Faute d’une constitution digne de ce nom pour contrôler et punir les représentants, les « grands élus » sont des voleurs et des lâches

Les « élus » qui nous trahissent, nous étranglent et nous volent chaque jour davantage, ceux qui n’hésitent pas à nous serrer la ceinture avec une scandaleuse et non nécessaire austérité, se servent eux-mêmes à millions dans les caisses publiques, sans tambour ni trompette.

Hausse de 40 % des indemnités des grands élus, une nuit de fête, sans joute verbale, en tapinois :
http://www.lagazettedescommunes.com/548133/hausse-de-40-des-indemnites-des-grands-elus-le-coup-de-gueule-dun-petit-maire/

Ma suggestion du jour pour un article pour une constitution d’origine citoyenne :

Toute norme (loi, règlement, traité ou autre règle générale) adoptée pendant les vacances scolaires ou un soir de fête est NULLE tant qu’elle n’a pas été validée par un référendum.

Je vous propose de faire un mini-atelier constituant, là, tout de suite, pendant quelques instants, pour trouver une meilleure formulation. C’est facile, prenez une feuille et un crayon, et entraînez-vous réellement à innstituer vous-même votre souveraineté.

Je vous suggère aussi, en complément de soins individuels (comme victime de viol aggravé — quotidien, en bande et en récidive), de lire tous les livres de Philippe Pascot : ça va achever de vous réveiller.


https://www.maxmilo.com/produit/pilleurs-detat/

Étienne.

#pasdedémocratiesanscitoyensconstituants

#pasdecitoyensconstituantssansateliersconstituants

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156009723212317

6 réponses à “Faute d’une constitution digne de ce nom pour contrôler et punir les représentants, les « grands élus » sont des voleurs et des lâches

  1. Philippe Pascot est sans doute une base sérieuse de discussion et d’appui . Mais il fait peur aux hautes sphéres au point qu’il manquera de crédit …. si nous pensons changer les choses , il faut aussi commencer par les hauts fonctionnaires qui de toute façon brideront tout et freineront des 4 fers . Sans frocément étre tous francs-maçons , ils sont corporatistes dans l’ame et accrochés à ce que la situation ne change pas trop ; On les comprend ….malheureusement . ( je ne parle pas du fonctionnaire de base )

  2. Comme il y a tout le temps des vacances scolaires et que de toutes façons c’est tous les soirs la fête car il faut bien boire pour oublier je propose la rectification suivante :

    « Toute norme (loi, règlement, traité ou autre règle générale) adoptée est NULLE tant qu’elle n’a pas été validée par un référendum. »

    🙂

  3. L’arrogance des voleurs de pouvoir, qui savent qu’ils n’ont rien à craindre de la fake constitution (qu’eux et leurs potes ont écrite pour eux-mêmes), et qui n’ont aucun compte à rendre, en fait.

    Argent public: « Le peuple n’a pas à savoir comment les députés dépensent l’argent public » Jacques Myard (Député LR)

    Pas de démocratie sans citoyens constituants.
    Pas de citoyens sans ateliers constituants.

    Au fait, où en sont les vôtres, bande de virus ? 😉

    Étienne.

    PS : lisez (et faites lire autour de vous) « Pilleurs d’État », de Philippe Pascot, ça décape, ça énerve, ça mobilise…
    https://www.maxmilo.com/produit/pilleurs-detat/

    Fil Facebook correspondant à ce commentaire :
    https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10155990896367317

  4. La plupart des parlementaires sont à la fois des voleurs de pouvoir et des ennemis du peuple. Les preuves abondent, quotidiennes et révoltantes. En voici une de plus, au Sénat cette fois :

    Philippe Bas (rapporteur de la commission des lois du Sénat), en décembre 2017, pour justifier son avis négatif contre l’idée des amendements citoyens :

    « Nos concitoyens n’ont pas le droit d’amendement, c’est le principe représentatif. Nous, parlementaires nous représentons la nation et nous avons le monopole de l’initiative législative. »

    Au moins, c’est clair.

    ILS NE SONT GRANDS QUE PARCE QUE NOUS SOMMES À GENOUX.

    ILS NE SONT HORS CONTRÔLE QUE PARCE QUE NOUS DÉMISSIONNONS DU PROCESSUS CONSTITUANT.

    Selon moi, les humains subiront le fouet du système de domination parlementaire tant qu’ils n’auront pas appris à écrire eux-mêmes la Constitution, seule capable, au plus haut niveau du droit, de garantir durablement le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

    • Pas de démocratie sans citoyens constituants.

    • Pas de citoyens constituants sans ateliers constituants, outils décisifs d’éducation populaire.

    Et vous, où en sont vos mini-ateliers constituants quotidiens, bande de virus ? 🙂

    Étienne.

    Lisez les livres de Philippe Pascot, ça va vous réveiller pour de bon.

    Fil Facebook correspondant à ce commentaire :
    https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10155996785857317

  5. François Ruffin : « À l’Assemblée nationale, personne n’écoute les paroles. »

  6. Le gouvernement ment et « la majorité » lui est honteusement prostituée : les mouchards Linky sont posés DE FORCE et donc illégalement pour le compte de big brother et son big data tyrannique :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *