[Fake news débitées au km par les prétendus « News checkers »] Le EU DisinfoLab à l’origine d’une intox : l’affaire Benalla, produit de la « russosphère » ?

[Fake news débitées au km par les prétendus « News checkers »] Encore une enquête remarquable d’Olivier Berruyer, sur les-crises.fr :

Le EU DisinfoLab à l’origine d’une intox : l’affaire Benalla, produit de la « russosphère » ?


https://www.les-crises.fr/nicolas-vanderbiest-et-le-eu-disinfolab-a-l-origine-d-une-intox-l-affaire-benalla-produit-de-la-russosphere/

« Après le Brexit, l’élection de Trump, la Catalogne, les fausses informations lors de l’élection de Macron, les armes chimiques en Syrie, la cyberattaque des JO de Pyeongchang, la Vague de Froid de l’hiver dernier, etc, voici aujourd’hui l’ombre russe dans… l’affaire Benalla.

Cette narrative est venue de l’association “EU DisinfoLab”, par la voix du cofondateur Nicolas Vanderbiest et de son président Alexandre Alaphilippe.

Nous allons donc présenter cette association, puis ses récents travaux et enfin analyser les réactions de la presse.

  1. EU DisinfoLab et sa galaxie
  2. Le Monitoring des élections françaises de 2017 par EU DisinfoLab
  3. L’étude de Nicolas Vanderbiest sur l’affaire Benalla
  4. Les tweets de Nicolas Vanderbiest sur le “gonflage numérique” de l’affaire Benalla
  5. “L’écosystème russophile” de Nicolas Vanderbiest
  6. De la désinformation par les grands médias à la récupération politique
  7. Fact-checking de Nicolas Vanderbiest : la victime crimméenne
  8. Des erreurs et biais grotesques disqualifiant l’étude ?

[…] Lire la suite, enquête approfondie, sur les-crise.fr :
https://www.les-crises.fr/nicolas-vanderbiest-et-le-eu-disinfolab-a-l-origine-d-une-intox-l-affaire-benalla-produit-de-la-russosphere/


Mon commentaire :

Et les prétendus « journalistes » (désormais tous vendus aux plus grands voleurs) du pays « France » (franc signifie libre) qui voient des >complots russes< partout (et qui prétendent voir aussi des >complotistes< paranoïaques partout — non mais regardez qui parle, sans blague !) et qui relaient et amplifient ces conneries russophobes sur la « russosphère » partout dans leurs pages, sans jamais rien démentir même quand il devient évident qu’ils ont publié de la m…

Une fois de plus, les médias des riches nous intoxiquent pour nous conduire à vouloir leur sale guerre. Le grand George Orwell avait bien expliqué (dans 1984) que Big Brother avait besoin d’une guerre permanente pour légitimer sa contrainte totale sur la population, et comment la désinformation systématique était un autre outil central de domination.

J’espère que vous, au moins, dans vos ateliers constituants quotidiens, vous bossez sur vos projets d’articles de constitution sur l’indépendance des journalistes et sur le contrôle de la qualité de l’information des citoyens 🙂

 
Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156487399757317

7 réponses à “[Fake news débitées au km par les prétendus « News checkers »] Le EU DisinfoLab à l’origine d’une intox : l’affaire Benalla, produit de la « russosphère » ?

  1. [Vidéo] Laurent Mauduit : Main basse sur l’information

  2. Peut-être sont-ils eux aussi, tout comme les « gouvernants », devenus psychotiques, comme le suggère, ici, Natanël Leroy… vers la fin de cette conférence:
    « Grand Marché Transatlantique,une étape supplémentaire du processus d’intégration totalitaire »
    MONTPELLIER – 4 NOVEMBRE 2014 -Film réalisé par Serge Tostain des AMD 34 (Les Amis du Diplo)
    https://www.amis.monde-diplomatique.fr/article4176.html?debut_video=9

    • entre « drunker » et son bibi, les multiples drogues pour les autres…?
      https://micheldogna.fr/le-meilleur-des-mondes/

      « Il existera, dans la prochaine génération, une méthode pharmacologique pour que les gens chérissent leur servitude et génèrent, pour ainsi dire sans plaintes, une sorte de camp de concentration pour sociétés entières, alors que les peuples verront leur liberté confisquée, mais s’en réjouiront plutôt, car ils seront dépouillés de tout désir de révolte par la propagande et le lavage de cerveau prodigué par DES METHODES PHARMACEUTIQUES. Et cela sera la révolution finale. »

      Une suggestion…un peu de vit D et beaucoup de courage

  3. Olivier Berruyer​​ sur RT :

  4.  » russosphère  » peut-être , démacronisation surement !
    Bonne semaine

  5. « Sauvegardez l’unité de la Grande Bretagne et cassez l’unité de la Grande Russie » par SAMIR AMIN
    https://www.investigaction.net/fr/Sauvegardez-l-unite-de-la-Grande/

    hommage d’Investig’action
    https://www.investigaction.net/fr/hommage-au-regrette-penseur-et-militant-altermondialiste-samir-amin/

  6. Royaume-Uni : le taux de chômage à 4,0 %, au plus bas depuis 1975.

    Le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé à 4,0 % pour la période d’avril à juin, son plus bas niveau depuis 1975, a indiqué mardi 14 août l’Office des statistiques nationales (ONS).

    Le Royaume-Uni comptait en moyenne 1,36 million de chômeurs, soit 65.000 de moins qu’au premier trimestre.

    L’ONS a ajouté que les salaires (primes comprises) avaient progressé de 2,4 % au deuxième trimestre sur un an, soit un tout petit peu plus que l’inflation moyenne enregistrée pendant cette période -- les salaires réels ayant progressé in fine de seulement 0,1 %.

    Le pouvoir d’achat des ménages semble donc quasiment stagner, alors qu’il avait recommencer à augmenter en début d’année après de longs mois de repli sur fond d’inflation dopée par la perspective du Brexit.

    Les économistes restent très prudents pour la croissance du pays cette année, alors que les conditions du Brexit prévu fin mars 2019 créent des incertitudes peu goûtées par les entreprises.

    https://www.romandie.com/news/GB-le-taux-de-ch-mage-4-0-au-plus-bas-depuis-1975/945181.rom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *