Soutien fraternel de Bernard Friot

Cher Bernard, penseur immense de la sécurité sociale et de l’émancipation des travailleurs par eux-mêmes, mais aussi affectueux et courageux.

Cette amitié fidèle me donne beaucoup de force.

Étienne.

8 réponses à “Soutien fraternel de Bernard Friot

  1. En septembre 2008, toutes les banques européennes étaient en faillite. Dans la panique, les Etats européens ont dépensé des centaines de milliards d’euros pour sauver les banques de la faillite.

    Entre 2008 et 2017, les Etats européens ont versé 1459 milliards d’euros en capital aux banques privées. De plus, les Etats européens ont versé 3659 milliards d’euros en trésorerie aux banques privées.

    Problème : les Etats européens n’avaient pas tous ces milliards. Donc ils ont dû emprunter des centaines de milliards d’euros supplémentaires.

    Conséquence : ces renflouements ont permis de sauver ces banques, mais au prix d’un gonflement de la dette publique, transformant la crise bancaire en crise de la dette européenne.

    Lisez cet article :

    Bruxelles se penche sur les aides versées aux banques durant la crise de 2008.

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/bruxelles-se-penche-sur-les-aides-versees-aux-banques-durant-la-crise-de-2008-20190328

  2. UPOP Montreuil – Les mensonges de l’antisocial sur les retraites

    Avec Thomas Guénolé et Bernard Friot

  3. Pour le référendum sur le RIC à Rennes, on avance, on est train de distribuer les courriers aux 1150 citoyens du bureau de vote. On fait un débat contradictoire le 8 Avril et le vote le 28 Avril.

    L’affiche de l’éventement:
    https://ric-rennes.fr/Affiche.jpg

    La lettre que l’on distribue:
    https://ric-rennes.fr/Lettre-définitive.pdf

    Le site vers lequel sont redirigé les gens:
    https://ric-rennes.fr/

  4. Réponse d’Etienne Chouard concernant sa supposée relation avec Soral

  5. Bonjour la compagnie !

    Toujours en veille et en alerte. Cette fois je vous convie à écouter Me Lagarde invitée à Dauphine ce mois-ci, nous parler de l’importance de l’éthique et d’un discours non technicien, de l’impossibilité statutaire du FMI à investir, rôle de sa consoeur la Banque Mondiale…
    Elle y évoque aussi la régulation de la fiscalité et de l’extraterritorialité (afin de limiter l’optimisation fiscale des multinationales) qui serait bon de voir advenir d’ici 2020. Pleine de bonnes intentions et dont on comprend que le FMI n’a en définitive qu’un rôle consultatif et d’audit pour la finance mondiale. Bref rien de nouveau sous le soleil, politiciens, banquiers, financiers, traders, organismes mondiaux à haute autorité et responsabilité, se retrouvent toujours à les écouter sans pouvoir !!! Incroyable, non ? Après cette conférence on pourrait presque oublier la ruine de la Grèce, sa participation dans l’affaire Tapie, le franc CFA qui persiste, les états les plus pauvres qu’ils laissent s’endettés….
    https://www.youtube.com/watch?v=ZNEL5HVav5c

  6. Dialogue sur l’Europe avec Régis Debray

    https://www.youtube.com/watch?v=p0kBIIY9MsU

  7. Amélie de Montchalin est un caniche des Etats-Unis. Elle vient d’être nommée secrétaire d’Etat, chargée des Affaires Européennes.

    Amélie de Montchalin fait partie de la promotion 2018 des « Young Leaders », ces citoyens français qui sont en réalité formés, formatés, pour devenir les relais des Etats-Unis en France.

    La liste des caniches des Etats-Unis est ici (promotion 2018) :

    http://french-american.org/index.php/front-page-2/young-leaders/promotion-2018/

  8. Une façon de tourner les choses qui me parait intéressante:

    Pour un particulier il y a plusieurs différences entre être sous tutelle et déléguer une partie de ses affaire à un sous-traitant:

    -On peut décider de se séparer de son sous-traitant à tout moment, pas de son tuteur.
    -On peut annuler une décision de son sous-traitant à tout moment, pas de son tuteur.
    -On peut imposer une décision concernant ses affaires sans demander l’avis de son sous-traitant, mais pas quand on est sous tutelle.
    -On peut définir le contrat de travail de son sous-traitant et limiter ses prérogatives, alors que les prérogatives du tuteur s’imposent à nous.

    Pour le peuple français, c’est la même chose. Vous l’aurez compris le peuple français et actuellement sous tutelle. La façon d’en sortir c’est d’être capable de prendre toutes les libertés que j’ai décrites précédemment. Et c’est précisément ce que permet le RIC: renvoyer un élu, abroger une loi, imposer une nouvelle loi, modifier la constitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *