à la racine et de réfléchir nous-mêmes à l’institution d’une vraie démocratie : et la racine d’une démocratie digne de ce nom, ce n’est pas l’élection — élection qui est par définition aristocratique (choisir le meilleur, aristos), donc oligarchique— , la seule racine de la démocratie, c’est le tirage au sort.

Depuis le débat référendaire sur le TCE (un puissant révélateur !), j’ai réalisé, avec d’autres citoyens, d’une part, l’importance de nos institutions dans notre vie de tous les jours et d’autre part, l’état de décrépitude dans lequel nous laissons se dégrader ces règles supérieures, par indifférence paresseuse le plus souvent.

L’approche institutionnelle m’apparaît désormais comme une clef de lecture universelle pour décrypter l’actualité et cette clef me permet de découvrir certaines sources profondes du malheur des hommes.

Ce blog nous permet d’échanger, de confronter nos points de vue, de les rapprocher (ou pas)… C’est un outil pour notre « cerveau collectif » qui est en train de naître, depuis une dizaine d’années, grâce à l’hyper connexion que permet la technologie moderne.

226 réponses à “À propos

    • bonjour Etienne, je souhaite entrer en contact avec vous, merci de me répondre, j’ai des contributions à vous proposer pour l’emploi dans vos ateliers.

  1. Au Québec, tout est à faire, c’est dingue !

    • En Belgique aussi tout est à faire, nous sommes, avec des adhérents E&R Belges, sur un projet de structure proposant des ateliers pour établir une communauté dont le but premier est de transformer la masse d’électeurs écervelés en citoyens réfléchis. En tous cas, comme dirait Étienne, le principal en première instance est de répandre le « virus ».

      Je profite de ce commentaire pour exprimer mon plus profond respect à Monsieur Étienne Chouard.

    • Jacques,
      Bonjour. Tu seras là samedi ou dimanche au 10015 Chambord, Montréal pour s’organiser?

    • Au Québec, la situation est différente de celle de la France. En France, les Actes constituants de l’État de la Ve République ont été validé par Le Peuple Souverain de France par référendum. Certes, ils doivent être rénovés, par Le Peuple, pour contrer le rapt autocratique perpétré par la minorité activistes ploutocratique dite du 1% qui est parvenu à contrôler les institutions et dispositifs politiques, économiques, culturels et médiatiques de nos sociétés aspirant à la DÉMOCRATIE.

      Au Québec, JAMAIS Le Peuple Souverain du Québec n’a eu l’occasion de se prononcer sur la nature, le contenu des Actes constituants de l’État du Royaume de la Couronne canado-britannique qui se sont toujours imposés au Québec par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple Souverain du Québec, ni à la Conquête, ni en 1982 quand le Parlement de Westminster s’est prononcer pour accorder à la Couronne canado-britannique son indépendance de la Couronne du Royaume-Uni.

      Nous nous trouvons donc à vivre depuis 256 ans ce que la France a vécu à compter de juin 1940 au moment où s’est imposé l’État d’exception de Vichy par-dessus la tête démocratique constituante du Peuple Souverain de France. C’est l’UNION de la résistance et de toutes les forces démocratiques citoyennes et politiques du Peuple Souverain de France qui a pu lui permettre de RENVERSER la dictature d’occupation collabo et de fonder par référendum en 1946 la IVe République.

      Au Québec, il faut prévoir pareillement,l toutes choses égales par ailleurs, donner l’occasion au Peuple Souverain du Québec de RENVERSER démocratiquement l’État de clair déni démocratique canadian, et non pas se contenter d’appeler Le Peuple à dire OUI à la Constitution de l’État devant succéder à l’État illégitime actuel du Canada.

      En juin 1940, de Gaulle n’a pas appelé Le Peuple Souverain de France à rédiger sous dictature d’occupation sans OUI, la Constitution de la France LIBRE.

      En France, actuellement, c’est sous République démocratique validée par Le Peuple que pourra se tenir un jour un large et libre processus constituant pour fonder la VIe République du Peuple Souverain de France comme l’appellent de leurs voeux Étienne Chouard et Jean-Luc Mélanchon.

      DÉMOCRATIE 101 | http://democratie101.unblog.fr/

  2. Bonsoir, vous avez des liens avec » démocratie réelle »?
    c’est pour les élections que je demande ça…

  3. On est quelques uns à apprécier vraiment la lecture de ce blog, source d’information incontournable. Merci pour l’effort. Pourtant, on aimerait opposer un commentaire critique au sujet du format de lecture des articles.

    Il est vraiment difficile d’avoir accès au blog alors que on doit passer par une page d’accueil bourré d’informations, vidéos, photos, couleurs, polices, etc. Cela devient presque agressif. C’est du très lourd, vraiment, et c’est dommage de pas faire passer le message à cause d’un mauvais formatage. Lire le blog depuis un
    dispositif mobile devient impossible. Est-il nécessaire de tout mettre sur une seule page ? J’en connais que laissent tomber rien qu’à la vue d’un tel désordre, malgré leur sincère intérêt.

    Puis, essayer de lire le blog en passant par le flux rss des articles est tout un défi, surtout si on veut le lire sans connexion : beaucoup de gens (tentent) de lire le blog sur dispositif mobile lorsqu’ils se déplacent. Est-il si compliqué de fournir un format rss / atom lisible ?

    Bref, on est sûrs qu’en se contraignant à un format plus soigné (les exemples ne manquent pas sur WordPress), le blog aurait un impact plus profond sur des gens intéressés à votre initiative.

  4. Bonjour,
    Merci pour votre intervention de dimanche dernier à l’U.E. de Nouvelle Donne. Elle a bien été nécessaire dans une réunion de « nouveau parti politique » qui a toujours bien du mal à se libérer de ses archaïsmes et réflexes aristocratiques. A toute

  5. bravo pour tout ce que vous écrivez, dites ou faites.
    Je souscrit à 3000% Il faudrait pouvoir « cristalliser  » tout cela, partout en France jusque dans les plus petits villages.
    Pourquoi pas par un «  » » » réveil citoyen » » » Organiser des «  »rassemblements de citoyens «  » » pour manifester pacifiquement et propager nos idées. Cela pourrait se faire dans des lieux «  »emblématiques » tels que places de village, de villes, à proximité des mairies,
    préfectures Etc…
    Tous ces citoyens seraient « porteurs » de vieux « réveils » qui sonnent fort, dans des assiettes avec des pièces de monnaies, ou portés à la main. Les faire sonner pour attirer l’attention afin de pouvoir  » délivrer  »
    notre message » » » ».
    Des téléphones portables pourraient faire le même office.

    Cet ensemble pourrait nous amener, pourquoi pas, à présenter un «  »candidat » » à la prochaine présidentielle en 2017 pour « nous représenter et
    pouvoir déclencher « tous les processus » de création d’une « constituante » et de tout ce qui en serait « constitutif » pour la » » » » 1° république citoyenne » » » »

    Il faudrait bien passer par tout cela pour substituer «  » » la V république » » » à cette nouvelle «  » 1° république citoyenne «  » »en se servant des « institutions actuelles ». Ou alors, il faudra sortir « les fourches »!
    qu’en pensez-vous?
    cordialement
    entropie

  6. La propagation des idées se fait à différents niveaux… et il ne faut pas sous-estimer les niveaux les plus « impalpables » où l’information doit s’imprimer ici-et-là avant de déclencher tout un champ de possibilités physiques et plus concrètes à nos yeux.
    2017 peut-être mais ce n’est là qu’un moyen… pour mettre toutes les chances de notre côté c’est l’objectif qu’il faut surtout avoir à l’esprit : Démocratie – Constituante – Ateliers Constituants – Fondamentaux démocratiques.

  7. Bonjour,

    j’aimerais attirer votre attention sur le point de jonction existant entre la création de monnaie et l’exercice de la liberté (entendez Pouvoir).

    Une simple constatation résume ce point par une question:
    -Quel est la fonction effective d’un responsable politique? Que fait-il?

    Proposition de réponse:
    après étude de dossiers et consultation, il signe des chèques, qui valident les projets. S’il valide les projets et doit fournir la monnaie pour ce faire, alors il est à l’origine de la création de monnaie en tant que décideur souverain. L’état, la banque, suivent le mouvement et ne sont pas décideurs (en principe régalien).

    Cette même question peut également s’appliquer à tout un chacun.
    Raisonnement par l’absurde : tous les humains décident ensemble une grève de l’achat et boycottent tous produits de la distribution taxée. Le résultat tangible et immédiat sera un effondrement des chaines de distribution et des chaines de production directement associée à cette distribution; et l’arrêt de toute création monétaire bancaire. Nous n’en sommes pas loin (sep2014)
    Cette « logique » de l’extrême nous montre que l’origine de la création de monnaie est le consommateur, qui, enrégimenté ou non par la publicité, décide de ses achats.

    Le responsable politique, qui signe les chèques, dépend également des projets voulus par les consommateurs qui ont des besoins (définition de l’idéal, n’est-ce pas, nous connaissons la réalité déviée par l’égo de l’élu qui veut laisser sa trace, son paquet).

    Pour en savoir plus sur cette réflexion et parvenir vous-mêmes à la conclusion qui s’impose naturellement:
    http://forum.langage.free.fr/viewtopic.php?f=36&t=31

    Si vous lisez cette suite de documents jusqu’à la conclusion, vous comprendrez que le virus a déjà été répandu depuis fort longtemps, mais que le message contenu dans ce virus est devenu OGM et rendue in-identifiable par un ensemble d’obédiences douteuses.

    Quelques milliards de créateurs monétaires potentiels vous écoutent.

    A vous.

    • Max,

      quand vous dites que ce sont les consommateurs, privés et publics, qui créent la monnaie, je réponds : oui mais non…

      D’un côté, dans le régime de la monnaie de crédit qui est le « notre », il est bien évident que toute la création monétaire est faite à l’occasion de crédits bancaires. Et par ailleurs, d’une manière plus ou moins fortement indirecte, on peut considérer (dans l’hypothèse d’un régime stabilisé et à moyen terme) que c’est la consommation qui occasionne ces crédits.

      Mais de l’autre, dans la très grande majorité sinon dans la totalité des cas, il y a pas mal d’objections qui viennent contre l’idée que les consommateurs sont les décideurs de ces crédits. Le principales, à mon sens :

      D’abord, le cas de figure le plus incontournable est celui des crédits bancaires contractés pour des investissements, le volume de loin le plus important étant associé à ceux des entreprises privées. Or la première objection qu’on peut et qu’on doit faire est que ce ne sont pas les consommateurs des produits fabriqués et des services fournis par ces entreprises qui décident leur production. Tu peux toujours dire que la demande fait l’offre, çà restera toujours une vue de l’esprit et en tous cas un pari que font les entreprises elles-mêmes. Des critiques pas si extrémistes te diront qu’il n’y a qu’à lever le nez pour voir qu’au présent on invente un tas de besoin qui n’en était pas hier et que pourvu qu’ils restent solvables, la plupart des gens finiront par acheter n’importe quoi, tout ce que la pub leur fourgue et qui se transmet par mimétisme et sentiment de vide à combler…

      Quant aux investissements publics, là encore, même si les circuits sont en partie très différents, ils ne sont pas directement assimilables aux productions qu’ils occasionnent, et encore moins à la volonté des « consommateurs » (ne parlons même de la complexité insondable des rapports qui « unissent » ce qui tient encore lieu de « citoyens » à ce qui tient encore lieu de « zommes politiques »).

      Ensuite, même dans les cas les plus directement rapprochés de ton schéma, ceux du crédit à l’immobilier, du « crédit à la consommation » ainsi désigné, etc., même si tu admets qu’assez généralement les banques prêtent à qui le demandent, quoique cette vue générale qui ne vaille couramment pas pour les clients les moins solvables, tu oublies de parler du taux d’intérêt. Autrement dit et pour aller droit au but, même quand ce sont les consommateurs qui décident de la création de monnaie, il ne faut faut tout de même pas oublier que leurs critères de décision ne se limitent pas à leurs idéaux ou leurs caprices, ils sont très fortement conditionnés, d’une part, par le fait que le prix de la monnaie change assez fortement selon les usages que l’on en fait, d’autre part par le fait qu’ils ont à mettre en balance de leurs envies de voir des produits apparaître out of thin air la cruelle réalité des limites de leurs revenus.

      Ce qui renvoient ensuite assez directement au travail, donc à la production, donc à l’investissement, …

      Et, disais-je, et çà çà vaut pour le tout, le prix de la monnaie ce n’est pas le principal, le capital emprunté, ce sont les intérêts (au passage, si les consommateurs créent la monnaie, qui la détruit = qui décide de rembourser le principal ?) S’interroger sur qui décide de la création monétaire est une chose, mais sauf à concevoir une parfaite abstraction il faut en particulier savoir qui fixe les taux d’intérêt. Et par ailleurs et surtout, qui les engrange… Car ne pas parler des intérêts, du moins dans le schéma le plus général et au présent, c’est ne pas parler des rentiers.

      • Ce plaisir de te lire ou relire, SAM… au coeur de cette chaleur hivernale et festive et familiale
        CHOUARDament !
        EFFAB

        • Bonjour SAM,

          la bonne année m’a fait révisé mon idée première sur les géomètres. Apparemment eux aussi avaient « oublié ».

          Je vois un peu partout les traces de ce que fut l’humanité avant que celle-ci ne se mette à manger du fruit de l’arbre du milieu; fruit au triple aspect qui égare nos âmes en maelströms sanglants; ces guerres de destruction permanente des Christines et des Christs qui servent à compenser la magie noire du persiffleur d’antan: celui qui nous a transformés en prolétaires prolétalisants; celui qui n’a fait qu’augmenter l’impôt particulier sur notre fortune commune, à grand coup d’anatocisme totalitaire et permettant ainsi, non la « propriété privée », qui connait invariablement son terme en tombe et dans le vers, mais l’expropriation d’usage, issue commune de la dépossession constitutionnalisée dès 1789 (ou peu après) dans son préambule même, et existant précédemment sous l’autre forme de la liberté régalienne, pour l’unique élu, de battre monnaie.
          Un poison mortel qui a justifié toutes les dérives, et surtout, celles des banquiers sensés avoir le rôle des « Pères » monétaires des nations, et qui aujourd’hui, malgré toutes les autres compensations structurelles (smig, syndicats, partis pol, etc) que la guerre, se voient « contraints » d’affamer en spéculant sur la denrée.

          Sam, vous ne faites que décrire notre réalité en la ramenant sans cesse à votre perception orthodoxe du réel; ce faisant ainsi de vous l’un des bardes de la pensée immobile.
          Il s’agit ici d’arracher la vielle page crasseuse et de plancher sur du blanc.

  8. Le cacosoïsme est fort séduisant et fort révélateur de la réalité systémique et naturelle des choses… une approche sémantique qui ne doit en rien cependant nous détourner de la Cause ou de l’objectif principal car si le consommateur semble être roi et déciderait en premier lieu, il est tout aussi vrai qu’il est très influencé dans ses choix de consommation, lui qui finit par s’embarquer et s’endetter dans tant de choses inutiles et inconséquentes à d’autres (d’autres manquant cruellement eux de choses vitales), sans parler qu’il n’est plus rien si du jour au lendemain on lui coupe les vivres : distributeurs inopérant et supermarchés non achalandés.

    • Merci de votre réaction, je pense que l’approche est d’ordre philosophique, mais je vous concède que la frontière, si elle existe, n’est pas bien loin de la sémantique ou plus exactement de la sémantique générale.

      Vous parlez de la Cause. Selon les résultats de mes recherches, la structure de notre « société » est l’émanation, la manifestation de nos pensées.

      Ces pensées sont formulées par le verbe inscrit en nous, nommé autrement « langue maternelle ».

      Vous aurez beau refaire le monde mil fois; mais sans aborder le sens des formes (des mots) au préalable à toute action, toute pensée qui se veut constructive, donc structurelle, sera dévoyée par la portée sémantique du langage vernaculaire utilisé dans la majorité des débats (sauf Étienne et quelques poètes). Un langage aux sens approximatifs qui n’opèrent aucune construction, ou alors boiteuse.

      Cette critique ne s’adresse qu’en dernier lieu à ce blog, car il y progression et prise de conscience des pièges opérés sciemment par l’ingénierie sociale qui a « oublié » que l’humain avait un cœur. Et Franck Lepage nous met sur la voie.

      Exemple
      Vous dites plus haut: « car si le consommateur semble être roi et déciderait en premier lieu, il est tout aussi vrai qu’il est très influencé dans ses choix de consommation, lui qui finit par s’embarquer et s’endetter dans tant de choses inutiles et inconséquentes à d’autres (d’autres manquant cruellement eux de choses vitales) »

      Au delà de la critique grammaticale de votre formule (conditionnel ajouté au « si ») quel est le sens du mot « vrai »?
      Par qui, ou quoi le consommateur est-il influencé ? ; « ses choix de consommation » vous ne semblez pas distinguer la contingence du désir.

      La suite est cruciale dans cet exposé, cher Baffi 😉 vous posez dans la même phrase les mots  » dette  » et « inconséquence ». Mes recherches m’ont amené à découvrir que c’est la dette qui est inconséquente, et non les comportements humains eux-mêmes dirigés par l’abandon du jubilé permanent, de la remise de dette immédiate et inconditionnelle inscrite dans notre mémoire collective. Il faut aller jusqu’au bout des découvertes et lire la suite. Bon courage.

      • Non que je me défile, mon cher MAX (virtuel et inconnu), mais j’use suffisamment du verbe et son acolyte avec un grand V pour me disperser ainsi à l’infini sur des points de sémantiques et autres digressions des plus subtiles aux plus alambiqués, bref, le Verbe lui-même en devient négatif et improductif quand il se disperse et se complaît surtout à s’entendre parler et jouir d’une certaine manière à pouvoir répondre systématiquement à qui que ce soit… bref 2, je préfère désormais m’en tenir à la Cause et ne jamais oublier qu’il y a autant de hauts et de bas dans la vie d’une fourmi, aussi insignifiante ou aussi inspirée soit-elle.

        Mais j’apprécie beaucoup ce BAFFI et ce joli clin d’oeil, rien n’est plus cher à mon coeur que la chaleur humaine humble et spirituelle à la fois (compris les deux acceptions de ‘spirituelle’)

        CHOUARDAMENT VOTRE

        • Cher Effab,

          n’ayant pas compris à qui j’avais à faire précédemment, et le doute persiste, je ne prendrai pas la liberté de vous nommer. Cependant vos signatures sur le blog du plan C me laisse à penser que le masque de l’animateur sert à autre chose que la liberté.
          Virtuel et inconnu serais-je pour vous? Ne vous ai-je remis en mains propres les documents imprimés d’après le lien que j’ai laissé plus haut? Fontenay sous Bois (94) fin mars 2014, ce n’était pas vous? 🙂 Il vous ressemblait le gars, et aussi gentil que vous. Surprenant, non? 🙂

  9. Je viens de découvrir votre intervention du 5 septembre à l’émission ce soir ou jamais et dans la foulée votre site, je suis complètement d’accord avec vous. Je suis en immersion dans un système qui me maintien la tête sous l’eau depuis plusieurs années et m’empêche de m’en sortir tout en me laissant de quoi subsister moi et ma famille. Je n’ai pas poussé la réflexion aussi loin que vous en touchant directement à la constitution, même si je suis convaincu que sa réécriture est plus que nécessaire, toutefois j’aurais énormément à dire sur le système administratif français. Je vous souhaite bon courage dans votre combat.

    • Bien des choses à vous, BLAISE… vous êtes ici chez vous_n’oubliez pas que toute pensée, aussi humble ou anodine puisse-t-elle paraître, peut valoir cent discours et des synergies plus inspirées encore, plus actives…
      CHOUARDament vôtre !
      EFFAB

  10. Bonjour M. Chouard! Je viens de voir votre intervention dans CSOJ avec Attali, un peu d’oxygène vos mots, oui, mais un débat n’est pas vraiment possible, on ne peut pas demander gentiment aux maitres de renoncer à leur pouvoir…
    Je voulais vous dire autre chose en fait, à propos de vos propositions pour le système économique. Ici en Allemagne j’ai participé à un moment donné aux discussions avec les gens qui essaient de promouvoir le revenu minimal garanti, mais vite j’ai compris que c’est un combat perdu d’avance. Je n’ai pas le temps de discuter ici les raisons, mais je me demande si vous avez réfléchi sur une autre propositions, qui à mon sens serait la seule solution: l’impôt absolu.

    Je connais quelques initiatives timides dans ce sens, j’ai eu à un moment donné des échanges avec Sam Pizzigati (editeur « Too much »), nous sommes très rares à soutenir une telle idée… Vous, qu’est ce que vous en pensez? Laisser fonctionner le marché libéral, laisser à chacun la mission dure d’assurer son pain, mais limiter en haut les revenus ? Finalement, en ce point Attali a raison: le système pompe toujours un peu d’argent afin de maintenir les employés en vie, ils ont l’intérêt. Négocier le montant, c’est rater le combat, car cela ne va pas empêcher les riches à maintenir l’écart. Et le problème c’est l’écart, pas le revenu minimal.

    Le pouvoir des maitres vient exclusivement de l’argent, vous avez bien décrit les mécanismes du pouvoir alimentés par le fric. Si personne (ni banquier ni politicien) ne peut avoir un capital personnel plus grand que, disons 100.000, ou gagner par mois plus que, disons 5000, alors toutes les perversions du système capitaliste qu’on décrit dans des infinis textes depuis 200ans vont tout simplement disparaitre.

    Bonne continuation!

    Cristian Dragnea

    • l’impôt absolu >>>
      Connais pas 🙁
      On peut savoir plus ?

      • 🙂 vous connaissez pas car c’est moi qui emploie ce terme. Sam Pizzigati, par exemple, propose un « maximum wage ». Mais si on plafonne seulement les salaires et pas la fortune personnelle aussi, celle-ci continuera a s’accroitre sans limites.

        • 🙂 ouf, je croyais avoir raté une bonne idée 🙂

          (((
          Sans opposition au principe, je me dis que si la fortune peut grimper sans limite, c’est qu’il y a un problème dans le mécanisme d’acquisition, et que le besoin d’écrêter survient quand on ne résout pas ce problème.
          Mais là se dresse la question de toute l’organisation humaine, est il est juste, tant c’est complexe, de parfois souhaiter soigner l’effet avant la cause 😉

          Peut être y a-t-il aussi quelque chose à repenser côté monnaie, puisqu’elle est l’un des principaux outils pour l’accumulation.
          )))

      • Il parle du revenu maximum en fait.

    • Le problème c’est bien d’abord le revenu minimal, car voyez vous il y a des gens qui n’ont pas assez d’argent pour vivre.

      • ceux-la ils sont sur la Terre depuis l’époque des néandertaliens. et personne n’avait le devoir de leur assurer le pain ou le jambon, ni la nature ni dieu ni les autres néandertaliens. ils ont toujours du trouver une solution par eux-mêmes. aujourd’hui il n’y a plus de solutions, car le monde est pris. en fin, on explore d’autres planètes…

  11. à mon sens, chercher les « problèmes dans le mécanisme d’acquisition » c’est une fausse piste. Et s’il n’y a pas de problème? Et si le mécanisme marche tel qu’on l’a conçu et qu’on le maintien? Je croit en fait que l’on confond pas mal les plans légal et moral. D’un point de vu légal les grandes fortunes sont parfaitement acceptables. Il n’est écrit dans aucun système légal qu’on a pas le droit d’accumuler 1 million de fois plus que les autres. L’effet est que cela peut arriver et arrive:-) En lorsque cela arrive, et qui forcement produit une masse de pauvres, on commence les discours moraux ou on cherche les failles dans les mécanisme, un exercice bien sûr futile.

    • L’accumulation de richesses tient à des mécanismes qui ont été très largement identifiés. Et une large littérature existe déjà sur les solutions alternatives à ces mécanismes. Et cette littérature ne cesse de s’enrichir.

      • Le problème n’est donc pas un pb d’identification, mais simplement le fait que des gens défendent ces mécanismes d’inégalités de richesses.

      • je réitère la question: ces mécanismes d’accumulation, sont ils illégaux ou immoraux?

        s’il existe des mécanismes d’accumulation parfaitement légaux, au nom de quoi voulez-vous trouver de « solutions »?

        et comment et qui persuader de les appliquer?

        trois quarts des pauvres rêvent d’être eux-aussi riches… (je sais, cette dernière estimation c’est de la pure spéculation:-)

        • Il ne faut pas mélanger le droit et la politique.

          La politique consiste pour partie à définir les lois. La justice a pour rôle de les faire respecter.

          Il n’est donc pas question de droit ici, c’est à dire de savoir si on respecte telle ou telle loi, mais bien de politique, donc de définir quelles lois il faut mettre en place.

          Donc à propos des mécanismes d’accumulation, quelles règles mettre en place pour que ces mécanismes permettent au contraire une meilleure répartition des richesses.

          Nous sommes donc en conflit d’intérêt avec ceux qui veulent que ces mécanismes restent en place, soit parce qu’ils en profitent, soit parce qu’ils comptent dans un avenir proche faire partie de ces gens.

  12. Nous sommes au bois joli.

    Si l’écureuil rentre des noisettes avant l’hiver, ce n’est pas immoral.

    S’il rentre toutes les noisettes, cela provoque la mort de ses voisins.
    Si bien que promptement, c’est à dire avant le printemps, le boulimique se retrouvera seul.
    En tel cas, la société écureuil est mal organisée.
    Est ce immoral, c’est une autre question que celle de l’organisation.
    Fort intéressante au demeurant.

    Supposons maintenant que la société écureuil sorte un texte nommé DUME, déclaration universelle de la morale écureuil, et dispose d’une sono pour la faire entendre.
    En tel cas, nombre d’écureuils modifieront leur comportement, spontanément, je veux dire sans contrainte physique.
    Mais il en suffit d’un pour que le remède soit inopérant.

    Il est donc nécessaire à la société écureuil, si collectivement elle décide de faire appliquer son texte, de disposer d’autres moyens que ceux qui visent uniquement le cœur, ou l’entendement.
    Des outils plus physiques, veux-je dire, qui sans se nommer justice et police n’en seraient pas moins de cet esprit.

    Compter sur la morale pour harmoniser le monde est une merveilleuse ambition, que je partage ( lire morale anarchiste de kropotkine) mais en l’état du niveau de conscience de la foule, cette ambition est insuffisante, il lui faut une béquille, implantée dans le pouvoir temporel.
    La définition de cette béquille, qui la définit, et le bois dont elle est faite, cela se trouve être le sujet central de nos préoccupations, sur ce site 😉

    Nous pourrions alors penser à muscler par l’éducation le niveau de conscience global, ou par la propagande, mot qui vient de propager … , sorte de gérondif substantifié, ceci afin d’obtenir l’unité mentale et spirituelle de la foule, un peu comme ce qui se fait au Bhoutan.

    Mais alors grand serait le risque de dérive et d’uniformisation, mise en faisceau (même racine que fascisme) de toutes les âmes humaines.
    Notons que si l’intention est bonne, ce ne serait pas pire que la pédagogie TF1 😉

    Peut être l’équation humaine est elle impossible à résoudre de manière définitive, ce qui justement nous impose la croissance continue de la qualité de la morale, convenue autant que personelle, et l’amélioration continue des institutions.
    L’aboutissement de ces deux évolutions aboutissant asymptotiquement au Shambala, ou à la république des anges, qui sont parmi nos mythes les plus heureux.
    On s’en occupe 😉

  13. mes 2 derniers commentaires ont été supprime… en parlant de « muscler par l’éducation » 😉

  14. ah ben zut, j’espérais te lire.
    (((Je pense qu’il s’agit d’un bug ou d’une erreur de manip)))

    Cette question ( morale et politique ) est importante.

    • mes messages sont réapparus.
      oui, la question de la morale et de la loi. les écureuils ont engendré un système contradictoire: d’un côté ils ont écrit la DUME, la charte des principes généraux pour leur vie ensemble; d’un autre, ils ont mis ces principes en pratique via un set de lois contredisant la DUME, tout en prétendant le contraire: la loi permet d’amasser des noisettes sans limite (tant que des impôts sont payés), mais « on » a le devoir (dit la DUME) d’assurer à chaque écureuil au moins quelques noisettes.
      La loi ne dit pas directement « une partie des écureuils n’ont pas le droit à des noisettes ». Mais elle crée cette situation de facto, en n’interdisant pas l’accumulation sans limites des noisettes.
      Enfin, nous savons qu’en fait il ne s’agit pas d’une erreur, ce n’est qu’un des sophismes utiles aux écureuils puissants qui ont établi les règles du jeu. Le problème c’est l’aveuglement des autres écureuils, qui se laissent galéjer avec la DUME et surtout parce qu’on leur laisse la liberté de faire pareil que les boulimiques. Comme si cela changerait la statistique, ou comme si chaque écureuil voudrait vivre une vie de boulimie et de compétition.

      • Oui, CHRISTIAN, l’éthique et la justice au cœur du dispositif et pierres angulaires de ce projet sociétal plus humain et plus respectueux, plus conséquent, plus digne… les écureuils ne sont pas seuls et c’est bien de la survie et du bon équilibre de la Forêt dont il s’agit.
        CHOUARDament !

  15. La seule erreur de la démocratie est de donner le pouvoir au peuple avant les élections, pour élire justement, et ne leur donne pas après.

    La démocratie doit se faire en 2 actes : l’élection du représentant, ce dernier étant élu car ses idées sont partagées par le plus grand nombre.

    Le second acte, le référendum post mandat. Une fois le mandat terminé, le peuple doit revoter par référendum pour une question simple : le représentant doit-il mériter le panthéon pour sa gestion, ou la pendaison ? Si la pendaison gagne le référendum, l’homme politique est simplement pendu (ou décapité selon les convenances du peuple)… S’il a fait les choses pour le bien du peuple, il sera mis au panthéon… Entre ces 2 actes, l’élu touche une rémunération + prime de risque très très correcte ne lui laissant pas l’excuse d’une quelconque corruption de sa part.

    Ce système a l’avantage d’écrémer pas mal de personnes qui ne pensent qu’à leur tête et pas au peuple (en clair ils réfléchissent à 2 fois avant de se présenter).

    Il a l’avantage, vu le risque pour la tête de l’élu, de faire réfléchir à deux fois à son action : si une banque peut acheter un élu, il ne peut pas acheter 60 millions de voix… Mieux vaut donc, pour l’élu, que le référendum du peuple soit acheté par son bon travail.

    En dernier lieu, la démocratie serait alors totale… le pouvoir ultime est le pouvoir du peuple… Or, nous sommes dans un système où la démocratie est le pouvoir premier du peuple (à savoir élire)… tant que l’action de jugement du peuple n’est pas mis en œuvre, la démocratie n’existe pas.

    Stéphane TURCO

  16. PS pour le post précédent :

    1- désolé des fotes d’orthograf

    2- pour être bien clair, le seul pouvoir de la démocratie n’existe que par le jugement du peuple

    Or, à cette heure, le jugement du peuple n’existe que par la réélection, ou non, de l’élu, s’il se représente.

    Le risque de l’élu dans une démocratie actuelle est nul : s’il est élu, il gagnera du fric à foison, en détournera peu-être, au pire sera jugé pour malversation et ne sera jamais mis en prison, et ne sera peut-être pas réélu… et encore, quand on voit sarko qui devrait croupir en prison comme tant d’autres et risque d’être réélu en 2017…

    la peine de mort rétablie pour les seuls hommes d’État est un vrai risque qui bridera vraiment la corruption de ceux ci, ces derniers jouant leur tête.

    Il va sans dire qu’un homme politique qui fuit la France pour ne pas se faire juger par le vrai pouvoir du peuple post mandat serait irrémédiablement déclaré coupable et la peine de mort s’appliquerait automatiquement. À nos services extérieurs de s’occuper de sa mort dans quelque endroit qu’il se trouve sur la planète.

    Le pouvoir du peuple doit s’appliquer dans les frontières de sa nation d’origine, mais l’homme politique partant à l’étranger doit avoir un rôle de valise diplomatique. Il est une parcelle de nation et le pouvoir de la démocratie doit le considérer comme une parcelle de 80 kilos de cette nation.

    Un pays protégeant l’homme politique en fuite ferait une ingérence dans les affaires intérieurs d’un pays. Tout homme politique doit donc être un « corps diplomatique » à lui tout seul.

  17. me revoilou pour une autre pensée, basée sur des faits
    le mécontentement populaire , les hommes politiques nous disent a travers tous les médias qu’ils tiennent en considération la parole des français..

    question : prenez des agriculteurs , des « bonnets rouges » , des protestants pro palestiniens et j’en passe , bref prenez toutes les causes , toutes les manifs qui ont créé des émeutes ou des dégats matériels ces dernieres années en France..
    Nous avons tous vu les commerces saccagés , des forces de l’ordre prises a partie…. hors la question la plus étonnante et donc la plus intéressante a mon sesn est celle ci :
    combien de permanences UMP et PS saccagées ?.. combien de représentants UMP et PS pris a partie physiquement avec lancers de pavés , de barres de fers et j’en passe, comme le sont les forces de l’ordre.; aux dernieres nouvelles aucunes..

    quelles sont donc ces manipulateurs qui dirigent nos colères contre des artifices et non contre les fautifs primaires de nos colères , a savoir nos élus ?

  18. Bonjour,

    Autre pensée :

    Il y a trois classes sociales ; les riches, les pauvres et les miséreux. Les riches vivent bien grâce aux autres, les miséreux vivent mal à cause des autres, et les pauvres, classe sociale schizophrène, pense vivre bien grâce aux riches et mal à cause des miséreux.

  19. il n’y a que 2 classes sociales
    nous ne sommes pas en démocratie , mais en  » légo-cratie » (je sais pas si le terme existe mais bon) , a savoir le pouvoir par la loi
    la loi et son pouvoir est inscrit dans la déclaration des droits de l’homme : la loi régit tout et tout ce qui n’est pas régit par la loi n’est pas interdit.
    dans un légocratie , ceux qui font la loi sont au final les seuls détenteurs du pouvoir.
    quand nous regardons les professions de nos députés , les lois votées , on se rend compte (exemple parmi d’autres) qu’avec plusieurs dizaines de députés venant du secteur médical , le trou de la sécurité sociale ne sera jamais comblée , plus le trou se faisant grand , plus il est mesure de la richesse que les députés du secteur médicaux se construit
    Le votant des lois est le seul qui ait un pouvoir dans la main , l’autre classe sociale etant ceux qui n’ont pas le pouvoir des lois , ezt vivote entre les 2 le règne des résaux.. « je ne connais pas et n’ait pas le pouvoir de la loi mais mon ami est député et peut m’aider dans certains domaines.. la sphere du réseau est non négligeable

    que ce blog parle monnaie et constitution n’est qu’une vanité.
    toutes ces dérives ne seront abolies que lorsque la démocratie sera véritable , soit comme je le dis , le pantheon ou la pendaison post mandat votée par le peuple en référendum.
    Ce système ne verra bien sur je pense jamais le jour , de ce fait vous pouvez élaborer 300 000 constitutions , parler de 40 000 monnaies et sorte de gerer cette monnaie , le seul pouvoir du peuple est je le répète , le pouvoir de vie ou de mort sur les élus post mandat

    la démocratie comme elle existe de par le monde depuis la nuit des temps , ce concept de démocratie n’est qu’un bout de viande jetée a la meute pour qu’elle s’amuse avec , se batte avec , et que les maitres de la meute se dispute les meilleurs morceaux
    stéphane

  20. merci ana de m’avoir corrigé ! 🙂
    en effet définition de nomocratie
    régime politique dans lequel une loi, fixée une fois pour toutes, représente l’autorité suprême

    notons quand meme le relationnel de la loi et de l’homme de pouvoir (ironie)
    seule la loi fait autorité..la loi est changeante , l’autoritarisme est changeant , vu que les lois changent en fonction des votes de nos députés..
    la « démocratie » n’est donc que la mouvance de la dictature , dictature ne perdurant que grace a cette vivification par le changement . La notion de changement donnant impression de liberté et la mouvance jouant le role de protoxide d’azote pour le peuple : ce dernier est content , car les lois changeant il a l’impression d’etre libre..et l’erreur philosophique est là ! la loi ne change pas l’autorité qui la vote , et une autorité qui se meut avec les lois , au bon gré de cette autorité , n’est qu’au fond qu’une dictature , qui se différencie de la « vraie » dictature (comprendre : celle que le peuple a en idée de dictature) parce que la « dictature » est invariable dans le pouvoir de son autorité
    bon bref chais pas si vous avez suivi.. mais difficile de développer en quelques lignes un discours pouvant etre développer en 10 heures

  21. PS : (pas parti socialiste hein , mais post scriptum)
    comment se fait il que des lignes de mes textes soient surlignées .. qui les surligne ? merci d’avance pour votre réponse

  22. salut j stephane , j’ai cliqué sur ton pseudo , ce qui m’a amené sur ton site semble t il.. je parcourt vite fait et je tombe sur l’article concernant les intérets de la dette..pour en parler , savoir deja comment ça marche..

    a ma droite François qui a besoin de 20 milliards a emprunter sur le marché obligataire.. a ma gauche des fonds de pensions , banques , gestionnaires et j’en passe qui eux , disposent de milliards a preter..l’appel de 20 milliards se fait , le principe des encheres inversées bat son plein entre les fonds.. le fonds X peut preter 20 milliards a 1,9 % sur 10 ans , le fond B prete la meme somme pour la meme durée a 1,8 % , et le fond Z prete a 1,75 %… jackpot pour le dernier , les 20 milliards sont empruntés au fonds Z..

    le temps passe.. oula mon dieu , le fonds Z a un besoin impérieux d’argent sonnant et trebuchant..le fonds Z , qui s’est vu deja remboursé 2 milliards par François , propose de vendre le reliquat de dette sur le marché obligataire..le fond B est intéressé et rachete 16 milliards les 18 milliards de dettes restantes.. tous sont contents : le fonds Z a de l’argent qui entre en caisse (meme si ils ont une perte nette de 2 milliards sur l’opération) , le fonds B est content car François va rembourser 18 milliards + intérets une dette rachetée 16 milliards (je vous laisse calculer les interets superieurs a 12 %)
    et françois comme un c.. va rembourser l’intégralité de la dette empruntée + interets

    un homme politique qui agit pour le bien du peuple , emprunte 500 milliards d’un coup , puis annonce qu’il ne remboursera pas la dette empruntée entre 2005 et 2010 , la valeur de la dette s’effondre ,les fonds cherchant a vendre sur le marché obligataire ce qui ne vaut plus rien, pour recuperer un peu d’argent..

    et la , l’etat arrive avec ses 500 milliards , rachete sur le marché obligataire la dette ultra décotée autour de 10 ou 20 % et annule cette dette dans la durée.. bref , avec 500 milliards d’euros , ils peuvent non seulement annuler la dette mais en plus avec des dizaines de milliards restants en caisse

    bien entendu on ne verra jamais ça , les hommes politiques jouant le jeu des banques et non le bien du peuple

    ah au fait…imaginons un instant que tous les pays du monde rembourse toutes leurs dettes.. les etats sont donc a zéro sur leur compte en banque..et les fonds , banques et j’en passe , disposent alors de plusieurs milliers de milliards d’euros

    pour synthetiser aupres des réveurs : la banque est la reinde du monde car elle tient les etats par la dette.. et le jour ou les etats n’auront plus de dette , les banques tiendront les états de par leur masse d’argent.

    • Toute monnaie en circulation apparaît à l’occasion d’un emprunt.

      Il est possible qu’un individu ou un groupe remboursent en utilisant la monnaie prise (par commerce honnête) dans la poche d’autres emprunteurs.

      Mais observons le global et non pas ses parties .

      Pour rembourser sa dette à l’égrégore bancaire, l’humanité doit livrer toute sa monnaie, et se retrouver donc sans monnaie.

      (L’intérêt est ici négligé et alourdit le problème)

      Annuler la dette en conservant le pouvoir de commercer via la monnaie exige donc de dénoncer la dette.

      • Ana,

        Ne pas négliger l’intérêt, amha : en plus d’être un outil racketeur de premier plan pour les usuriers-négriers, c’est l’intérêt qui rend obligatoire la croissance (et les gaspillages induits), puisque ce type de monnaie-là oblige tout le corps social à produire (et rendre) toujours forcément plus que ce qu’il a dû emprunter pour que la monnaie simplement existe.

        C’est sans doute une des toutes premières causes causales des désordres sociaux.

        Je suis tout heureux de te retrouver après-demain (à Annecy) 🙂

        Étienne.

        • Chouette, le lien SystèmeMonnaie => CroissanceNécessaireest trop rarement évoqué.
          C’est pourtant des maths.
          Bien sûr, le point de vue monétaire n’explique pas tout, mais il explique beaucoup.
          Je suis désespérée chaque fois que je vois un débat VIP sur la crise ou autre sujet connexe de constater que cette question n’est jamais abordée.

          Il y a cinq ans, mon cerveau était vide sur cette question. Le citoyen peut et doit se réapproprier la connaissance, voire l’expertise. C’est possible. Qu’on se le dise.

          Tu vas rencontrer plein de citoyens en transition , des gentils virus donc, mais d’une autre sorte : dans la voie incarnée de la création,

          et pour une fois on a presque le timing no limit 😉

        • Bonjour,

          L’intérêt se justifie en prétextant l’inflation alors qu’il en est l’une des causes. La première cause est le principe de l’offre et de la demande, qui lui, justifie d’augmenter les prix sous le prétexte de pénuries (trop souvent artificielles) et non parce que le coût de production a augmenté (car globalement, les coûts de production ont plutôt tendance à réduire). Enfin, c’est comme ça que je perçois les malfaçons de notre économie…

          • Wikicrate

            Je n’y avais jamais pensé au lien intérêt source de l’inflation.
            On nous avait tellement parlé que la cause de l’inflation était l’indexation des salaires sur les prix (ce qui bien sûr l’accélérait) que j’avais loupé cette cause qui me semble première !

          • Ana Sailland

            Il n’y a pas sur terre assez de monnaie pour rembourser la dette & payer les intérêts.

  23. l’intérêt n’est que l’expression d’un consensus social ( sans parler banques ou capitalisme)
    l’intéret se presente lorsque le risque se présente : j’accepte de te prêter de l’argent , mais , malgré ta bonne volonté , les aléas de la vie peuvent faire que tu pourras pas me rembourser. il est donc normal que mon risque soit un minima récompensé
    pas d’accord avec mr chouard sur son texte ci dessus sur l’intéret qui rend obligatoire la croissance et les gaspillages induits.
    je reviens a mon exemple précédent : l’emprunteur doit obligatoirement générer de la croissance , deja pour rembourser les prets avec les intérets .Le pret et l’intéret est donc un turbo pour amorcer une croissance , pas forcement pécuniaire , mais egalement cérébrale.on n’est pas obliger d’emprunter pour produire , mais on peut emprunter pour acheter 1000 euros les 30 tomes sur la science moléculaire ,vendue a bas prix.. rare occasion qui fait que sans argent on en emprunte pour etre sur d’avoir les livres..pour peu que l’acheteur et emprunteur ait un travail au smic depuis 40 ans , s’il a bien calculé et est sérieux , il sait deja qu’en etant au smic 20 années de plus il pourra rembourser son emprunt : donc de ce fait pas d’heures sup a faire , ou pas de production en plus a générer.. la croissance se fera intellectuellement piur sa part grace a l’acquisition des connaissances des livres .
    le désaccord avec mr chouard concerne les gaspillages . un emprunteur honnete fera tout pour faire en sorte de payer rubis sur l’ongle ce qu’il doit a son débiteur , et de ce fait amoindrir les gaspilllages
    le capitalisme via les intérets n’apporte donc pas le gaspillage mais doit apporter une conscience de gestion evitant les gaspillages..la cause des gaspillage n’est donc pas le pret ou l’interet , la cause des gaspillages est le non sérieux de l’etre humain qui doit quelque chose et qui gaspille.
    Le pret est facilitateur et joue le role d’accélérateur social de l’etre humain.
    Ce qui freine l’humain n’est pas le pret et les intérets a rendre , ce qui freine l’humain c’est l’inconscience de ce qu’il doit , la non -importance de ce qu’il doit , et lorsque cet inconscient est élu , et est acheté par les banques en plus pour creer de la dette , nous en sommes dans une situation de capitalisme sauvage et exacerbé.
    ce qui rejoint ce que je disais plus haut : l’élu ne gardera sa conscience et sa responsabilité que s’il sait qu’il peut perdre physiquement sa tete .

    je tiens a rajouter un point:
    on ne demande pas bien sur a l’élu de réussir ce qu’il a voulu mettre en oeuvre en idée.. tout le monde peut se tromper.. mais d’avoir agit pour le bien du peuple en ne rendant des comptes qu’au peuple et rien qu’a lui , et donc garder une attitude incorruptible

  24. petit ecliarcissement sur mon texte ci dessus
    deux cas se produise : pret pour le commerce qui oblige obligatoirement a avoir du résultat pour rembourser l’emprunt
    pret pour le développement personnel qui n’induit donc aucune notion de croissance physique et matérielle

    le pret et l’intéret ne sont donc pas a mettre en relation avec l’objectif financier

  25. pour répondre a ana sailland
    « Annuler la dette en conservant le pouvoir de commercer via la monnaie exige donc de dénoncer la dette. »
    il ne sert a rien de dénoncer la dette .
    nos chers élus et banquiers ont mis en place un systeme financiers de par le monde . ce systeme a ses lois , et les coups de bluff font partie de ces lois..se référer alors amon exemple sur le marché obligataire

    tiens je sais pas si vous savez , mais une belle arnaque financiere s’est mise en oeuvre sur les marchés financiers notamment pour lessiver les petits porteurs
    prenons Euronext. Toute société cotée paye euronext pour etre cotée sur ce segment
    euronext met donc a disposition des boursicoteurs des carnets d’ordres en direct ou chacun peut voir l’offre et la demande a la seconde près..
    Les banques ont créé leur propre systeme de plate forme d’échange très opaque dont je vous donne un exemple

    prenons l’action X
    le cours est a 3 euros.. le premier vendeur est a 3,02 pour 500 titres , le second a 3,05 pour 400 titres.
    je vais passer un ordre car je voudrais acheter 600 titres..mon ordre passe , et je me retrouve avec 600 titres prix de revient a 3,05..
    logiquement le cours de l’action X , de par mon ordre aurait du se trouver a 3,05.. nenni il est resté a 3 euros sur euronext.. pourquoi donc ? tout simplement parce que la banque Ducon a passé mon ordre sur sa propre plate forme dénommée CHI-X.. je me retrouve donc avec des titres achetés 3,05 pour un cours officiel etant resté a 3 euros lol..donc deja moins value de 1,6% sans compter les frais de passage d’ordre.

    Le SRD est égalzment une belle arnaque.. le SRD ce sont l’ensemble des valeurs cotées qui peuvent etre jouées par emprunt avec effet de levier sur investissement.. le non -SRD c’est officiellement impossible de le faire..bah.. tout est possible.
    Figurez vous que je dispose donc de 600 titres de la société X non SRD (et donc normalement impossible a jouer a la baisse).La banque Y veut jouer la société X a la baisse et elle va le faire. Elle se met en relation avec la banque DUCON , cette derniere prend mes titres et ceux des autres dans notre dos pour les préter a la banque Y moyennant intéret of course .La banque Y dispose donc maintenant de titres en ferme qu’elles peut vendre comptant.. le but du jeu etant de vendre a 3 euros , faire une pression baissiere pour racheter a 2,80.. 20 cts gagnés par titre moins les intérets rendus a la banque Ducon..moi j’y ai rien vu hormis mes titres qui ont perdu leur valeur et me retrouve doublement couillonné

    rien ne sert de dénoncer la dette il faut agir de maniere sournoise comme les banques et fonds le font !accumuler des masses d’argent par emprunt , annoncer ensuite le non remboursement de 1500 milliards de dette qui fait s’ecrouler leur prixc puis les racheter a 10% de leur valeur sur le marché obligataire.. en 6 mois le probleme de la dette souveraine française est réglée !

    A ce sujet révons un peu..
    la France a aidé les banques a coups de milliards suite aux subprimes.
    les plus values boursieres sont taxées a hauteur de 33 % environ (j’ai plus les chiffres en tete désolé)
    je suis élu (oui je réve..) je demande aux banques une contrepartie a savoir dans un an faire doubler les prix des actions en bourse (elles peuvent le faire)..au lieu de passer aux 20 heures avec mes lunettes et mon air de chien abattu , je dis aux français de vider leur livret A et autres comptes et de tout acheter en bourse.. dans un second temps , les banques ayant signer mon accord , elles font monter le prix des actions de 100 %
    j’incite alors les français a vendre leurs titres , et sur les 1500 milliards que les français auront investis en bourse , l’etat recupere 500 milliards de taxe sur les PV , et le pouvoir d’achat des français a explosé par l’enrichissmeent

    ah la la quel doux reveur le steph !

  26. La finance et la décérérébralisation en oeuvre

    sur boursier. com ce matin je lis :
    « Les marchés sont inquiets. La correction de Wall Street hier, d’une ampleur peu fréquente pour le marché américain, laisse des traces, comme le montre la baisse quasi générale des marchés asiatiques. Les investisseurs sont confrontés à trop d’incertitudes à l’heure actuelle, ce qui accroît leur aversion au risque : situation géopolitique vis-à-vis de la Russie et du Moyen-Orient, décrue de l’euro, programmes de politique monétaire divergents entre les Etats-Unis et l’Europe… »

    Cet article est logiquement écrit par quelqu’un qui s’y connait (ou devrait s’y connaitre) en économie
    donc rions un peu..
    les marchés européens baissent . Pourquoi ? parce que décrue de l’euro..
    tiens donc..normalement quand l’euro baisse , les sociétés exportatrices européennes font de meilleures affaires et de meilleures marges..ça devrait booster l’économie et faire rebondir les bourses non ?
    puis « programmes de politiques monétaires divergents entre les USA et l’Europe »
    quelle divergence ?? les 2 banques centrales ont annoncé l’argent facile durant encore des années au plus grand plaisir des gestionnaires de fonds /

    un petit exemple faisant partie d’un grand jeu de mécano du foutage de gueule totale vis a vis des gueux que nous sommes.. et nos élus disent amen !

    je fais une petite digression. La télévision.
    on a tous entendu parler de cette emission « les 100 cas les plus etranges » ,  » phenomenes paranormaux » ou , durant 2 heures bien souvent , deux commentateurs nous font voir des reportages sur des cas de fantome , d’esprits , de lieux saints et j’en passe.
    il se trouve que tous les « phenomenes etranges » ont une explication scientifique démontrée. Juste a aller voir les sites de zététique , ou plus normalement , des physiciens , scientifiques et j’en passe .
    Nos élus , de par leur silence , participe a la décérébralisation du peuple alors qu’ils devraient obliger l’interdiction de ce genre d’emission pour les remplacer par des emissions explicatives scientifiques .
    on n’entendrait plus parler alors pendant des heures du saint suaire de turin , avec datation carbone 14 pour voir de quelle epoque il est , pour voir s’il est vrai , pour voir si le christ a bien été enveloppé dedans.. 10 heures de mysteres seraient remplacées par 1 minute de fait concret : la longueur des bras de l’image imprimée dans le saint suaire indique une anomalité physiologique de l’humain qu’il est censé représenté. En effet , des bras , qui ,dépliés , arrivent a hauteur du genou ,démontre la physiologie d’un singe plutot que celle d’un etre humain ! combien de dizaines de millions dépensés pour l’etude du saint suaire ?

    bon bref.. gaspillage quand tu nous tiens !
    je vous remercie de m’avoir laissé participé un minimum a votre forum via mes envolées lyriques , et vais voir d’autres cieux .En vous saluant
    stéphane

  27. Tout d’abord un Grand Merci pour ce que vous faites! Votre travail m’est comme le « Terre en vue » après avoir dérivé. Il l’est pour moi et pour plein d’autre jetés à l’eau par les plus riches, le pouvoir sans que nous ayons pu voir qui nous avait poussé. On a bien un petit doute… Mais votre travail, comme celui de Frank Lepage par exemple, fait la lumière sur ce doute et propose des solutions. Ce fameux « Comment » que vous défendez accompagné, avec tant d’autres citoyens. Que vous défendez ensemble!
    Je souhaite vous faire part de mon enthousiasme pour votre travail car j’ai pu lire des moments qui vous étaient difficiles. Ces quelques mots heureux et moi sommes ce petit grain de sable qui se pose dans votre balance militante côté « J’Y CROIS ». Du moins c’est ce que je souhaite. C’est ma prétention.
    Avec toute la passion dont je dispose pour l’homme et ma croyance dans le mieux vivre ENSEMBLE je vous salue amicalement.

    Vincent.

  28. Bonjour. Il y a deux mois à peine que je suis au courant du Plan C.
    J’ai lu beaucoup de documents et vu un grand nombre de vidéos.
    Tout me plaît ou presque.

    Il y a une idée qui me chicote, toutefois.
    C’est celle du tiré au sort qui devient un » serviteur ».
    Serviteur, voilà un bien vieux mot, qui veut dire, dans notre expérience, un soumis qui sert un maître.
    Lorsqu’on veut une libération, on devrait changer de mot. Un individu êtrique souverain ne devrait pas se nommer: serviteur.
    Il est moins difficile de servir le maître peuple souverain, mais le plaisir de le faire mérite un autre nom, qui reflète notre grandeur, le fait que nous sommes tous et toutes, des seigneurs êtriques, que nous ne sommes plus des indigents ontologiques.

    La misère dit-on est anticonstitutionnelle. La philosophie a fait des progrès depuis les Athéniens (parfois) ; des nouveaux mots se sont ajoutés.
    Je préfère le mot porte-parole pour le tiré au sort, au minimum.
    Un individu qui s’invente, qui se donne un être, qui se rappelle de lui, qui prend soin de lui correctement, qui s’aime, qui opère au lieu de prier, devrait se nommer autrement que serviteur.

    La souveraineté de l’individu renforce la souveraineté du peuple car il en est composé.
    On dirait qu’il y a un relent chrétien d’oubli de soi. dans ce mot. Puis-je vous laver les pieds ?

    J’espère que l’esprit du commentaire est perceptible.
    Un nouveau mot est à inventer pour qualifier l’individu souverain tiré au sort, autre que serviteur, car il fait penser à : esclave.
    J’exagère?
    Je me trompe?
    Si des Zarathoustras écrivaient une Constitution?
    Vive l’énergie!

    Ceci étant dit, ne le prenez pas tragiquement, je m’habituerai au mot serviteur, s’il n’est pas changé, mais j’en rirai silencieusement tout en l’acceptant sereinement, débonnairement.

    Tiens, il me vient à l’esprit que l’humour a certainement sa place dans des ateliers constituants.
    Imaginons Bob Morane, Mafalda, Fifi Brin d’acier, Achille Talon et Astérix qui parlent Constitution!
    Bons rêves cette nuit!

    • Une dizaine d’heures après mon commentaire, j’ai une question: j’aimerais bien qu’il y ait un Ministère du bonheur inscrit dans la Constitution. Plus qu’une intention, telle que manifestée dans la constitution américaine. C’est possible?

      • J’ai plusieurs fois utilisé « chargé d’affaires » ou « secrétaire ».

        Tiens tiens … serviteur … un mot mis à l’envers lui aussi mais il y a plus de mille ans, ou plus. Car être serviteur, ne serait ce pas être celui qui rend service, donc obéit à une autorité unique, celle de son coeur.

        Mais pour plagier Attali, oui, nous devons bien accepter parfois de parler avec les mots connotés par l’Histoire. Quoiqueuuuu ……

        • Bon, il faudrait apprendre à se servir soi-même avec amour, avec goût de soi, d’abord. Était-ce ce que voulait dire Montaigne lorsqu’il pointait l’idéal à  » Jouir loyalement de son être? » L’abnégation sacrificielle chrétienne est bien reliée à l’oubli de soi, et est inscrite dans le code génétique. Nous avons intérêt à changer cela. Plus concrètement, je lisais hier dans Les 10 plus gros mensonges sur l’économie, que dans une lettre citée par monsieur Derruder, les frères Rothschild, en 1863, encourageaient des manoeuvres de la Banque nationale pour obtenir de  » grands profits pour la fraternité des banquiers dans le monde entier ». Ils ( les frères), ne voyaient pas d’opposition à venir, car « les grandes masses du peuple intellectuellement incapables de comprendre les formidables avantages que tire le capital du système, portera son fardeau sans se plaindre et peut-ëtre sans s’imaginer que le système est contraire a ses intérëts.- Ils signent ainsi: Vos serviteurs dévoués.

          • Ana Sailland

            Trois sujets au moins en quelques lignes 😉

            1 Suis-je un but ou suis-je un outil ? (Et faut il un sens ?)

            2 La perception de l’unité lorsqu’elle est de diamètre réduit engendre la domination ou le crime.

            3 Rien ne vaut pour mentir une formule de politesse. Et lorsque la formule est à la mode, c’est le monde entier qui ment.

          • Ana Sailland

            Je trouve intéressante (ce n’est pas une critique) la mise en pack des trois mots abnégation sacrificielle chrétienne.
            (c’est une incitation à réfléchir à plusieurs, n’est ce pas 😉 )

          • Bonjour Ana,
            Je suis nouveau pour participer à ce blog. ( je préfère dire blogue). Merci pour vos réponses. Je ferai mon devoir suggéré par Étienne de montrer mes compétences, de me présenter pour ainsi dire.
            Ce que je pourrais dire de nouveau en ce moment, est que je relis le livre d’Hélène Trocmé-Fabre: J’apprends donc je suis,où elle énumère les bienfaits de l’expérience de création du Ministère pour le développement de l’intelligence humaine au Venezuela et où elle montre une  » charte pédagogique ». J’aimerais bien un tel Ministère dans une Constitution. Quant à l’écriture citoyenne de cette Constitution, 50% d’entre nous sont analphabètes au Québec. Il faudra être inventifs et inventives pour les inclure. Peut-être que la théorie des intelligences multiples( américaine) associée à celle de la gestion mentale d’Antoine de La Garanderie ( française)pourrait aider à faciliter cette participation globale en sollicitant l’intelligence émotionnelle, musicale, spatiale, mathématique, existentielle, intrapersonnelle, naturelle et verbo-linguistique. ( en attendant les autres sortes!)

          • Ana Sailland

            Très inculte (ou free lance …) je ne connais pas Hélène Trocmé-Fabre.

            Tu allumes encore plein d’incendies qui pourraient être des colloques.

            Cette question de ministère de l’intelligence est intéressante pour moi qui suis de plus en plus amoureuse du principe de subsidiarité. Donc assez adverse à l’idée d’un ministère (jacobin ?) mais favorable à une charte. La question étant donc : une charte est elle un poteau indicateur de direction ou plutôt une loi non classée loi.

            En outre il y a des protubérances possibles de ce concept qui me font frémir.

            (A Annecy nous avons vécu un atelier constituant nocturne où la question de l’école fut abordée. La solution de la subsidiarité fut abordée)

            Pour le Vénézuela, j’ai trouvé ce document …… qui date :

            http://unesdoc.unesco.org/images/0004/000422/042205fb.pdf

            ;;;;;;;;;;;;;;

            La formulation « développement de l’intelligence humaine » , en soi et a priori me dérange ou m’inquiète.

            Peut être à côté de la plaque … il me semble que développer les moteurs d’inférence n’est pas tant la question que d’offrir des occasions de développer esprit critique, imagination, autonomie, liberté intérieure.

            Les analaphabètes dans les constituantes ? Bien sûr que oui !

            Je suis plus favorable à une intégration dans l’éducation de la méditation assise (développement dans la liberté, protégée de l’extérieur et de l’adulte) qu’à une pédagogie qui s’appuierait sur un décorticage des mécanismes de la conscience humaine, avec catalogues multiples et variés, utiles aux théoriciens, mais en pleine connaissance de ce que si fractionner l’hypercomplexe aide à en saisir certains aspects, cela écarte de l’intégration holistique. Oui, je sais être négative 😉

          • Ana Sailland

            Qui d’entre nous sait fendre une bûche d’un seul coup de hache ?

            Ou mettre des noix en équilibre sur un bâton ?

            L’Esprit est il présent dans l’acte ludique ?

            https://www.youtube.com/watch?v=K6rX1AEi57c

      • Oui, le bonheur est le but, le sens, l’intention.

        La joie de vivre se construit elle ex nihilo (sans référence à l’incarnation de la pensée politique saine) ou bien est elle conséquence d’autres ministères soucieux d’elle mais qui lui sont nécessaires ?

        • Ana,
          Aujourd’hui, je suis en joie… j’ai acheté les essais de Montaigne Éditions Gallimard, ed. Quarto: 58 dollars! Il y a au Québec trop de climat anti-intellectuel. Vous pensez différemment? Au Goulag! Alors quand je vois Étienne Chouard en vidéos autour de centaine de livres, quand je le vois montrer des livres, en parler, les aimer de toutes évidences, je suis fier et content! Il avait honoré cette édition de Montaigne…
          Cette petite joie me fait penser à la Fête et je la souhaite présente dans l’écriture de la constitution et dans le vote de l’Assemblée constituante et dans l’exécution de l’appui du peuple à cette constitution.Par fête, je ne veux dire une esprit de folie non contrôlé à la dyonisos, mais pas trop un esprit de sérieux extrême, soucieux . Le ciel c’est les autres! Il y a aussi la prétention absolue et la confiance hyperbolique nous enseigne un philosophe national, auteur de Traités sur l’immatérialisme, que vous vous procurer au 514-2794808. Il est difficilement trouvable en librairie, contrairement aux livres de Derudder par exemple.
          Va pour la méditation, c’est pourquoi il pourrait y avoir des temples de la pensée où on vénère la pensée et des pensoriums, pas si loins de l’esprit d’Athènes, pour penser et discuter Constitution dans la civilisation future. Pour le présent, c’est parfait comme ça! Je re-cite Nietzsche: Qui peut rire et être élevé?
          Je suis certain qu’il y en a en France qui peuvent fendre une bûche d’un seul coup, surtout par temps froid, avec une sorte de bois franc et une hache aiguisée. Bonne journée!

          • Ana Sailland

            Temples de la pensée >>> Je reste une sale tronche qui se méfie 😉

            Il me semble me souvenir avoir lu dans la légende des siècles récents une histoire du culte de la raison qui n’était pas que réjouissante.

            Le principe de subsidiarité, qui stipule que grande sécurité il y a dans la volonté de confier à ce qui est petit toute la gestion de tout ce qui concerne sa compétence , ce principe doit me semble-t-il nous conduire à confier à l’individu et à la personne (le plus petit des organes vitaux du corps social) le maximum de ce qu’ils peuvent assumer sans l’autorité de l’Etat.
            Je parle bien de l’autorité et non pas de l’assistance.
            L’état, c’est à dire ce qui contient l’individu, doit lui offrir assistance (matérielle) dans la construction et la maintenance de son intelligence, de sa connaissance, et, si ces deux mots ont un sens, de son esprit et de son âme.

            Mais voici que porter assistance pour de telles ouvrages constitue un pouvoir.
            Pouvoir qui peut sombrer dans l’hubris, l’intrusion, la manipulation, la malfaçon.

            Ciel ! Comment faire ?
            Pour aider sans modeler ni façonner ?

            Une école et un feu médiatique qui aideraient sans modeler seraient ils possibles (c’est bien l’intention Montessori : le tuteur ne décide pas du rosier) et si oui, cela engendrerait il une diversité des âmes si totale et réalisée que l’harmonie en serait rompue, ou bien au contraire cette diversité serait elle le socle d’une richesse inimaginée, dans le spirituel et le pragma ?

            Je ne sais répondre sans craindre de trop obéir à mes rêves.

            Par contre, nous sommes aux antipodes de ce rêve, et il n’y a pas grand risque à vouloir s’éloigner un peu de cet antipode.

          • Pour les temples de la pensée… ok pour la méfiance. Je suis à lire Réussir ça s’apprend ( 1000 pages) sur la méthode d’Antoine de la Garanderie. Rien d’épeurant là… il y a pédagogie de l’intelligence tout au plus. Très intéressant… bien qu’inaccessible en pratique au Québec à toutes fins pratiques. Mais néanmoins, la pédagogie des gestes mentaux que sont l’attention, la mémoire, la réflexion, l’imagination et la compréhension, ne peuvent pas nuire à la co-écriture en ateliers constituants de la Constitution.

  29. Par coïncidence,( vraiment?!), je vois un nouveau livre de Claude Béland, à Montréal: Plaidoyer pour une économie solidaire, éditions Médiapaul. Il a été Président du mouvement des Caisses Populaires Desjardins. Je le savais pro-écriture de la constitution. J’en vois une confirmation, page 126-127. Un extrait:Afin de reconstruire l’éthique du bien commun, il importe aussi de revitaliser la démocratie.(…) Ce qui milite, d’une part , en faveur de l’adoption par le peuple d’une Constitution, ce document fondateur approuvé par la majorité citoyenne, et d’autre part, en faveur d’une cohérence entre la démocratie dans les affaires de l’État, mais aussi dans les entreprises et dans les organisations de la société civile. ( …) ( pages 127-128 Au Québec, partout le souhait d’une démocratie réelle s’exprime. ( page 148)
    Je mentionne ce nouveau livre, parce que vous avez eu sur ce site Internet la nouvelle du livre nouveau de Roméo Bouchard: Constituer le Québec.

    • Très hors sujet.
      Ma nièce Sophie vient de déménager de France pour aller chez vous.
      Vous vous croiserez certainement 😉

      • On devrait commencer des ateliers constituants très bientôt.!!

        • Alléluia 😉

        • @ Claude :

          • Tout ce qu’il est utile de savoir pour organiser soi-même des ateliers constituants :
          http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Cat%C3%A9gorie:Atelier_constituant

          • Le calendrier (et les comptes rendus) des prochains ateliers :
          http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Cat%C3%A9gorie:Evenements

          Bon courage, et n’oubliez pas de nous raconter comment ça s’est passé chez vous 🙂

          Et merci d’être là.

          Étienne.

          • Merci Étienne. Je regarderai attentivement ces références ce soir.En réalité, dans le livre Dialogue avec Claude Béland, il y a une description d’ateliers constituants qui ont donné un modèle de Constitution.. C’était il y a quelques années. Mais deux nouveaux groupes naissent en ce moment.
            Merci beaucoup Étienne d’être là aussi! J’ai lu hier soir le chapître 8 de l’essai 3 de Montaigne, éditions Quarto.!

          • Bonjour Étienne. Alain Bergeron sera en communications avec vous. Je m’intéresse particulièrement à inviter des nations autochtones locales à participer au processus constituant. Une Iroquoise dans la vingtaine à qui je parlais hier, me disait qu’il y a des Constitutions, des lois chez les Nations en question. J’ai envoyé un invitation au Centre d’amitié autochtone de Montréal, en mettant en lien le site Internet du Plan C. Je cherche un  » professeur » d’une langue autochtone. Côté humour, hier, j’imaginais le contraire de l’aventure de Jacques Cartier: Une soixantaine de mille d’Iroquois, il y a 400 ans, partent en bateau et arrivent en France. Ils installent leur drapeau en débarquant et déclarent la France leur Territoire. Puis au fil des ans, il y a une Conquête étrangère, ils perdent un peu du souvenir de la langue , la  » joualisent » et finalement réclament l’indépendance… qui leur est refusée… et puis je ne connais pas la suite, sauf une participation à des ateliers constituants! Où est l’erreur? Peut-être que les Iroquois auraient installé le principe de penser à sept générations futures avant de prendre une décision et qu’il auraient été en harmonie avec la nature. Nos coureurs des bois  » Canayens » ont couru les bois jusqu’à San Francisco. Peut-être que dans leurs traces, il y a des ateliers constituants dormants. L’anthropologue Serge Bouchard, connaît bien ces inconnus.):

    • Je crois me souvenir que c’est à Vancouver (?) qu’a été vécue une expérience de constituante (presque aboutie mais il y avait une barre de 60% trop élevée je crois).
      Je vous ai lu dénigrer un peu votre sol. Vu d’ici, c’est injuste : Un ferment y vit qui porte l’espoir, que les excès universels peuvent masquer, mais il est bien là.

      • Bravo pour Vancouver. Je suis né sur une mine d’or, à Malartic. Je ne critique pas mon sol! Je suis privé de cette fortune par anticipation par la Loi des Mines qui donne le sous-sol aux multinationales.Tiens!, une loi inique à changer. Lisez Alain Denault sur la critique des mines canadiennes qui exploitent ici et ailleurs sans vergogne!

      • Aujourd’hui, j’ai su qu’effectivement, le parti Libéral a  » autorisé » du tirage au sort en Colombie Britannique et en Ontario, par un passé récent… Mais… pourquoi pas au Québec?

  30. Concernant le Ministère pour le développement de l’intelligence humaine ( qui a duré 4 ans) Luis Alberto Machado avait écrit un livre: Le droit à l’intelligence. Éditions: Paris, Économica, 1981. Hélène TrocmeFabre en résume bien les activités et avantages.
    Pour la question: L’Esprit est-il présent dans l’acte ludique? Dans ce vidéo comme pour l’écriture de la Constitution, tout est question d’entraînement ;j’ai
    bien appris ma leçon n’es-ce pas? La philosophie et la métaphysique nécessitent aussi un entraînement.
    Et, s’il y a conversion de l’expérience en conscience, oui, l’Esprit est présent dans l’acte ludique.Il me vient en mémoire une citation pertinente, d’un ordre différent toutefois, de celles de Sieyès ou Alain que monsieur Chouard a communiquées : La conscience est une lumière prêtée à la personne par l’Esprit qui pense l’être. ( André Moreau) Bien qu’accessoire, elle est pertinente à l’aspect Être d’une Constitution rêvée et écrite tout en sachant que l’aspect avoir, représenté pour le moment par la question de la monnaie, est capital… Je dis  » accessoire »,car il est possible qu’ un jour, un système de comptabilité basé sur l’énergie remplace un système de comptabilité basé sur l’argent, selon les dires de Buckminster Fuller, dans son livre Critical Path, où il développe une idée pratique concommitante: un réseau mondial de transport d’électricité, à l’avantage de tous et au désavantage d’aucun et à propos duquel, les Russes, avant la disparition du Mur de Berlin, avaient dit que de réseau était  » désirable et faisable ». Ce fut rapporté par Norman Cousins( auteur de La volonté de guérir) dans la revue Saturday Review et par Fuller lui-même.

    • Pour ne pas parler d’autrui je préfère me décrire.
      A ma naissance m’est confiée une parcelle de conscience, et mon métier de vivant est la faire croître pour la rendre et l’offrir.
      (Immense responsabilité dont nous connaissons les difficultés)

    • La suppression de la monnaie, donc du contractuel, et c’est là l’essentiel de ce rêve, est une option qui m’est chère ; j’ai cependant plusieurs fois sur ce site évoqué l’idée d’une monnaie comptable non pas de l’échange (et du troc truqué) mais des réserves et des besoins. Ce qui recoupe 😉

      ;;;;;;;;

      Ami, vous citez nombre d’écrivains. Votre pensée personnelle sera aussi intéressante à connaître, j’en suis certaine.

      • Je me consulte pour connaître ma pensée personnelle et je vous reviens. Vous savez que la religion catholique extrême qui m’environnait répétait souvent: Seigneur, que votre volonté soit faite, et non la mienne. ‘Maintenant, il me faut identifier ma volonté, pour la mettre dans une Constitution! A bientôt!

        • 🙂

          Oups, je suis allée trop loin.

          La religion dont je ne suis pas contient quand même de bonnes idées, genre, de mémoire, plus facile au chameau de passer le chas de l’aiguille qu’au riche d’aller en paradis.
          Et puis, aime ton prochain, c’est pas pire que fraternité 😉

          • Je viens de faire une bonne soupe; ça d’est une idée personnelle! Sans entrer dans la biographie, mon environnement familial et culturel ont appuyé mon inclination naturelle à penser très jeune que nous devrions nous installer , en fait, que nous devrions déjà être depuis une vingtaine d’années dans une civilisation des loisirs, avec temps choisi et revenu de citoyenneté.Puis, j’ai identifié deux systèmes de pensée, qui favoriseraient possiblement la venue de ce type de civilisation, soit une système américain, anticipateur plutôt que’en réaction, celui de Buckminster Fuller, et l’autre, d,inspiration surtout européenne, mais pensé à Montréal, le Jovialisme qui n’est pas encore tout à fait complété ; il en reste un peu à écrire et beaucoup a`publier. Ce ne sont pas mes systèmes personnels mais ils cadrent bien avec ma tendance naturelle. À 20 ans, j’ai fondé le  » PIP et DRAP » ( le parti intéressant des paresseux pour le droit à la paresse) et je n’ai convaincu qu’un seul individu à devenir membre; il était si convaincu qu’il n’en a pas trouvé d’autre! Mais je me suis contredit, car comme cuisinier d’aliments naturels en apprentissage à Boston, puis recyclé en la méthode de la docteure Kousmine, j’ai travaillé très fort…J’ai versé dans le multidisciplinaire, la transversalité, la globalité. Je n’ai pas beaucoup d’autres idées vraiment personnelles. Je les cherche, dans mes rêves nocturnes… Quant à écrire la constitution, c’est génial. Étienne parlait de sociocratie, comme contexte possible à une démocratie véritable. Claude Béland de Montréal parle de projet de société à faire. Je cherche aussi en ce sens. Une pensée vraiment personnelle que j’ai est une question: après que le succès de l’Humanité ( le but de Fuller) ainsi que le bonheur d ‘une Humanité Êtrique, acquis et stabilisé pendant quelques générations, que sera alors la créativité?? Je n’ai jamais vu cette question posée par quelqu’un d’autre que moi…Ce sera un monde où on ne sera plus en réaction à un ou des problèmes à régler mais un point de départ qui va déjà bien à tous points de vue!):

          • Ana Sailland

            L’insomnie doit être joviale 😉
            Cela évitera d’en souffrir et permettra d’en jouir.
            Car c’est bien là que le génie s’étale

            non pas de tout son long
            mais surprise puissante à ne pas inhiber
            sous notre regard étonné,
            qui découvre le nouveau monde.

            otro mundo es posible
            viva la revolucion pero interior tambien
            nous ne savons le dire en toltèque
            et l’algonquin que j’aime m’est inconnu 🙁
            Le dis donc en langue de conquérant 🙁

            Pour conquérir cet autre nouveau monde,
            point n’est besoin de galère ni de trirème, la niña reste au port :
            il suffit dans la nuit de laisser le cœur penser, d’acclamer ses folies.

            Surtout ne pas oublier de noter ces éclats que l’aube efface hélas.

            (peur d’être le dindon de la farce ~ peur de donner plus que ce qu’on reçoit) => (esprit comptable) => (monnaie) => (capital et pouvoir) => (désamour) => (Tristesse et désarroi)

            Où rompre la chaîne ?

            Il me semble que c’est dès le premier terme qu’il faut agir.

            Les révolutions, violentes, se déclenchent en raison des conséquences lorsqu’elles deviennent insupportables, mais seront toujours illusoires si la chaîne reste amorcée par la peur.
            Les conséquences d’une cause renaissent si la cause demeure.

            C’est donc bien là qu’il faut agir, en nous.
            Sois le changement comme disait l’ami du ahimsa.

            La révolution ne peut qu’être psychanalytique.
            Changer les institutions nous protégera de nous,
            mais si nous sommes inchangés, nous détruirons nos révolutions.

            Alors comment changer ?

            Par la fête peut naître en effet un regard dépoussiéré, pas la fête de Bacchus hein, mais celle de la jovialité.

            Et puis les institutions, c’est pas si bête que ça, j’exagérais, car vivre dans des lois saines peut aider à savoir vivre sans elles.

          • Bonjour. Au lever ce matin, j’avais quelques expressions qui pouraient peut-être remplacer celle de  » serviteur », qui me chatouille, dont j’ai parlé le 16 octobre lors de ma première entrée.
            En effet, je pensais à : citoyen(e) porteur(e) du Verbe de Pouvoir démocratiqaue po;ulaire; ou: porteur(e) du langage de Puissance populaire; délégué du savoir-pouvoir démocratique. En pensant à ces expressions, je me suis rappelé en riant une intervention télévisée de feu Michel Chartrand, un syndicaliste québécois honnête et beau parleur, qui avait alors dit que les ploutocrates nous ordonnent ainsi » Payez-moi des nouvelles bottes pour que je continue à vous botter le cul » ( !)
            Je cherche présentement un endroit où apprendre une langue autocthtone…

        • A méditer : la givebox

          http://www.consoglobe.com/givebox-boite-don-cg

          Je suis curieuse de voir si des gens d’ici vont repérer ce qui peut être rehaussé dans l’esprit de la chose.

  31. Je tiens à vous remercier pour votre démarche,j’ ai 44 ans et n’ ai jamais vraiment voté avec toujours cette sensation de culpabilité en moi. Maintenant je comprends pourquoi, vous m’ avez en quelque sorte ouvert les yeux et le reveil est difficile (200 ans d’ enfumage).Le combat ne fait donc que commencer pour moi, je n’ en verrai certainement pas la fin mais il en vaut la peine. je confirme donc que le germe à pris et que contamination il y aura…..
    salutations, laurent.d

  32. Bonjour. je me demande quelle sorte de commentaire pro-atelier consittuant pourrait être fait pour cet article du 21 octobre, à Montréal?

    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/421525/mines-a-ciel-ouvert-des-impacts-negliges

  33. Ah ben si c’est une question, je tente de répondre en espérant que ce sera utile.

    Cette situation est un très bon exemple de ce qui devrait appartenir à la démocratie mais ne lui appartient pas.

    i.e. apparence de concertation, mais dont souvent les intéressés les plus faibles sont exclus.

    1) Question des personnes morales, des sociétés anonymes, de la responsabilité limitée.

    2) Qui décide de la salubrité d’une entreprise ou d’un projet ?

    3) Question de la subsidiarité : équilibre des forces entre le territoire contenu et le territoire contenant, délégation, concession, bidirectionnelles, négociation, caractère définitif ou pas.

    4) La santé, le mode de vie, en face des considérations « économiques »

    5) Nuisance de la décision collective sur l’individu . Problème épineux de l’avis minoritaire.

    6) Perception de l’unité du vivant ; humain prédateur ; solidarité intemporelle, intergénérationnelle

    7) Expertise // compétence des modestes // compétence des élus

    8)Démocratie et égalité quant au processus de décision collective

    😉 Ça fait pas mal d’ateliers 😉

  34. Bonsoir! Français! Françaises! Vive la France Libre!!
    Ceci est une réverbération, un effet boomerang de ce qu’a dit Charles de Gaule en 1967 à Montréal.

    https://www.youtube.com/watch?v=-tLi8ADZDxM

    Et puis, je vais vous distraire. Pierre Bourgault, un an avant le message de De Gaule, disait:
    https://www.youtube.com/watch?v=mW5bN8Da5s4

    À traduire en Constitution!

    https://www.youtube.com/watch?v=1CKAmHIwZxA

    Un peu de détente?

    https://www.youtube.com/watch?v=1CKAmHIwZxA

    Et de musique?
    https://www.youtube.com/watch?v=xG9EkGo5u7k

    Excusez-là!

  35. Re-bonjour. Je reçois à l’instant un message du groupe Montréalais super branché: Aliments d’ici, qui s’est inspiré des Tibétains de Ladakh il y a quelques années:

    Marché, earthship et persil, AG du GRIP
    Bonjour,

    Le mercredi après-midi, c’est le temps du marché fermier de l’UQAM, qui accueil toujours les bénévoles avec plaisir et dans la bonne humeur. Samedi, nous allons donner un coup de main pour terminer la serre earthship (c’est maintenant bien abrité), pour récolter du persil et en faire du pesto à la ferme Morgan. La page qui annonce cette activité contient des photos du chantier de serre, prises il y a quelques semaines. La date de l’assemblée générale du GRIP a été fixée au mardi 11 novembre à 17h, votre présence est importante ! J’ai mis à jour la page qui annonce les prochaines journées à la ferme. Le premier novembre aura lieu la fête des poireaux à la ferme Cadet-Roussel. Les samedi 8 et 15 novembres nous irons probablement dans Lanaudière, aux Arpents-Roses ou aux Légumes d’hiverts. Du 21 au 23 novembre à lieu la rencontre d’automne de la CAPÉ, la Coopérative pour l’agriculture écologique de proximité et le 30 novembre est la journée pour des propriétés solidaires des espaces cultivables et habitables avec les fiducies foncières. Ensuite, ce sera le temps du souper de noël (contactez-moi si ça vous tente de préparer un repas ou un pot-luck pour Aliments d’ici) et de la fin de la session et de l’année.

    À bientôt,

    Jean-Bernard

    22 octobre
    Soumis par raimbaultcaroline le dim, 19/10/2014 – 23:04
    2014-2015
    Annonce d’activité
    Valable
    Marché fermier à l’UQAM
    Mercredi 22 octobre au Marché Fermier de l’UQAM – 12h à 18h sur la Place Pasteur (St Denis coin Maisonneuve)

    On entame nos dernières semaines de marché : on espère rester jusqu’au 12 novembre (si belle météo et assez de légumes) : venez nous encourager !
    Nous sommes présentement en demande avec l’UQAM pour renouveler le marché l’an prochain. Envoyez-nous vos commentaires, idées, c’est important !

    Cette semaine au Marché,

    La Coop Le Milieu propose un atelier de fabrication de kombucha entre 12h30 et 14h ! GRATUIT-donations volontaires (inscriptions via le formulaire.)

    Avec le froid qui revient, on propose plein de bonnes choses chaudes à manger et à boire :

    ** Des saucisses grillées de porc (venant des beaux pâturages des Arpents roses), de la soupe végé par Traiteur Virgule, (à accompagner d’une délicieuse fougasse de la boulangerie Four de la Pointe ?!), de la tisane, du café Santropol…**

    Comme à chaque semaine, de la musique sera jouée en direct pour le plaisir de tous.tes.

    Et aussi, bien sûr :

    Légumes et fruits de saison – Ferme Bord du Lac (représentée par les Fermes Anous et Jardins Epicés), Ferme Arpents roses, Ferme Légumes d’hiverts, Fruixi.

    Viande de porc : Pour les non-végé, les cochons de Ludovic sont élevés en pâturage (ils courrent dans les champs) et sont traités avec respect. La viande est en vente sur le Marché, vous pouvez aussi passer des commandes de panier en écrivant à la ferme directement. (paniers de viandes à partir de 25 dollars avec un bel assortiment)

    Traiteur végétalien Madame Virgule : soupe, sandwich, salades et sucreries…

    Boulangerie bio Four de la Pointe : fougasses aux olives, pains, brioches chocolat

    Le kiosque de café Santropol (bio/équitable)est toujours sur le Marché. Tenu par les étudiants de l’UQAM du Projet Varzea, le kiosque sert à financer un voyage d’étude et de découverte interculturelle en Amazonie brésilienne, au printemps 2015. Café chaud ou en sacs sur place.

    Cosmétiques naturels Mlle Breu : onguents, crèmes, savons…

    Nous cherchons toujours des bénévoles pour nous aider les mercredis. A partir de 10h le matin : installation du marché et décoration // De 12h à 18h : vente et accueil au kiosque Aliments d’ici, sono (musique) // Après 18h : aide au rangement. Nous sommes une petite équipe sympathique, toute aide est la bienvenue ! Vous pouvez inscrire vos disponibilités sur Le doodle pour mercredi prochain, en nous laissant un moyen de vous rejoindre via notre page facebook ou en laissant vos coordonnées à ce formulaire.

    Au plaisir de se voir mercredi !

    Caroline

    Ajouter un commentaire
    Finitions de la serre earthship, récolte de persil et pesto à la ferme Morgan
    Soumis par jean-bernard le mar, 21/10/2014 – 15:26
    2014-2015
    Annonce d’activité
    Valable

    La ferme Morgan nous invite à donner un coup de main pour les finitions de la serre earthship que nous avons déjà aidé à construire. Ils veulent la finir avant l’hiver pour pouvoir l’utiliser pour démarrer les légumes pour le printemps. Il reste du crépi de cob (mélange de sable, d’argile locale et de paille) pour couvrir les murs de pneus réutilisés à faire et des travaux de finitions, Félicia sera avec nous sur le chantier. En même temps, il y aura une récolte de persil avec Hélène. Il y a de grandes quantité de persil et ça permettra de faire du pesto.

    Informations générales
    Des travailleurs de la ferme Morgan participeront au coloque sur les fiducies foncières qu’Aliments d’ici organise le dimanche 30 novembre avec plusieurs partenaires, c’est donc une occasion de mieux connaître cette ferme. Elle est située à Montcalm, dans les Laurentides, une trentaine de kilomètres à l’ouest de Morin-Height, juste à côté de l’écovillage Terravie où nous avons eu l’occasion d’aller plusieurs fois. Nous avons donné un coup de main dans cette ferme il y a quelques semaines. Il s’agit d’une ferme qui cultive une très grande surface et qui est en transition, une nouvelle équipe prend la relève. Il y a aussi des changements au niveau des cultures, c’était une ferme d’élevage et maintenant, il y aura aussi des légumes, que la serre permettra justement de démarrer à la fin de l’hiver.

    Horaire de la journée
    9h départ de Montréal
    10h30 arrivée à la ferme et présentation rapide
    13h Dîner pot-luck
    14h – 17h Aide aux légumes ou à la construction d’une serre earthship
    On pourra prévoir une balade au bord du lac voisin, dans l’écovillage de Terravie.
    Retour à Montréal vers 20h
    Objets indispensables
    Souliers fermés pour le chantier de la serre, s’il y a du soleil, il fera chaud dans la serre.
    Gourde
    Imperméable
    Quelque chose pour le pot-luck ou un pic-nic.
    Contribution de 10$ suggérée pour le covoiturage, magasin de légume et de viande à la ferme
    Pour vous inscrire, remplir le formulaire.

    Jean-Bernard

    (Pour plus de photos, voir la page séparée, en cliquant sur le titre de l’activité)

    Ajouter un commentaire
    Assemblée générale du GRIP automne 2014
    Soumis par jean-bernard le mar, 21/10/2014 – 22:12
    Annonce d’activité
    Valable
    L’assemblée générale d’automne du GRIP aura lieu le 11 novembre à 17h au N-3745, dans le pavillon d’éducation, sur St-Denis et René-Lévesque. Votre présence est importante, toute personne qui a participé à une activité d’aliments d’ici peut participer. Ces derniers mois, le GRIP a mis beaucoup d’énergie pour la création d’un espace communautaire. Pour préparer cette assemblée, une plénière inter-comités aura lieu deux semaines plus tôt.

    Ajouter un commentaire

    Se désabonner de cette lettre d’information

    Peut -être reste-t-il un branchement à faire: constituer!

  36. Bonjour. Dans l’article du Devoir Attentat contre les militaires, du 22-10-2014, j’émets un commentaire vraiment personnel, qui ne concerne pas, je crois, la constitution, mais peut-être indirectement, car je propose, qu’ une métaphysique sans théologie, nouvelle, issue du sol non-autochtone nord-américaine , soit inventée. pour , justement, qu’un pouvoir extérieur à soi malsain, devienne, au lieu, une puissance individuelle saine, auto-dirigée.

  37. Bonsoir. Voici un article que j’ai proposé ce soir à un site Internet Agence Boomer.

    http://nouveauprojet.com/magazine/constituer-le-quebec

  38. Invitation à Constituer le Québec.

    Le but de cet article est d’enjoindre les lecteurs et lectrices de participer à une nouvelle alternative à la misère sous toutes ses formes ,- sauf peut-être l’indigence êtrique-, en écrivant ensemble une Constitution, dans des « ateliers constituants ».

    Roméo Bouchard, le fondateur de l’Union paysanne, le suggère dans son livre Constituer le Québec. Pistes de solutions pour une véritable démocratie.

    Pour le moment, Internettement parlant, c’est le site Internet d’Étienne Chouard qui explique le mieux en long et en large, avec des documents et des vidéos, qu’est-ce que mange en hiver cette bibitte qu’est le « processus constituant ».

    L’idée.

    L’idée est que les problèmes que nous vivons, ont tous la même cause. Ils sont la conséquence de notre démission à écrire nous-mêmes, en tant que peuple souverain, le droit du droit, le texte fondateur d’un pays, qu’est sa Constitution.

    En crises nous sommes, dites-vous? Que non! Tout se passe très bien, c’est-à-dire comme prévu… pour le 1% des riches qui financent les campagnes électorales des élus. Nos élus, ce sont nos représentants, d’est-à-dire nos maîtres, qui ne nous rendent absolument pas de comptes pendant quatre ans une fois élus, tous partis politiques confondus. Nous sommes en démocratie représentationnelle, qui n’en est pas une véritable. Après 200 d’échec du suffrage universel qui permet à l’élite financière d’acheter le pouvoir politique, et de pouvoir écrire elle-même la Constitution qui consacre notre impuissance politique, et légalise ses propres intérêts, nous pouvons maintenant faire une prise de conscience et commencer le changement par le crayon . Une vraie démocratie consisterait en ce que le peuple souverain voterait ses lois au lieu de désigner ses maîtres par l’élection. Une démocratie représentationnelle n’est pas une démocratie. Chouard aime citer cette phrase de l’abbé Sieyès un leader discret de la Révolution française de 1789, celle que nos ancêtres n’ont pas connue précisément parce qu’ils étaient déjà rendu(es) ici!: « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi : ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie ( et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » Dicsours du 7 septembre 1789.

    Il y a un nouveau livre d’un Québécois, Francis Dupuis-Deri : Démocratie. Histoire d’un mot aux États-Unis et en France, ainsi que le livre de David Van Reybrouck : Contre les élections, qui vont en ce sens.

    Et quoi faire alors?

    Cette supercherie qu’est le suffrage universel, aux dires d’Étienne Chouard et de Roméo Bouchard, est notre impuissance politique programmée : c’est écrit dans la Constitution, dont tout le monde se fout, sauf ceux qui l’écrivent pour protéger leurs intérêts. « Ce n’est pas aux hommes de pouvoir d’écrire les règles » dit Chouard. Une vraie Constitution sert à affaiblir le pouvoir, à la contrôler. La Constitution actuelle est en réalité pour Chouard, une « anticonstitution » d’une fausse démocratie. Il faut ainsi mettre les mots à l’endroit. L’électeur devrait être un citoyen.

    Pour Chouard, la faute est la nôtre. Nous avons démissionné en ne participant pas nous-mêmes au processus Constituant où nous écririons notre Constitution en installant notre puissance, par exemple par des référendums d’initiative populaire, le tirage au sort, la révocabilité, les mandats courts et non renouvelables, la reddition odes comptes ou les mises en accusations publiques en cas de besoin par exemple, comme il se faisait dans la Grèce ancienne pourtant imparfaite, on le sait bien.

    Pis après?

    Le but : instituer une vraie démocratie par une Constitution d’origine Citoyenne qui consiste à s’entraîner à écrire nous-mêmes les règles supérieures de la société d’après , plus précisément les règles d’attribution des pouvoirs et de contrôle des pouvoirs. C’est ça le Plan C.

    Une fois écrite, il s’agit de la voter en « Assemblée Constituante » désignée probablement par le tirage au sort.
    Vous êtes donc invité(e)s à créer vos propres ateliers constituants seul ou en petits groupes et vous exercer à écrire les lois et-ou aspects de la Constitution qui serait à votre goût et qui vous ressemblerait. Conservez vos écrits pour qu’ils soient colligés dans un futur site Internet québécois, vers le printemps, pour que dans les régions, telles les alvéoles d’une ruche, il y ait des synthèses qui feront le miel Constituant d’abeilles-citoyennes Constituantes!

    J’ai personnellement passé une soixantaine d’heures à lire les documents et surtout à regarder les vidéos du site « Le Plan C ». Cela donne confiance et savoir –faire.

    Claude Saint-Jarre, 22-10-2014

  39. Bonsoir Ami(e)s Français(e)s!
    Je suis  » tombé » sur ce beau film ( 114 minutes, c’est rien!) sur le Québec fin vingtième siècle. Confirmation des thèses de ce site, avec la religion en prime!

    https://www.onf.ca/film/quebec_duplessis_et_apres

    Et, comme interlude, Robert Charlebois

    https://www.youtube.com/watch?v=lGbLBBcfF7M

    Portez-vous bien!
    claude

  40. Bonjour chers ami(e)s!
    J’ai une excellente nouvelle: je reviens d’une manifestation à Sorel-Tracy contre le transport par bateau sur le fleuve Saint-Laurent de pétrole bitumineux d’Alberta. J’y ai rencontré un autochnone Abénaki, à qui j’ai demandé s’il connaît un endroit où je pourrais apprendre la langue Abénaki. Il m’a dit qu’il y a possibilité de l’apprendre avec, tenez-vous bien, la Constitution, la Constitution Abénaki. Je l’ai informé du fait que les non-autochtones pensent à écrire la -leur et lui ai donné le site Plan c. J’attends des nouvelles de lui et je vous en donnerai!

    • Bonsoir. J’ai trouvé plus tôt un site français et abénaki, mais c’est un contact humain qui m’intéresse et que j’aurai si on me contacte comme promis.
      Tiens, un vidéo sur cette manif. Les abénakis portent un drapeau violet à la fin.

      Juste un court message pour partager avec vous quelques photos de la marche d’aujourd’hui à Sorel-Tracy. Autour de 2500 personnes, femmes, hommes, adolescents, enfants, bébés ont manifesté pour la protection de notre environnement, de nos richesses naturelles.

      Gens ordinaires, politiciens, écologistes, artistes, tous les gens présents ont exprimé par divers moyens leur amour pour leur environnement, la recherche d’énergies nouvelles et leur volonté de faire comprendre à nos instances gouvernementales (qui nous représentent, parait-il) qu’ils veulent que leur voix soit entendue avant celle des industriels qui ne cherchent qu’à les spolier de leur qualité de vie. Sauvons la planète pendant qu’il en est encore temps, semble-t-il.

      Vous aurez accès aux photos à l’adresse suivante. Elles ne seront accessibles que d’ici le 15 novembre, après quoi le lien deviendra caduc.

      Juste une précision : le vidéo sera probablement très long à ouvrir; c’est le film de la marche. Il fait 626 mo.

      Bon visionnement.

      https://www.dropbox.com/sh/eh4az2yfqt11y4p/AAAFO31985sHC-99nau3v3Rma?dl=0


      Merci de nous écrire sur:
      groupementcitoyengazdeschiste@gmail.com

      Vous pouvez aussi consulter le site interrégional pour de l’information à jour :
      http://regroupementgazdeschiste.com

  41. Ana,
    Ce dont je parlais, c’est ceci, mais ce n’est pas en français et il ne s’agit pas de constitution, mais de langage.

    http://freepages.genealogy.rootsweb.ancestry.com/~abenaki/Wobanaki/

    Toutefois, pour la constitution, j’ai trouvé des Traités.

    http://www.memoireduquebec.com/wiki/index.php?title=Trait%C3%A9s_ou_dispositions_l%C3%A9gales_concernants_les_Am%C3%A9rindiens_(constitution)

    • Merci

      Les traités avec le plus armé sont toujours à son avantage :
      Quoiqu’il cède, il le reprendra.

      Il vient un moment où il écrit seul la loi, pour les deux partis.

      Et c’en est alors fini du moins armé, confiné dans la préservation laborieuse de sa culture.

      Il y a cependant dans la Nation Indienne quelque chose qui est indestructible, et ensemence l’esprit du vainqueur.

      • Pour plus de clarté: si l’Abénaki me contacte par courriel que j’ai donné à sa demande( j’ai oublié de demander la sienne et de laisser mon numéro de téléphone!), je pourrai me rende apprendre la langue, avec comme outil d’apprentissage, leur Constitution, laquelle, je pense, est écrite en Abénaki.
        Dans l’effervescence du moment, j’ai oublié de demander comment elle avait été écrite, mais j’ai pensé à dire qu’il y a un mouvement québécois qui commence, pour qu’il y ait des ateliers constituants d’écriture de l a Constitution.

        • Il y a longtemps que nous nous intéressons à la fédération des iroquois, mais avec peu de documents, et n’étant pas sur place, nous ne pouvons en ouïr.

          C’est presque une requête 😉

          • Connais pas… les Mohawks étaient présents hier, ils font partie des Iroquois. Je vous enverrai un document. Le Mohawk d’hier encourageait la séparation. Il a dit que le bateau Pinta, Émérillon( de Jacquies Cartier je crois) leur donnaient de l’espoir, mais ils ont été déçus par la destruction faite. Ses paroles anglaises ont été traduites. Je cherche un vidéo pour le mettre ici.
            Le document:
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohawks

            Avec le Traité de Paris ( 1763), je crois, les Français de la Nouvelle France ont perdu leur nationalité française. Lors de la crise d’Oka, le chef a dit à la télévision que les québécois qui ne sont pas contents n’ont qu’à retourner en France… et hier, le chef ( je crois que c’est un autre) nous conseille de nous séparer de cet Empire qui fait les sables bitumineux et nous les refilent de force…
            Il faut dire que le maire d’Oka a commencé cette grave crise en commettant une gaffe monumentale: vouloir construire des condos dans un cimetière des Iroquois. Toute a génération n’était pas d’accord avec cette décision du maire , qui a provoqué une révolte, la venue de l’armée, quelques décès. Bonne journée!

          • Voilà, j’ai trouvé un document sur cette fédération. Il y a une constitution :

            Iroquoisie

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Iroquoisie

            Ce serait fabuleux de faire une constitution unique comprenant celles des autochtones (faites) et celle des non-autochtones (à faire). Mais celles des autochtones ont-elles été faites démocratiquement ?? À trouver !

          • Voir le message eu 27 octobre à 20:25hres, Merci!:)

  42. Je vois le verre d’eau à moitié plein la plupart du temps mais il m’arrive de la voir à moitié vide. En effet, nous sommes dans une civilisation pourrie mais nous sommes capables d’en faire une magique, féérique, confortable, mais d’abord en pensée. Pour ce faire, il nous faut une identité basée sur l’être ,forte, une certitude de soi, un amour de soi, un rappel discipliné de soi et à soi, un choix de soi comme absolu. Nous avons intérêt à nous maintenir dans un état d’éveil permanent, ici et maintenant. Si possible, tordre le cou à toutes les peurs. Mettre sur pied des centre d’apprentissage du bonheur et d’enseignement de l’être. Nous devons coïncider avec soi. Ce sont pour moi des pré-requis nouveaux pour aller plus loin qu’est allée la Grèce antique.:)

  43. Bonjour. J’ai pensé qu’un compte rendu du journal Le Devoir de la manifestation contre le transport du pétrole bitumineux sur le Fleuve, ainsi que le site Internet de la nation Abénaki, qui était présente, pourraient vous intéresser, car il y a été question de la Constitution, mais dans les dialogues au ras des paquerettes. Nos sommes conscients que ce problème écologique est une conséquence d’avoir laissé écrire la Constitution par les professionnels de la politique…
    http://www.cbodanak.com/accueil.html

    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/422174/transport-sur-le-saint-laurent-l-opposition-au-petrole-sale-s-amplifie

    Bonne journée!

  44. Re-bonjour. Un complément d’information sur les Abénakis, une famille des onze du Québec.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ab%C3%A9naquis

  45. Au cas où cela vous aurait échappé, j’ai cliqué sur un sous-lien du lien Iroquoisie et je suis arrivé sur  » Constitution de la nation iroquoise ».
    À la section  » Origine », il y est dit que des lois transmises depuis de x11e siècle selon la tradition orale conservées par la Nation Onondaga. En 1720, elles ont été codifiées en 117 paragraphes.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Constitution_de_la_nation_iroquoise

  46. Constitution Iroquoise.
    Son fonctionnement a été décrit par le Français Luis Armand Delom d’Arc dès 1702. Il a demeuré à BOUCHERVILLE, en 16871689, où JE DEMEURE présntement. Synchronicité??? Au surplus, je suis dans le quartier: VIlles et provinces de France! Ne me dites pas qu’il était parent avec Jeanne!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Armand_de_Lom_d%27Arce

    • Je n’ai pas tout suivi mais ce 1689, ce lieu-demeure au doux nom de BOUCHERVILLE tel un lien synhrone entre Jeanne la Pucelle et la Convention-Terreur, ça laisse rêveur, des Rêveries du promeneur corse à Cette cause improbable iroquoise ^^

  47. Le devoir: article relatif à la Constitution Canadienne.

    Bon. Un autre article du Devoir, en apparence anodin. Mais il y a une phrase:  » Is it not wonderful, French-Canadianism entirely extinguished! »… qui fait réfléchir. Je parle quelquefois dans les textes précédents de l’importance de s’aimer. Je me comprends un peu mieux! Car, lorsque l’autre ne nous aime pas au point de souhaiter et même d’organiser notre extinction, nous n’avons pas d’autre choix que de s’aimer soi-même!

    http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/422155/la-boule

  48. Nouveaux vidéos!!

    Il est 18:00 heure de Montréal. J’ai fait une demande ce matin et j’ai reçu le vidéo il y a quelques minutes. Je suis content. D’abord, voici celui des prises de paroles après la manifestation d’hier. C’est après ces conférences que j’ai rencontré un Abénaki pour lui dire que j’aimerais apprendre leur langue et qu’on m’a répondu qu’on me l’enseignerait par le biais de la Constitution!

    https://www.youtube.com/watch?v=rvq7XYJbJco&feature=share

  49. Nouveauté1:
    La vie n’a pas de sens, monsieur Jean-Paul? Alors, donnons-lui en un! Constituons une Constitution!

  50. Nouveauté 2:
    L’enfer c’est les autres, monsieur Jean-Paul? Mais non, allons vers les autres par plaisir et écrivons, pour soi, en soi, une constitution simple et lisible:)

  51. Nouveauté 3:
    Je rêve aussi d’avoir un jour, un magot, deux magots, trois magots, jouant comme eux…la la la la Décompression d’être: s’entraîner en ateliers constituants, la la lère…

  52.  » Seul l’Esprit, s’il souffle sur la glaise, peut créer l’homme » disait Saint-Ex. Seul l’humain, s’il souffle sur sa plume, peut créer des mots qui écrivent une Constitution Citoyenne.

  53. Géoscope
    Nous avons besoin de nous voir collectivement pour pouvoir ressentir les conséquences de nos décisions et de nos actions. Une terre miniature à l’échelle, sise face à l’ONU et télévisée, reliée à un ordinateur pour simulations, pourrait nous faire voir concrètement les conséquences de nos gestes pour changer nos décisions au besoin. Il est possible que des senseurs électroniques installés sur les satellites puissent capter l’acceptation ou le rejet de propositions par l’ensemble de l’humanité . Voir le livre Critical Path de Buckminster Fuller. Une Assemblée Constituante cosmique? La noosphère teilhardienne se mesure-t-elle?

  54. L’hypothèse Rupert Sheldrake.
    Le mécanisme de propagation de l’apprentissage est-il non local? Est-ce que les champs de résonance morphique- s’il y en a-, peuvent servir le processus constituant citoyen? Est-ce que le champ morphogénétique contrôle la mémoire collective?
    https://www.youtube.com/watch?v=56UgRCAcq8o
    C’est rendu  » votre  » question!

  55. Tout ce ci rejoint le concept d’idéosphère.

    Soyons simples.

    Le nuage de moustiques est la preuve de l’existence d’un corps social individué bien que construit d’individus séparés.

    Partant de là, on peut percevoir plus, mais sans nécessairement galéger 😉

    Et il n’est pas nécessaire d’utiliser un vocabulaire scientifique inapproprié.

    ;;;;;;;;;;;

    La propagation d’une idée ou d’une connaissance est de la plus haute importance, donc la compréhension des mécanismes de cette propagation l’est aussi.
    Ma culture en la matière s’arrête à Bernays.

    Nous vivons (gentils virus, ateliers) la difficulté que rencontre la propagation volontaire.

    Mais nous sommes dans la phase de lancement. Donc relativement peu nombreux.

    Il serait intéressant d’observer le susdit nuage de moustiques afin de comprendre si pour impulser global une masse critique de signaux individuels est nécessaire , ou si un ou quelques individus peuvent entraîner le corps social via un mécanisme qui nous échappe.
    Car il serait bien entendu contreperformant que tout caprice devienne le caprice de tous, et il doit donc bien y avoir des mécanismes permettant à chacun d’influencer sans pour autant que la cacophonie ne règne.

    ;;;;;;;;;;;;

    L’humain communique par le langage articulé et le symbole structuré.
    C’est un avantage qui est peut être aussi un handicap, car inhibant d’autres potentialités.

    Hors sujet :
    Le téléphone portable qui favorise la communication dématérialisée peut masquer et faire s’étioler certaines facultés (?)

    • L’idée de se ( ie: la terre, l’humanité, l’état de la planète à tous points de vue)
      voir à l’aide d’un outil ( miroir), qui serait très utile selon moi. Les plans sont faits depuis 35 ans. Ce n’est pas utopique. Le fait de pouvoir mesurer exactement les conséquences de nos décisions est précieux à un niveau global.
      Mais, bien sûr, le moment est à consolider les ateliers constituants localement.
      Rien , donc , de neuf à ajouter!
      A un atelier d,écriture, hier matin, j’ai écrit un texte et je l’ai lu, au sujet des ateliers constituants. Dix-sept nouvelles personnes d’informées!

  56. « Hors sujet :
    Le téléphone portable qui favorise la communication dématérialisée peut masquer et faire s’étioler certaines facultés (?) »

  57. Géoscope 3
    Sur cette question, une précision. Buckminster Fuller était un personnage original. Il avait en vue la Réussite de l’Humanité, écologiquement, pacifiquement et joyeusement. Dans sa stratégie, il y a la notion bien présente en ingénéerie de délai. Le délai normal, pour qu’une innovation dans le domaine de l’habitat, et de 50 ans. Son idée d’un habitat autonome en énergie, en nourriture et qui recycle ses déchets, idée pensée pour la partie de l’Humanité sans toit, serait fabriquée en usine, en fabrication de masse et s’obtiendrait en location peu chère. Le design fait en 1980 serait donc disponible en 2030,s’il a raison! Ce serait beaucoup plus long pour le résesau mondial de transport d,électricité, à l’avantage de tous et au désavantage d,aucun, mais si l’habitat devient autonome en énergie, le besoin de ce réseau disparaît.La grande difficulté, c’est le peu de contrôle pour influencer la décision de faire ces projets et le fait que les discussions ne sont qu’en anglais. Je ne parlerai plus de cette  » stratégie compréhensive et anticipatrice de la science du design. Mais c’est passionnant!

  58. Iroquoisie
    J’ai rencontré monsieur Stone qui m’a communiqué ce texte qui est la Constitution, ou une partie. Vous aurez des nouvelles bientôt. Voici le texte en attendant.

    http://www.spiritsoleil.com/joomla1.5/spirit/index.php?option=com_content&view=article&id=190:un-equilibre-de-lesprit-pour-la-planete-et-mere-terre&catid=12:expansion-de-conscience&Itemid=84o

    J’ai la possibilité et l e bonheur de pouvoir suivre des cours de langue Abénaquise bientôt. Il y a un site Internet que je n’ai pas encore trouvé, qui donne des phrases Abénakises-Françaises.

  59. La Grande Loi qui lie: Gayanashagowa.

    J’en cherche une en français s’il y en a.

    http://www.indigenouspeople.net/iroqcon.htm

  60. Quelles sont les racines indigènes des Français? ( question de Raymond Stone Iwaasa)

    Voici un texte de son site Internet sur la Constitution Iroquoise

    http://www.famillesdumonde.org/articles/la-grande-loi-de-la-paix-kaianerahsere-ko-wa

  61. Corroboration: Plan C exigé!

    Dans ces vidéos d’Eau Secours, le vidéo1: participation citoyenne
    vidéo2: power point( comment dites-vous power point en français: présenciel??
    vidéo3: des minutes 29 à 31: aberrant! ( notre démission mais c’es caché)
    vidéo4: Far-West Plan C exigé!

    http://eausecours.org/2014/10/leau-et-les-hydrocarbures-au-quebec-conference-du-29-septembre-2014-en-video/

  62. Plan C exigé:

    http://eausecours.org/2014/10/conference-le-fleuve-une-autoroute-pour-le-petrole-le-29-octobre-a-18h00-a-luqam-a-montreal/

    Voir le résumé de la 2ième conférence Nous sommes à la remorque, juridiquement parlant, au lieu d’être au volant.

  63. Ça marche notre affaire!
    Par une merveilleux matin québécois automnal frais, le ciel m’envoie des rayons d’un soleil éclatant et pendant que quelques jolis nuages d’un blanc clair flottent allègrement, je reviens d’une marche vivifiante qui a fait circuler mon sang plein d’idées . Je m’installe à l’écran pour vous écrire ceci:
    1: Le Plan C, un maximum de simplicité, un minimum de complexité.
    a) Je m’auto-constitue
    b) Je constitue mon territoire
    c) Je le co-écris en atelier constituant.
    ———————————————————
    2: Le Plan C
    1) J’existe
    2) Je suis
    3) Nous sommes
    ———————————————————-
    3: Le Plan C:
    1) Je suis Être
    2) Je vis Êtriquement
    3) J’adopte et exécute le Plan C. J’en fais au minimum une habitude et au maximum un habitus êtrique!
    ———————————————————–
    Le Plan C:
    1) Je donne un sens à ma vie
    2) Je vais vers les autres par plaisir
    3) Nous nous donnons un monde habitable en le c0-écrivant dans une Constitution.
    ———————————————————
    Le Plan C:
    1) Le monde est le reflet de nos pensées.
    2) Je me donne un monde merveilleux, féérique et confortable
    3) Je l’habite et en jouis en co-existence.
    ———————————————————-
    L’État est une matérialité abstraite inêtrique. À effacer. À annuler.
    À reconstituer en géométrie quadruple: bonheur, liberté, énergie, conscience en souriant, en riant, avec facilité, fierté, calme olympien, césarien, gengiskhanien, avec un crayon et du papier. Et numériquement puis télépathiquement.
    *******************************************************************

    • Comme un grand vent de fraîcheur venu du Grand Ouest ^^
      Oui, c’est exactement ça, décroissance et quotidien, relocalisation et subsidiarité…

  64. Rebonjour cher(e)s ami(e)s!

    J’ai un blogue que j’entretiens peu car j’ai l’impression d’y avoir tout dit ou presque: Manger local sans pétrole.
    Or, aujourd’hui, j’y ai ajouté un article dans lequel j’invite mes lecteurs-lectrices de se diriger vers le Plan C, la question du pétrole étant une conséquence.

  65. Anti-dépression étatsunienne.

    Si vous avez le goût de nourrir votre optimisme avec un menu étatsunien, en anglais seulement malheureusement, lisez ceci:

    http://www.designsciencelab.com/book/2013-Designing_a_World.pdf

    cordialement, amitiés, paix
    claude

  66. Envie d’un site performant ?
    Grâce à notre plugin, WordPress n’aura jamais été aussi rapide.
    http://wp-rocket.me/fr/
    (Je ne l’ai pas essayé.)

  67. Bonjour à tous,
    Je suis un simple citoyen séduit par le discours d’E.Chouard.
    Je souhaites juste apporter un avis et participer à ces atelier constituant.
    Malgré mes recherches, comment trouver un groupe auquel adhérer dans ma région?
    J’ habites à Cholet (surtout pas par conviction politique).
    Merci de m’indiquer un chemin, sans idée préconçu vers cette idée que je trouve belle, c’est déjà beaucoup.
    Cordialement
    Jean

    • S’il n’y a rien à Cholet, c’est à toi d’impulser.
      Dure réponse j’en conviens 😉
      Ana.sailland arobase gmail.com
      Si c’est le Cholet de Vendée je peux profiter d’une visite familiale à Angers pour te donner un coup de main ………

  68. Bonne année 2015… et lorgnez du côté des créatifs culturels pour mousser le Plan C!

  69. Le plan C, une invention sociale?

    Inventions sociales, locales?
    http://www.innovation.cc/francais/stu-ij-f.htm
    Publié par claude saint-jarre à 06:59
    Envoyer par e-mail
    BlogThis!
    Partager sur Twitter
    Partager sur Facebook
    Partager sur Pinterest

    1 commentaire:

    claude saint-jarre3 janvier 2015 07:02
    Dans cet article il y est dit que la démocratie est une invention en PROCÉDURES; il y a des lois qui sont aussi des inventions sociales, tel la loi sur les pauvres de 1388. L’écriture Citoyenne de la Constitution me paraît une invention sociale nouvelle de type PROCÉDURE. Je me trompe?

    RépondreSupprimer
    Ajouter un commentaire

    L’article en question:

    http://www.innovation.cc/francais/stu-ij-f.htm

  70. Lechevalier François

    Bonjour Etienne,

    – Ne pensez-vous pas que le refus d’entériner les résultats du référendum de 2005 en France est, avec le recul, un évènement majeur, qui peut donner l’opportunité juridique (?) de faire « tomber » la 5eme république ou du moins d’en ébranler suffisamment les fondements pour en entrainer ultérieurement la chute ?

    Quel serait le meilleur biais pour conduire à ce résultat :
    – poser une QPC mettant en cause, de manière rédhibitoire, le défaut de respect d’un principe de la constitution, au travers de la suite d’évènements historique qui ont conduit un président de la république à nier la votation populaire ?

    – dénoncer auprès de l’autorité judiciaire adéquate, nationale ou supra nationale (cour européenne des droits de l’homme ?) ce déni d’un principe constitutionnel fondateur, socle de toutes les lois de notre pays ?

    Peut-être suis-je trop optimiste en espérant quoique ce soit d’un organisme comme le conseil constitutionnel qui ne peut pas se saborder lui-même et celà est probablement très utopique. En tous les cas j’ose quand même la question en candide…

    Cordialement

    François

  71. bonjour Etienne Chouard,
    j’habite à Paris 18ème,
    où puis-je trouver un atelier constituant pour y travailler avec d’autres à proposer d’autres lois à l’Education Nationale ?

  72. Bjr, je ne demande et ne recherche que ma souveraineté d’électeur afin de contribuer à la société Réunionnaise département 97400 et votre proposition tombe à pic car j’ai toujours prôné que pour que le peuple puisse utiliser son plein pouvoir de souveraineté dans une république.

  73. Bonjour Etienne
    Un grand bravo pour tout ce que vous faites et pour faire éclater la vérité que l’on nous cache.
    Depuis 2008 , à cause de la crise, j’ai voulu comprendre. C’est la vidéo « l’argent dette » de Paul grignon qui m’a ouvert les yeux sur la création monétaire ( malgré une formation de base en économie peu explicite sur le sujet…) puis de nombreuses lectures sur le système qui nous gouverne.
    Peu de gens sont conscients de ce qui se passe et ne veulent même pas croire que l’argent est créé ex nihilo par les banques privées… Il y a un gros travail d’information à faire, et vous avez le mérite de vous être attelé à la tache. Comme le proclame avec humour Anne Roumanov, « on ne vous dit pas tout » … car il vaut mieux occulter la vérité, celà pourrait déclencher une révolution.
    A titre d’exemple, ces jours derniers, Le gouvernement islandais envisage de retirer aux banques la création monétaire pour la confier à la seule banque centrale de l’île : quel media en parle ?
    De même, on apprend que JFKennedy « aurait » été assassiné car il a essayé d’ôter à la Réserve Fédérale son pouvoir de prêter de l’argent au gouvernement avec intérêts. ( http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2012/01/14/2679111_j-f-kennedy-les-raisons-de-son-assassinat-l-ordre-executif-11110.html#reactions ). Qui a jamais évoqué cette possibilité ?
    Merci pour votre ténacité, et votre soif de vérité

  74. Hello
    Je n’ ai pas tout lu en revenche je tiens absolument à signler ici mon déterminisme à déclencher une démocratie locale par le biais technique d’ une appication mobile et aussi fixe laquelle devra dans un premier temps facilité le compte des voix mais surtout développer très rapidement ce’processus de la 5 ème république représenté par 10% des inscrits électeurs et 1/5 des sénateurs

  75. Bonjour,

    comme beaucoup de gens sans doute, je cherche des solutions pour éveiller les gens à la démocratie. Je transmets par mail les résultats de mes recherches et découvertes à un petit nombre de personnes (entre 10 et 40 selon les sujets).
    De temps en temps, certaines de ces personnes me répondent qu’elles apprécient ces informations.
    Il me semble qu’il serait très valable et efficace que vous créiez une newsletter régulière du style « Prenez votre démocratie en main », à la manière des newsletters de Santé Nature Innovation, qui révèle les vrais enjeux de santé et dont le nombre d’abonnés explose.
    Qu’en pensez-vous?

  76. Bonsoir,
    comme demandé par Etienne, voici les travaux collectifs de modélisation pour une démocratie directe.

    Je précise que ce travail est en cours d’élaboration : certains de ces modèles sont achevés, d’autres attendent des éclairages critiques pour évoluer. Toute bonne volonté constructive est la bienvenue.

    http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Mod%C3%A9lisation_pour_une_d%C3%A9mocratie_directe

    Il est possible de me contacter par mail privé via ma page facebook :
    https://www.facebook.com/arnaud.durand.756

    On peut aussi me retrouver chez les Gentils Virus Bas Normands.

  77. CARPENTIER Matthieu

    Bonjour à tous, Bonjour Etienne,

    Je n’ai pas encore parcouru l’intégralité des posts de ce blog, peut être la question a t’elle été soulevée déja.
    Qu’attendez vous pour entrer davantage en politique ? Dans quelle mesure seriez vous prêt à le faire ?
    Nous sommes de plus en plus nombreux à vous suivre, un réel engagement de votre part, du moins un engagement différent, ne serait il pas un début de solution ?
    Merci pour vos nombreuses contributions.
    Amicalement,

    • Bonjour Matthieu,
      C’est vrai que visiblement vous n’avez pas parcouru l’ensemble du blog. Parce que sinon, vous auriez compris que l’une des idées conductrice est justement le contraire de ce que vous préconisez. Pour Etienne, les hommes providentiels qui « s’engagent en politique » et que les autres « suivent » ne sont pas la solution : ils sont le problème. Aussi, ce qui est souhaitable pour espérer un progrès, c’est qu’à la fin, ce ne soit pas Etienne qui investisse le champ politique, mais bien vous-même.

  78. Bonjour à toustes,
    j’ai vu sur le diagramme de la proposition d’une nouvelle constitution sur le wiki que en tête du pavé « constitution » rouge en haut à gauche figure les DDHC de 1789.
    D’où ma question concernant l’article 17 de ces DDHC : (Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.)
    Pensez-vous qu’il soit judicieux de conserver cet article des droits de l’homme dans son intégralité ?
    Parce que pour ma part j’ai tendance à trouver bizarre que les biens d’un seul être humain puissent être supérieurs à celle d’un pays tout entier …
    À mon avis il faudrait fixer une limite indépassable, du genre par exemple la valeur de 2 ou 3 maisons pour les plus riches et après stop …
    Qu’en pensez-vous ?
    Cordialement à +
    Marco

  79. Bonjour Monsieur Bouchard,
    Je suis en train de lire « Constituer le Québec » et de l’analyser.
    J’ai une expérience qui est différente de la vôtre sur quelques sujets comme:
    1- le pouvoir exercé par les régions (j’ai constaté beaucoup de corruption par de petites cliques qui profitent du désintérêt des citoyens pour la chose publique municipale et régionale pour s’y installer très confortablement et y rester pour plusieurs mandats) – et
    2- ce qu’est la « vraie démocratie » (je préfère l’appeler la « démocratie optimale » en rappelant qu’elle doit inclure une part de « représentativité par des délégués qui respectent leurs engagements et sont imputables de leurs actes et de leurs omissions » et des moments où leA citoyenE est véritablement apte à obtenir des réponses cohérentes lorsqu’il (ou elle) s’adresse lui (ou elle)-même aux Administrations, aux tribunaux et à l’Assemblée nationale).
    3- Contrairement à ce que préconise outrageusement la Charte canadienne par son article premier (et à ce que le régime judiciaire a tenté de nous imposer depuis 1982…) , il n’y a aucune contradiction entre les « droits humanitaires individuels fondamentaux » et les « droits humanitaires collectifs fondamentaux ». Le fait qu’un droit soit absolument nécessaire au bien-être et à la dignité d’une personne, alors qu’il est en même temps nécessaire pour l’ensemble de la collectivité nous permet de déclarer qu’il s’agit d’un « droit fondamental » (c’est le concept de « jus cogens »). Cette notion n’était de toute évidence pas bien comprise de ceux qui, en 1982, ont usurpé le pouvoir constituant du peuple… Au plaisir de vous rencontrer les 12 et 13 septembre prochains à Drummondville.
    Voir ces blogues : citoyenneconstituante.wordpress.com ; coursupreme.wordpress.com et mon site web (maison d’éditions) faithjustine.com

  80. Une assemblée « tirée au sort », bien sûr, un exécutif élu, c’est évident, le référendum pour arbitrer les deux, ça s’impose. Comment mettre en pratique un tel système démocratique ? Peut-être, dans un premier temps, en créant un « antiparti « , ouvert à tous, dont des membres, tirés au sort, seraient présentés aux élections. Qu’en pensez-vous ?

  81. Bonsoir,

    C’est la première fois que j’interviens sur ce blog. Je remercie Monsieur Chouard de sa contribution essentielle à la réflexion. J’aimerais dire beaucoup de choses mais je vais tacher d’être bref.

    Je trouve qu’il manque un complément fédérateur à cette idée centrale de récupérer notre pouvoir au travers d’une constituante.

    Il me semble que l’histoire n’avance que par des minorités agissantes et qu’il est souhaitable, pour éviter une histoire sanglante, que nous rassemblions le plus largement autour de cette idée constituante.

    Pour arriver à cet objectif je crois qu’il faudrait ajouter à cette nécessité de changer la constitution un objectif autrement plus fédérateur à savoir l’aspiration à une vie décente.

    À mon sens, le changement de nos règles de société n’est qu’un moyen pour aboutir à une vie collective et individuelle décente et accomplie. Les gens ordinaires peu ou pas politisés ne se battront pas pour un bout de papier, aussi essentiel soit-il. Ils se battront pour une vie meilleure pour eux et pour leurs proches. Je crois que l’ordre du sacré a totalement changé, on est mort pour la religion, pour la patrie, pour la révolution aujourd’hui la seule chose sacré c’est les « siens », la famille élargie. Donc il faut ajouter à cette exigence de récupérer le pouvoir, une aspiration.

    Cette aspiration est la suivante, garantir un « socle commun vital » que chaque citoyen puisse avoir l’accès à l’eau, à une bonne nourriture, à l’énergie, à un logement digne, à la santé, à l’éducation, à un travail permettant de vivre dignement… bref à ces besoins basiques de l’humanité.

    Cette aspiration de justice essentielle me paraît autrement plus importante à développer et à défendre que le tirage au sort par exemple qui nous enferre dans des polémiques sans fin, qui sont très utiles mais qui sont moins fédératrices et finalement moins concrètes.

    Le « programme » que je vous propose en toute humilité est simple :

    Remettre à leur place les puissants et leurs élus.
    Adopter une constitution et un fonctionnement collectif qui nous défende.
    Garantir l’accès à tous les citoyens à ce « socle commun vital ».
    Offrir à chaque individu les possibilités de son accomplissement.

    J’aimerais débattre de ce que j’avance pour évoluer dans la réflexion.
    Merci bonne soirée.

  82. Cher Étienne,
    Samedi dernier sur France télévision dans l’émission « on est pas couché », j’ai été choqué d’entendre Mélenchon reprendre une bonne parti de votre discours comme base son son programme.
    Cela ne vous dérange t’il pas d’entendre vos paroles travesti par cela même que nous combattons et qui se pliera, comme les autres aux ordres de la finance?
    Je ne minimise pas votre action ainsi que votre sincérité mais a quand un réel engagement d’Etienne Chouard’. Je peu comprendre qu’il faut du temps, mais c’est exactement ce dont nous ne disposons plus.
    Vous êtes un peu comme un remède contre le cancer mais indisponible sur le marché, imaginez la frustration des malades en phase terminale que nous sommes, sachant qu’un médicament existe mais que son inventeur refuse de le diffuser?
    Je pense que les mots « parti » ou « politique » sont très vulgaire pour vous, mais un traitement n’est efficace qu’à l’intérieur de l’organisme. Regarder un aspirine n’a jamais soulagé les mots de tête de qui que ce soit.
    Vos séminaires et coups de gueule sur Facebook ne font qu’alimenter notre frustration, et n’interpelle que ceux d’entre nous déjà convaincu, il serais peut être temps que ce message soit plus largement diffusé, même si c’est par la voie classique d’un vrai « parti politique », breurkkk. Et nous serions nombreux à vous suivre.
    Car finalement, l’année prochaine nous n’aurons encore le choix qu’entre: un idiot, un escroc ou une facho.
    Il nous faut une alternative.
    Cordialement.

  83. Mr Chouard «  » Une idée me taraude depuis quelque mois… Pouvez-vous me dire si elle est de valeur merci «  »
    Simplement j’avais pensé à une création d’un jeu de société pour apprendre avec pédagogie la constitution «  » Avec pourquoi pas plusieurs finalité dans ce jeu… comme une nation avec une démocratie représentative parfaite et impartial (Gagné), une nation corrompu (Perdu) ^^ et peut-être d’autre alternative au laxisme constitutionnel en s’inspirant des fais historique.. je développe mais la base de l’idée est là, puis je trouve que le nom « jeu de société » n’aura jamais aussi bien porté «  »
    Cordialement.

  84. jildaz Gueguiniat

    bonjour Monsieur Chouard,
    suite d’un message laissé sur votre page FB: une question simple:
    comment pourrais-je vous aider et me mettre au service de Ce message de la cause des cause? J’ai un profond appel en moi depuis des années vers cela alors je vous le demande: que puis-je faire, comment aider, diffuser (en dehors des habituels post en ligne je veux dire), comment utiliser le temps qui m’est donné pour porter ce message (je verrai bien quelque chose de ce côté vers la jeunesse lycéenne, des conférences…?). SVP aidez moi à vous aider et répondre à l’appel qui est dans mon coeur et ma conscience; Merci

  85. Bonjour

    je suis intéressée à la participation à un atelier constituants sur STASBOURG et environs . pas grande notion de ce que je vais y faire …. mais prête à …. apprendre

    christiane

  86. Bonjour et merci de m’avoir fait découvrir le tirage au sort, dont je suis devenu un fervent défenseur.
    De tout coeur avec vous
    Cordialement
    Gilles

  87. Bonjour,
    Le site devient de plus en plus difficile à ouvrir et la navigation à l’intérieur , une fois ouvert, est de plus en plus lente, ralentie, voir bloquée.
    Du coup j’hésite souvent a y aller et je pense que je ne suis pas le seul dans ce cas.
    Quand aux nouveaux virus potentiels, je pense que c’est un frein important à la « virulence » du site et a son pouvoir d’ouverture des consciences.
    Pouvez-vous trouver une solution ?
    Merci d’avance

  88. Bonjour,
    J’aurais souhaité que l’on puisse entrer en contact concernant l’avenir des énergies renouvelable, avec une technologie durable, eco-respectueuse et eco-citoyennes.
    Bien a vous
    Laurent

  89. Bonjour Etienne,

    Il y a une question qui me taraude depuis longtemps. Imaginons qu’en fin nous avons créé notre vraie constitution citoyenne, tout est prêt, les gens sont prêts. Comment allons-nous la mettre en place? Allons-nous demander au nouveau président de mettre l’ancienne anti-constitution à la poubelle et de la remplacer par la première vraie constitution? Allons-nous demander un référendum?
    Merci,
    Ricardo

  90. Bonjour, Etienne.
    Je voulais savoir pourquoi la théorie économique n’arrive pas à prédire les crise déflationniste ?
    Il doit y avoir des marqueurs spécifiques, comme dans toutes bulles financière.
    La théorie de Irving Fisher n’est-t-elle pas incomplète ?!?
    (M x V = P x T)
    Toute croissance productive ne devrait-elle pas être accompagner d’une croissance de la masse monétaire ?!?

  91. Bonjour à tous, j’ai passé des mois à faire cette vidéo pour qu’on ne manque pas l’opportunité que présente cette présidentielle:

    httpv://www.youtube.com/watch?v=A5W6ZWVRKv0

    Cela fait des années qu’Etienne a présenté le problème. Si on attend qu’une majorité de la population sache écrire une constitution ça n’arrivera jamais.

    Il faut qu’on commence par récupérer un maximum de pouvoir à cette présidentielle ça facilitera toute alternative au système par la suite.

    Cette analyse a l’avantage d’être neutre / ne prend pas parti, ce qui manque cruellement à cette élection et que les Français réclament.

    Il ne reste plus qu’un mois j’ai besoin de votre aide à tous pour diffuser le message. Comme vous le savez, on sera bloqué dans le même système injuste pendant 5 ans si on n’alerte pas un maximum de Français.

    Je compte sur vous.

    Samy.

  92. Matthieu Grothendieck

    Très sympa cette vidéo. Seulement vous partez du principe que Mélenchon ou n’importe lequel des encadrés en verts choisis tiendra promesse. Il faut se fier à notre instinct autant qu’à notre raison pour tenter de discerner la probité et la sincérité. De ce côté Asselineau a très nettement ma préférence.

  93. Bonsoir Etienne,
    Juste le temps de visionner un extrait de ta conférence référendum d’initiative populaire, on m’a abondamment parlé de ton action, j’ai confiance.
    Déjà « éveillé » à la puissance de la finance sur le monde, je participe très activement depuis deux mois aux Bureaux d’Abstention.
    Au vu de l’élection complètement usurpée du second tour, ma question est, Etienne, souhaite-tu participer à la création d’un collectif citoyen, toujours sans chef, mais organisé, une sorte de fédération de tous les mouvements qui sont apparus, et qui fleurissent encore sur internet et dans la rue ?
    Nous avons une conférence aux B.A. jeudi pour débattre de la suite à donner à notre action, dis-moi simplement si je peux te mentionner, comme M. Onfray ou l’auteur de No-Vote par exemple comme étant partenaire d’une action commune en faveur d’un changement radical de paradigme, tel qu’exposé dans tes travaux !
    Cordialement
    A te lire
    Bernard

  94. Salut Etienne,

    Je m’appelle Franck Barière, vivant à Baccon 45130.
    Je vous est envoyé un mail pour une proposition d’un travail commun sur un projet de référendum populaire ainsi que des réformes politiques et médiatiques.
    Car je pense réellement que Macron ne va pas finir son mandat, les français vont finir par ce lever. Je donne 2ans pour cela.
    Il faut donc préparer aprés « Macron ».
    Je pense alors qu’un référendum populaire pourrait ce mettre en place réformant la classe politique et médiatique.
    Aprés faut que les réformes soient bien faite, établis.
    D’ou ma demande que vous en preniez connaissance et d’avoir votre point de vu.

    Cordialement
    Franck

  95. Salut a tous,

    Voici 2 vidéos d’un ancien banquier Suisse reconverti qui a pris conscience de l’arnaque de la création monétaire, très intéressent :

    1)
    Un banquier suisse explique en 36 minutes l’arnaque de la création monétaire (part. 1) , 36 minutes
    La partie 2 sont les questions réponses

    2)
    Un banquier suisse explique en 53 minutes l’initiative

    les deux vidéos sont sur Youtube

    @+ Pascal

  96. Antoine André

    Bonjour Etienne, je vous ai entendu vous exprimer sur le revenu de base inconditionnel versus le revenu à vie. les deux projets sont intéressants et un ami à moi à fait une grande réflexion et une belle analyse sur leurs différences. je pense que cela peut vous intéresser. https://martouf.ch/2015/10/difference-entre-le-salaire-a-vie-de-friot-et-le-revenu-de-base-inconditionnel/

  97. Bonjour Etienne,
    Que penses-tu de l’OPPT UCC?

  98. Je sors un peu du sujet qui nous tient à cœur :
    http://www.europe1.fr/international/angela-merkel-leurope-ne-peut-plus-compter-sur-les-etats-unis-pour-la-proteger-3648581

    Etienne,
    je pense que l’opinion publique pourrait soutenir ses représentants pour sortir de l’Otan. Au yeux du monde les trois représentants, membres de l’Otan discréditent l’opérance et la pertinence du conseil de sécurité de l’ONU par leur liens aux états-unis. Cette situation discrédite totalement l’ONU. Elle est ancienne, mais nuit gravement à la paix.

    Même si je suis contre l’Europe, nos concitoyens européens sont mûrs pour décider de cela.

    Sortir de l’Otan est un pas pour la souveraineté.

  99. Bonjour, pourquoi ne soutenez vous pas des mouvements citoyens tel que Prenons l’antenne.fr par exemple si bien évidemment vous partagez le même constat?
    Si vous ne connaissez pas, je vous invite à découvrir sur facebook ou youtube.

    Relayons l’information et les mouvements citoyens, ne pensez-vous pas?
    Nous avons notre part de responsabilité comme vous monsieur CHOUARD en tant que citoyen pour changer le rapport de force. Et si nos parvenons en tant que partie du peuple à prendre l’antenne et à communiquer le fait que une partie du peuple à pris l’antenne au non du peuple et s’adresse au peuple, ce sera la parabole de la boite à pandore.
    Cordialement.

  100. Bonjour Etienne,

    Ci-joint un Ted-Talk intitulé : « Et si nous remplacions nos politiques par des gens choisis aléatoirement ».

    Cela m’a immédiatement fait penser à mon démocratiseur favori =)

    Voilà donc, le lien pour toi (bon… désolé, c’est en anglais) :

    https://www.ted.com/talks/brett_hennig_what_if_we_replaced_politicians_with_randomly_selected_people

    Allez cheers et à bientôt,
    Y.Char

  101. C’est chouette çà !…
    ça sent la révolution, enfin !… sans la poudre ni le sang……..

  102. Bonjour Mr CHOUARD, nous sommes en train d’écrire la constitution sociocrate. Comment puis-je vous joindre ?

  103. Bonjour M. Chouard,

    J’organise une conférence en 2019 à Tours sur l’environnement et la démocratie, en présence d’autres intervenants reconnus. J’aurais souhaité vous compter parmi nous. A quelle adresse puis-je vous écrire ?

    Charles Girardin

  104. Bonjour,
    J’organise en 2019 une conférence sur la démocratie et l’environnement. Plusieurs intervenants reconnus seront présents. Nous serions très honorés de vous compter parmi nous. Accepteriez-vous de me communiquer vos coordonnées afin que je vous présente la journée ?

    • Hello Girardin,

      Pourrais-tu faire mention de journée de conférences (donner une référence, un lieu, une date…) pour les intéressés ? Le thème a l’air très prometteur !

      Merci !

  105. Bonjour,

    Vous connaissez peut-être, excellent ouvrage tres instructif, pédagogique et ludique à la fois et surtout d’utilité publique: http://economixcomix.com/
    N’hésitez pas à le citer en tweet à l’occasion 😉

  106. bonne nouvelle et bel exemple de courage, volonté, bon sens et intégrité.
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-italie-fait-un-bras-d-honneur-a-208177
    A relayer!

  107. Bonjour monsieur Chouard,
    Je m’informe et m’interresse à la démocratie directe et dans un premier temps au référendum d’initiative citoyenne. Dans un premier temps il me semble que passer sur un système de tirage au sort risque d’etre un changement trop brutal pour les français et instaurer le ric dans un serait déjà un bon début. Si j’ai bien tout compris, il parait impossible que les parlementaires et encore moins le président de la république ne mette en place un tel chamboulement s’ils n’en ont pas la volonté farouche. Or la révision de la consitution passe obligatoirement par cette étape.
    La seule solution (pacifique et légale) me semble donc qu’un président en fonction qui bénéficie de la majorité parlementaire décide de s’emparer du projet et de le mener à bien. Certains partis politiques proposent de mettre en place ce ric mais par définition, ces partis sont trop marqués à gauche, trop marqués à droites, trop ci, trop ça, bref trop clivants pour gagner une élection présidentielle.
    De plus je vous ai entendu dire dans une vidéo, que les personnes qui doivent porter ce genre de projet doivent être désintéressés du pouvoir.
    Ne devrait-on pas passer par un nouveau parti dont le seul but est de mettre au pouvoir un candidat qui mettra ce ric en place ? Au delà des débats d’idee, au delà des clivages politique.

  108. Piquet Jean Michel

    UNIVERSITE POPULAIRE DU PAYS D’IROISE
    Bonjour Etienne,
    Nos sommes une association qui dispensons des conférences permettant d’appréhender le monde dans lequel nous évoluons. ou nous débattons plutôt. Etienne accepteriez vous d’animer une de nous conference l’année prochaine? Bien sûr nous sommes au bout du monde ( près de Brest) mais nous serions très honoré si vous acceptiez.
    si vous nous adressez un mail nous vous donnerons plus d’infos sur notre association . nous avons un blog, il suffit de taper notre intitulé université populaire du pays d’iroise dans le moteur de recherche.
    quelque soit votre reponse, soyez remercie du temps que vous avez accordé à notre message. cordialement le président de l’UPPI Jean Michel PIQUET

  109. Bonjour,
    Puis-je demander un lien « OFFICIEL » pour que je puisse signer la pétition nationale pour le RIC.
    Merci,
    Eric

  110. Bonjour Mr Chouard.

    Dans une démarche d’information et de clarifiaction, pour lesquelles, je n’arrive pas à trouver de réponses claires.

    Questions :

    1-Qu’est ce qui ce jour, en état des instituions et constitutions actuelles nous garantit, qu’une décision prise dans le cadre du RIC (si mis en place), ne serait pas annulée par une simple décision de l’Union Européenne.

    2-Que pensez-vous des intentions de l’actuel président en terme de » projets » quand à la dite Union européenne ?

    3-Pourrait-on aussi évoquer la différence entre le RIC et la démocratie directe à la fois en France mais aussi bien sûr toujours dans la réalité de l’Union Européenne actuelle.4-Est-ce que le RIC est réaliste en l’état actuel de la constituion européenne qui ne permet pas à la France d’être souveraine.

    Merci pour votre travail, et investissement pour le RIC, merci aussi de vos éclairages sur ces points.
    Bien cordialement.

  111. RISQUE MAJEUR D’ATTENTAT A PARIS LE 22 DECEMBRE 2018 !!!
    Attentat Majeur probable le 22 décembre 2018 à Paris
    https://www.youtube.com/watch?v=Pvn1AWl0zHc

  112. Surtout tiens bon Etienne. On a besoin de ton honnêteté, lucidité et extraordinaire culture.
    L’acharnement des « chiens de garde » du système à s’acharner tout azimut pour essayer de te diaboliser est la preuve que tes analyses sont exactes et surtout efficaces. Cette mise à nu objective des réalités fait peur à ceux qui en tirent ficelle et profit. Panique à bord !
    Il dit la vérité, il doit être exécuté. Rien de neuf sous le soleil.
    Enfin un citoyen réveillé qui nous aide à nous réveiller. Merci, merci, merci.
    L’insurrection pacifique des gilets jaunes, mûrissant au jour le jour n’en est qu’à ses débuts. Elle n’est pas tombée du ciel. C’est le fruit d’une longue prise de conscience grâce au travail de citoyen éveillé et actif comme toi.
    Tu as raison, il faudra être prêt à écrire nous-mêmes la constitution le jour J encore à venir pour ne pas se faire récupérer à nouveau comme ce fut le cas des récentes révolutions arabes.
    Jean

  113. Bonjour,
    Je ne comprends pas toutes ces tentatives d’enfumage venant de partout.
    Les nationaux-sionistes marine lepen et consorts, le peuple est.il une danseuse qu’on se refile de maquereau en maquereau???

    Il faut répondre à ces drôles.

  114. etienne
    tu es une personne sincère , pure et même un peu naive ce qui me fait dire que ta sincérité est ce que je ressens de toi .
    laisse dire tes détracteurs , des cons on en trouve aussi à « gauche  » ; tu vois du bon de chaque côté des partis et tu as raison je te suis à 99 % .1% de réserve donc .

  115. Monsieur Chouard, bonjour.

    Je sais que la période est très intense pour vous (enfin ! j’ai envie de dire).

    Le soulèvement populaire actuel vous remet (après 2004/2005)
    en « plein boulot » et c’est très bien ainsi.

    Je suis vos travaux depuis fort longtemps et j’ai été moi aussi parfois « faussé » et par la propagande médiatique et par vos « fréquentations obscures ou floues » qui font partie (j’espère) de votre quête/soif de connaissance de « l’autre point de vue », et, effectivement, on doit se confronter à la contradiction pour viser le bien commun, puisque effectivement, dans ce « commun » il y a aussi ceux qui seraient pas d’accord !

    J’avais une question à vous poser parce que je ne sais vraiment pas comment trouver une réponse à cela !

    « Dans l’hypothèse où un référendum d’initiative citoyenne arrive à
    s’imposer enfin à la caste et l’oligarchie qui nous pille et domine… et que le citoyen prenne enfin sa souveraineté, un citoyen qui cotise et travaille en France mais qui n’a pas sa nationalité française (italien polonais maghrébin sénégalais etc. etc. avec papiers en règles), aura-t-il le droit de participer « en toute matière » à la mise en œuvre de ce processus constituant abrogatif révocatoire législatif ? »

    Merci par avance et j’espère lire une réponse de votre part !

    Cordialement.

  116. Que pensez vous de ce texte rédigé en 2013 sans vous connaitre alors ?

    Hasard et Démocratie

    L’engagement politique, répond à son origine à deux motivations principales.

    Une motivation altruiste qui est celle d’améliorer la société et d’apporter ses compétences à la collectivité dans un souci de service. Cette motivation initialement bonne peut se pervertir par le sentiment de détenir une vérité absolue et courir jusqu’au fanatisme.

    L’autre motivation est le goût du pouvoir, l’envie de diriger les autres, cela est malheureusement, depuis la meute de loups, la troupe de singes ou la tribu primitive, la principale motivation de nos dirigeants. L’accession au pouvoir se pratiquait d’abord par la force, parfois par la ruse, et c’est le plus puissant, le plus malin qui devenait le dirigeant.

    Au fil de l’évolution de l’humanité, divers systèmes se sont succédés ou ont cohabité pour organiser les groupements humains.

    Le système monarchique, 12 en Europe, 3 en Afrique 7 au Proche Orient, 6 en Asie et 3 en Océanie, plus les 16 États sous l’autorité de la Reine d’Angleterre, est le plus ancien est reste majoritairement présent en Europe.
    Le système monarchique héréditaire, malgré des idées égalitaires et simplistes est le plus apte à respecter la dignité des hommes et leurs libertés.

    Le monarque, éduqué pour servir son pays et son peuple, n’étant pas en quête de pouvoir, peut se consacrer à l’amélioration de la société. Il a le temps devant lui, n’est pas soumis aux modes, à la compétition élective.
    Cependant le monde moderne et la sagesse ne saurait confier à un seul le sort de tous. Il est nécessaire que les citoyens dans leurs diversités soient représentés et participent au choix de leurs destins.

    Il faut donc trouver un système qui représente les besoins de tous sans favoriser les appétits individuels. Le défaut principal du système électif est le détournement de la mission de l’élu au service du public par l’appétit du pouvoir.

    Les exemples récents montrent la tentation du pouvoir et les dérives qui s’en suivent.

    Nos élus, mêmes les plus vertueux, car je souhaite qu’il en existât encore, sont soumis au minimum à leur désir de voir perdurer leur mandat. Celui-ci leur donne satisfaction et récompense, honneur, satisfaction de l’ego, plus vil, l’autoritarisme, le sentiment de domination, enfin les avantages économiques et matériels.

    Notre société n’est pas vertueuse. L’abandon d’abord des principes religieux (ceux qui rassemblent – religere) puis simplement moraux, malgré les déclarations généreuse et les références aux Droits de l’Homme, est une évidence.

    Le courant de pensée est dominé par la recherche du profit. Le rôle de l’état est de tempérer et corriger la société.

    Concevoir les lois, les plus simples et les plus justes, les faire exécuter par une administration forte et intègre, harmoniser les rapports entre les citoyens et leur présenter harmonie et beauté pour élever l’esprit plutôt que l’abaisser.

    Le Monarque seul ne suffirait pas à une telle tâche. Il faut donc des hommes intègres pour faire les lois, organiser et contrôler cette administration.

    Mais afin que l’ensemble de la population soit représentée, il ne faut pas d’un système partisan. Il est cependant nécessaire que les divers mouvements d’idées coexistent pour apporter et inventer des solutions nouvelles.

    Le système électif ne garantit pas la qualité de l’élu.

    Le plus séduisant, ou le plus riche ou le plus malin ou le plus médiatique obtiendra à quelque voix près sa parcelle de pouvoir.

    A l’issue du scrutin, par 50,01% des exprimés c’est à dire le plus souvent représentant 15 ou 20% de la population il décidera des choix de société de tout un peuple.

    Cette fiction démocratique est incontestée. Ne peut-on imaginer un système véritablement incontestable ?
    Un système où l’appareil de l’état ne dépend d’aucun groupe de pression qu’il soit religieux, politique ou financier.

    J’ai proposé plus haut le retour au monarque héréditaire, garant de l’indépendance à l’égard des partis. Mais ce rôle d’arbitre ne saurait être suffisant.

    En outre il est nécessaire que des conseils et des chambres informent, entourent, assistent le Monarque et que ces Chambres représentent le peuple dans sa diversité.

    Un Conseil doit s’assurer de la qualité de l’exercice du pouvoir par le monarque.

    Ce conseil doit être capable d’écarter de la fonction suprême dans les cas extrêmes les malades ou les fous, les remplaçant selon l’ordre de succession au trône.

    Il a également un rôle de contrôle de la constitution ou charte et des administrations.

    Un conseil des ministres doit assister le monarque dans le gouvernement.

    Une Chambre des sages doit contrôler les lois. Une Chambre des représentants les concevoir et les voter.

    Le même système se répétant en s’adaptant à tous les niveaux de la société, de la commune aux régions ou provinces.

    Cela n’a rien de nouveau. Sauf qu’aucun des membres d’aucune de ces institutions n’y accède ni par choix, ni par cooptation, ni par une élection, mais simplement par hasard.

    La constitution organisera ce système électif aléatoire :

    Tous les citoyens âgés de plus de 18 ans seront non pas électeurs mais éligibles. Ils seront dès leur majorité automatiquement inscrits sur des listes d’éligibilité.

    L’éligibilité aux Conseils d’État (Régence ou Gouvernement) imposera un âge minimum de 30 ans.

    La Chambre des Sages au moins de 40 ans.

    Les conseils municipaux, départementaux et provinciaux ainsi que la chambre des représentants dès la majorité.

    Le tirage au sort s’effectuera à périodes régulières, remplaçant ainsi tous le personnel politique.

    Les organismes exécutifs seront remplacés tous les 7 ans. « il faut donner du temps au temps ».

    Les chambres de Sages tous les 5 ans.

    Les Chambres de Représentants tous les 3 ans.

    Ce système permettant ainsi de se faire côtoyer des individus ayant une certaine expérience politique avec les nouveaux élus.

    Les élus n’auront pas non plus le temps ni la durée pour organiser fraude ou prévarication. Leur rémunération sera confortable et les avantages en nature suffisants afin de leur assurer le temps de leur élection le train de vie compatible avec leur fonction, mais il leur sera interdit toute ingérence directe ou familiale avec le monde économique.

    Pendant le temps de leur mandature les élus ne pourront directement recevoir aucune rémunération de quelque origine que ce soit à l’exception de celle de leur mandat. Les revenus de leurs fortunes personnelles, s’ils existent, seront épargnés sous contrôle de l’État ou mis à disposition de leurs ayants droits sans qu’eux même puissent en disposer. Les élus provenant de l’entreprise, du monde financier ou bancaire devront prêter serment d’indépendance et n’auront plus aucun lien avec leur milieu professionnel. Leurs fonctions privées seront gérées avec leurs partenaires habituels mais eux-mêmes se verront substitués par un fonctionnaire de l’État.

    Les formations politiques, groupements de pensée, syndicats continueront à être des laboratoires d’idées pour tous mais sans intérêt partisan ni personnel.

    Ils tenteront, bien sûr, d’influencer les élus mais la brièveté des mandats ne permettra pas de constituer des groupes partisans durables.
    Le hasard ne permettra pas sauf cas statistiquement rarissime la réélection d’une même personne.

    Rendu à la vie civile les anciens élus retrouveront leurs activités sans préjudice. L’état aura pris en charge leur remplacement pendant leur mandature et assurera financièrement leur réinsertion.

    En récompense du service rendu à la République (du latin res publica la chose publique) ils recevront à l’âge de leur retraite une pension complémentaire.

    Cette République Monarchique peut surprendre.

    Le principe monarchique proposé plus haut paraît un avantage, mais pourquoi ne pas choisir par hasard un Président de la République clef de voûte du système ?

    L’inconvénient du tirage au sort est l’impréparation des élus à leur fonction.

    Le choix des jurés d’une Cour d’assise procède de la même méthode. Cependant, au cours des quelques semaines où se déroule un procès, les jurés acquièrent la compétence nécessaire pour décider de la culpabilité ou de l’innocence d’un prévenu. Guidés par des magistrats, ils jugeront indépendamment en leur âme et conscience. La tâche d’un élu est proportionnellement moins lourde.

    Déjà, dans les conseils municipaux, ce sont, pour la plupart dans le système actuel, des gens tout à fait ordinaires, non spécialistes de la chose publique, mais dotés du « bon sens ».

    Les élus, choisis par tirage au sort, seront entourés de fonctionnaires aguerris, mais sous leur autorité et choisis par eux parmi des candidatures compétentes afin d’éviter une main mise administrative sur le pouvoir, qui les guideront dans leurs nouvelles fonctions.
    En effet il est indispensable que les oligarchies ne corrompent pas les fonctionnaires en lieu et place des élus intouchables.

    En revanche la fonction suprême ne peut être laissée au seul choix du hasard.

    Les chefs d’états étrangers auront trop d’aisance à tenir pour incompétent un homme sorti du peuple de France sans formation spécifique.

    A cette fonction seule, à la fois essentielle et honorifique le prestige est indispensable.

    Le recours au Roi et la seule solution cohérente.

    Le monarque devra incarner le pays et son origine historique le rendra incontestable pour les pays étrangers.

    Il sera la pérennité de la nation qu’il dirigera avec des représentants réels du peuple de France.

    Mais là le hasard ne peut choisir pour nous parmi les héritiers de la Monarchie française celui qui remontera sur le trône de ses ancêtres.

    Entre les deux prétendants au trône de France notre choix devra se faire entre le descendant de Louis XIV ou celui de Louis Philippe.

    Nous choisirons l’héritier d’une dynastie sans tache, légitime depuis louis XIV dont aucun ancêtre n’a voté l’assassinat de Louis XVI.

    C’est donc à un Bourbon que nous remettrons le sceptre : à Louis XX de Bourbon.

    Ce projet est véritablement révolutionnaire.

    Comme les astres qui font leur révolution repassant sur leur chemin qui pourtant procèdent en spirale ce retour au système monarchique est aussi une révolution au sens ordinaire du mot.

    Débarrasser notre société de la toute-puissance de de l’économie, redonner au politique son sens noble d’organisation de la cité.
    Soumettre les puissances au droit et à la morale sera la conséquence de la réalisation de ce projet.

    Ce qu’on fait les Tunisiens, les Égyptiens descendre dans la rue communiquer un projet et obtenir le départ des oligarques nous pouvons le faire aussi.

    Il suffit que les honnêtes gens se mobilisent.

    Bien sûr les politiciens et les capitalistes qui tiennent le pays dans leurs griffes ne vont pas se laisser faire.

    Pourtant ce projet n’est que Justice et rappelez-vous ces deux statues symboliques, l’une représentant la Justice, l’autre la Fortune.

    Toutes deux semblent jumelles portant le même bandeau sur les yeux.

    Rendons Justice à notre peuple, appelons la Fortune pour nous y aider.

    Christian RICARD

  117. Bonjour Etienne Chouard,
    je n’ai pas étudié la question de la représentation nationale par tirage au sort, mais cette idée ne me plaît pas. Donner du pouvoir à ces incompétents ne me paraît pas une bonne idée, et une étude de l’histoire montre que très souvent les dirigeants forts et intelligents (Louis XIV, Napoléon, Xi Yinping…) ont permis à leur nation de connaître un développement remarquable.
    La question aujourd’hui n’est pas là : elle est de sortir de la doxa dominante et faciste permise par le capitalisme incontrôlé, le contrôle des médias, les puissances de l’argent, l’asservisement politique par le biais de la corruption, voire de l’action militaire.
    Si le peuple français choisit de mettre en place une représentation nationale par tirage au sort, alors nous changerons notre constitution. Mais ce n’est ps le débat aujourd’hui !
    Il nous faut mettre au pouvoir un président qui ait des valeurs, soucieux de la pluralité d’expression, de la souverainenté et de l’indépendance de la France, tout en étant compétent économiquement pour que son action soit durable.
    L’enjeu est là. Oublions le tirage au sort pour l’instant. Cest un sujet qui divise et qui décrédibilise dans l’immédiat.
    Mettons en place une plateforme commune avec tous les mouvements proches bannis par les médias. Ce n’est pas compliqué.
    Sans union, nous n’arriverons pas à remettre à leur juste place les 1% qui nous gouvernent et nous mènent par le bout du nez.
    Bien cordialement,
    olivier2101

  118. Cher Monsieur Chouard,
    Vous ayant découvert par hasard il y a plusieurs années déjà, je suis toujours à l’affût de vos vidéos et j’en ai vu la majeure partie, mais j’ai dû en rater quelques-unes. En effet, je ne vous *entends* jamais mentionner le tirage au sort des jurés d’assises comme argument en faveur du tirage au sort des représentants. Vérification faite, cette idée est bien présente sur votre site, le contraire serait surprenant, mais tout le monde n’a pas forcément le temps ou l’énergie nécessaire pour le lire – même moi qui lis pourtant des centaines de pages par mois, car il faut bien faire des choix.
    Non seulement personne ne vérifie les compétences théoriques des jurés, mais aucun journaliste ne dit jamais qu’il est scandaleux de laisser monsieur Toulemonde se mêler de justice, parfois sur des dossiers fort complexes. C’est pourquoi je pense qu’il serait bon d’évoquer ce point également lors des débats, ateliers, conférences, etc. pour sensibiliser le grand public à l’idée du tirage au sort des représentants.
    Cordialement

  119. NOUS LAISSERONS-NOUS PILLER ?

    Le mouvement des Gilets Jaunes a réussi en quelques semaines à bousculer le gentil ordonnancement politico-médiatique qui régente la France depuis de nombreuses années. La force de ce qu’il faut bien appeler un soulèvement populaire traduit les insatisfactions profondes d’une grande majorité de français qui ne se retrouvent dans aucun parti, dans aucun syndicat, dans aucune des mouvances promues par les médias de masse.
    La puissance du mouvement peut susciter de fortes convoitises. Les partis traditionnels s’y sont essayés. Les syndicats aussi. Les vieux chevaux de remonte de la politique ou du spectacle également. Et l’accueil fut partout identique : on ne veut pas de vous. Sans concertation, de tous les ronds-points, depuis chaque recoin du territoire national, la réponse a été unanime. Cette réponse est révélatrice d’une des vertus du mouvement. Son intelligence collective.
    A la manière des essaims d’abeille ou des bancs de poissons, un cerveau collectif donne la direction et maintient le cap. Et ceux qui tentent de tirer un profit personnel de cette vague humaine finissent par en être éjectés, exclus par une force centrifuge qui les anéantit.
    Au-delà des convoitises dont le mouvement est la cible, il paraît essentiel de rester vigilants sur plusieurs points devant les échéances qui se présentent à nous à court terme. Plusieurs voyants se sont mis à clignoter qui désignent assez distinctement ceux qui vont à nouveau tenter de tirer profit de la force des Gilets Jaunes.
    Deux types d’instance apparaissent où sont mis à jour les éternels récupérateurs des causes des autres, gentils coucous silencieux qui viennent nicher dans des nids qu’ils n’ont pas construit : le « débat national » et les ateliers de travail sur le RIC.
    Pour ce qui concerne le « débat national », on voit se dessiner ici les contours de deux types d’usurpateurs qui risquent de s’approprier le bénéfice de la lutte des Gilets Jaunes :
    – Les membres du parti La République En Marche et leurs sympathisants risquent d’être très présents et d’orienter les débats vers leurs propres préoccupations et argumentations, c’est-à-dire celles du gouvernement que précisément nous rejetons. Et nul doute qu’ils ont été abondamment dotés d’argumentaires et d’ « éléments de langage » pour orienter et influencer significativement les débats
    – Les rescapés du mouvement « Nuit debout » qui, comme c’était prévisible, n’ont pu être que déçus par le néant vers lequel ils ont été très habilement orientés. Nuit debout a servi d’exutoire à toute la mouvance petite bourgeoise urbaine bien pensante qui exprimait des revendications très sociétales, à des années-lumière des préoccupations concrètes des Gilets Jaunes. Nul doute que ceux qui sont restés frustrés par la fin en eau de boudin de leur mouvement tentent de se saisir du « débat national » pour ressurgir. Or ce débat n’aura lieu que parce que les Gilets Jaunes ont réussi à créer un rapport de force puissant avec le gouvernement.

    La question se pose également au sujet des « ateliers constituants » et autres groupes de travail et de réflexion sur le RIC. Dans les quelques retours qu’on a pu avoir de ces groupes, on peut noter que leur composition sociologique n’a que peu de choses à voir avec celle des ronds-points et des manifestations de Gilets Jaunes. Le profil des participants est globalement proche d’une population d’étudiants, d’enseignants, de militants écologistes. Là encore, on retrouve la même composante sociologique qui a amusé la galerie parisienne lors des « Nuits debout ». Pendant que ceux-là refaisaient le monde à bon marché, la France des Gilets Jaunes était au fond de son lit, à reposer son organisme car le lendemain il fallait, tôt, aller travailler.
    La question essentielle qui se pose aux Gilets Jaunes aujourd’hui est bien la suivante : acceptez-vous de vous laisser scandaleusement dépouiller du fruit de votre lutte ?
    Laisserez-vous ceux qui vous dénigraient au mois de novembre se glisser au premier rang pour faire valoir leurs idées et leurs opinions en vous réduisant au silence ?
    Manifestement le gouvernement compte sur cette prise de pouvoir d’une part de la population (petite bourgeoise loin des fondements populaires du mouvement) pour diriger les débats vers des questions, par exemple, plus sociétales que sociales. Lesquelles questions ont largement été lancées et instrumentalisées par le pouvoir à la manière d’un rideau de fumée qui cache les deux points essentiels de notre combat : les moyens de vivre dignement et l’expression du peuple français.
    Nous sommes donc à la croisée des chemins. Dans nos rangs, aujourd’hui même, se trouvent ceux qui risquent de nous voler les acquis de notre combat. Il est donc impératif que nous restions unis, cohérents, intransigeants, vigilants. Et que nous ne laissions pas les usurpateurs nous voler notre âme.

    • Tiens… Voilà les forces de la zizanie qui commencent leur travail de sape. Cliver, cliver le peuple pour l’affaiblir, c’est un métier. Un sale métier mais un métier.

      Pourtant, je reprends la conclusion de ce commentaire hostile au processus constituant populaire et au RIC ETM ÉPNM, parce que cette conclusion me paraît malgré tout pertinente :

      « Il est donc impératif que nous restions unis, cohérents, intransigeants, vigilants. »

      Les #GiletsJaunes deviendront massivement #GiletsJaunesConstituants s’ils le jugent bon, et seulement dans ce cas. Librement.

      Étienne.

  120. L’état ne respecte pas les Principes à Valeur Constitutionnelle
    « Considérant que le préambule de la Constitution de 1946 a réaffirmé et proclamé des droits, libertés et principes constitutionnels en soulignant d’emblée que: <>; qu’il en ressort que la sauvegarde de la dignité de la personne humaine contre toute forme d’asservissement et de dégradation est un principe à valeur constitutionnelle. »
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000367183&categorieLien=id

  121. « Je crois qu’en réalité nous obtiendrions un meilleur échantillon représentatif de l’opinion du peuple dans son ensemble, si nous tirions au sort quelque cinq cents personnes d’âge mûr et que nous les laissions pendant 20 ans se consacrer à la tâche d’améliorer le droit, guidées seulement par leur conscience et le désir d’être respectées, que par le présent système de vente aux enchères en vertu duquel, à intervalle de quelques années, nous confions le pouvoir de légiférer à ceux qui promettent à leurs électeurs le plus d’avantages spéciaux. »
    F.A Hayek, Droit, législation et liberté, t3 PUF, 1989, p 39.

    Si même Hayek le dit…

    Merci pour ton travail Etienne. Je te suis depuis un moment bien que de manière très épisodique. Prof d’éco comme toi, j’apprécie tes prises de position.
    Je ne t’ai jamais entendu parler d’Hayek. Mais peut-être cela m’a-t-il échappé. Ou est-ce parce que tu le perçois comme trop éloigné de tes propres conceptions?
    Mais même dans ce cas, est-ce que la confrontation aux idées d’Hayek ne serait pas indispensable pour progresser dans ta réflexion?
    C’est ce qui me semble, étant donné que, malgré la citation ci-dessus, les thèse d’Hayek sont à la fois, en grande partie, symétriques aux tiennes sur la monnaie et les institutions, et sans doutes le corpus d’objections le plus intelligent à ce que tu proposes.
    Je serais très intéressé par tes réflexions sur l’œuvre d’Hayek.
    Affectueuses salutations
    Pierre

  122. Il faudrait profiter du mouvement des Gilets Jaunes pour accélérer l’instauration d’une monnaie parallèle.

  123. Stéphane Barloy

    Bonjour Etienne,

    Venant d’écouter ce que vous dites face au philosophe Raphaël Enthoven sur Radio Sud le 25 janvier 2019, comme quoi vous seriez également l’une des figures du mouvement des Gilets-Jaunes, je suis en partie d’accord avec vous sur le fait que notre « belle démocratie » n’en est plus une …plutôt une dictature du Capital qui a fait de nombreux cadeaux aux plus aisés sans toutefois faire repasser la barre du chômage en dessous des 7% depuis 1983 (source Insee) quant à quantifier la valeur d’un pays par le nombre de ses riches, en méprisant les peuples c’est une pure ineptie ! Cela risque même de nous amener à davantage de violence comme constatée depuis 10 ans sous tous les régimes dits démocratiques, mais également sous des régimes autoritaires tel que la Russie rien qu’avec les Pussy-Riots.
    Nous avons subi partout dans le monde, la captation du pouvoir par les plus aisés. Il suffit de voir combien coûte une campagne pour des élections et l’on a tout de suite compris que cela ne s’adresse pas à n’importe quel quidam. La politique n’est pas un métier, mais offre à ceux qui ont le temps et l’argent à consacrer, à se consacrer aux autres…si c’est de l’altruisme pourquoi les paient-on ? Ne gagnent-ils pas assez par ailleurs avec cette fausse loi non appliquée du non cumul des mandats etc… Beaucoup de lois sont votées dans le sens de la demande du peuple, mais non appliquées par non ratification des décrets ou par manque de subsides et de volonté politique.
    Il faut aussi bien avoir conscience que notre société est interdépendante des autres régimes instaurés dans les autres pays de façon pyramidale avec au plus haut de la hiérarchie, des pouvoirs et potentats ou monopoles dans les budgets financiers dépassent ceux des Etats, tel un Google aux USA par exemple. Poutine en Russie n’a t’il pas écarté des oligarques toujours en capacité financière de ruiner l’œuvre politique. S’ils ne prennent pas le pouvoir en frontal, mais mettent des Hommes de paille, c’est bien pour couvrir leurs intérêts avant-tout. Comment éviter la corruption qui s’exprime, en petits cadeaux et privilèges à tous les étages de la société, d’un système élitiste qui émet des barrières à ceux qui ne font pas partie de ces castes ? Avant votre naissance, on sait ce que vous deviendrez si vous faites partie de l’élite ou non, à moins occasionnellement mais très rarement, d’appartenir aux petits génies qui émergent et nous font souvent miroiter l’illusion du progrès accessible à tous, alors qu’il ne l’a jamais été compte tenu de la paupérisation mondiale orchestrée, et cela risque de l’être de moins en moins.
    Dommage que ce blog soit empirique et non structuré par thématique, la politique étant relié à tant de sujets qu’en définitive, il faudrait plutôt s’attaquer aux sources de nos maux plus qu’aux maux eux-mêmes, comme le font ces politiciens de tout bords. Toutes les politiques depuis 40 ans sont des « pansements sur des jambes de bois » ne servant qu’à rassurer, sans trouver l’idéal pour assurer des conditions de vie correctes à tous les citoyens. Par dessus, les difficultés, des décisions prises les amplifient telles que l’accueil de clandestins émigrés qu’on est incapable de gérer, puisque nous créons des ghettos ou des sites insalubres; on les parquent tels des animaux qui dérangent. De là pour certains, à les pointer du doigt comme étant les responsables de nos difficultés économiques, il y a un pas que les nationalistes franchiront allègrement sans réfléchir sur notre lâcheté politique à traiter le problème de façon mondiale, sinon qu’en mettant des murs comme Trump (qui n’ont jamais arrêté les envahisseurs) alors que ce n’est pas la bonne méthode.
    L’évasion fiscale née de la permissivité des états et notamment de l’Europe qui se voulait être de poids face aux Grands états économiques concurrents, favorise le paupérisme. le Shadow Banking représentait en mai dernier 45000 milliards de dollars. Comment les états peuvent laisser faire, laisser libre et même temps empêcher ces dérives nuisibles à tous…par la corruption ! Face aux 30 élus européens sur les questions financières plus de 2000 lobbies des banques…De même, le contrôle des individus au prétexte fallacieux du terrorisme (alors que surfer sur la peur nous est imposée par les états) tel que le bonheur imposé à la sauce Xi Jiping avec crédit sur chaque individu et rééducation en cas de déviance comportementale ou même de simple critique citoyenne tend à recréer les dimensions des mondes d’anticipation d’horreur et de terreur évoqués par Georges Orwell dans 1984. Des sociétés inhumaines, standardisées, numérisées dans lesquelles les Humains ne sont que des pions manipulés par ceux qui ont le pouvoir, tels les nouveaux esclaves d’un monde élitiste technocratique et ploutocrate.
    Beaucoup de gens sont tellement sur la corde raide qu’ils ne sauront, ni ne pourront s’exprimer, mais j’ose exprimer une parole que j’espère citoyenne et qui recouvre beaucoup ce que pense l’opinion publique sur les errances de nos gouvernances politico-économiques qui nient, mais étudient cependant l’idée du revenu minimum universel, quand le travail ne permet plus de s’offrir une retraite décente.
    Le Grand Débat aura au moins le mérite d’ouvrir une porte que beaucoup pensent inutile, croyant les dés trop pipés pour pouvoir agir autrement que ce qu’ils font actuellement…et cependant l’évolution est une fatalité qui nous poussera ou non vers l’insurrection, selon l’écoute ou non, de ceux qui croient détenir Une Vérité qui est en fait la Leur parce que les populations ne sont jamais englobées dans leurs idéaux d’élévation spirituelle et de condition matérielle. Ont-il jamais pensé que le profit se partageait ?
    Nous verrons bien…

  124. Cher M. CHOUARD,
    Votre site internet est défectueux. J’ai une page d’erreur toutes les minutes. Je ne peux pas lire ce que vous publiez …
    Je pense savoir pourquoi ça plante…
    Amitiés Citoyennes et Démocratiques !

    Pierre-Jean MARQUET
    contact@1ere-page.fr
    Appelez moi au 06.14.87.57.50

  125. guylaine Diesnis

    Bonjour,Je voudrais rejoindre un atelier constituant près de chez moi (Tourves 83) Pouvez-vous me donner des contacts.Merci

    • Bonjour Guylaine,
      En tant qu’ami d’Étienne Chouard et participant à de nombreux ateliers constituants avec et sans Étienne (!), je vous suggère de réunir des personnes, ami-e-s ou non, désireuses de faire des ateliers constituants et, si vous jugez cela utile pour démarrer, je pourrai venir vous aider avec plaisir!… 😉
      Vous pouvez m’envoyer un message à dom.gdzid@mail.com ou sur ma page fb : Dom Gdzid
      Bien à vous.

  126. Bonjour Etienne,
    Je n’ai pas participé à d’assemblée constituante, mais je pense que j’aimerais ça si j’en avais l’occasion.
    J’ai une petite idée de type d’élection qui me trotte dans la tête, qui permettrait peut être moins de calcul politique, d’influence de sondage et aussi de prendre en compte le bulletin blanc. J’aimerais bien sur en discuter, car il y a surement des failles dans mon raisonnement.
    Pour faire simple, il s’agirait d’une élection à tour indéfini où le vote blanc sert de seuil. Je m’explique, après le premier tour, 3 possibilités serait envisagées: 1) le nombre de vote blanc est supérieur à ceux de tous les candidats: on refait une élection avec de nouveaux candidats
    2) le vote blanc, arrive en 2ème position, le candidat en 1ère position est élu au permier tour. (surprenant!!!)
    3) le vote blanc est à une position inférieure à la 2ème position, tous les candidats au dessus du vote blanc sont admis au deuxième tour qui est un vote à la majorité relative.
    Sylvain

  127. je suis informaticien spécialisé en sécurité des réseaux et mon pare-feu m’indique que l’espionnage est ici bien pire qu’ailleurs. Le nombre de connexions non requises tentées vers ma machine dès l’ouverture de cette page est tellement important que j’ai bien cliqué trente fois avant de pourvoir visualisé la page. En gros, la sécurité des échanges et de vos données personnelles ne peut être assuré ici.

  128. Bonjour M. Chouard,
    Votre site me semble être « défectueux », cela crève les yeux si vous voyez ce que je veux dire…
    Je ne suis pas spécialiste mais je pense qu’il faudrait faire quelque chose.

  129. Bonjour,
    Je m’interresse depuis peu à vos interviews, M Chouard et vos réflexions ne me laissent pas indifférentes. À mon tour, j’en ai une à vous soumettre, ainsi qu’une question.
    En revenant d’une réunion présentant l’institut Pasteur de Lille à de potentiels bénévoles, j’ ai retenu que l’element essentiel était la recherche de fonds pour la recherche. L’institut fonctionne avec des moyens financiers provenant des sociétés telles que Auchan, Ag2r, Dyson….et sont sensés nous apprendre par exemple comment bien manger, bien se comporter vis à vis de l’environnement et autres. Des lors, comment sortir de ce cercle vicieux? S’il n’y a plus de grands groupes, il n’ y a plus d’avancees notamment médicales (sida, alzheimer..)? Je sais que ce sujet n’est pas directement en lien avec l’ecriture de la constitution mais je vous remercie des éléments que vous pourrez apporter à mes interrogations.
    Merci aussi à tous pour vos contributions.

    • Citoyen Constituant

      Je ne suis pas Etienne mais je vous donne ma réponse : )

      Si nous établissons enfin une véritable démocratie et que nous améliorons notre système économique (nous ne pourrons améliorer notre système économique que si nous établissons une véritable démocratie), le financement de la recherche sera majoritairement ou totalement publique et sera bien plus important qu’actuellement. Je ne détaille pas pourquoi car c’est un sujet trop grand et je vous conseille de vous intéresser à l’économie en détail pour que vous en veniez à la même conclusion peut-être. Il y a un gaspillage économique colossal causé par diverses choses et nous allons pouvoir le réduire petit à petit et l’éliminer.

  130. Bonjour

    J’apprécie vraiment ce que vous faites mais le site n’est pas sécurisé,
    alors « ils »en profite pour envoyer des virus

    SVP faites un site sécurisé

  131. bonjour à tous,
    je voudrais partager mes idées concernant la refonte d’une nouvelle constitution qui nous permettrait d’élire directement et séparément chacun de nos ministres au moyen d’un simple suffrage proportionnel.
    ces derniers seraient élus sur base de leurs PROJETS (et de leur honnêteté), et seraient surveillés en permanence par de nouveaux médias d’Etat et par nos parlementaires (qui ne seraient plus politisés mais travailleraient en tant que fonctionnaires assermentés recrutés sur base de leur expertise dans les différents domaines de la société).

    pour se faire, il nous faut impérativement reprendre le contrôle de nos Etats et en devenir les véritables propriétaires.
    ce qui n’est possible que si nous décidons de brider entièrement le secteur privé, en créant de nouvelles lois qui empêcheront les différents lobbys et groupes financiers de piller les caisses publiques comme ils le font actuellement.

    y parvenir est finalement très simple : il nous suffit de récupérer la justice qui nous permettra d’enfin juger tous ces criminels en cols blancs qui nous asservissent depuis des siècles.

    Pour ce qui est de la violence actuelle, elle est à proscrire impérativement puisqu’elle est entièrement recherchée et voulue par macron et ses sbires.
    de plus, nous n’en avons aucun besoin! il nous suffit de constituer une pétition nationale et européenne qui viserait à faire condamner la banque d’affaire goldman sachs (ainsi que ses complices politiciens) pour sa tentative de destruction économique d’un pays entier (la Grèce) ainsi que l’Europe.
    le délit d’initié dans cette affaire est phénoménal, et personne n’a jamais daigné s’intéresser aux véritables coupables dans cette affaire et ce, même si le sieur Barroso (qui présidait à l’Europe en ce temps-là, a rejoint goldman sachs dès qu’il a pu le faire. cette banque d’affaire a pourtant reconnu (et s’en vante même) avoir trafiqué les comptes de la Grèce pour la faire rentrer dans la zone euro avant de parier et de focaliser tous les requins de la finance contre elle.
    ceci constitue une infamie sans nom et un crime contre l’humanité (une nouvelle forme d’esclavage), qu’il nous est tout à fait possible de juger et de condamner sévèrement… il nous faut simplement pour cela récupérer l’institution judiciaire pour nous permettre de faire valoir les droits humains qui sont censés être les fondements de nos constitutions.

    et aucune violence n’est requise pour obtenir ce que nous voulons, au contraire! d’une façon ou d’une autre, macron devra partir de lui-même, ne fût-ce qu’en vertu de son mandat présidentiel (qui n’est pas éternel).

    la révolution à laquelle nous aspirons tous pourrait donc se passer dans un fauteuil, sans violence, et dans la joie et la bonne humeur la plus totale :
    une pétition nationale pour récupérer la justice et mettre toutes ces crapules en prison, et le tour est joué, simplement. si nous devons manifester, manifestons notre joie, en organisant des festivals de musique et de célébrations populaires: la fin de la dictature des ‘élites’!

    et réfléchissons et pensons enfin le monde de demain, notre futur à tous qui pourrait être totalement merveilleux si nous nous fixons des objectifs suffisants pour y parvenir.
    à ce titre, j’ai rédigé une lettre ouverte dans laquelle j’expose des pistes pour mettre en œuvre et réaliser de grands projets de sociétés, qui seraient financés par les plus riches d’entre nous mais qui généreraient des intérêts dits ‘sociétaux’ qui enrichiraient tout le monde (les riches y compris) au final.

    je pense qu’il nous faut impérativement décapiter les têtes pensantes du capitalisme actuel, pour en fonder un nouveau, entièrement tourné vers l’humain et son bien-être. tout cela est possible et facilement réalisable: il nous suffit de penser ensemble une stratégie transparente et efficace, dans laquelle tous les citoyens pourront enfin se reconnaître.

    https://giletsjaunes.tech.blog/2019/03/05/lettre-aux-gilets-jaunes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *