Jeudi Chouard #9 (9 mai 2019, avec Régis de Castelnau) sera consacré à l’idée d’une constitution provisoire de transition, avec Yves Chouard, Emmanuel Valette (Wikicrate) et Sophie Norton

Chers amis,

Demain soir, pour ce Jeudi Chouard #9 sur Sud Radio, avec Régis de Castelnau, nous écouterons trois personnes qui ont beaucoup travaillé à l’idée d’une constitution provisoire de transition : Yves Chouard (qui n’est pas de ma famille, et qui défend le projet nommé « le phoenix français »), Emmanuel Valette (parfois appelé Wikicrate sur Facebook), et Sophie Norton (qui viendra spécialement de Nancy pour nous présenter sa proposition).

• La proposition d’Yves est consultable ici : http://lephoenixfrancais.e-monsite.com/medias/files/livret-constitution-transitoire-1-.pdf

• La proposition d’Emmanuel est consultable ici : http://wikicratie.fr/documents/CPT.pdf

• La proposition de Nancy est consultable ici : http://constitu-citoyens.monsite-orange.fr/

Vous devriez IMPRIMER les trois propositions, pour les avoir sous les yeux pendant l’émission, et pour y noter vos propres idées 🙂

Nous leur demanderons :
. pourquoi un tel projet est important,
. ce qu’il faut absolument prévoir dans un tel texte,
. les qualités qu’ils trouvent à leur propre proposition,
. et (avec bienveillance) les reproches qu’ils pourraient faire aux autres propositions, sachant qu’au final ce serait bien de tous tomber d’accord sur un seul texte qui fasse l’unanimité au sein du peuple.

Probablement allons-nous mener devant vous (et j’espère avec vous) des ateliers constituants 🙂

Hâte d’y être.

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10157121367732317

Apprenons à écrire nous-mêmes notre contrat social, notre constitution, en peuple digne de ce nom.

5 réponses à “Jeudi Chouard #9 (9 mai 2019, avec Régis de Castelnau) sera consacré à l’idée d’une constitution provisoire de transition, avec Yves Chouard, Emmanuel Valette (Wikicrate) et Sophie Norton

  1. Je vous conseille de visualiser ce document dit « Schéma directeur d’une transition démocratique autour d’un processus constituant »
    http://lc.cx/SDTD-jpg

  2. Jean-Paul Jouary : Quelle alternative à la « crise de la représentation » ?
    https://www.youtube.com/watch?v=nC3KItTIUig
    …déconstruction et reconstruction de la signification des mots qui nous aliènent.

  3. Les trois propositions imposent le tirage au sort à ceux qui n’en veulent pas et sont donc à classer parmi les régimes oppressifs. Un régime inclusif laisse à chaque citoyen choisir sa voie à la représentation, que ce soit en votant pour une candidate ou en optant directement pour être tirée au sort.

    La proposition de Nancy prévoit curieusement une assemblée mixte composée « pour moitié grâce au tirage au sort d’une liste parmi les citoyens-nes du territoire ou échelon concerné, et pour moitié grâce à un suffrage universel réalisé à partir d’une liste de citoyens-nes résidant sur le territoire concerné et désireux d’accomplir la mission de porte-parole, délégué-e ou député-e du peuple ». Si j’ai bien compris, chacun jouit de cette double voie à la représentation, même ceux qui ne votent pas aux élections aujourd’hui et qui prévisiblement ne voteront pas plus demain. Leur portion aliquote de souveraineté (cf. Rousseau, Contrat, III, 1) se voit de ce fait amputée de moitié, car appliquée à leur insu dans un outil qu’ils n’ont pas demandé et dont ils ne vont pas se servir. De même, tout bénéficiaire du tirage au sort « peut refuser la mission qui lui est proposée », laquelle « est alors proposée au citoyen – à la citoyenne suivant-e sur la liste ». Laissons de côté le problème évident d’achat des charges que pose cette dernière disposition et constatons tout simplement qu’il y a encore une autre catégorie de citoyens dont le pouvoir politique effectif a été divisé par deux en leur adjugeant d’office un numéro dans une loterie dont ils n’ont qu’à faire du gros lot au cas où ils seront gagnants.

    En conclusion, oui et mille fois oui à une chambre mixte, mais une dont les pourcentages de députés élus et tirés au sort ne soient pas fixés arbitrairement à l’avance mais reflètent au contraire la proportion relative des options individuelles de chacun des citoyens pour se faire représenter, soit par élection, soit par tirage au sort.

  4. LESAGE françoise

    bonjour!
    encore merçi pour cette superbe rencontre d’hier sur Sud radio autour du CNT
    , en vous écoutant il m’est venu de vous partager cette initiative d’ordinateur démocratique le chavez je vous invite à découvrir cet outil

    la machine à voter
    https://www.youtube.com/watch?v=161db

    le déploiement du chavez
    https://www.youtube.com/watch?v=y3Qj1

    le chaine de jean luc cadiot
    https://www.youtube.com/user/clavicule33
    il a énormément bossé sur ce projet, n’hésitez pas à aller l’encourager et visiter le site internet
    de l’ordinateur démocratique: Le Chavez
    https://lechavez.site123.me/

  5. Carl Sagan
    Les pseudo-sciences, les superstitions ou les soi-disant « nouvelles pensées alternatives » ne sont pas des idées nouvelles. Elles existent depuis le début de l’humanité. Mais nous vivons dans une ère fondée sur la Science et la technologie, et nous sommes capables de prouesses technologiques incroyables. La Science et la technologie nous propulsent en avant, toujours plus vite.
    Mais si nous ne la comprenons pas… Par « nous », je veux dire le grand public, si nous nous disons : « Ah, c’est pas pour moi, je n’y connais rien ». Alors dans ce cas, qui sont les personnes qui prennent toutes les décisions liées à la Science et à la technologie ? Qui va décider du monde dans lequel nos enfants vont vivre ? Quel est le danger derrière tout cela ?
    Le danger a deux visages.
    Le premier est celui dont je viens de parler : que nous vivons dans une société basée en grande partie sur les Sciences et la technologie, mais où personne n’y comprend rien. Et ce mélange inflammable, à la fois d’ignorance et de grands pouvoirs, va finir tôt ou tard par nous exploser à la figure.
    Et la deuxième raison qui m’inquiète est que la « Science » est plus qu’un ensemble de connaissances. C’est une façon de penser. Une façon d’être sceptique, de se poser des questions sur l’Univers en ayant bien conscience que l’être humain est faillible. Si nous ne sommes pas capables de poser des questions pertinentes à ceux qui nous disent que quelque chose est vrai, d’être sceptique par rapport à nos responsables, qui détiennent l’autorité alors nous pouvons nous faire avoir par le premier charlatan, qu’il soit politique ou religieux.
    C’est quelque chose qui tenait beaucoup à cœur à Jefferson. Ce n’est pas suffisant, disait-t-il, d’inscrire des droits dans une Constitution ou un « Bill of Rights ». Le peuple DOIT être éduqué, et il doit mettre en pratique le scepticisme et l’éducation. Sinon, nous ne dirigeons pas le gouvernement. C’est le gouvernement qui nous dirige.
    Vous savez, les gens lisent des index boursiers et des rapports financiers. C’est super compliqué ! Les gens sont capables de regarder des statistiques sportives. Vous n’imaginez pas combien de gens en sont capables. Comprendre la Science, ce n’est pas plus difficile que ces choses-là. Pas besoin de s’adonner à des « activités intellectuelles supérieures ».
    Mais le truc avec la Science, c’est tout d’abord, qu’on cherche à connaitre comment fonctionne réellement l’Univers, sans tenir compte de nos intérêts personnels. Et de nombreuses doctrines s’intéressent à ce qui nous fait nous sentir bien. La Science ne peut pas être rangée avec les religions. Parce que la religion est basée sur les croyances. Regardons ça d’un peu plus près. Qu’est-ce qu’une « croyance » ? C’est le fait d’être convaincu de quelque chose, alors même qu’il n’y a aucune preuve. Je ne me permettrais pas de dire quoi croire à qui que ce soit, mais croire en quelque chose pour laquelle il n’existe aucune preuve est une erreur. L’idée est de se retenir de croire, jusqu’à ce qu’on trouve des preuves. Et si l’Univers nous donne tort, alors nous avons l’obligation de nous en accommoder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *