[RETRAITES – Passionnant, urgent et important] Bernard Friot : Retraite = Salaire continué ou Revenu différé ?

Je ne me lasse pas de cette puissance de penser.
Bernard nous aide à nous émanciper, vraiment, en profondeur et pour longtemps.
Il faut écouter ses conférences le crayon à la main : 0% MG… du début à la fin.

Il y a des fulgurances dans cette conférence, comme chaque fois, des formules fortes que nous pourrions retranscrire et publier en commentaires, non ?

En cette période de dévastation criminelle de notre assurance retraite (et de toute la sécurité sociale, en fait), il est urgent que tous les citoyens connaissent la précieuse analyse de l’enjeu des retraites par Friot. Les syndicalistes d’abord, bien sûr, devraient connaître cette argumentation sur le bout des doigts ; les militants aussi, sans doute ; mais aussi tous les citoyens dignes de ce nom.

[L’antienne d’Étienne : ] Ne pas perdre de vue que, si nos prétendus « représentants » peuvent ainsi nous voler comme au coin du bois sans rien craindre de notre colère, c’est parce que nous n’avons pas de constitution digne de ce nom. Et si nous n’avons pas de constitution digne de ce nom, c’est parce qu’il n’existe pas (assez) de citoyens constituants. Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Pendant les ateliers constituants, nous nous relevons, nous ne sommes plus à genoux, nous devenons des adultes politiques, nous n’acceptons plus d’être ravalés au rang humiliant d’électeurs (c’est-à-dire d’enfants, d’incapables politiques), nous sommes en train de devenir libres, simplement parce que — enfin — nous le voulons !

Dans un peuple devenu constituant, il n’y aura plus de place pour des tyrans.

Ne pas oublier non plus que la destruction de la sécurité sociale est programmée dans les GOPÉ (Grandes Orientations des Politiques Économiques) et imposée par la Commission européenne, et que ça va continuer de plus en plus cruellement tant que nous resterons dans l’UE. Aucune souveraineté populaire, aucune démocratie digne de ce nom, n’est possible dans le carcan de la prétendue « Union européenne ». En devenant constituants, nous deviendrons souverains et nous sortirons du même geste, sans doute par RICs, de la prison européenne (UE) et de la prison française (5ème « République »).

Je tique encore sur l’affirmation de Bernard : « en économie, il n’y a que de l’aujourd’hui », qui semble dénier la possibilité de conserver des droits-sur-la-valeur-créée-par-la-société avec des signes monétaires épargnés (des titres-porteurs-de-pouvoir-d’achat-utilisables-plus-tard-quand-je-veux). Il me semble que c’est nier une des fonctions essentielles de la monnaie. Il faudra que je lui en parle la prochaine fois qu’on se verra 🙂

Il faut aider Réseau Salariat (même un peu c’est beaucoup) :

http://www.reseau-salariat.info/?lang=fr

Étienne.

 

PS : (rappel)

« Vaincre Macron », le nouveau livre de Bernard Friot, plus incisif, plus bouleversant et plus important que jamais

https://chouard.org/blog/2017/11/18/vaincre-macron-le-nouveau-livre-de-bernard-friot-plus-incisif-plus-bouleversant-et-plus-important-que-jamais/

Fil Facebook correspondant à ce billet : 
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10157661647682317

27 réponses à “[RETRAITES – Passionnant, urgent et important] Bernard Friot : Retraite = Salaire continué ou Revenu différé ?

  1. Séminaire S01E01 // Les droits économiques de la personne: Introduction

    Séminaire « Révolution et contre-révolution dans l’institution du travail ».
    Saison 2017-2018 : les droits économiques de la personne.
    Séance 1 : « Introduction », par Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’université de Nanterre.

    L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposant⋅e⋅s continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital.

    La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle, non pas à mieux répartir la valeur, mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

    Dans les premières séances, à partir de son ouvrage Vaincre Macron (La Dispute, 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droits économiques des travailleurs·euses, pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ».

    Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti.

    Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec), et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail.

  2. Séminaire S01E02 // L’enjeu du travail comme attribut des personnes

    Séminaire « Révolution et contre-révolution dans l’institution du travail ».
    Saison 2017-2018 : les droits économiques de la personne.
    Séance 2 : « L’enjeu du travail comme attribut des personnes », par Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’université de Nanterre.

    Commençons par revenir sur une distinction essentielle posée dans la première séance du séminaire : la différence entre valeur d’usage (richesse) et valeur économique (valeur) ; entre activité (travail concret) et travail (abstrait) ; entre production de richesse et PIB. C’est un point central, dont témoigne le « je cherche du travail » ou le « je ne travaille plus » de personnes qui peuvent être très actives.

    Or, la bourgeoisie s’emploie à superposer activité et travail, richesse et valeur, car autant elle utilise le travail concret, autant elle récuse toute possibilité de maîtrise du travail abstrait par les travailleurs⋅euses : elle va donc faire en sorte que les travailleurs⋅euses ne s’intéressent qu’à leur activité, en entretenant un tabou sur la valeur dont elle se réserve le monopole…

  3. Séminaire S01E03 // Les prémices des droits économiques communistes de la personne

    Séminaire « Révolution et contre-révolution dans l’institution du travail ».
    Saison 2017-2018 : les droits économiques de la personne.
    Séance 3 : « Les prémices des droits économiques communistes de la personne », par Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’université de Nanterre.

    Dans le capitalisme, l’outil de travail est la propriété patrimoniale lucrative d’un individu qui en tire un revenu. L’investissement est financé par un cycle profit/crédit. Les producteurs⋅ices, elleux, doivent s’insérer dans un marché, car iels sont en elleux-même étranger⋅ères au travail. La protection sociale repose alors sur deux piliers : un revenu de base (universel) et un revenu complémentaire (contributif) assorti d’un compte personnel.

    Les institutions communistes de la valeur changent la donne.
    Elles reposent sur la copropriété d’usage des outils de travail par les salarié⋅e⋅s. Dans ce cadre, l’investissement est financé par un cycle cotisation/subvention. Les producteur⋅ices reçoivent enfin un salaire à la qualification. Ce sont des personnes dotées de droits économiques, qui maîtrisent à la fois leur travail concret et les institutions de la valeur.

    En résumé, le producteur ou la productrice est titulaire de son salaire, propriétaire d’usage de son outil de travail, et il ou elle délibère dans les institutions de coordination de la production.

  4. Séminaire S01E04 // Pensions et Retraites = Salaire continué ou revenu différé ?

    Séminaire « Révolution et contre-révolution dans l’institution du travail ».
    Saison 2017-2018 : les droits économiques de la personne.
    Séance 4 : « Salaire à la personne ou revenu différé ? Les enjeux de classes de l’indemnisation du chômage et de la pension de retraite », par Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’université de Nanterre.

    Nous avons vu lors de la troisième séance que :
    1) Le diplôme comme droit de la personne n’est pas un enjeu de classe. Par contre, la classe dirigeante refuse catégoriquement que la qualification soit un attribut de la personne, car elle se réserve le monopole de la décision en matière de contribution à la production de valeur économique ;

    2) Le salaire comme droit de la personne est une conquête révolutionnaire. Il n’est possible que si une dissociation est introduite entre la validation sociale du produit du travail et la rémunération des producteurs⋅ices, et si une socialisation de la valeur permet une allocation macro-économique du salaire.

    Nous allons étudier, dans la quatrième séance, deux lieux particulièrement aigus du conflit auquel donne lieu le salaire comme qualification de la personne : l’indemnisation du chômage et la pension de retraite.

  5. Séminaire S01E05 // Les droits à ressources sont-ils des droits économiques ?

    Séminaire « Révolution et contre-révolution dans l’institution du travail ».
    Saison 2017-2018 : les droits économiques de la personne.
    Séance 5 : « Les droits à ressources que met en place la ‘‘réforme’’ sont-ils des droits économiques de la personne ? », par Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’université de Nanterre.

    Lors de la quatrième séance du séminaire, la mise en évidence de l’enjeu de classes des deux types de régimes de pension de retraite en répartition nous a conduit à prendre conscience que c’est la pratique de la valeur (et donc du travail) qui est l’objet de la lutte de classes.

    Nous allons maintenant analyser les droits à ressources que promeuvent les « réformateurs » depuis plus de vingt-cinq ans.

  6. Séminaire S01EP06 // Le projet de revenu de base, une impuissance politique – Denis Bayon

    Dans le prolongement de la présentation que j’ai faite dans la séance de février de la construction du revenu de base depuis les années 1980, c’est Denis Bayon qui animera la prochaine séance du séminaire. Économiste membre de Réseau salariat, il réfléchit dans l’optique de la décroissance. Il vient de rédiger le manuscrit d’un ouvrage très intéressant qui critique le revenu de base du point de vue de la décroissance, alors qu’en général les décroissants sont favorables au revenu de base. Il montrera dans le séminaire en quoi le revenu de base est incapable d’assumer un projet de décroissance.

    Denis Bayon tient une rubrique économique dans le bimestriel « La décroissance » et a publié en particulier, à La Découverte, « La décroissance, dix questions pour comprendre et débattre » avec Fabrice Flipo et François Schneider (2012)

  7. S01EP07 // Quelle réponse communiste aux droits économiques promus par la contre-révolution ?

    La séance de février a été consacrée à la création de droits économiques de la personne sans lien à la qualification comme réponse capitaliste au progrès du salaire à vie. Cette contre- révolution capitaliste du travail crée deux piliers de ressources dont j’ai présenté en détail la construction au cours des quarante dernières années.

    La séance de mars, animée par Denis Bayon, a été l’occasion d’analyser la forme actuellement la plus aboutie du premier pilier, le revenu de base.

    Comme je n’avais pas pu aller au bout de la réflexion sur le type de droits économiques de la personne que les deux piliers capitalistes de ressources reconnaissent, je mènerai cette réflexion le 9 avril.

    Puis je montrerai comment ces droits appellent en réponse une proposition très délibérée de salaire comme droit politique attaché à la personne. La pleine reconnaissance des personnes suppose qu’elles soient inscrites, sous une forme qu’elles maîtrisent, non seulement dans l’ordre de la valeur d’usage mais aussi dans celui de la valeur économique.

    Ce sera l’occasion l’occasion de poursuivre la réflexion sur la valeur.

  8. S01EP08 // Réponse à des contradicteurs

    La thèse que je soutiens est contestée par un certain nombre de collègues, dont j’examinerai l’argumentation :

    Harribey,
    Husson,
    Borrits,
    Khalfa,
    Sterdyniak,
    Bihr,
    Gadrey.

  9. S01EP09 // Réponse à des contradicteurs (Suite)

  10. Saison 2, ep 01 : les régimes de retraite en France aujourd’hui
    Nicolas Castel et Bernard Friot

    les régimes de retraite en France aujourd’hui : données de cadrage institutionnelles et statistiques, enjeux

    Nous nous retrouverons donc lundi 1er octobre à 18h à la Bourse du Travail (rue du Château d’Eau, métro République) pour la seconde année du séminaire.

    Compte tenu de l’actualité politique, c’est à ladite « réforme des retraites » engagée par le gouvernement qu’il sera consacré.

    Nous l’animerons à deux et nous serons sauf exception présents tous les deux à chaque séance, étant entendu que nous nous sommes partagé les thèmes et que deux séances seront animées par des collègues, Gaël Coron et Lucy apRoberts.

    Le programme est annoncé ci-dessous.
    Nicolas Castel et Bernard Friot

    1. 01/10/2018 : les régimes de retraite en France aujourd’hui : données de cadrage institutionnelles et statistiques, enjeux

    2. 05/11/2018 : le travail pionnier d’analyse mené par Henri Hatzfeld

    3. 10/12/2018 : la pension de fonction publique et l’enjeu de classe de la retraite

    4. 14/01/2019 : les régimes spéciaux des cheminots et gaziers

    5. 04/02/2019 : le régime général

    6. 11/03/2019 : l’ARRCO-AGIRC

    7. 08/04/2019 : l’inscription des régimes français dans la politique de l’Union européenne

    8. 06/05/2019 : comparaison internationale : la retraite aux USA

    9. 03/06/2019 : retour sur la présente bataille des retraites, décryptage des argumentaires réformateurs et contre-réformateurs (il s’agira d’une synthèse, car il est évident que ces arguments seront discutés lors de chacune des séances 1 à 7, notre séminaire s’inscrivant dans l’actualité militante)

    10. 01/07/2019 : la retraite, le travail et la valeur, qu’est-ce qu’un.e retraité.e ?

  11. Livre important, chaudement recommandé par Bernard :

    Nicolas Castel
    La Retraite des syndicats
    Revenu différé contre salaire continué


    https://ladispute.atheles.org/economietravail/laretraitedessyndicats/

  12. Un vrai bon tract pour le 5 décembre — et pour les semaines suivantes pendant lesquelles la grève sera devenue générale et reconductible avec « occupation des usines » — et ateliers constituants — partout dans le pays :

    fichier pdf à imprimer :
    https://framadrop.org/r/pPIJyKZ8J6#0wNP1LAbF5ATIfOyHF3uW63/ayVILnIgAGg4gkOt8L8=

    Réseau Salariat

  13. Quartier Libre – Bernard Friot : « Le moment de vaincre Macron »
    https://www.youtube.com/watch?v=16sl2BIbp1I

  14. Stéphane Dufresne

    Bonjour Étienne,
    Je suis extrement triste de ne plus voir vos vidéos sur YouTube.
    Votre travail, vos idées, votre humilité, votre gentillesse et votre droiture m’ont redonné fois en la politique et même au dela en l’espèce humaine.
    J’aimerai tant que vous creeyez une chaîne YouTube à la « GrandAngle ».
    Pour continuer l’éducation populaire de masse! Jen serai un fervent défenseur et serait également prêt à vous aider au montage ou autre…

  15. Lettre ouverte de l’ex-présidente du parlement grec au cinéaste Costa-Gavras
    https://www.les-crises.fr/lettre-ouverte-de-l-ex-presidente-du-parlement-grec-au-cineaste-costa-gavras/

    …petite précision sur son dernier film «Adults in the Room».

  16. Merci pour les liens vers ces vidéos.
    Ils m’ont permis d’en découvrir une autre, passionnante, sur les régimes de retraites et l’UE.
    Séminaire S01E07 __ Retraites Régimes Français et Union Européenne Gaël Coron Séminaire Réseau Salariat Paris avril 2019 [720p].mp4
    https://www.qwant.com/?q=r%C3%A9seau%20salariat&t=videos&o=0:3b1d290fb0638046bfab287c429b9155

  17. Les deux vidéos « en réponse à des contradicteurs » m’ont laissé sur ma faim.
    Il se répète, parfois en haussant le ton, mais je n’ai pas discerné d’explication supplémentaires, du coup les objections ne me semblent pas levées.
    Il serait autrement performant de trouver des vidéos dans lesquelles ses contradicteurs dialoguent avec lui.

  18. Bonjour

    un site spécial contre-réforme Macron.
    https://reformedesretraites.fr/

    – Calculez ce que sera votre retraite avec la réforme du gouvernement
    – Dossier : ces chiffres que le gouvernement ne nous donne pas sur la réforme des retraites
    – Retraites : les 5 leçons du rapport Delevoye sur la réforme Macron
    – Rapport Delevoye : l’entourloupe
    – [DOSSIER] Économiser sur les retraites d’ici à 2025 : les conséquences concrètes des scénarios envisagés
    – 3 minutes pour comprendre le système des retraites
    – Le projet de réforme Macron en questions

  19. Même Fillon avait vu juste sur la retraite par points 🙂
    explication expéditive en 30s…
    https://www.youtube.com/watch?v=SJpmn2Br4i0

  20. MARCHE OU GRÈVE #2 : BERNARD FRIOT sur la réforme des retraites – 7 DÉCEMBRE
    https://youtu.be/Gert5JBADx8?t=3415

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *