Jeudi Chouard #14, jeudi 13 juin 2019, avec François Bégaudeau

Ce soir, 13 juin 2019, c’est Jeudi Chouard #14 sur Sud radio, et cette fois, j’ai le vif plaisir, l’honneur, l’émotion, de recevoir François Bégaudeau.

J’aime lire et écouter cet homme : il pense.
Librement.

Je voudrais parler avec lui de son dernier livre, « Histoire de ta bêtise », plein de pépites, de phrases qui claquent et de bons sujets de conversation politique.

Je voudrais aussi creuser quelques points importants évoqués dans son entretien chez Thinkerview, passionnant lui aussi.

ThinkerView : François Bégaudeau : Gilets Jaunes, Populisme, Bourgeois :

Sud radio, les Incorrectibles : François Bégaudeau : « le bourgeois de gauche oublie qu’il est de gauche »

J’aimerais parler avec François :
. du concept de « peuple », du « populisme »,
. de la gauche et de la droite,
. de l’intérêt général, de la volonté générale, de la loi, du législateur, du RIC,
. des communs et de leur gestion, d’Elinor Ostrom, de projets communs qui soient davantage qu’un « salmigondis unanimiste » (p. 82) 🙂
. de la nécessaire morale et des redoutables pharisiens (prêchant cruellement une morale qu’ils ne respectent pas eux-mêmes),
. des vertus de l’indignation,
. du rôle central de l’isoloir dans la liberté d’opiner (sans pression), du fait qu’une assemblée ne pense pas (Alain) et que, in fine, c’est chacun qui opine (co-décide) seul APRÈS avoir bien débattu,
. de l’impossibilité de décider sans vote,
. des « riches » et du « capital »,
. de la nécessité – ou pas – d’un État (sous contrôle populaire) pour établir un société anarchiste (authentiquement démocratique), de James C. Scott (Petit éloge de l’anarchisme),
. de la façon de penser contre soi par le jeu de bonnes institutions (une vraie mise en scène des conflits, une obligation à écouter nos pires ennemis avant de décider quoi que ce soit),
. de l’idée d’un processus constituant populaire pour protéger durablement les populations du monde contre l’arbitraire – et même contre le capitalisme…
. de Bernanos (La France contre les robots) et du Comité invisible (À nos amis)..
. du temps qui passe et de la lutte quotidienne, physique, pour arracher au capital du temps pour soi….
. de la bêtise (?) et du cynisme (indifférence à la souffrance d’autrui),
. du « complotisme » et des étiquettes (personne n’aime être étiqueté),
. d’Henri Guillemin,
. du mérite et de la responsabilité,
. de l’école,
. de la société (fiction utile ?),
. du jansénisme,
. de Foucault, de sa détestation de « toute la tradition socialiste » (1977) et de son rôle conceptuel dans le néolibéralisme, scientisme ennemi de toute forme d’autorité politique (scientisme commun à l’URSS et à l’UE), rôle souligné par Alain Supiot (Du gouvernement par les lois à la gouvernance par les nombres),
. de l’apport de Deleuze dans la pensée (mystérieux pour moi),
. de l’importance d’être reconnu par ses pairs (Cf. Thorstein Veblen et la rivalité ostentatoire) et de ne pas être reconnu par les pauvres (p. 93),
. de l’identité, que François juge être « une fable » (p. 94), de l’utilité des fables 🙂 , de Régis Debray (Éloge des frontières),
. du mot d’ordre des bourgeois : « tout sauf les classes ! » (p. 95),

Je voudrais aussi lire des passages puissants de son livre.

Rien ne me ferait plus plaisir que de passer mon procès de l’élection au feu de son esprit critique.

J’ai particulièrement hâte d’y être.

Du fond du cœur, je remercie tout ceux qui comprennent le sens de mon travail et qui m’aident, un peu partout dans le pays et sur Internet, à résister à la domination.

Étienne.

63 réponses à “Jeudi Chouard #14, jeudi 13 juin 2019, avec François Bégaudeau

  1. Test d’anticipation :

    si la Levy est invitée, comme commissaire politique à cette émission, vous n’aurez nul loisir de développer quoique ce soit. elle va monopoliser et focaliser le débat et vous imposer encore et encore la Question.

    j’en ris d’avance. de son hystérie et de votre naïveté.

    • je me faisais un plaisir d’entendre Etienne échanger avec François Bégaudeau…alors, j’espère que dame levy oubliera l’invitation 😉
      Ou alors, il faudra renouveler avec des gens qui écoutent les autres plus qu’ils ne s’écoutent (cfr : monologue de la pseudo bien-pensance propagandiste sectaire du grand capital).

  2. Bonjour Etienne,
    J’espère que ce soir vous allez recommander le site, la vidéo et les livres ( si vous les avez lu) que vous avez donner dans votre post précédent, parce que je les trouve vraiment biens.

  3. Je vais regarder avec plaisir , mais c’est vrai que j’ai un peu peur du désastre Lévy . Content de voir que vous ayez clarifié la polémique chambre a gaz .j’ai du mal a comprendre que ce soit le près requis a toutes discussion , comme passé un moment la burka . Faut peut être prendre en compte le fait que les gens ne sont plus capable de sens critique et qu’ ils le dénient aux autres ne le connaissant pas …

  4. Il se murmure sur les médisants mainstream que c’est la dernière de « Jeudi Chouard » si vous ne vous soumettez pas complètement à la Religion Suprême de la Shoah. Ils vont vous réclamer une rédition en bonne et due forme.

    Vous n’avez d’autres choix vu la loi Fabius, qu’un bon jeu de billard à trois bandes (ou plus), et leur rappeler que les français ont d’autres problèmes que ça.
    On compte sur vous Étienne, ne vous soumettez pas.

  5. j’ai plus de chance de m’installer un cabinet de voyance que de gagner au lotto avec cette levy…tellement prévisible, consternant.
    Qu’est-ce que cette dame apporte au débat, se croyant représentante de la morale…qu’attend cette femme pour rentrer au couvent, que diable!
    On pourra enfin parler de lutte des classes, et ça permettra peut-être de rehausser l’image des femmes tant qu’on y est…parce qu’avec les femmes en politique, aujourd’hui, pas terrible, désespérant

  6. Christine Angot à plié son dossier en 3 mm sans conséquence. C’était une horreur son affaire.
    Toi tu vas en prendre et en manger jusqu’à la fin de tes jours. Pour rien. Malgré toutes tes explications et denis.
    Tu n’as pas l’impression de comprendre un truc ?
    Qu’il y a un problème Étienne ?

  7. Apparemment depuis aujourd’hui l’attitude du scepticisme de la Grèce Antique « je doute de tout » ou « je sais que je ne sais rien » (Socrate) est en soit fondamentalement inacceptable. Il est par contre devenu acceptable de forcer quelqu’un à dire qu’il a telle ou telle certitude, sans lui laisser comme option le silence ou l’abstention. (très orwellien).

    Aujourd’hui c’est le procès de la liberté de penser qui a été fait et non celui des chambre à gaz dont je n’ai aucune raison de douter plus que d’autre chose, et qui semble avoir laissé dans l’inconscient collectif une blessure qu’il reste à guérir.

    Amour à tous!

    • Bonjour ! Je pense que ce qu’il reste à guérir sont les plaies encore très ouvertes de ces délits construits en cette période par les gens coupables de les avoir mis en place ! Un moyen existe pour éviter d’en reconnaitre les faits évoqués , rendus publics par le biais du net , est d’avoir une attitude agressive faisant de l’attaque son arme principale ! C’est devenu une pratique courante !
      Dans les visuels de « les racines du mal » , nous apprenons plein de choses ….!
      De là , il est facile de comprendre les dérives des années qui ont suivi !

  8. La preuve est faite que les chambres à gaz ne sont pas un détail de l’histoire de la seconde guerre mondiale.

    Les chambres à gaz sont le test d’entrée, le révélateur chimique permettant de sélectionner ceux qui sont prêts à abandonner la raison et la logique pour rejoindre – ou ne pas quitter – le cercle de ceux qui causent dans le micro sans respecter les règles de la raison et de la logique.

    Sincères condoléances, Étienne. Il ne nous reste plus qu’à croire en la réincarnation.

    • François, vous pouvez certainement, et devriez élargir votre regard …
      Voici ce que l’acteur Michel Bouquet a pu déclarer le 9 octobre 2006 à l’occasion de son invitation sur la radio France Culture : « C’est très dangereux que l’intelligence se diffuse et c’est impardonnable. »

  9. Etienne
    si l’oligarchie s’en prend à toi, c’est que tu inquiètes. Je pense que tu leur fais peur. N’écoute pas les sombres personnages qui jusqu’ici font preuve de défaitisme. Avoir réussi à libérer les gens, comme tu l’as fait, est un geste qui peut se continuer, qui demande à l’être ; tiens bon, même si ce n’est pas facile de prêter de l’intelligence à ces interlocuteurs, dont on constate qu’ils n’en font rien de constructif ; il faudrait mieux leur prêter des (mauvaises) intentions (tant de haine chez le petit, qui te provoquait…) ; mais comment alors faire avancer la cause ? c’est-à-dire : la réappropriation par les gens de l’organisation de la société ; puisque ce qui se passe, en-deçà du fait que les gens voient leurs activité professionnelle malmenée, c’est : on nous prive de notre capacité à nous organiser.
    Car on ne peut pas duper le peuple très longtemps.

  10. C’est à partir d’aujourd’hui que les vrais débats commencent et au besoin , claquer la porte des affameurs !

  11. Je constate que Didier Maisto vous a poignardé à la première occasion venue. Votre participation à leur machinerie médiatique se fait à leurs conditions. A la lumière de ce qui vous arrive je commence à comprendre le positionnement de Soral et Dieudonné. Ces hommes ont été confronté à la même chose mais ont refusé de se soumettre. Leur vie n’est que la manifestation de ce refus initial et maintenu.

    Continuez votre combat, la participation à la machinerie médiatique n’a jamais été qu’un bonus. Le vrai travail se fait sur le terrain. Il faut établir des ateliers constituants hebdomadaires dans toutes les grandes villes avec des diffusions sur internet pour que les gens voient à quoi ça ressemble.

    Courage à tous.

    • Le renoncement à la machinerie médiatique est le préalable à tout. La désacralisation de toute narration médiatique, surtout évidemment dès qu’elle émane de media puissants et centralisés.

      Mais ça aussi, ça finit tôt ou tard par être considéré comme « antisémite »…

  12. La neutralité; l’absence de jugement ad hominem, comme en fait preuve Etienne, est une bonne chose.
    Cela lui permet de rester égal à lui-même, entre autre, ça reste une force.
    Peut-être lui faudrait-il espacer les intervention avec ses inquisiteurs ou faire un tri ou ne garder que des gens ayant un tout autre sens du « débat », honnête intellectuellement et exigeant autant envers eux-même qu’envers leur interlocuteur.
    Mais ça confirme le livre histoire de ta bêtise de F. Bégaudeau ; il y a bien une affaire d’aveuglement intellectuelle chez les embourgeoisés à leur insu ou non.

  13. Tout mon soutien, Etienne. Ci-après, une petite réflexion qui ne passe pas la modo sur Agoravox (chose relativement rare, quoiqu’un peu plus fréquente ces temps-ci…)
    Pour souvenir, une autre « affaire » Chouard lancée en 2014 par la très suspecte Ornella Guyet: https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/affaire-chouard-la-grande-160184

    Négationnisme et Chouard : quand la caste montre les crocs

    [Chapeau]
    C’est un véritable tir groupé des médias aux mains des milliardaires : Etienne Chouard refuse de répondre à une question qui n’a rien à voir avec son sujet d’étude, il est aussitôt traité de « négationniste » par tout ce que la France compte de chevaliers blancs, à qui la situation d’apartheid en Palestine ou les bombardements au phosphore blanc sur les enfants de la Bande de Gaza n’ont jamais fait lever le premier début d’un cil.

    [Texte]

    « Négationniste ! » L’insulte est lâchée contre Chouard. Communiste libertaire, spécialiste du RIC, spécialiste de la question constitutionnelle et promoteur d’une constituante tirée au sort, démocrate jusqu’au bout des ongles, Chouard doit pourtant régulièrement assurer au petit-bourgeois qu’il est de gauche. Il est vrai que le petit-bourgeois, qui vomit sur commandes contre Castro, Chavez, Maduro, qui soutient les guerres de l’OTAN en Libye et en Syrie, qui défile aux côtés de l’extrême-droite israélienne un matin de janvier 2015 en affirmant qu’il est « Charlie » et en embrassant les CRS, qui soutient aveuglément le truc fasciste et ultra-libéral sur lequel on a mis le nom de « Europe », qui vote Macron au premier tour de l’élection de 2017, ou Yannick Jadot aux Européennes de 2019, on commencerait sérieusement à douter qu’il soit seulement, même un tout petit peu, de gauche.

    Denis Robert n’en doute pas pourtant, lors de cette émission du Média où il veut soi-disant mettre les pendules à l’heure et laver Chouard de tous soupçons. Laver de tous soupçons le type qui défend une constituante tirée au sort, faut quand même le faire. On se prendrait à penser que c’est justement ça qui gêne le petit-bourgeois, la possibilité d’un tirage au sort donnant mathématiquement la majorité aux ouvriers et aux employés dans une constituante (contre les « sachants », ces petits-bourgeois dont les dernières élections européennes ont démontré leur immense culture politique…). Et Etienne Chouard répond parfaitement, notamment face aux ritournelles névrosées de Mathias Enthoven, visiblement aussi bouché à l’émeri que son cousin Raphaël. Il faut donc sortir la grosse artillerie. La question piège. Celle qui te classe ou non comme « négationniste ».

    Le problème avec ce terme de « négationniste », c’est qu’il est à géométrie variable. On peut supposer par exemple que, pour les familles des victimes du 11 septembre ayant refusé l’indemnité qu’on leur proposait pour ne pas porter plainte, le fait que personne n’a jamais été accusé devant tribunal des attentats du WTC, que les traces d’explosif trouvées partout dans les poussières du WTC n’ont fait l’objet d’aucune enquête, que l’effondrement sur elles-même à la vitesse de la chute libre ou presque des trois tours (et non deux) du WTC avec deux avions (et non trois) est physiquement impossible sans destruction contrôlée, que toutes les vidéos montrent que les tours nord et sud du WTC ont implosé, que le rapport d’enquête de la commission présidentielle censé avoir établi la vérité sur le 11 septembre et brandi par tous les « debunkers » et autres « zététiciens » a été dénoncé par ses propres auteurs comme une supercherie, bref que tous ces faits devraient légitimement faire dire à ces familles des victimes du 11 septembre que ceux qui nient que les attentats du 11 septembre sont le résultat d’une destruction contrôlé à l’explosif sont des « négationnistes ». Et on voit mal comment leur donner tort.

    Pourtant, si on pose la question des explosifs du 11 septembre à Claude Askolovitch, à Daniel Schneidermann, à Raphaelle Bacqué et à tous les garde-chiourmes qui ont sauté comme des affamés sur l’interview de Chouard donné au Média, la réponse ne sera même pas de dire que l’on n’a pas bien étudié le sujet et que l’on n’a donc pas la compétence pour parler d’un tel sujet. La réponse sera directement et strictement « négationniste » : « Les trois tours du WTC n’ont pas été détruites de façon contrôlée et personne n’a jamais retrouvé de traces de thermite dans ses poussières. »

    Je propose donc désormais la question suivante pour savoir si un type est « fréquentable » et s’il est « de gauche » : « Penses-tu que les trois tours du WTC ont été détruites le 11 septembre de façon contrôlée et que de l’explosif militaire de type thermite a été retrouvé dans les poussières des débris de l’attentat ? »

    Oui, tu es fréquentable et de gauche.

    Non, tu es négationniste, fasciste, et infréquentable.

    • Merci Disjecta pour ce texte que j’approuve en grande partie. La comparaison avec le 11 septembre est pertinente… mais, j’ai quelques divergences d’ordre technique avec vous.

      La démolition contrôlée des 3 tours ne fait bien entendu aucun doute pour quiconque a des bases correctes de physique, et même Europhysics News (l’organe de la Société Européenne de Physique) l’a publié, vous devez le savoir :

      https://www.europhysicsnews.org/articles/epn/abs/2016/04/epn2016474p21/epn2016474p21.html

      Mais pour la (nano)thermite… sans rejeter son utilisation, je peux affirmer qu’elle n’a pas suffi. Pour un argumentaire très simplifié voyez ici :

      https://aitia.fr/erd/physique-ordinaire-de-lextraordinaire/

      et pour un beaucoup plus complet, là :

      https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02004696v3

      Cela dit, les moyens employés sont « presque » un détail, si ce n’est que, comme pour les chambres à gaz, une meute tombe sur tout individu qui – même dans des cercles du style ReOpen911 – commet l’imprudence d’évoquer la piste nucléaire. Allez savoir pourquoi…

      Ce qui me semble bien plus important en revanche – et qui déclenche encore plus rapidement l’attaque d’une meute encore plus féroce – c’est de se poser la question suivante : si, au lieu des 2 avions, les media de grand chemin nous avaient montré les images de 2 sorcières sur leurs balais s’engouffrant dans les tours, qu’aurions-nous dû en déduire ? Que les Twin Towers étaient victimes d’une attaque de sorcières sur leurs balais ou qu’on nous prenait pour des crétins ?

      Une fois cette expérience de pensée réalisée – il est toujours utile d’imaginer des trucs impossibles pour mieux cadrer le champ du possible – il est alors salutaire de se poser exactement la même question avec les images que nous avons tous vues, en se demandant si elles sont ou non compatibles avec les lois de la physique connue, et si non, s’il faut accorder plus de crédit à la physique qu’aux media ou l’inverse.

      Quelques pistes de réflexion :

      https://aitia.fr/erd/soutien-doutre-atlantique/
      https://aitia.fr/erd/esprit-critique-es-tu-la/

      • Merci François. Joli boulot (j’ai épinglé votre site où il y a tant à lire) et réflexions passionnantes sur un sujet complètement escamoté, probablement parce que la vérité sur celui-ci ferait tomber beaucoup trop de citadelles de pouvoir (dont les plus puissantes parmi celles-ci, les citadelles mentales…).
        Bon courage!

  14. M. Étienne Chouard, je vous considère comme un modèle d’humilité, d’honnêteté, d’opiniâtreté, d’abnégation et de courage. Rien que ça. Maintenant, devra-t’on y ajouter sacrifice ? Je ne crois pas, malgré ce qui bruisse, les gens vous soutiennent, parmi lesquels hélas il est vrai quelques amis indésirables qui donnent volontiers le baiser de la mort, d’autres dont les relents idéologiques abusent votre principe de réserve, mais je comprends votre position, et votre image quant à moi est vierge de ces souillures.

  15. Suite à un précédent message, j’ai un fantasme de refaire le tournant de l’émission.
    DR – est-ce que tu as un doute, toi, personnel, sur l’existence des chambres à gaz !
    EC – monsieur Denis Robert, veuillez me poser cette question avec respect.
    DR – pardon ?
    EC – monsieur Denis Robert, auriez-vous l’obligeance de me traiter avec un minimum de respect ? Je ne désire plus vous tutoyer. Je répondrai à votre question si vous me suppliez poliment. Je considère très offensante cette manière de se faire traiter, alors que vous connaissez mes principes. Je vous aide : « Monsieur Chouard, excusez ma question fort impolie et retorse, pourriez-vous nous dire s’il vous plaît quelle est votre position concernant l’existence des chambre à gaz ? » Et là je vous répondrai.

  16. Benoît Girard

    Que dire ? Que faire ?
    Sinon vous apporter, comme collègue, mais aussi comme débiteur intellectuel, un soutien ferme et silencieux.
    Il est un degré d’infamie devant lequel on ne peut que se taire, et méditer.

  17. Tout mon soutien moral également Étienne.

    Courage, c’est vous qui êtes dans le vrai, du côté de l’intelligence humaine et vous nous faîtes progresser chaque jour par votre ardeur bienveillante. Merci.

  18. Bon, Etienne n’avait à peu près aucune existence grand-médiatique il y a encore 5-6 mois, ça n’est donc pas un retour en arrière très conséquent. En revanche j’imagine que la plupart des interlocuteurs de pensée dissidente, avec qui Etienne pouvait jusqu’ici débattre, vont maintenant refuser toute association, par manque de courage et d’intégrité.

    Reste à espérer que les GJs eux-mêmes font bien la part des choses dans cette « affaire » qui n’en est pas une, et continueront à demander sa participation (indispensable) à Etienne.

    Son combat doit continuer, c’est NOTRE combat à tous.

  19. Cher Etienne,
    Les chiens du système ne peuvent se présenter frontalement comme anti-démocrates, d’oû la nécessité de t’accoler une thèse scandaleuse et fabriquée de toutes pièces pour te discréditer.
    Aucun grief contre toi, tu t’es très bien défendu contre la machine. Totale hypocrisie de Medias TV qui se présentent comme défenseurs de ton image et de ta cause mais il me semble qu’ils n’ont jamais prôné le RIC ou publiquement élevé le débat sur l’organisation du meilleur système démocratique possible. 
    Pour ma part je me sens proche des anarchistes dans le sens où je ressens une extrême défiance envers la representativité (non contrôlée), l’élection et la totalité des partis politiques, mais comprends la nécessité d’un état fort, ce qui n’est pas entinomique. La seule critique je te ferai serait ce soutien à l’UPR à l’heure où tu devrais peut être comprendre que soutenir quelque parti que ce soit est pérenniser ce système pipé.
    Cette année ils ont neutralisé Assange, ils tentent de t’enfermer aussi dans une prison où tu ne pourrais plus t’exprimer car tous tes mots seront discrédités d’office, espèrent-ils. Il ne faut pas tomber dans ce panneau. C’est sans compter avec le soutien de tes amis politiques, et j’espère que nous serons nombreux.
    Chambres a gaz : comme toi, je suis sceptique sur le sujet (voir les limites d’une chambre à gaz contemporaine à Baltimore..). Je me serais exprimée comme toi avec retenue et scepticisme, et serais tombée dans le traquenard. Bref. Il aurait fallu refuser fermement de parler de Soral ou du nazisme et Dieu sait qu’avec une telle machinerie médiatique en face ce n’est pas chose facile, mais c’est possible, en les ignorant. Internet existe, chaque samedi on scande le RIC et ton nom dans les rues, et on peut se passer de ces médias moisis enconservant une audibilité auprès du public.
    Cette histoire a prouvé au moins deux choses selon moi:
    tu es très dangereux pour le système, d’où ce piège auquel a participé Egalité et Réconciliation* en ne relayant jamais le fond de ta pensée mais surtout les sujets clivants te concernant (quant aux commentaires à ton sujet sur leur site ….). j’aurais beaucoup à dire sur la personnalité de Soral. Les pseudo-attques du système et les pseudo-menaces d’incarcération lui fabriquent le rôle du parfait opposant, qui ne seront jamais appliquées bien entendu. Voir aussi mes remarques ci-dessous.
    le système médiatique est à ce point étendu et pernicieux que son réseau peut transformer le meilleur des hommes tels qu’Etienne en pourriture nauséabonde, et là il faut reconnaître le rôle de Soral dans ce piège tendu patiemment. Ce réseau est constitué de différentes entités très différentes les unes des autres voire opposées mais où chacune tient son rôle et travaillent dans un objectif commun: discréditer les vrais opposants tels qu’Etienne, vendre l’opposition contrôlée comme solution, défendre coûte que coûte le scrutin électoral et la nécessité des partis, diviser l’opposition et la société etc etc.
    * amitiés de Soral: Peninque, Ayoub (voir site Le Greffier Noir), relais de Tsipras, Trump, Le Pen, Villani, Orlov, Gollnisch (Monsieur DPS), etc etc. Apparemment bien sous tous rapports mais qui dès lors qu’on s’intéresse à leurs faits et gestes révèlent des liens avec les services, l’atlantisme et/ou l’opposition contrôlée.

    • Parfois, beaucoup ressentent des vérités sans pouvoir nécessairement mettre des mots dessus et qui pourtant clarifieraient une situation décisive pour bien se défendre.
      Peut-être cela vient-il d’un manque de rigueur, d’observation et de lucidité.
      J’ai l’impression que ça pourrait être le cas pour l’exemple de Soral, jamais inquiété, outre menaces et qui montre à quel point, cette organisation rassemblée dans un but de mondialisation semble user des idées de Maquiavel.
      Nous avons l’instinct que l’autre nous ment, mais comme pour garder des idées saines et aussi, par esprit équilibré, nous lui accordons de bonnes intentions, surtout s’ il « séduit »; comme Soral.
      Ce n’est pas tant de la naïveté qu’un acte partant d’un esprit et corps sain, car l’homme bienveillant est cela.
      On ne peut pas reprocher à quelqu’un dont l’âme est noble de ne voir que ce qu’il est chez l’autre, surtout s’il recherche à comprendre les choses en profondeur, en se soustrayant d’affects et autres jugement subjectifs.
      ça peut même faire effet d’émulation (cfr les enseignants), même si cela doit sûrement représenter une bien piètre minorité de cas.
      Rien n’oblige les gens à se fréquenter régulièrement pour apprendre les uns des autres, on peut simplement s’observer, s’écouter, tout en gardant une distance de respect.
      Ne rien attendre des autres, je crois que c’est le meilleur conseil que l’on puisse donne à chacun.

      • « Nous avons l’instinct que l’autre nous ment, mais comme pour garder des idées saines et aussi, par esprit équilibré, nous lui accordons de bonnes intentions, surtout s’ il « séduit »; comme Soral. »

        Je ne vois pas vraiment ce que vous trouvez de « séduisant » chez Soral. Moi je le trouve plutôt repoussant de prime abord, mais j’écoute ce qu’il dit ou écrit et j’y réfléchis. Un jour sur un forum où ça débattait beaucoup sur lui j’ai trouvé un commentaire qui résumait assez bien ma pensée : « la question n’est pas de savoir si Soral est un sale con, mais si ce sale con a raison. »

        Et j’ajoute qu’il peut avoir raison sur certains points et tort sur d’autres, comme tout le monde.

        • Je reprenais les mots du titre du livre de Michel Collon ; « pourquoi Soral séduit ».
          Je ne suis pas facilement dupé, même si cela peut arriver à tout le monde de l’être et au sujet de Soral, j’ai vite compris que ce gars pouvait très bien jouer pour les deux côtés en même temps, en jouant simplement surtout d’abord pour lui-même, en opportuniste, un peu bourgeois…
          Soral, c’est pas la question, s’il n’existait pas, il y aurait d’autres prétextes à critiquer pour empêcher ceux qui dérangent establishment.

      • @Berberis et à François Roby:
        Concentrer le pouvoir dans les mains de représentants sous la constitution actuelle est un bel outil de pouvoir et la porte ouverte à l’opportunisme, la corruption, la menace, la diabolisation par les médias, choses qui seraient rendues impossibles dans une société où 45 millions d’électeurs gouvernent leur propre destin. Il est très difficile en effet de corrompre, menacer, diaboliser 45 millions de personnes. La force est dans le nombre et l’anonymat et les lobbys les plus puissants de ce monde le savent très bien.
        Soral n’a, sous des constats souvent justes qui n’ont d’autre objectif que d’appâter le chaland, jamais rien fait d’autre que de :
        – diaboliser le souverainisme en y accolant les idées de négationnisme, lobby juif (et non bancaire), fascisme, misogynie, racisme (dois-je rappeler ses nombreux propos), violence physique.
        – pérenniser le système électoral en appelant à voter FN/RN depuis 10 ans, sans jamais le remettre en question
        – proposer en solution B un despote éclairé ou un monarque
        – mettre en avant sa victimisation (condamnations, peines d’emprisonnement jamais appliquées comme vous le remarquerez)
        – relayer l’opposition contrôlée, de Trump à Tsipras en passant par les Le Pen, les Iaroufakis, avec pléthore de commentaires positifs dont on apprend par un ex-adhérent E&R qu’ils sont à plus de 50% l’oeuvre de multi-pseudos.
        François Roby je vous laisse croire à la fable Soral, mais n’oubliez jamais qu’on reconnait un arbre à ses fruits. Et être un sale con et avoir tort n’est pas incompatible.

    • Tu n’as manifestement pas compris un point fondamental Sandrine : en soutenant le vote UPR, Etienne n’a jamais, JAMAIS prétendu soutenir ni souhaité NI Asselineau président, NI voir appliqué le programme de l’UPR post-Frexit.

      Il a à maintes reprises expliqué que ce vote n’avait qu’un intérêt : celui d’aider Asselineau par la suite à pouvoir s’exprimer davantage dans les merdias. Il a aussi redit plusieurs fois que sur le plan législatif, c’et bien le programme LFI et lui seul qu’il juge pertinent (s’il était applicable — sauf qu’en restant dans l’UE il ne l’est pas justement, applicable…).

      Autrement dit, en apportant son soutien à la liste del’UPR, Etienne Chouard n’a fait qu’UNE chose : soutenir l’idée (et la promotion de l’idée) de sortir de l’Union Européenne !

      Il n’a jamais soutenu un parti politique EN TANT QUE parti politique, jamais l’UPR parce que c’est l’UPR ! Bon sang il l’a suffisamment dit et répété : « On ne S’EMANCIPERA PAS par l’élection ! »

      Point barre.

      En revanche, il est CERTAIN qu’on aura besoin de sortir de l’UE pour s’émanciper. Donc l’UPR en soi, rien à foutre. Asselineau en tant que candidat, RIEN A FOUTRE ! L’important c’est la pertinence des analyses et la nécessité de les promouvoir au plus large public possible.

  20. « La seule critique je te ferai serait ce soutien à l’UPR à l’heure où tu devrais peut être comprendre que soutenir quelque parti que ce soit est pérenniser ce système pipé. »

    Ben c’est gentil comme conseil ça, mais alors la solution concrète c’est quoi ? Prendre les armes pour une révolution violente ?

    « Cette histoire a prouvé au moins deux choses selon moi:
    tu es très dangereux pour le système, d’où ce piège auquel a participé Egalité et Réconciliation en ne relayant jamais le fond de ta pensée… »

    Ça c’est carrément du mensonge de haute volée doublé de complotisme totalement primaire…

    • Mensonge de Sandrine, c’est précisément grâce à E&R que j’ai découvert Chouard, même Laïbi le concède !!! Je suis éloigné de E&R depuis quelques années déjà mais il faut reconnaître qu’ils en ont dépucelé plus d’un en matière d’analyse politique et de promotion d’alternatives dans tous les domaines, même si je ne me sens plus du tout proche de ses analyses politiques depuis quelques années (depuis les avant dernières européennes en fait).

      • C’est par Franck Lepage que j’ai pour ma part découvert Etienne Chouard, et je lui en suis très reconnaissant.
        Soral est une opposition contrôlée dont l’unique but est de salir par capillarité certaines informations et certains penseurs dangereux pour le système, simplement en les relayant.

        Tout mon soutien à toi Etienne, tu n’as à aucun moment fait preuve de négationnisme pour quiconque écoute objectivement ce que tu as dit; tu défends simplement la même vision de la liberté d’expression que celle de Chomsky (lui aussi boycotté par la bien-pensance française car dangereux pour leur domination).

        Je regrette que tu aies perdu ta tribune médiatique à Sud Radio malgré ton mea-culpa totalement injustifié devant le procureur Lévy.
        Didier Maïsto n’a même pas eu la décence de publier un communiqué afin d’expliquer l’annulation du débat avec Bégaudeau, c’est un pleutre. Et si j’ai bien compris l’émission est définitivement supprimée.

        Maintenant que tu es totalement diabolisé par les mainstream et que tu n’as plus rien à perdre, j’espère que tu te permettras d’abandonner un peu ta gentillesse exagérée et que tu seras enfin offensif face aux défenseurs de la dictature actuelle.
        L’heure n’est plus à la discussion, elle est impossible face à ces fourbes, mais à l’action radicale.

        Et surtout ne lâche pas, ton combat est juste; rentre-leur dedans.

  21. Bonjour !
    Je n’ai pas été vraiment tendre avec Etienne Chouard, mais enfin, il me semble que sa critique du platonisme est infondée. La démocratie athénienne est des plus étranges et des plus complexes. La pensée de Platon est également complexe.
    Donc : en toute loyauté, ma modeste critique sur Agoravox :
    https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/etienne-chouard-vs-la-grece-215912

    Florian
    Prof de philo

    • C’est intéressant, merci.

      La seule façon de progresser, c’est de découvrir une à une ses erreurs.

      Il me semble que l’essentiel, c’est que le processus constituant soit démocratique, c’est-à-dire que ce soit les représentés qui écrivent eux-mêmes leurs règles de représentation (leur constitution) : démocratie, aristocratie, ou régime mixte élaboré par les citoyens eux-mêmes. Je penche depuis longtemps pour un tel régime mixte, avec un dosage (à réfléchir) entre élections (éventuellement sans candidats) et tirage au sort.

      Cordialement.
      Étienne.

      • Salut Étienne,

        Je te suis depuis pas mal d’années. J’étais content pour toi et pour ce que tu défends : depuis quelques mois, tu avais une belle tribune à Sud Radio (j’imagine que c’est fini).

        Tu rappelais souvent que tu savais que ça ne durerait probablement pas. On y est.

        Il ne faut pas pour autant se mettre à déprimer ou à se morfondre.

        Tu les défends mais les Robert et Enthoven, probablement sans calcul, ont été infâmes. On pourrait rentrer dans le détail des répliques et des questions plus que discutables mais ce serait perdre du temps.

        -Tu n’as rien dit de négationniste.

        -La loi Gayssot est un non sens, aujourd’hui instrumentalisé pour tenter de couler des opposants au prêt à penser.

        Un rapide commentaire sur l’heure de colle à Sud Radio : tu vas encore les défendre, mais E Lévy a été dégueulasse, c’est quand même extraordinaire, cette réactionnaire en train de te traiter de négationniste avec ses grands airs entre deux vapeurs d’alcool.

        Maïsto à montré ses limites, il se réfugié derrière le foireux principe d’opinion contre faits. En réalité il manœuvre pour ne pas subir lui-même les foudres de l’inquisition.

        Je comprends pourquoi tu t’es couché, d’autant plus que ce débat interdit n’est même pas le tien.

        Par contre, Étienne, s’il te plaît, continue ce que tu fais, le microcosme médiatique on s’en fout, ton audience est plus importante que jamais. Plus importante que celle des médiocres qui ont monté cette cabale. Plus importante en nombre. Plus importante pour le progrès des consciences. Plus importante parce que les idées démocrates sont en expansion.

        Ne lâche pas l’affaire s’il te plaît. Tu devrais monter ton propre truc, un talk à ta façon sur internet, ce que tu faisais ces derniers temps mais en indépendant. Tout le monde s’en fout de Sud Radio, on venait tous pour toi et tes invités.

        Continue s’il te plaît.

      • > démocratie, aristocratie, ou régime mixte élaboré par les citoyens eux-mêmes
        YESSS!!!

        > avec un dosage (à réfléchir) entre élections et tirage au sort
        Non… Ce n’est pas ni à vous ni à moi de doser ex nihilo, mais justement aux citoyens eux-mêmes de décider sans contrainte comment chacun veut être représenté. Le droit à la participation politique est la contrepartie du contrat social: je renonce à ma liberté naturelle et me soumets aux lois en échange d’avoir mon mot à dire lors de l’élaboration des dites lois. Ce contrat étant individuel, personne ne peut m’imposer la modalité de ma représentation. Si je préfère être tiré au sort ou bien voter par un candidat, cela ne relève que de mon choix. L’addition de toutes ces préférences personnelles sera seule à determiner les proportions de députés élus et tirés au sort, laquelle variera à chaque renouvellement de l’Assemblée.

  22. Excellente analyse de Bruno Guigue sur le sionisme… qui est une idéologie raciste.. https://youtu.be/ZC4L6DjQBwA

    • Oui, les analyses de Bruno Guigue sont toujours très intéressantes, mais sur le sionisme, je crois qu’un Gilad Atzmon a une profondeur d’analyse encore bien supérieure. Né dans une famille sioniste israélienne il a été contraint à une remise en cause radicale lorsqu’il s’est vu, enrôlé dans l’armée israélienne et face à des Palestiniens, « dans la position du nazi face à des juifs ».

      Pour autant il fait la différence entre les différents sionismes, de l’utopie de Herzl à laquelle il n’adhère pas mais qui n’a rien de criminel selon lui, au délire fanatique actuel en passant par les premières années de l’existence d’Israël qu’il voit comme une tentative des pionniers sionistes de faire des juifs des gens « comme les autres », notamment en les enracinant à une terre par le travail de celle-ci (kibboutzim). Il rejoint d’ailleurs en cela l’expérience personnelle racontée par Marion Sigaut dans « Du kibboutz à l’intifada ».

      Voici un de ses textes récents que je recommande, « Pourquoi certaines personnes répètent-elles toujours les mêmes erreurs ? », hélas en anglais :

      http://www.unz.com/gatzmon/why-do-some-people-keep-repeating-the-same-mistakes/

      Il publie régulièrement sur unz.com (où la liberté d’expression est stratosphérique par rapport à ce que nous connaissons en France) et sur son propre blog (gilad.co.uk). Et, cela va de soi, bien que juif il est aussi qualifié d’antisémite (et de négationniste) par les agents de propagande sioniste. J’avais repris sur mon blog un très intéressant entretien entre lui et Robert Faurisson, qui prouve bien que la haine n’est pas là où les professionnels de la haine le prétendent :

      https://aitia.fr/erd/les-mots-creux-du-nouveau-maccarthysme/

  23. Etienne à voir… Absolument.. Defamation du cinéaste israelien Yoav Shamir https://youtu.be/loNPmYUUzFs

  24. Très déçu par l’attitude de Didier Maïsto et Denis Robert. Étienne Chouard n’est évidemment par négationniste. Cette inquisition est ridicule et faite pour discréditer. Mr Chouard dérange car il est un vrai démocrate et un intellectuel remarquable qui donne au peuple les moyens d’exercer réellement son pouvoir.
    Total soutien à Mr Chouard et son travail qui mérite infiniment mieux que ce tribunal médiatique injuste.

  25. Pourquoi mon message a-t-il été retiré? Il était pourtant respectueux.

    • Mais il n’a pas été retiré Michel, et il est en effet très respectueux et amical. Merci de venir soutenir Etienne Chouard, qui le mérite bien, comme tu le dis.

  26. ? Le débat a t’il eu lieu? Je ne retrouve rien concernant Bégaudeau et un Jeudi Chouard 14…

  27. Parfait résumé de la situation, à 200%

  28. Puisqu’il y aura des poursuites, et qu’elle feront des ronds dans l’eau tant vous n’avez rien dit qui soit répréhensible, leur but était de vous juger sur la scène médiatique et de faire de vous un infréquentable.
    Mes commentaires sont souvent sulfureux et vous les supprimez sans hésiter, ce que je ne vous reproche pas. Ce qui parait plus étonnant c’est que lorsque l’on vous conseille des livres vous puissiez considérer que le commentaire est inacceptable.
    Bien sûr il s’agissait de livre révisionnistes et alors ? n’y a t il pas controverse ? n’est il pas utile d’étudier toutes les théories existantes ? tout historien est révisionniste par essence. c’est même la base de son métier. sauf dans le monde de Rober, Enthoven Levy ou Maïsto, ces commissaires politiques qui vous ont piégé, puis jugé, et directement condamné. Devons nous aussi tendre l’autre joue comme vous le faites ? Le dernier qui a utilisé votre tactique il y a 2000 ans, a chamboulé le monde, puissiez vous en faire de même.
    Bon courage Monsieur Chouard, et immense respect pour votre travail depuis 2005.

    • Je comprends ton commentaire et ta déception Alkali.
      Dans un monde juste en effet, il devrait être possible et accepté de débattre sur tout et entre tous…

      En l’état actuel des choses pourtant, diffuser sur son blog des références de livres tombant sous le coup de la Loi risque fort de ne pas aider la cause d’Etienne.

      Une suggestion : partage tes références directement avec lui via e-mail. Evidemment cela empêche de les communiquer à tous, mais dans notre France policière c’est malheureusement préférable…

  29. Il m’a suffit de vous lire et de vous écouter pour me faire l’idée que vous étiez une personne de grandes qualités.
    Je pense que vos intentions sont bienveillantes envers TOUS les humains, sans distinction d’aucune sorte, cela me suffit.
    Vous offrez tout ce travail depuis tant d’années!
    Les labels de fréquentabilite de ceux qui n’ont jamais fait la promotion de votre travail avant ne valent rien, de plus le prix qu’ils en demandent est indigne.
    Si je me trompe, ce que je ne pense pas, c’est par vous que je le découvrirai, certainement pas chez la police de la pensée!
    J’espère que nous serons toujours de plus en plus nombreux à comprendre l’importance de votre travail pour l’évolution de notre société.
    Je ne suis qu’une anonyme, je voulais humblement vous témoigner tout mon soutien. Merci.

  30. Monsieur Chouard,
    Nous nous sommes vite vu à la fin de la conférence que vous avez faites à Bayonne (Je vous ai proposé de venir voler au pays basques quand vous auriez un peu de temps libre).
    Etienne je vous suis depuis environ 6 ans, je vous ai connu avec la vidéo qui circule sur internet de l’émission « Ce soir ou jamais ». Depuis je vous suis avec ferveur, et comme un certain nombres je suis persuadé que vous n’êtes pas antisémite. Mais sur l’interview sur « le média » vous avez donné le bâton pour vous faire battre, il me semble que chez vous il y ai une grande part de naïveté et à contrario je pense aussi qu’il va falloir être plus clair et tranchant sur certains sujets. Se qui m’a triste aujourd’hui, c’est que vous avez fait le bonheur de tout ces affreux de se système de M…. , qui doivent bien jubiler et se frotter les mains. Malgré de longues années de censure, n’oubliez pas qu’aujourd’hui, avec les GJ vous êtes beaucoup plus sous les feux des projecteurs et que pour cela les affreux vous attendent au tournants……..
    Merci pour tout se que vous faites pour l’ humain, en espérant partager un vol avec vous……..

  31. Bonsoir, est-il possible de ré entendre la discussion ? Est-elle disponible en podcast ou autre ? Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *