[Contre la guerre qui vient] Daniele Ganser : L’OTAN, ALLIANCE POUR LA GUERRE, USA, mensonges et morts par millions + Anne Morelli + Jacques Pauwels

Daniele Ganser (que je trouve épatant) évoque ici brillamment quelques uns des crimes et des mensonges de l’OTAN et de l’Empire américain :

(pensez à activer les sous-titres)

Pour une étude approfondie, Daniele Ganser vient de publier, chez l’éditeur courageux Demi-Lune, un livre important, surtout pour les jeunes gens :
« Les guerres illégales de l’OTAN. Une chronique de Cuba à la Syrie »


https://www.editionsdemilune.com/les-guerres-illegales-de-lotan-p-61.html

Sommaire :

Remerciements
Introduction

1. La création de l’ONU en 1945
• Plus jamais la guerre
• Les 193 États membres de l’ONU
• L’interdiction du recours à la force, inscrite dans la Charte des Nations Unies
• L’ONU, sapée par les mensonges

2. La création de l’OTAN en 1949
• Les 29 États membres de l’OTAN
• Le Partenariat pour la paix

3. L’Empire états-unien
• Comment reconnaît-on un empire ?
• Les États-Unis sont une oligarchie
• Martin Luther King sur l’arrogance du pouvoir

4. La création de la CPI en 1998
• Qu’est ce que le crime d’agression ?
• Qu’est ce que le crime de guerre ?
• Qu’est ce que le crime contre l’Humanité ?
• Qu’est ce que le génocide ?
• Qui est condamné ?
• Primauté du droit sur la politique de la force
• George W. Bush et Tony Blair sont des criminels de guerre

5. La guerre illégale contre l’Iran en 1953
• Le Premier ministre Mossadegh parle à l’ONU – 1951
• Le renversement illégal du gouvernement de Mossadegh, le 19 août 1953
• Les médias de l’OTAN font l’impasse sur le putsch
• Des excuses pour le putsch

6. La guerre illégale contre le Guatemala en 1954
• La réforme agraire du Président Arbenz
• Le Président Arbenz est renversé par la CIA
• Le Conseil de sécurité de l’ONU n’aide pas le Guatemala
• Castillo Armas s’empare du pouvoir
• Ernesto Che Guevara est assassiné
• Eisenhower met en garde contre le complexe militaro-industriel

7. La guerre illégale contre l’Égypte en 1956
• Une conspiration baptisée « Opération Mousquetaire »
• Israël, la France et la Grande-Bretagne passent à l’attaque
• L’ONU envoie une mission de maintien de la paix
• Le soulèvement populaire en Hongrie en 1956

8. La guerre illégale contre Cuba en 1961
• Une révolution dans les Caraïbes
• Des bombes incendiaires tombent sur Cuba
• Tentatives de meurtre
• Fidel Castro à New York
• L’invasion de la Baie des Cochons le 15 avril 1961
• L’ONU échoue pendant l’invasion
• L’Opération Mongoose sabote l’économie cubaine
• L’Opération Northwoods est suspendue
• Les Russes déploient des missiles à Cuba
• Kennedy décrète le blocus naval de Cuba
• Réunion de crise aux Nations Unies à New York
• L’ONU, tribunal de l’opinion publique mondiale
• La diplomatie de crise du Secrétaire général U Thant
• Moscou retire ses missiles
• L’embargo économique US condamné par l’ONU

9. La guerre illégale contre le Vietnam en 1964
• La France perd sa colonie d’Indochine – 1954
• L’assassinat du Président Ngo Dinh Diem
• Le mensonge de guerre du golfe du Tonkin – 1964
• La manipulation des médias de masse par la CIA
• Le bombardement illégal du Laos et du Cambodge
• La vaine tentative de médiation de U Thant

10. La guerre illégale contre le Nicaragua en 1981
• Le chef de guérilla Augusto Sandino combat les Yankees
• Les sandinistes accèdent au pouvoir
• Les Contras commencent leur guerre d’agression – 1981
• La CIJ condamne les États-Unis – 1986
• L’affaire Iran-Contra

11. La guerre illégale contre la Serbie en 1999
• Les États-Unis construisent une base militaire en ex-Yougoslavie
• L’Empire US divise la Yougoslavie
• Déclaration d’indépendance de la Croatie et de la Slovénie
• Le déclenchement de la guerre en Bosnie – 1992
• L’OTAN bombarde la Bosnie en mai 1995
• Le massacre de Srebrenica en juillet 1995
• Les accords de Dayton en novembre 1995
• Les US renforcent l’Armée de Libération du Kosovo
• Le prétendu massacre de Racak en janvier 1999
• L’OTAN bombarde le Kosovo en mars 1999
• L’Allemagne entre à nouveau en guerre
• Le mensonge de guerre du camp de concentration à Pristina
• Le mensonge de guerre du massacre de Rugovo
• Milosevic meurt dans une prison de l’ONU

12. La guerre illégale contre l’Afghanistan en 2001
• L’invasion par l’Union soviétique – 1979
• Les attentats terroristes du 11 septembre 2001
• L’agression contre l’Afghanistan le 7 octobre 2001
• L’Allemagne envoie des soldats en Afghanistan
• La guerre illégale contre le Pakistan – 2001

13. La guerre illégale contre l’Irak en 2003
• La première guerre du Golfe – 1980
• La deuxième guerre du Golfe – 1990
• L’invasion du Panama – 1989
• Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne l’invasion du Koweït – 1990
• L’ONU impose un embargo économique à l’Irak
• Les USA et le Royaume-Uni bombardent l’Irak – 1998
• L’agression de Bush et Blair contre l’Irak– 2003

14. La guerre illégale contre la Libye en 2011
• Le Président Ronald Reagan bombarde la Libye – 1986
• L’attentat terroriste de Lockerbie – 1988
• Le renforcement des droits des femmes en Libye
• Mouammar Kadhafi s’exprime à l’ONU – 2009
• La guerre civile éclate en février 2011
• L’OTAN bombarde la Libye à partir du 19 mars 2011
• Le nouveau principe de la « Responsabilité de protéger »

15. La guerre illégale contre l’Ukraine en 2014
• L’extension de l’OTAN à l’Est
• Le sommet de l’OTAN à Bucarest – 2008
• Le coup d’État en Ukraine du 20 février 2014
• « Fuck the EU » : le coup d’État illégal des USA à Kiev
• La reconquête de la Crimée en mars 2014
• La sécession de la Crimée et le veto russe à l’ONU
• La guerre civile en Ukraine commence le 15 avril 2014
• La destruction du vol MH 17 et les sanctions contre la Russie

16. La guerre illégale contre le Yémen depuis 2015
• Attaques de drones US contre le Yémen – 2009
• Le Prix Nobel de la Paix pour Barack Obama – 2009
• L’Arabie saoudite bombarde le Yémen en mars 2015
• L’industrie de l’armement profite des guerres

17. La guerre illégale contre la Syrie depuis 2011
• Bachar El-Assad est-il un nouvel Hitler ?
• La guerre secrète de l’OTAN contre la Syrie
• La guerre des gazoducs menée par le Qatar et l’Arabie saoudite
• La guerre de Syrie commence à Deraa en mars 2011
• Les djihadistes transformés en troupes au sol de l’OTAN
• Des armes libyennes pour les djihadistes
• Les djihadistes instaurent un Califat en juin 2014
• L’attaque à l’arme chimique de la Ghouta, le 21 août 2013
• Les vidéos de décapitation et l’offensive des États-Unis du 23 septembre 2014
• L’histoire des bombes barils
• Le Conseil de sécurité de l’ONU examine le problème du terrorisme
• La France bombarde la Syrie à partir du 27 septembre 2015
• La Russie bombarde la Syrie à partir du 30 septembre 2015
• Le Royaume-Uni bombarde la Syrie à partir du 2 décembre 2015
• L’Allemagne prend part au conflit syrien le 4 décembre 2015

Conclusion

Annexes
Chronologie : Sélection de guerres illégales depuis 1945
Bibliographie : Sélection de livres pour aller plus loin
Notes

 
Présentation (12 pages) du livre : https://www.editionsdemilune.com/media/extraits/GIO/Dossier-de-presentation-Guerres-illegales-12p-WEB.pdf


À propos de la propagande de guerre, voyez aussi :


« Principes élémentaires de la propagande de guerre », Anne Morelli ; 10 principes à connaître, toujours d’actualité ; les enfants devraient être formés à repérer dans les discours d’un État, d’une puissance politique, l’intoxication, la désinformation qui précèdent la guerre.

La page du livre chez l’éditeur (formidable), Aden : http://www.aden.be/index.php?aden=principes-elementaires-de-propagande-de-guerre


À propos du mythe de « la bonne guerre », voir aussi le travail considérable de Jacques Pauwels :

• Le mythe de la bonne guerre

http://www.aden.be/index.php?aden=le-mythe-de-la-bonne-guerre

• 14-18 : la grande guerre des classes

http://www.aden.be/index.php?aden=14-18-la-grande-guerre-des-classes

• Big business avec Hitler

http://www.aden.be/index.php?aden=big-business-avec-hitler

Voir aussi :
Kurt Gossweiler, « Hitler, l’irrésistible ascension. Essais sur le fascisme » :

http://www.aden.be/index.php?aden=hitler-irresistible-ascension

2 réponses à “[Contre la guerre qui vient] Daniele Ganser : L’OTAN, ALLIANCE POUR LA GUERRE, USA, mensonges et morts par millions + Anne Morelli + Jacques Pauwels

  1. Le prince clown saoudien a contrarié les journalistes mainstream en s’en prenant à l’un des leurs

    La Moustache de la sagacité*, Thomas Friedman, chroniqueur au New York Times, est furieux que le prince clown saoudien Mohammad bin Salman ait faitkidnapper le journaliste Jamal Khashoggi.

    Khashoggi, qui vient d’une famille très riche, a longtemps servi le régime saoudien à des postes éditoriaux, et a été le conseiller en communication du prince Turki al-Faisal pendant son mandat d’ambassadeur à Londres et à Washington. Il a quitté l’Arabie saoudite l’année dernière pour ne pas tomber victime de la répression menée par le prince clown Mohammad bin Salman. Il s’est mis à écrire des articles légèrement critiques pour le Washington Post. Khashoggi n’est pas un libéral mais un fervent partisan du système saoudien et de sa brutalité. Loin de les désapprouver, il a qualifié les décapitations de soldats syriens par l’EI de ’tactique militaire psychologique efficace’, et il a soutenu l’infâme guerre saoudienne contre le Yémen.

    Selon la police turque, Khashoggi est entré au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre à 13h12 pour y prendre ses documents de divorce, et il n’en est jamais ressorti. Le même jour, 15 citoyens saoudiens étaient arrivés à Istanbul à bord de deux avions et se trouvaient dans le bâtiment du consulat en même temps que Khashoggi. Ils ont ensuite quitté la Turquie. Des sources anonymes de la police turque ont affirmé que le groupe d’agents saoudiens avait tué Khashoggi dans le consulat et coupé son corps en morceaux pour les emporter avec eux. Cette horrible histoire a peu de chances d’être vraie. La Turquie, qui est elle-même connue pour mettre ses journalistes en prison, entretient de mauvaises relations avec l’Arabie saoudite et soutient son ennemi juré, le Qatar. Le gouvernement saoudien a un long passé d’enlèvements et derapatriements d’éminents Saoudiens qui avaient fui le pays. Mais il ne tue pas ces gens-là à l’étranger.

    Les premiers articles occidentaux flagorneurs sur Mohammad bin Salman, en particulier ceux du Washington Post, le présentaient comme un réformateur. Ce qu’il n’a jamais été. Il l’a reconnu lui-même dans une récenteinterview à Bloomberg. Aucun de ses prédécesseurs, qui ont tous été présentés comme des réformateurspar les médias grand public, n’a jamais vraiment changé le système archaïque saoudien. Pourtant, lorsque M.B.S. s’est rendu aux États-Unis ce printemps, tous les milliardaires de la Silicon Valley, y compris Jeff Bezos, propriétaire du Washington Post, voulaient être photographiés avec lui.

    Mais personne n’a léché le c… de Bin Salman avec autant de passion que Tom Friedman. Lisez cet extrait de sa fanfiction la plus embarrassante de l’année dernière :

    Nous nous sommes rencontrés, une nuit, dans le magnifique palais aux murs d’adobe de sa famille à Ouja, au nord de Riyadh. M.B.S. s’exprimait en anglais, tandis que son frère, le prince Khalid, le nouvel ambassadeur saoudien aux États-Unis, et plusieurs ministres de haut rang partageaient différents plats d’agneau et épiçaient la conversation. Après avoir passé près de quatre heures en sa compagnie, j’ai déclaré forfait à 1h15 du matin devant sa jeunesse, en soulignant que j’avais exactement deux fois son âge. Cela fait très, très longtemps, cependant, qu’aucun dirigeant arabe ne m’avait épuisé sous un pareil flot de nouvelles idées pour transformer son pays.

    JPEG - 13.7 ko
    Tom Friedman (à gauche) en conversation avec Mohammad bin Salman (interprétation artistique)

    Les journalistes mainstream qui ont pris les armes pour défendre Khashoggi sont pour la plupart fort gênés de leur adoration passée pour Mohammad bin Salman. Mais le plus important pour eux, c’est que Khashoggi est un des leurs. Ils se considèrent comme de véritables aristocrates qu’on ne doit pas traiter comme ça. Ce genre de traitement doit être réservé à la plèbe des déplorables qu’ils regardent de haut.

    Voyez vous-même l’indécence cynique de cet extrait de la chronique pleurnicharde de Friedman sur l’affaire Khashoggi :

    Si Jamal a été enlevé ou assassiné par des agents du gouvernement saoudien, ce sera un désastre pour M.B.S. et une tragédie pour l’Arabie saoudite et tous les pays du Golfe arabe. Ce serait une violation innommable des normes de la décence humaine, pire, non pas en nombre de victimes, mais sur le principe, que la guerre au Yémen elle-même.

    Toutes les dix minutes,un enfant au Yémen meurt de faim à cause de la famine causée par la guerre qui mènent contre ce pays l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, les États-Unis et le Royaume-Uni. La dernière attaque contre le port de Hodeidah et l’hyperinflation de ces derniers mois ont doublé les prix des denrées alimentaires et de l’essence. La plupart des Yéménites n’ont plus les moyens de se procurer assez de nourriture. Des dizaines de milliers de personnes meurent déjà de faim en silence, il y en aura bientôt des millions d’autres. Selon quel ’principe’ humanitaire la mort potentielle d’un chroniqueur courtisan serait-elle pire que cela ?

    L’Arabie saoudite de Mohammad bin Salman est faible et vulnérable. L’enlèvement de Khashoggi en est la preuve. Le pays ne peut pas se permettre la moindre critique. C’est un état de fait qui enchante les États-Unis. L’administration de Trump peut ainsi plus facilement soutirer de l’argent au royaume en perdition. L’administration ne critiquera pas le traitement de Khashoggi par le régime de Salman. Le Congrès non plus. L’an dernier, les Saoudiens ont consacré 27,3 millions de dollars à faire du lobbying à Washington. Ils soudoient tous les sénateurs qui veulent bien de leur argent.

    La seule chose que l’administration Trump pourrait faire dans l’affaire Khashoggi serait d’accuser Qasem Soleimani et le GRU d’ingérence. Le MI-6 pourrait bientôt découvrir qu’un agent iranien a novichoké Khashoggi.

    Lorsque le département d’État condamnera -- dans les termes les plus durs -- l’Iran pour avoir enlevé Khashoggi, lorsque le Trésor sanctionnera à nouveau la Russie, et lorsque le Pentagone augmentera son soutien au bombardement du Yémen, Friedman et les autres lèches-culs patentés seront les premiers à applaudir.

    Moon of Alabama

    traduction Dominique Muselet

    Note :
    *c’est le surnom que donne à Friedman un blog satirique qui lui est entièrement dédié.

    Source : Le Grand Soir, https://www.legrandsoir.info/le-prince-clown-saoudien-a-contrarie-les-journalistes-mainstream-en-s-en-prenant-a-l-un-des-leurs.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *