[AU DIABLE L’AUSTÉRITÉ !] Atelier sur les ALTERNATIVES MONÉTAIRES, à Paris, jeudi 14 juin 2018, 18h, avec LES CITOYENS CONSTITUANTS

Chers amis,

Je vous propose de nous retrouver à Paris la semaine prochaine, pour réfléchir ensemble aux meilleures alternatives monétaires que l’espèce humaine devrait apprendre à mettre en place elle-même pour échapper — ou au moins survivre — à l’effondrement qui vient.

Je voudrais notamment vous demander de m’aider à illustrer / imager / résumer la comparaison entre les vices du système actuel et les vertus du système chartaliste, en association avec des monnaies locales complémentaires (libres ?). Nous aurons un tableau en papier et plein de crayons 🙂 Si nous arrivions à produire des ébauches de schémas éclairants et interpellants, je serais le plus heureux des hommes 🙂

Je vous inviterai également à rédiger des articles de constitution instituant ces alternatives monétaires sans emprisonner les générations futures dans nos vues actuelles : les garanties durables d’un débat public loyal permanent sont plus importantes que la perfection illusoire d’un choix figé, même bien pensé.

On sera incités à bien rester sur le plan constitutionnel par Les Citoyens Constituants (LCC), que je suis heureux de retrouver à cette occasion.

Je remercie Nancy — et l’association Miguel Angel — pour sa gentille invitation, dans cette grande salle où elle nous a déjà accueillis pour faire connaître la lutte héroïque de Martine Donnette contre les géants de la grande distribution.

· L’annonce par l’association :

À vos agendas !

Alternatives monétaires
avec Étienne Chouard
Jeudi 14 juin 2018 de 18h à 22h

Participez à un nouveau format de conférence interactive (et ateliers avec sablier pour garantir le temps de parole !)
Nous espérons que vous serez nombreux à venir partager cette expérience.

LIEU : ass. Miguel Angel 14 rue de Patay, 75013 Paris

ACCUEIL : 17h30-18h

DROIT D’ENTRÉE : Participation libre.

(Nous suggérons une participation aux frais de 5 €, ou plus si vous le pouvez. Il ne faut surtout pas que l’aspect financier soit un frein à cette rencontre.)

INSCRIPTION et renseignements complémentaires :

par mail : kapulibay@gmail.com (Nancy Gomez)

ou FB 🙂 (Nancy Invitation)

C’est une activité bénévole aussi n’hésitez pas si vous le voulez à me proposer votre aide pour la mise en place, le rangement, l’accueil… un grand merci !

· L’événement FB créé par LCC : https://www.facebook.com/events/246809369230723/)

Au plaisir de vous revoir, bande de virus démocratiques, et de travailler ensemble concrètement à un monde meilleur.

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156305635277317

25 réponses à “[AU DIABLE L’AUSTÉRITÉ !] Atelier sur les ALTERNATIVES MONÉTAIRES, à Paris, jeudi 14 juin 2018, 18h, avec LES CITOYENS CONSTITUANTS

  1. Starve the beast

    Starve the beast (que l’on pourrait traduire en français par « affamer la bête »), ou choke the beast, est une expression politique et une théorie conservatrice américaine visant à créer volontairement un déficit public, au moyen d’allègements fiscaux et de politiques de réductions d’impôts, afin de forcer ensuite l’État à faire des coupes budgétaires, réduire ses engagements dans certains secteurs tels que l’assurance-santé, la sécurité sociale ou l’éducation.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Starve_the_beast

    #SabordageVolontaire

    #HauteTrahison

  2. NON, CE N’EST PAS « TROP CHER » : le financement des besoins collectifs est rendu sciemment ruineux par un sabordage monétaire étonnant

    (en 2007, déjà) :

    http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2007/05/01/72-non-ce-n-est-pas-trop-cher-le-financement-des-besoins-collectifs-est-rendu-sciemment-ruineux

  3. CHARTALISME : les peuples crèvent par MANQUE D’ARGENT. C’est L’ÉTAT qui DOIT créer l’argent, AVANT qu’on le lui rende en impôts, et PAS LE CONTRAIRE (2012)


    https://chouard.org/blog/2014/05/30/chartalisme-les-peuples-crevent-par-manque-dargent-cest-letat-qui-doit-creer-largent-avant-quon-le-lui-rende-en-impots-et-pas-le-contraire/

  4. Oubliez les douches courtes
    (Derrick Jensen)

    Deep Green Resistance France -- Le Partage

    Le texte, sur Le Partage (site épatant) :

    http://partage-le.com/2015/03/oubliez-les-douches-courtes-derrick-jensen/

  5. J’ai déjà évoqué Derrick Jensen (à connaître) plusieurs fois sur le blog, par exemple là :

    « Le pacifisme comme une pathologie »


    https://chouard.org/blog/2018/02/11/on-fait-quoi-01-comment-les-riches-ont-pris-le-pouvoir/

  6. Monnaie pleine : réformer la création monétaire ? -- Heu?reka HS#2

  7. Salut à tous.

    Est-ce que la manifestation de Jeudi 14 juin sera filmée ?
    Ce serait vraiment bien pour les gens loin de la capitale !

    Merci et bonne continuation.

  8. A propos de la corruption :

    Comment les macronistes peuvent-ils empêcher que les comptes de campagne d’Emmanuel Macron soient déclarés truqués, illégaux, malhonnêtes ?

    Réponse :

    il suffit de dire au président de la Commission nationale des comptes de campagne : « François, on t’augmente ton salaire de 57 %. Alors, pas de scandale, hein ? »

    Une augmentation de salaire de 57 % … en échange de son silence.

    Sous le règne d’Emmanuel Macron, tout s’achète.

    Grosse augmentation de salaire pour le président de la Commission des comptes de campagne.

    http://www.leparisien.fr/politique/grosse-augmentation-de-salaire-pour-le-president-de-la-commission-des-comptes-de-campagne-06-06-2018-7757034.php

  9. Jacques Racine

    Anecdote Wikipédia (au 9/6/18) sur la page de l’AMF, l’Autorité des marchés financiers:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Autorit%C3%A9_des_march%C3%A9s_financiers_%28France%29#Commission_des_sanctions

    « Commission des sanctions […]
    Elle est composée de douze membres qui sont nommés selon des critères voisins du collège :

    2 membres nommés parmi les membres du Conseil d’État
    2 membres nommés parmi les conseillers de la Cour de cassation
    6 membres nommés parmi la société civile par le ministre de l’Économie à raison de leur compétence juridique et financière
    2 membres nommés parmi les représentants des salariés. »

  10. Relayé sur mon site Étienne :

    http://www.blueman.name/Liens_Et_Informations_Diverses_Et_Variees_Du_Moment.php?IdNews=8979

    Bonne conférence !

    (J’enrage parfois d’être au Québec… )

  11. Dimanche 10 juin 2018 :

    Les Suisses votent contre une révolution monétaire.

    Les banques suisses pourront finalement continuer de battre monnaie. Les Suisses ont rejeté massivement une initiative dite « Monnaie pleine » dimanche .

    75,7 % des électeurs ont voté contre ce plan radical visant à donner à la Banque nationale suisse (BNS), la banque centrale helvétique, le monopole de la création monétaire dans le pays, a annoncé le Conseil fédéral. Et donc à l’ôter aux banques commerciales suisses.

    Actuellement, un peu plus de 10 % de la masse monétaire est émise par la BNS sous forme de pièces et billets, les près de 90 % restants, la monnaie dite scripturale, étant créée de manière électronique par les banques, notamment lorsqu’elles octroient des crédits.

    https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0301799886633-les-suisses-votent-contre-une-revolution-monetaire-2182751.php

    Création monétaire par les banques privées

    Dans le système monétaire actuel, la monnaie est essentiellement scripturale (environ 90 %) : elle est créée par les banques par un jeu d’écritures, sur simple demande, et dans certaines limites, en échange d’une promesse de remboursement (émission d’un crédit bancaire). Il y a ainsi création monétaire lors de l’octroi d’un crédit, et destruction monétaire lors du remboursement de ce crédit. En zone euro par exemple, 93 % de la masse monétaire est créée par l’émission de crédits ouverts par les banques commerciales.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9ation_mon%C3%A9taire

  12. « Les suisses rejettent massivement l’initiative monnaie pleine. »

    Très triste nouvelle ! Accablante et désespérante même si l’on tient compte du caractère massif du rejet.

    La peur de ce qu’on ne comprends pas bien ? Le conformisme des humains (expérience de Asch) ? Leur soumission à l’autorité, ici les experts (expérience de Milgram) ? Le contrôle des représentations par les média détenus par les banquiers ? Probablement un peu de tout ça, les trois premières existant de façon presque complètement indépendante de « la cause des causes » d’Étienne.

    Ben on n’est pas rendus…

    Mais la graine germera un jour…Le tout étant de savoir si ce sera avant les camps de travail (qui existent déjà dans les prisons US), les cataclysmes financiers, la pénurie de ressources ou la guerre généralisée…

    L’espoir fait vivre…mais là…y’a plus

    Effondré, vraiment. Des fois je regrette de ne pas aimer l’alcool.

    • Avec l’ensemble des partis et des institutions contre, je ne m’attendais pas non plus à une victoire. Mais je pensais tout de même que ce serait du 60/40.

      Finalement, contrairement à ce que pensait Henry Ford, les gens peuvent bien découvrir comment est fabriquée la monnaie, ce n’est pas pour cela qu’il y a une révolution le lendemain …

    • A ceux qui ne connaissent pas, il faut revoir les travaux et la biographie du génie Edward Bernays.

      Bon courage.

  13. Le scandale du jour :

    Mercredi 13 juin, le Canard Enchaîné révèle que Brigitte Macron et Emmanuel Macron ont commandé un nouveau service de table pour le Palais de l’Elysée. Les contribuables français vont devoir payer 500 000 euros !

    Article du Canard Enchaîné, page 2  :

    « La douloureuse devrait atteindre, voire dépasser, le demi-million d’euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture de Sèvres (dont les comptes sont juste à l’équilibre). Soit 400 euros pièce pour les assiettes les plus simples, et à partir de 500 euros pièce pour les modèles contemporains. A ces prix-là, ce sont les comptables publics qui ne se sentent pas bien dans leurs assiettes. »

    • Pour une fois qu’on équipe français…

      Le Canard n’est pas très subversif sur ce coup-là et dénonce un non-problème en faisant diversion. Mais bon, c’est un peu le but de ce journal, non ?

  14. Bruno Le Maire : « L’Europe est dans un processus de décomposition. »

    Sur l’Europe, Bruno Le Maire dresse un constat alarmant.

    Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, était l’invité de BFM TV mardi 19 juin.

    « L’Europe est dans un processus de décomposition sous nos yeux », s’est alarmé le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, sur BFM TV.

    Et de pointer du doigt « les Etats qui se replient sur eux-mêmes ». Selon lui, la question migratoire ou celle du risque financier, notamment, « ne peuvent avoir de solutions que européennes ».

    https://www.lopinion.fr/video/phrase/l-europe-bruno-maire-dresse-constat-alarmant-154052

  15. Un article mensonger, écrit par un menteur :

    Citation :

    « Les ministres des Finances de la zone euro se sont entendus dans la nuit de jeudi à vendredi sur un vaste accord mettant fin à huit années de crise, d’austérité et de plans de sauvetage pour la Grèce.

    Ces accords permettront aux Grecs de ne commencer à rembourser une partie des prêts qu’à partir de 2032, contre 2022 jusqu’à présent.

    Ils se sont également entendus sur le versement d’une toute dernière tranche d’aide, de 15 milliards d’euros, contrepartie aux 88 dernières réformes accomplies par la Grèce ces dernières semaines. »

    Fin de citation.

    https://www.romandie.com/news/Apr-s-huit-ans-la-crise-de-la-dette-grecque-s-ach-ve/929930.rom

    C’est un mensonge.

    Ces accords NE mettent PAS fin à huit années de crise.

    Ces accords font ce qu’ils ont toujours fait depuis huit ans.

    Ces accords rajoutent 15 milliards d’euros de dettes sur les épaules de la Grèce.

    Ces accords rajoutent des montagnes de dettes supplémentaires, par-dessus les montagnes de dettes qui écrasent la Grèce depuis huit ans.

    Si les pays membres de la zone euro étaient VRAIMENT solidaires entre eux, les pays riches auraient donné de l’argent à la Grèce.

    Mais dans le monde réel, les pays membres de la zone euro NE sont PAS solidaires entre eux.

    Dans le monde réel, les pays européens riches ont refusé de donner de l’argent à la Grèce : ils n’ont fait que prêter, encore prêter, toujours prêter.

    Résultat : aujourd’hui, la Grèce est encore plus en faillite qu’avant !

    Dette publique de la Grèce : 317,407 milliards d’euros, soit 178,6 % du PIB !

    Les pays européens n’ont fait que repousser le problème à plus tard.

    La Grèce ne commencera à rembourser ces prêts que dans quatorze ans, en 2032 !

    • Je ne me fatigue généralement plus à lire ce genre de média tellement ce n’est que tromperies quotidiennes. Mais, en voyant que dans l’article ils parlent d’un « allègement important » de la dette, je me demandais s’ils iraient jusqu’à désigner par là un alourdissement de la dette.

      Déjà, en lisant l’article, on ne comprend rien. Il semble cependant qu’il s’agisse d’une « tranche d’aide » de 15 milliards, ce qui, vu les antécédents sur le sujet, sent déjà mauvais.

      Alors, en lisant divers articles en français, aussi scandaleux que cela puisse sembler, impossible d’arriver à savoir ce qu’il en est, en particulier si ces 15 milliards sont annulés.

      Il faut vraiment aller croiser plusieurs sources notamment en anglais (par exemple ici : http://www.ekathimerini.com/229950/article/ekathimerini/business/imf-welcomes-greek-debt-deal-but-has-reservations-on-long-term) pour se fait une idée de l’ensemble du deal.

      Il semble bien que :
      -- le fond européen accepte de repousser le remboursement de ce que la Grèce lui doit de 10 ans sans plus d’intérêts.
      -- la Grèce s’engage à dégager un surplus budgétaire annuel de 3,5% de son PIB pour la charge de la dette.
      -- le FMI estime que la dette grecque n’est pas tenable, se retire de l’affaire et exige le remboursement de ce qu’il a prêté. C’est ici qu’interviennent les 15 milliards : le fond européen accorde un nouveau crédit de 15 milliards à la Grèce pour qu’elle puisse rembourser ses créanciers actuels (c’est en somme un transfert de dette du FMI au fond européen)

  16. Je trouve incisif THOMAS GUENOLE, il met le doigt là où ça fait mal 😉

    -Les Rencontres Déconnomiques 2018 présentent Thomas Guénolé : Les médias mainstream font-ils de la propagande antisociale ?

    Partie 1 (véritable manuel de démontage argumentaire anti propagande)

    Partie 2 (création monétaire, dette, monnaie pleine,…)

  17. Pour répondre à la question « m’aider à illustrer / imager / résumer la comparaison entre les vices du système actuel et les vertus du système chartiste, en association avec des monnaies locales complémentaires (libres ?) », voici un schéma (qui est une illustration en image qui résume 😉 ) expliquant comment fonctionne simplement le système de monnaie actuel (monnaie dette) ainsi qu’un autre schéma expliquant le fonctionnement de la monnaie libre.

    https://lesmoutonsenrages.fr/2018/03/25/comprendre-la-monnaie-libre-et-la-monnaie-dette/

    Serait-il intéressant que je réalise un schéma similaire pour le système chartiste ainsi que les monnaies locales complémentaires pour avoir une explication simple et similaire de chaque monnaie ?

  18. Ping : [MONNAIE D’ÉTAT] Rendez-vous samedi 3 novembre 2018 à Paris, pour découvrir la première traduction française du livre de Knapp, « Théorie étatique de la monnaie » (chartalisme), par Ronald Mazzoleni | Blog du Plan C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *