Mika Cla nous demande de l’aide : Aidez moi à chiffrer « l’évaporation fiscale ». Il ne manque pas 100 milliards, il manque bien plus !

Mika Cla nous demande de l’aide :

« Aidez moi à chiffrer « l’évaporation fiscale ».

(Travail pour le cerveau collectif)

___________ IMPÔTS ____________

Il ne manque pas 100 Milliards, il manque bien plus !

Bonjour,

Je propose un travail collectif.

Malgré des montants très importants, quand on parle de fiscalité, il règne un flou certain.

En réalité il faut compter différentes catégories, que je définis ainsi :

A • LA FRAUDE : impôts dus et non payés.

B • L’ÉVASION : impôts soustraits « légalement » par déplacement à l’étranger de sièges sociaux.

C • LES NICHES : mécanisme « légaux » qui permettent de moins payer en restant en France.

D • L’OPTIMISATION : regroupe en partie l’évasion et les niches, mais pas que. Elle joue aussi sur des montages très complexes, à la limite de la légalité ou carrément illégaux. C’est bien une catégorie en plus.

E • LA NON TAXATION DES FMN multinationales (spécial GAFAM).

F • L’IMPÔT NÉGATIF (CICE et autres mécanismes).

G • LES ARNAQUES FISCALES : ce sont des mécanismes par lesquels nous nous faisons littéralement arnaquer/piller (exemples : arnaques à la taxe CO2, carrousel de TVA, Cumex (fraude aux dividendes)…).

H • LA NON TAXATION, ce sont des impôts dus mais non levés (comme sur les SUPERMARCHÉS, mais aussi par des mécanismes proche de l’évasion. Cette catégorie peut donc recouper une partie des catégories précédentes. Par contre c’est bien distinct des GAFAM (catégorie E).

I • FRAUDE A LA TVA : TVA due mais non payée.

J • FRAUDE SOCIALE (cotisations non payées et allocations perçues à tort).

K • FRAUDE A L’ARGENT DETTE.

L • PRIVATISATION DES PARA-IMPÔTS (comme les péages des autoroutes, parkings, etc.).

M • AUTRES

C’est parce que ces catégories sont mal définies et mal identifiées que le brouillard occulte des chiffres vertigineux.

Voilà mon chiffrage. Il est rendu très difficile par le manque de définition. Je pense que certains se recoupent mais sans certitude. C’est pour cela que je propose un travail collectif, pour affiner, et améliorer ces valeurs.

A • fraude 80 milliards,

B • évasion 90-120 mds,

C • niches 100 mds,

D • optimisation (en dizaine de milliards, mais combien non comptés dans évasions et niches ?

E • non-taxation des multinationales 60-80-100-120 ? (spécial GAFAM),

F • impôts négatifs (CICE et autres mécanisme) 60 milliards environ,

G • arnaques fiscales (taxe CO2, carrousel de TVA, Cumex (fraude aux dividendes);..) 10/20/30 ? Chiffrage difficile vu la nature,

H • non taxation, chiffrage difficile et sujet à de forts écarts. Je ne le chiffre pas pour le moment. Ils concernent les sociétés taxées en France (hors GAFAM donc),

I • fraude à la TVA 15 mds,

J • fraude aux cotisations sociales 30 mds,

K • art 123 de Lisbonne 45 Mds (intérêt d’une dette fabriquée de toute pièce),

L • Autoroutes. Se chiffre en milliards par an. On peut aussi y mettre les feux-portiques sur les routes de Sarkozy…

M • exemple : sauvetage des banques (hors de prix) et très variable selon les crises comme en 2008, prime à la casse auto, aides diverses…

Au bas mot 480 Mds par an et c’est sans les parties non chiffrées !

(C’est l’équivalent du budget de l’état)
C’est un crime, un pillage !

Ces chiffres sont sujets à modification, vous verrez en cherchant qu’il est très difficile pour un chiffre publié de trouver une seule estimation consensuelle, mais qu’en plus il est difficile de savoir ce qu’il recouvre exactement.

Et quand, en plus, les politiques accusent nos modes de vies, nos hôpitaux, nos retraites, … C’est un crime en bande organisée.

Un travail collectif s’impose (sans taxe là !!)

NB : critiquez, modifiez, améliorez, précisez, sourcez… un travail collectif, c’est fait pour cela.

Polémiquez sans insulter, la polémique est vitale pour progresser, l’insulte ne fait que blesser, diviser, crisper et donc servir ceux qui se goinfrent avec les catégories si dessus.

Mika Cla

Notes post-billet

Rajouter la CASSE SOCIALE ORGANISÉE (travailleurs détachés…).

Etienne Chouard, j’espère vraiment que vous puissiez prendre connaissance et aider la communauté à consolider et affiner ces chiffres.

Ils sont vertigineux, et notre esclavage est là. Nous devons faire connaître (après vérification complète) pour mettre les politiques et les citoyens devant la réalité. »

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156995198822317

6 réponses à “Mika Cla nous demande de l’aide : Aidez moi à chiffrer « l’évaporation fiscale ». Il ne manque pas 100 milliards, il manque bien plus !

  1. On peut a priori déjà doubler ce total si on comptabilise la somme astronomique des amendes impayées de la grande distribution : 418 milliards

    voir https://www.francetvinfo.fr/economie/commerce/video-selon-une-lanceuse-d-alerte-les-hypermarches-doivent-a-l-etat-418-milliards-d-euros-pour-la-seule-region-paca_2205714.html

  2. Peut-être serait-il BON….de procéder à:
    -Des vérifications pour des retraites en vigueur et toujours payées à des personnes décédées, de l’autre côté de la Méditerranée…
    -Limiter les allocations à un seul couple -du type: un père/une mère…. et non pas un regroupement pour un seul homme….de ses nombreuses femmes accompagnées des progénitures multiples à nourrir dans un « seul » foyer…
    – vérifier si les grandes entreprises sont à jour des cotisations pour leurs employés..
    -Est-il vrai que les étrangers de tous pays peuvent venir se faire soigner gratuitement en France??
    -Peut-on avoir le détail de ce que verse la secu, autre que rembour ements pour la santé ??…

    -Pourrait-on demander l’aider par ailleurs pour nos jeunes de moins de 25 ans ( en survie- déjà…) qui veulent se former et n’ont que le recours à leurs grands-parents qui partagent leur retraite pour « avancer » dans la VIE…
    Merci …

  3. Les impôts sur les banques et compagnies d’assurance.
    On ne connaît pas les revenus réels des groupes bancaires avec leur filiales à l’étranger.
    De plus ils ne payent pas de tva mais une taxe sur la masse salariale qui diminue en fonction de l’automatisation du secteur.

  4. Et la fraude à la taxe carbone ?

  5. Peu importe les chiffres, l’essentiel est de comprendre comment ça marche et comment ça devrait marcher. C’est expliqué là :

    https://www.dropbox.com/s/1931rl51zdahgay/Comprendre%20l-Arnaque%20capitaliste%20265.pdf?dl=0

  6. Ping : « L’évaporation fiscale ». Il ne manque pas 100 milliards, il manque bien plus ! - Site Gilets Jaunes Corrèze 19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *