Alternatives monétaires : vidéo de notre rencontre de Nîmes, avec Gilles (Heu?reka)

Voici enfin la trace d’une chouette rencontre, le 20 mai 2018 à Nîmes, avec Gilles, qui anime l’excellente chaîne Youtube Heu?reka.

Vous allez voir : Gilles explique vraiment bien, je trouve, et même si vous connaissez déjà le sujet monétaire, vous trouverez sûrement des façons intéressantes de présenter les problèmes et les solutions.

Mille mercis à Tristan (« Je deviens citoyen ») d’avoir organisé et permis tout ça.

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156434272372317

11 réponses à “Alternatives monétaires : vidéo de notre rencontre de Nîmes, avec Gilles (Heu?reka)

  1. httpv://www.youtube.com/watch?v=GNKnwz-RSoQ

    • A l’attention de Monsieur Chouard

      Si vous cherchez toujours un contradicteur (retraité mais créateur de sa première entreprise à 18 ans, brièvement banquier, bien plus longuement consultant en entreprise, gestion de patrimoine, etc)… quand vous voulez.

      Certes pas sur les fondements du chartalisme (néo notamment) qui relève d’évidences qui ne prêtent à critique qu’au seul point de vue des détenteurs de la dette d’état et des agents qui bénéficient de la pression qu’in fine elle permet d’exercer sur la rémunération du travail.

      Mais sur les plans :

      1. Par manque de radicalité au plan des fondements en vous encombrant de notion de remboursement, d’intérêts à minorer, etc… alors que le seul fait d’écrire dans la constitution que « La monnaie est un bien publique dont la création est monopole d’état » suffit à répondre à TOUS les besoins de financement de l’économie (inclus s’agissant de la rémunération des personnels des entreprises aussi bien que des mères allaitantes).

      2. Par excès de radicalité au plan pratique, pour cause de vision par trop hors sol de :
      a. L’éthologie de l’espèce (source première de l’échec de l’URSS) ;
      b. Des besoins de l’économie réelle (notamment des entreprises qui, dans ce pays, sont déjà bien trop handicapées par une administration ignorante de ses contraintes et spécificités pour les priver d’interlocuteurs bancaires privés*.
      c. De l’environnement international (fin de l’euro = perte avec le Sud de ce qu’on gagnerait avec le Nord, coût énergétique, seul face au $, etc).
      d. Du rapports de force vis à vis d’un « monde de l’argent » qui ne se laissera pas mettre au pas par des yaka (raison de sa réussite en 89 face à une caste ayant pourtant le monopole des armes et du sol, et qui plus est de droit divin !).

      * NON il n’y a pas contradiction avec le 1. pourvu que monopole n’exclue pas délégation, ni droit au profit, légitime rémunération de l’apport de compétence et service, et indispensable stimulant à l’action.

  2. Petite revue de web … Désolé si ça n’a rien à voir avec la monnaie.

    Champions du monde : la com’ de Macron ficelée comme une stratégie de Deschamps (16/07/2018)

    https://www.marianne.net/politique/champions-du-monde-la-com-de-macron-ficelee-comme-une-strategie-de-deschamps

    Pour la banque Goldman Sachs, la victoire des Bleus peut aider Macron à faire avaler ses réformes aux Français (18/07/2018)

    https://www.marianne.net/societe/coupe-du-monde-2018-goldman-sachs-victoire-des-bleus-pour-reduire-opposition-reformes-macron

    Plus on est riche, moins on a de morale, c’est prouvé. Des chercheurs américains et canadiens documentent l’existence d’une relation inverse entre élévation dans la hiérarchie sociale et éthique du comportement individuel. (29.02.2012)

    https://www.lemonde.fr/planete/article/2012/02/29/plus-on-est-riche-moins-on-a-de-morale-c-est-prouve_1649297_3244.html

    Les dangers du culte du chef (06-05-2018)

    https://www.les-crises.fr/les-dangers-du-culte-du-chef-par-chris-hedges/
    « […] Nous devons tenter de construire de nouveaux mouvements radicaux qui ne dépendent ni de subventions, ni d’une plateforme médiatique, ni du Parti démocrate, et qui ne soient pas centrés sur le culte du chef.
    […] construire de petits édifices auto-porteurs. Nous devons comprendre qu’il ne s’agit pas de nous. Il s’agit de notre voisin.
    […] Les mouvements émergent spontanément. Les dissidents montent en compétence et se forment les uns après les autres.
    […] Les devoirs et obligations qui naissent de la présence médiatique sont incompatibles avec le travail d’organisation militante. Quand le SNCC a décidé qu’il avait besoin d’un porte-parole, il s’est coupé de sa base militante. Elle s’est désintégrée et a disparu. On ne pas faire les deux à la fois.
    […] Les gens doivent s’organiser autour des questions qui les préoccupent […] Ils doivent formuler leur propre stratégie. Si la stratégie leur est dictée, le mouvement échouera […] Ils doivent devenir des acteurs, et non se contenter d’écouter les autres. Ils peuvent développer leur capacité d’agir en essayant des choses. Ça marche, ou ça ne marche pas. Ils recommencent. Ils réfléchissent. Ils reformulent […] »

  3. Ce qui ruisselle, c’est l’irresponsabilité et la mégalomanie d’un pouvoir concentré, sans entrave, délirant.

    https://mobile.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/il-n-etait-pas-considere-comme-n-importe-qui-le-role-trouble-d-alexandre-benalla-aupres-de-la-police_2859369.amp

     » Pour beaucoup, Alexandre Benalla a pu agir en toute impunité à cause de ses liens avec l’Élysée. « Il suffit d’avoir une carte de l’Élysée pour que tout le monde tremble, confie un syndicaliste à franceinfo. « L’Élysée, ça fout la trouille à tout le monde », lâche au Monde Philippe Capon, du syndicat de gardiens de la paix Unsa-Police. Une « révérence » telle que peu de policiers auraient osé poser de questions sur son identité. […] « 

    • Jacques Racine

       » […] Afin d’établir leurs comptes, les banques disposent d’une variable d’ajustement, les provisions pour créances douteuses, banalement dénommés « prêts non performants » (NPL). D’après les analystes, le montant de ces provisions serait beaucoup moins élevé que prévu, permettant d’améliorer d’autant les résultats. Mais comment l’établir et le mesurer, faute de disposer des données ?

      Les banques ont deux moyens de réduire leurs provisions dans ce domaine, soit en en cédant les actifs correspondants, soit en minorant le calcul de leur risque. Dans le premier cas, devant accepter une importante décote pour que la cession se fasse, elles détériorent d’un côté leurs comptes pour les améliorer de l’autre, tout dépend donc de la balance. Dans le second, ce calcul étant comme on sait laissé à leur discrétion en application de « modèles propres », des accommodements sont tentants et relevés comme fort plausibles par l’Autorité bancaire européenne (EBA) en procédant par comparaison entre banques. […]  »
      https://décodages.com/2018/08/04/un-mystere-bancaire-savamment-entretenu/

  4. À quoi mène mécaniquement le processus de l’élection :

    « Comme beaucoup de ceux qui accompagnent au quotidien le président de la République, Benalla a participé à la campagne de 2017. Et comme beaucoup de ceux qui ont participé à la campagne de 2017, il conserve à ce titre une place privilégiée dans le cœur du dispositif.

    Il existe entre les membres de l’équipe de campagne et le chef de l’État une fidélité que rien ne semble pouvoir altérer. Une confiance telle qu’elle confine à l’aveuglement.

    Ensemble, ils ont conquis le pouvoir alors que personne n’y croyait. Depuis, ils n’en finissent plus de se délecter de l’« histoire hors du commun » de ce « petit groupe parti de presque rien », qui en moins d’un an a gravi toutes les marches pour entrer directement à l’Élysée. […] »

    Source :
    https://www.mediapart.fr/journal/france/210718/l-affaire-benalla-perce-la-bulle-du-cabinet-macron

    • Merci pour le lien !
      Savoir qu’avec le temps , tout passe , même les combats les plus légitimes et inversement surtout s’il y a de l’ opposition à leur maintient ! Les précisions données devant le clan offre au questionnement une recherche moindre ! Tout ce qui est DONNÉ sert aux uns et aux autres ! « Ce que j’aime , j’essaie de le protéger » . Bonne journée

  5. Revue de web (récente) sur la monnaie :

    1)
    6.juin.2018 // Les Crises [RussEurope-en-Exil] L’Italie et la question des « monnaies parallèles » : une voie de sortie de l’Euro ? Par Jacques Sapir
    https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-litalie-et-la-question-des-monnaies-paralleles-une-voie-de-sortie-de-leuro-par-jacques-sapir/

     » […] si l’on regarde les expériences historiques de systèmes monétaires avec des monnaies parallèles, on constate que les situations ont toujours été transitoires. Aucun système à monnaies parallèles n’a été stable dans le temps.
    […] Tous les exemples connus soulignent que le développement des marchés monétaires parallèles et de monnaies parallèles constitue des situations très instables. La participation du système bancaire est une condition sine qua non à l’existence, même pour une période de courte durée, d’un système de monnaies parallèles qui soit opérationnel. »

    2)
    21/07/2018
    La fin des pièces de 1 et 2 centimes, prélude à une société « zéro cash » ?
    https://www.sudouest.fr/2018/07/21/la-fin-des-pieces-de-1-et-2-centimes-prelude-a-une-societe-zero-cash-5252226-6147.php

    Le rapport du Comité d’action publique 2022 recommande de « réduire progressivement la circulation d’espèces » en vue d’ « une extinction complète » […]

    3)
    Banques centrales et inégalités économiques
    21 juin 2016
    http://www.laviedesidees.fr/Banques-centrales-et-inegalites-economiques.html

    En répondant à la crise, les politiques monétaires des banques centrales ont eu pour effet d’augmenter les inégalités économiques. Cet article expose et critique la manière dont les banquiers centraux essaient de justifier les effets inégalitaires de leurs politiques tout en proposant des alternatives possibles à celles-ci […]

  6. Benalla ? Comme un pavé dans la mare !
    Un retour de bâton conséquent !
    C’est fou comme le pouvoir a du mal à lâcher prise , ne serait-ce qu’un tout petit peu de pouvoir

  7. Éric Toussaint – Le système dette.
    Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation

    httpv://www.youtube.com/watch?v=r3V2c0nYXvk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *