Excellent Mélenchon, sur le crime abject du 49.3 sur les retraites

Je trouve Mélenchon très bon, là.

Mais j’ai quand même deux problèmes avec l’opposition de LFI :

1) La motion de censure est un leurre, une opposition contrôlée (© Orwell 1984), c’est-à-dire une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre (puisqu’il dispose d’une majorité de serpillières indignes). Je m’étonne que LFI REFUSE de lancer la procédure de destitution de Macron.

2) Un opposant « radical » qui REFUSE de sortir du carcan ultralibéral de l’UE n’est pas du tout radical : il n’est qu’une opposition contrôlée, c’est-à-dire trompeuse (comme celle du traître Tsipras en Grèce).


Marianne encore violée, cette fois sous bâillon sanitaire

13 réflexions sur « Excellent Mélenchon, sur le crime abject du 49.3 sur les retraites »

  1. Pour qui a voté Mélenchon ? la messe est dite. Il a été mis là car ils savent pourvoir le gérer.

    Mélenchon désavoue son porte-parole, Djordje Kuzmanovic et ses propos sur l’immigration et le vire….
    Ainsi Mélenchon et le patronat sont tombés d’accord……..

    La honte de Denis Robert qui a plus que maltraité Étienne Chouard.
    Ces gauchistes font le boulot que la droite ne peut pas faire.
    Ces gauchistes qui se disent de gauche mais ont oublié le peuple et ne font que du sociétal.
    C’est dans ces moments-là que l’on voit leur vrai visage.
    Salut à toi Étienne ; ton éthique n’est pas assez informée historiquement mais tu es intègre, chose rare de nos jours.

  2. Dans l’entretien, M. Kuzmanovic livrait une vision « patriote », se réclamant de Jean Jaurès : « La bonne conscience de gauche empêche de réfléchir concrètement à la façon de ralentir, voire d’assécher les flux migratoires (…). Plutôt que de répéter, naïvement, qu’il faut “accueillir tout le monde”, il s’agit d’aller à l’encontre des politiques ultralibérales (…). Lorsque vous êtes de gauche et que vous tenez sur l’immigration le même discours que le patronat, il y a quand même un problème… Ce que nous disons n’a rien de nouveau. C’est une analyse purement marxiste : le capital se constitue une armée de réserve. »

    la messe est dite .
    maintenant que erdogan a ouvert les vannes de migrants ,ces gauchistes vont les accueillir par millions sinon ils vont être traités de facistes …..

  3. Si Mélanchon et la FI ainsi que Le Pen et le FN sont vraiment dans l’opposition, qu’il fasse campagne, battage médiatique autour de la destitution de Macron, et engage cette démarche. Il ne se passe pas une semaine sans que l’on apprenne la démission d’un député ou sénateur LREM du ce parti ou de son groupe. Ca va être le moment de précipiter la chute de ceette présidence ultraprésidentielle et dictatorial.

  4. Pourquoi vouloir s’acharner à changer cette Union Européenne de la finance (qui n’est pas l’Europe des peuples) ? Structure ultra-pyramidale construite par l’élite comme moyen de domination des peuples. …afin de remplacer l’élite par une autre élite ? Il faudrait tout changer: son fonctionnement (structure horizontale), ses objectifs (l’humain). Alors qu’il suffirait d’agir d’abord sur ce qui est accessible: les communes, les régions, la nation. Pourquoi vouloir s’occuper du système solaire alors que la terre se meurt ?

    1. et on changerait quoi de cette UE ? et comment on change la BCE ? … autant vouloir changer la Chine ou les USA.

    2. Dire des trucs pareils, c’est faire croire aux gens qu’il suffit de peu de chose pour que tout aille pour le mieux et que d’autres veillent sur eux. Les gens peuvent alors dormir sur leurs 2 oreilles. C’est le meilleur moyen de fabriquer des spectateurs, des gens passifs, des gens qui ne prennent pas leur destin en main.

      1. Précision: je ne critique pas Mélenchon sur son discours contre ce 49-3 😉
        mais sur le fait de vouloir changer l’UE.

  5. Ca me fait bien rire : « le 49-3 engage la responsabilité du gouvernement ». Est-il prévu dans la Constitution que le gouvernement soit jugé sur ses décisions ? une reddition des comptes, une mise en accusation publique ?

  6. « Je m’étonne que LFI REFUSE de lancer la procédure de destitution de Macron. »
    Procédure qui n’a aucune chance d’aller au bout!
    Si on veut faire retirer le texte sur les retraites, voire virer
    Macron, il n’y a qu’une solution c’est l’entente de tous les opposants politiques, syndicalistes, gilets jaunes … et la grève générale jusqu’à la victoire

    Tout le reste c’est de la daube!

  7. Salut Etienne!
    Je rejoins Marco. Pas plus que la motion de censure, la procédure de destitution de Macron n’a aucune chance d’aboutir. Cette idée est sans cesse répétée dans les forums par les fans monomaniaques d’Asselineau, afin de démontrer que Mélenchon et la FI sont des opposants de carton-pâte mais elle est ridicule! Pendant ce temps-là, on attend de voir l’UPR tenir la barricade dans la rue, faire les manifs, mobiliser et arrêter de faire croire que leur proposition de destitution est une idée fabuleuse, que seule leur immense intelligence a permis de découvrir. C’est juste une manière pour l’UPR de se faire passer à bon compte pour le chevalier blanc. De surcroît, faire une réunion contre l’UE en pensant qu’on peut à la fois y inviter Marine Le Pen et la FI, c’est du foutage de gueule: cela contribue notablement à la dédiabolisation du RN par les médias des milliardaires. Marine Le Pen est avec les riches, les patrons, les flics, les militaires, c’est si dur que ça à comprendre pour l’UPR? Ou alors, peut-être que l’UPR n’a pas de problèmes avec les riches, les patrons, les flics et les militaires? L’UPR, Etienne, n’a rien à voir avec le peuple: ce sont juste des petits-bourgeois égotistes qui se sentent dépasser et tentent de se faire passer pour l’opposition la plus formidable.
    Les masses petite-bourgeoises abêties ont voté en masse pour Macron: que les militants de l’UPR aillent les convaincre qu’on doit destituer celui pour qui ils ont voté et on en reparle…

  8. @Marco @Disjecta

    En même temps, il faut avouer que c’est pas vraiment crédible de promettre une « guérilla parlementaire » jusqu’au retrait de la reforme, sans utiliser tous les outils parlementaires à leur disposition pour ralentir ou mettre des bâtons dans les roues du gouvernement.

    Après, l’intérêt ou non d’une telle « guérilla parlementaire » peut se discuter, mais c’est Mélenchon qui a prétendu la mener, pas Étienne ni l’UPR.

    Et une telle procédure n’a aucune chance d’aller au bout, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne sert à rien. Ça fait perdre du temps au gouvernement qui n’a plus que 794 jours devant lui, tout comme les amendements qu’ils ont déposés qui n’avaient pas plus de chance d’aller au bout.

  9. Guérilla parlementaire ou procédure de destitution ce sont les mêmes arguties inutiles pour arriver au but

    La guérilla parlementaire, elle a l’avantage de faire développer des arguments, de montrer les limites des godillots de LaRem, d’essayer de réveiller les endormis … mais ce n’est pas qu’à l’assemblée que ça peut se jouer

    Le cheminots, les hospitaliers, les avocats, les instits … tous ceux qui se battent dans la rue depuis 3 mois n’arriveront qu’à s’épuiser si tout le monde ne les rejoint pas et bloque le pays

    Les partis et les syndicats semblent complètement hors jeu, comme chaque fois qu’il y a une insurrection, s’il se passe quelque chose ça viendra de la rue!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *