[« Réforme » = CRIME RÉGRESSIF en novlangue] L’ARME DES FAIBLES : #49al3, par Le Pixel Mort

Mon commentaire :

Le régime Macron avait PROMIS — pour être élu — de ne PAS augmenter l’âge de départ à la retraite et de ne PAS baisser les pensions. Une fois parvenu au pouvoir, cette bande de menteurs fait les deux (!) et pire encore (!!) : Macron a déjà osé (en douce, en août 2018) désindexer les retraites, ce qui condamne mécaniquement, inévitablement, sournoisement, à la baisse de toutes les pensions jusqu’à la mort. Rien que ça, c’est impardonnable, c’est du vol, et c’est voler les plus faibles, c’est révoltant.

Et en 2020, il va continuer à nous violer (augmenter l’âge de départ à la retraite et baisser les pensions)
• sans même avouer l’étendue de la dévastation qu’il va encore imposer (en plus de la désindexation des retraites),
• sans prouver l’urgence ni la nécessité de ce bouleversement,
• sans avouer sa hideuse et évidente corruption par les géants de « la finance »,
• sans aucun débat digne de ce nom, ni au parlement ni ailleurs,
• sans aucune possibilité pour les citoyens de se défendre contre ce mauvais coup imprévu par référendum,
• et même sans parlement,
tout ça grâce à la complicité répugnante des godillots indignes qui constituent ce qu’on appelle frauduleusement « la majorité » (frauduleusement car la majorité des Français est MUSELÉE)…

En plus, expert en novlangue, le régime ose appeler cette félonie « réforme », alors que le mot « réforme » signifie « changement en bien, amélioration ». Tout ça relève du mensonge chimiquement pur du début à la fin, c’est une haute trahison, un juste motif d’insurrection : Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.« 


En fait de réforme, on signale au régime Macron une proposition de vraie amélioration (qui serait plus intelligente, plus opportune et moins scandaleusement dévastatrice que son hold-up de 320 milliards à destination de ses copains ultra-riches financiers) : le régime ferait mieux de contrôler la fraude (MASSIVE) à la Sécurité sociale, par exemple lutter contre la fraude documentaire… Voyez ça, c’est incroyable :

#ParRICenToutesMatièresNousEmpêcherionsNosPrétendusReprésentantsDeDétruireNosAssurancesSociales

#GrèveGénéraleCONSTITUANTE

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10157965179357317

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *