LE RIC LOCAL dans le Cantal (enquête du Figaro)

Ça germe partout, c’est merveilleux 🙂

« Le RIC fait partie des revendications fortes de certains «gilets jaunes», pratiquement depuis le début du mouvement. Nous sommes allés à Ydes, dans le Cantal, où un collectif tente de mettre en place un RIC symbolique au niveau local. (Le Figaro) »

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/gilets-jaunes-la-suite-le-ric-au-niveau-local-dans-le-cantal-(episode-4)/5991197176001/

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156891238632317

8 réflexions sur « LE RIC LOCAL dans le Cantal (enquête du Figaro) »

  1. Ce qui se passe dans cette petite ville du Cantal a plus qu’une valeur symbolique. C’est un germe qui se développe parmi toutes les graines qui ont été semées. La multiplication des ateliers constituants et tout le travail qui s’y rattachent -- sur fond de soulèvement salutaire social -- favorise très certainement ces initiatives. C’est tout à fait réjouissant.

  2. François Begaudeau parle de la bourgeoisie, du vide de la pensée bourgeoise, du « progressisme », du déclinisme, donne les raisons du pourquoi de la propagande du « faire barrage au Front National », des faux anti-fascismes, d’Éric Zemmour, parle un peu du tirage au sort, de l’absurdité de l’élection qui conduit à la renonciation à faire de la politique.

    https://www.youtube.com/watch?v=qLjyh2Ec8hY

    1. Je viens faire depuis peu la connaissance de François Bégaudeau. Il s’ajoute à ma liste des personnes qui me sont de forts points d’appui essentiels à ma survie… qui risquent leur peau… avec Étienne Chouard… et d’autres… des courageux… des solitaires partageurs… des déprimés épileptiques… les plus fiables… les plus violemment éthiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *