RIC = SOUVERAINETÉ POPULAIRE. Extraits importants de mon entretien récent avec François Asselineau

Une sélection d’arguments importants, pour résumer l’essentiel, dans cet entretien apaisé que j’ai eu récemment avec François Asselineau (UPR) :

https://www.youtube.com/watch?v=GhGe4ONkUIY

Nous n’avons pas besoin de nos maîtres pour nous émanciper.

#CitoyensConstituants

Étienne.

PS : l’entretien intégral :

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156936089347317

5 réflexions sur « RIC = SOUVERAINETÉ POPULAIRE. Extraits importants de mon entretien récent avec François Asselineau »

  1. Bonjour à tous,

    Je vous propose de réclamer à l’UPR l’écriture noir sur blanc de leur proposition de révision constitutionnelle introduisant leur référendum d’initiative populaire (comme l’a fait LFI).

    Ceci d’une part à des fins de clarification de leur position (et voir quel niveau de confiance on peut leur accorder sur le RIC, et s’ils font mieux que LFI par exemple) , et d’autre part à des fin pédagogiques et tirer vers le haut le niveau constituant.

    Ça se passe ici:
    https://www.upr.fr/nous-contacter/

    J’ai bien entendu déjà envoyé ma demande bien-sur!

      1. J’ai très bien lu le programme de l’UPR, en 2017, et écouté le propos de Asselineau et c’était flou, et ça l’est toujours quand Asselineau tique sur en « en toute matière y compris constitutionnelle et de ratification des traités » sans être clair sur les limites qu’il souhaiterait.

        Nous qui faisons des ateliers constituants, et qui sommes au fait que les détails peuvent anéantir un RIC, nous ne nous contentons plus d’un « je suis pour le Référendum d’initiative populaire », lancé en l’air, et sommes devenus très suspicieux face à un tel flou.

        En ce qui me concerne, mon niveau de soutien potentiel à l’UPR sera en grande partie déterminé par leur capacité à écrire une proposition de modification de la constitution instaurant leur référendum d’initiative populaire, et la qualité de celle-ci. Au niveau de la forme (et pas forcément du fond), ils peuvent s’inspirer de ce qu’a fait Étienne ou LFI:

        http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Docs/000_Atelier_RIC_Le_referendum_dans_l_anticonstitution_francaise_de_1958_2p.pdf

        http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1558.asp

  2. Je suis séduit par cette idée de Pierre ! Tirer vers le haut le niveau constituant.
    Je vais également faire la demande auprès de l’upr.

    1. C’est une idée intéressante et j’envisage d’organiser un atelier Constituant courant avril avec les Citoyen Constituant et l’UPR du Val-de-Marne dont je fais parti.

Répondre à Lionel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *