Bruno Guigue : Quand Macron réécrit l’Histoire et repeint la réalité… il dit : « le respect de l’autre est une valeur occidentale ». De quelle façon ?

Bruno Guigue : « Pour Macron, «le respect de l’autre est une valeur occidentale». Façon rôtisserie des Caraïbes par les Hidalgos ? extermination des Amérindiens à la mitrailleuse Gatling ? enfumades de Bugeaud en Algérie ? guerres de l’opium contre la Chine ? décapitations d’indigènes en Afrique ? famine du Bengale organisée par Churchill ? napalm, gégène, bombe atomique, agent orange, B 52, missiles de croisière, drones tueurs, F-16, bombes au phosphore ou uranium appauvri ? »


 

https://reseauinternational.net/quand-macron-reecrit-lhistoire-et-repeint-la-realite/

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156173761607317

3 réponses à “Bruno Guigue : Quand Macron réécrit l’Histoire et repeint la réalité… il dit : « le respect de l’autre est une valeur occidentale ». De quelle façon ?

  1. Après le plan A et le plan B qui n’étaient déjà pas très clairs sur cette mafia qu’est l’U.E, voici une étrange conception du plan C que celle de Jean-Luc Mélenchon, à propos de cette même U.E :

    • je ne vois pas le rapport avec le sujet.
      pourquoi toujours vouloir taper sur Melenchon quel que soit le sujet du moment?
      il y a surement des choses intelligentes a dire sur la prétendue existence de valeurs occidentales ou la définition du mot valeur

      • Le rapport est pourtant clair. Le plan C doit prévoir que pour préparer un référendum, il faut qu’il y ait eu des débats contradictoires et des explications de tous les bords de façon à ce que les citoyens votent de façon éclairée. D’autres l’ont mieux exprimé que moi sur ce site.

        M.Mélenchon n’a pas l’air de vouloir faire beaucoup la lumière sur la façon dont se traite le fonctionnement au sein de l’U.E. Libre à vous de le voir ou non.

        Quant à « taper » sur lui… je ne suis pas dans une logique de partis ou de boxeurs. Je n’ai personne à défendre non plus. Quand je crois remarquer une traitrise anti-démocratique, je la dénonce, point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *