Mes commentaires des mensonges de Macron, en direct sur le journal de RT

Après l’émission chez Taddéï, les gens de RT m’ont gentiment invité à commenter en direct les bobards de Macron, au JT de 20 h sur RT :



Une compilation de mes commentaires a très vite été publiée aussi 🙂 sur une chaine Youtube dont le nom me plaît : #giletsjaunesconstituants 🙂

Et des taquins ont encore ironisé 🙂

#macronletyran vs #giletsjaunesconstituants

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156777342602317

6 réponses à “Mes commentaires des mensonges de Macron, en direct sur le journal de RT

  1. Que du génie !
    Tout arrive à qui sait attendre !
    Mais que de travail accompli sans relâche !
    Le divin va devoir jouer fine une partie dérangeante d’un côté ,
    difficile à mettre en place de l’autre !
    La bataille ne fait que commencer !

  2. Bonjour,
    Je fais partie d’un groupe de gilets jaunes. Nous avons une réunion ce soir pour décider d’une autre forme d’action que le blocage au rond-point de Beaucaire-Tarascon que l’on tient depuis 3 semaines, bloquant la circulation des camions dans le sens est-ouest. Malheureusement, un de nos gars est décédé hier soir d’une crise cardiaque, sur le rond-point, mais pas à cause de notre action…Nous voudrions bien trouver une autre forme de contestation, mais nous ne voulons pas passer par les élus…ce que nous voulons, c’est faire passer le R.I.C…Mélenchon & co vont l’inscrire dans une motion de censure au gouvernement jeudi : va-t-il nous voler notre principale revendication ? Avez-vous un conseil à nous donner pour une autre forme d’action ?

    • . Ne pas pénaliser le peuple, mais les riches, les oligarques et leurs complices.

      . Compliquer les accès aux centres financiers (comme La Défense).

      . Compliquer l’accès aux médias.

      . Rendre gratuits les parkings et les transports en commun et les autoroutes.

      . Rendre gratuite l’électricité dans les quartiers pauvres.

      . Préparer des grandes banderoles qui insistent sur l’idée-ciment : « ON VEUT INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PUISSANCE POLITIQUE POPULAIRE » avec une image de gilet jaune.

      . Faire des ateliers constituants publics, prioritairement sur votre représentation, sur le RIC et sur les médias.

      . Afficher un grand paper-board à 2 colonnes : 1ère colonne (large) pour nos doléances et espoirs et 2ème colonne pour cocher Oui si on peut l’obtenir par RIC (vous verrez qu’elle sera pleine de croix, et ça parle !).

      🙂

  3. Il faudrait lancer des manifestation pour le RIC devant la mairie dans toutes les grandes villes comme le proposait Yvan Bachaud. Je ne sais comment lancer une telle manifestation. Mais si j’étais au courant d’une telle manifestation je me déplacerait tout de suite. Pourtant je n’ai encore jamais manifesté.

    Actuellement c’est frustrant j’habite à Rennes, il ne se passe rien, je n’ai pas de voiture pour me déplacer. J’ai la sensation de ne pas pouvoir aider vraiment les choses à avancer.

  4. Voilà ma retranscription de l´interview d´Étienne Chouard sur le journal de 20 h de RT France
    sur le discours D´Emmanuel Macron après l´acte 4 des gilets jaunes
    Si oubli, fautes, erreurs… Je vous laisse modifier :

    La journaliste : Je vous laisse l´honneur du premier commentaire c’était évidemment un discours éminemment attendu d´Emmanuel Macron ce soir, qu´en avez-vous pensé ?

    Étienne Chouard : L´élection donne le pouvoir au meilleur menteur,
    on a affaire à des professionnels, les champions du mensonge :
    le gars te dit à la fin : « mon souci c’est vous » alors qu´ il vient de nous piller, de détruire notre droit du travail, de détruire la sécurité sociale (en supprimant les cotisations sociales qui sont les fondements de la sécurité sociale)…

    Quand il dit : « vous allez gagner plus d´argent, parce que je vais supprimer « les chaaarges » (ce ne sont pas des charges, ce sont des cotisations sociales !
    Les cotisations sociales, c’est du salaire !), c’est comme s’il disait : « je vais baisser vos salaires » (il ne le dit pas parce que c’est un menteur professionnel !)

    C´est à nous de décrypter quand il parle de « réforme » car une réforme, en français, veut dire : modification en bien, dans le dictionnaire, c’est une amélioration… Or, là, c’est des régressions…

    Dans les mesures [désordonnées) de Sarkozy, la cohérence visée était déjà de détruire tout ce qui a été institué lors du conseil national de la résistance (CNR), dont la sécurité sociale notamment : leur plan, c’est ça, c’est de faire (Denis Kessler, ancien patron Medef l’avait avoué à l’époque), c’est de faire de la sécurité sociale un centre de profit, comme aux États-unis ! C’est juste révoltant… Alors, qu’il vient de nous dire « mon seul souci, c´est vous » alors… qu’il nous pille !

    La journaliste RT : Il va augmenter les salaires de 100 euros

    Comment c’est possible sans coûter un sou à l employeur ? Il va supprimer les cotisations sociale : même Bruno Lemaire s’en vante, de supprimer les cotisations sociales ! il le dit : « nous, on va être fort, on va supprimer les cotisations sociales »… C’EST HONTEUX car, ce faisant, il affame les hôpitaux, il détruit notre protection sociale !

    Hier, j´étais sur le péage du Pont de L´Étoile et avant-hier sur le rond point de St-Clair sur Rhône, et je n’y vois pas du tout de démobilisation, au contraire, j’y vois une détermination héroïque, ces gens-là restent sous la pluie, restent toute la nuit, dans le froid, et ils sont heureux d’être ensemble en fait, ils se retrouvent, il y a une dynamique sociale, une communion, sur les ronds-points, parce que ces gens-là ont beaucoup de mal à vivre, ils vivent avec des salaires… hier, j´ai discuté avec une vieille dame qui disait qu´elle avait 250 euros de retraite ! Ces gens-là sont au bout du rouleau, ils sont très très déterminés, ils disent qu’ils vont passer Noël…

    La journaliste : justement, pour les retraites, ceux qui gagnent moins de 2000 euros par mois auront une annulation de la hausse du CSG. C’est trop mince ?

    Mais bien sûr enfin quand même ! Elle a 250 euros par mois qu’est-ce que ça va changer pour elle ? rien du tout !

    La journaliste : Vous attendez quoi ?

    Mais vous avez vu ce qu ils demandent ?! les gilets jaunes : ils demandent 1 200 euros de retraite, pour tout le monde, on ne peut pas vivre avec moins, sans vivre indignement, alors il nous faut ça MINIMUM : ils ont travaillé toute leur vie… et puis même, parce qu ils sont vivants, par le seul fait d’être vivants, ils y ont droit.

    Et en attendant vous avez Carlos Ghosn qui gagne 16 millions par an (!) et qui, en plus, ne paye pas d’impôts !…

    La journaliste : il a été interrompu dans sa carrière, il est en prison

    Étienne : oui, mais il s’est fait attraper par les Japonais, [impossible en France] parce qu’il était protégé par le gouvernement français : il était protégé par le verrou de Bercy, par les Français ! Le verrou de Bercy, c’est une règle incroyable et scandaleuse qui permet aux plus riches du pays de ne pas passer par la case justice quand ils sont soupçonnés de fraude fiscale : ça passe par le ministre, le ministre peut verrouiller, empêcher le dossier d’aller devant les juges, c’est-à-dire, en fait, que tous les riches qui ont participé à l’élection de Macron, qui ont payé des fortunes (c’est un investissement formidable, notez, parce que le retour sur investissement… on paye des millions on gagne des milliards !…) se font dispenser d’impôt par LEUR élu, leur débiteur et donc serviteur, celui qu’ils ont fait élire précisément pour servir leurs intérêts !

    Les gilets jaunes, en ce moment, vous l’avez vu dans leurs revendications, il ont mis le référendum d’initiative populaire ! c’est quelque chose d’historique !

    Ces gens-là, de leur propre initiative, ont compris qu’il y avait une façon de régler leur problème en instituant leur propre puissance.
    c’est tout à fait nouveau, ça.

    La journaliste : Le discours d E. Macron n a satisfait personne

    Étienne : le contraire aurait été étonnant : en regroupant à Paris tant de gens qui souffrent, tant qui ont tellement de douleurs à venger, c’est dangereux, ça va être violent, ça va rien apporter (c’est trop tôt)…

    Alors que ce qui se passe sur les ronds-points et sur les péages, c’est absolument inédit ils sont entrain de penser à leur représentation, ils font ce que nous devrions faire, nous tous, les autres citoyens : ils sont en train de penser le termes de notre représentation, et ils commencent cette réflexion en refusant de faire confiance à priori, ils veulent d´ abord fixer les règles de la représentation, avant de designer des représentants. Nous, les citoyens, on devrait faire pareil : nous acceptons d ´élire des gens qui vont tout voter à notre place, sans avoir du tout participé aux règles de l’élection :

    1. Comment on les DÉSIGNE ? élection ? désignation sans qu’ils soient candidats ? tirage au sort ? rotation ?

    2. Quel MANDAT on leur donne ?

    – est-ce qu’ils votent à notre place, est-ce qu’ils décident à notre place ?

    – ou bien est-ce que qu’ils préparent les décisions que nous allons ensuite voter ?

    3. Comment on les CONTRÔLE ?

    4. Comment on les RÉVOQUE quand on n’est pas contents de nos représentants ?

    Les gilets jaunes nous montrent, ils nous font la leçon là, ils nous montrent, ils sont en train de prendre le problème au début, à la racine, ils sont en train de régler les procédures de représentation, AVANT de désigner les représentants.

     
    La journaliste : mais ça fait deux cent ans, presque, que c’est comme ça…

    Étienne : oui, mais ça s’est fait sans nous (le gouvernement représentatif) : est-ce que vous avez déjà participé a un processus constituant ? depuis que vous êtes née… Est-ce que vous avez participé à l ´écriture d une loi?ou au contrôle…?

    La journaliste : non mais ça fait des années et des années… et manifestement, ça ne fonctionne pas.

    Étienne : ça donne « le capitalisme », dans lequel les riches contrôlent les élus en finançant leur campagne électorale et en se faisant ensuite renvoyer l’ascenseur…

    La journaliste : Est-ce que, Étienne Chouard, vous pensez à un pays dans lequel nous avons ce type de représentativité ?

    Étienne : non, c’est pour ça que ce qui se passe chez les gilets jaunes est révolutionnaire :
    au lieu de réclamer des baisses d´impôts, plus de salaires, l´ arrêt de la destruction du service public etc
    au lieu de s ´en tenir au conséquences de leur impuissance politique, ils réclament, commencent a penser
    aux causse de leur impuissance politique
    quand ils parlent de référendum d ´initiative populaire
    ils sont entrain de s approprié un outil
    que jamais les élus ne leur donneront
    ils sont entrain d´ écrire les règles qui
    vont permettre de changer les choses, beaucoup plus durablement
    que cela n´ a jamais été le cas
    et les gilets jaunes ne sont pas violents du tout
    moi je les vois sur les péages et ronds points ils sont jamais violents
    La journaliste : ca Emmanuel Macron ne l´ a pas précisé il a eu des mots pour les forces de l ´ordre, qui
    on en a eu sur le plateau d RT france qui
    affirmaient que 80 pr cent d´ entre eux étaient gilet jaunes dans leur coeur
    Etienne : oui effectivement c´est pas facile
    mais désindexer les retraites
    ca veut dire des les gens qui sont tellement pauvres vont être volés chaque année comme au coin du bois
    et après ca ils va nous
    faire …il s apitoie fait semblant de s´ apitoyer
    sur le sort des…enfin c´est d une hypocrisie
    La journaliste: on veut avoir une autre règles on fait comme en Islande
    on fait comme on veut
    Alexandre :ca ca sera à décider après mais je pense
    que le mouvement des gilets jaunes gagnerait à se politiser
    et à mettre cette question là sur la table
    parce qu elle est centrale aujourd’hui
    ou faire comme en Italie , en Italie ou le référendum d ´initiative populaire existe et en Suisses aussi
    parce ´que toute à l´ heure
    vous dissiez c´ est révolutionnaire
    c´ est révolutionnaire certes mais c´ est pas totalement utopiste
    ca existe dans certains pays
    les suisses le week end dernier vote sur trois référendum
    sur trois référendum d´ initiative populaire dont un
    justement ou ils trouvaient qu´ ils n avaient pas
    pas encore assez de souveraineté et voulaient
    aller encore plus loin et dire qu´ aucun traité ne
    devait être supérieur à la constitution Suisse
    donc c ´est quand même des choses qui se font
    concrètement dans d autres pays
    et qui ne sont pas du tout absurdes
    surtout avec les nouvelles mutations technologiques
    et les réseaux sociaux
    ou il va être de plus en plus facile
    de consulter directement le peuple

    La journaliste : la question c´ est que fait on maintenant si j ose dire

    E. Macron a entre guillemet pardonnez moi de parler familièrement a grillé un petit peu ses cartouches il a sorti ces mesures
    qu´ est c qui va se passer qu´ est c qui peut se passer
    maintenant ? comment peut il récupérer ca?
    parce que manifestement ces mesures n ont pas satisfaits grands monde ce soir
    on va voir un petit peu dans les heures qui viennent

    Que peut -il faire maintenant pour sortir de cette crise ?
    on a entendu beaucoup de gilets jaunes tout simplement
    qui demandaient sa démission

    Est ce que c ´est possible ? ca parait crédible ?
    Etienne : en fait ce qu´ il faudrait comprendre
    Il faudrait que les gilets jaunes y réfléchissent c est que
    Macron ne peut pas faire autre chose que ce que lui impose
    l union européenne, tout ceux que …Macron tout le mal qu il nous fait est demandé par l´ union européenne
    les grandes orientations politiques économique

    demande la privatisation de la secu sociale, la baisse des retraites, la baisse des allocation chaumage, la suppression des cdi tout ca est programmé dans les institutions européennes, tout ca est un carcan qui s´ impose
    et qu´ il est obligé de suivre
    pourtant on pourrait lui glisser parce qu´il manque d imagination… comme disait
    on pourrait lui glisser qu´ il ferait rentrer les gilets jaunes chez eux : en passant la tva à zéro pour cent sur tous les produits de première
    nécessité dont la liste serait donné par les gilets jaunes
    c´est à eux de décider quels sont les produits qu ils doivent couté absolument moins chers

    et puis en leur donnant la puissance politique durable

    qui viendrait du referendum d ´initiative populaire
    et que lui n ´écrirait pas mais qu ´il serait ecrit par eux

    même en disant: écoutez, écrivez
    les règles du référendum d´ initiative populaire
    en toute matière qui vous permettra d ´obtenir chacun des
    40 points que vous avez
    vous savez que les gilets jaunes ont mis une
    quarantaine de points remarquables des revendications législatives
    mais qu´ ils pourront obtenir par referendum d´ initiative populaire
    c´ est pas la peine de leur donner telle ou telle..
    je vais vous donner le referendum d´initiative pop en toute matière sur le texte que vous aurez écrit
    et la crise sera réglée
    en fait c´est pas si compliqué
    vaut mieux nous faire passer ca que de nous donner
    des plats de lentilles qui changent rien et le cauchemar continu
    pour les gens pauvres
    La journaliste : et la dissolution de l´ assemblée nationale
    et le départ d ´Edouard Philippe évidemment c ´est pas ce que souhaite les gilets jaunes on est bien d ´accord

    Etienne : ca changera rien
    ca changera rien

    Alexandre : Non c est pas ce qu´ ils souhaitent mais ca peut être une reponse …

    Alexandre Devecchio journaliste figaro
    acte 4 gilets jaunes discours M. Macron

    Retranscription Eugénie ( Estrella )

  5. Gilets Jaunes point de vue d’Afrique par Tatsinda Bertrand
    en Afrique aussi, on est pas dupe 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=O7E8oJ_BUJ0&feature=youtu.be

Répondre à Berbère Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *