Les vrais journalistes sont des sentinelles du peuple. Les faux « journalistes » vendus aux riches sont des ennemis du peuple.

Les vrais journalistes sont des sentinelles du peuple. Les faux « journalistes » vendus aux riches sont des ennemis du peuple.

Hommage à la mémoire de Jean-Paul Marat et à son journal phare, L’Ami du peuple, journaliste, révolutionnaire, haï des riches et aimé des pauvres.

https://leblogamidupeuple.files.wordpress.com/2015/04/blogveramentecomplet.pdf

Étienne.

6 réponses à “Les vrais journalistes sont des sentinelles du peuple. Les faux « journalistes » vendus aux riches sont des ennemis du peuple.

  1. Mais bien sûr que du progrès existe au sein des sociétés humaines !

    Si un esclave était surpris en train d’apprendre à lire, il était mis à mort immédiatement.

    C’est très avantageux d’inculquer le dégoût de l’effort mental, de l’effort intellectuel … on ne s’oblige pas à tuer l’esclave et à devoir le remplacer.

  2. « L’Histoire est écrite par les vainqueurs » ALORS DEPECHONS NOUS 😉

    François Ruffin prépare un film sur les gilets jaunes:
    « J’veux du soleil »
    https://www.youtube.com/watch?v=n19U-W2BKIs

    …histoire de déconstruire BFM…et tutti quanti

  3. Victor Hugo au secours des Gilets Jaunes
    philippe jandrok
    https://www.youtube.com/watch?v=hjwoQgGuHn4

  4. Gilets Jaunes : le début de la fin pour l’UE ? [EN DIRECT]
    Thinkerview
    Diffusé en direct le 16 janv. 2019
    Table ronde avec Jacques Sapir, Olivier Berruyer et Olivier Delamarche, en
    https://www.youtube.com/watch?v=OoJ2fCJxAyw

  5. Michel Midi: la violence des riches
    Michel Collon d’Investig’Action
    https://www.youtube.com/watch?v=KaRsR4M0RPg

  6. Macron : « Le président des ultra-riches » (sans point d’interrogation 😉 – C l’hebdo – 02/02/2019
    https://www.youtube.com/watch?v=rmTT9kcP7Is

    Apparemment, selon des commentaires sous la vidéo, Madame Pinçon-Charlot aurait été coupé au montage lorsqu’elle parlait de la presse non-libre.
    Et un troll engagé pour les commentaires…(la soupe est bonne ^^)
    Editorialistes et intervieweurs sont libres…de faire librement l’éloge de Macron et du pouvoir en place.
    Ce que l’on oublie, c’est de terminer leurs phrases qu’ils omettent sciemment de faire.
    Ça s’appelle le mensonge par omission, couplé d’hypocrisie, rien de plus mr l’aplati

Répondre à Jacques Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *