Les simples citoyens sont les seuls à être à la fois capables et légitimes pour écrire une constitution digne de ce nom (rappel :-) )

On se reconcentre sur l’essentiel ?

Les simples citoyens sont les seuls à être à la fois capables et légitimes pour écrire une constitution digne de ce nom :

POURQUOI RÉÉCRIRE LA CONSTITUTION ? (1/4) : « Les constitutions du monde, pour l’instant, nous tiennent À L’ÉCART »

POURQUOI NE VOULONS-NOUS PAS RÉÉCRIRE LA CONSTITUTION ? 2/4 « Qu’est-ce qui manque à cette idée forte, cette CAUSE COMMUNE de l’humanité, pour se répandre plus rapidement ? »

ATELIERS CONSTITUANTS : COMMENT RÉÉCRIRE LA CONSTITUTION ? (3/4)

[ÉMANCIPATION] ET SI NOUS RÉÉCRIVIONS LA CONSTITUTION ? Vidéo 4/4

Mille mercis aux jeunes gens d’Inform’Action à Toulouse 🙂

Faites passer 🙂

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce rappel :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10155968749862317

8 réponses à “Les simples citoyens sont les seuls à être à la fois capables et légitimes pour écrire une constitution digne de ce nom (rappel :-) )

  1. Chômage en décembre 2017 : catégories A, B, C, D, E :

    6 614 400 inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : + 0,1 %

    Variation sur un an : + 0,8 %

    http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/di-mensuel_fdimbpt.pdf

    Jeudi 28 septembre 2017 :

    Le Secours populaire face à « un raz-de-marée de la misère ».

    « Un raz-de-marée de la misère » : le président du Secours populaire particulièrement touché par les retraités qui demandent à manger.

    En marge de la manifestation des retraités contre la hausse de la CSG, Julien Lauprêtre, président du Secours populaire, a témoigné jeudi 28 septembre sur franceinfo du « drame » des personnes âgées touchées par la pauvreté. Celui qui le touche « le plus ».

    « Le nombre de personnes âgées qui viennent demander de l’aide au Secours populaire français est en augmentation croissante, a-t-il détaillé. L’année dernière, nous avons aidé trois millions de personnes en France et il y avait parmi elles de nombreux retraités. C’est un raz-de-marée de la misère. »

    « C’est le drame qui me touche le plus, voir des retraités qui ont travaillé toute leur vie et qui viennent demander à manger au Secours populaire, c’est vraiment douloureux. »

    http://www.francetvinfo.fr/economie/retraite/un-raz-de-maree-de-la-misere-le-president-du-secours-populaire-particulierement-touche-par-les-retraites-qui-demandent-a-manger_2393236.html

  2. «  »POURQUOI NE VOULONS-NOUS PAS RÉÉCRIRE LA CONSTITUTION ? «  » Nous voulons bien , mais nous ne savons pas lire , ni écrire , ni parler pour pouvoir le faire ! Alors nous avons quitté notre pays pour venir vers vous , mais là encore nous ne comprenons pas ce que vous dites , ce qu’il faut faire , ce qui est écrit sur vos pancartes , et dans vos livres ! Alors nous avons rejoint les endroits où on les apprend ! Il nous faudra , à nous , un peu de temps pour être au top et un peu de patience , pour vous , à nous attendre ! Tous les pays sont représentés et tous sont encouragés à le faire et à réussir ! La constitution populaire est en route .

    «  » 2/4 « Qu’est-ce qui manque à cette idée forte, cette CAUSE COMMUNE de l’humanité, pour se répandre plus rapidement ? » » »
    Du temps , de nouvelles habitudes pas consenties du tout !
    Une sortie de devant les écrans multiples , un intérêt pécuniaire !
    Une ténacité à le vouloir à toute épreuve , une âme de pèlerin constamment penché vers les autres … En bref , une assemblée constituante

  3. Brésil : l’interrogatoire hallucinant de Lula


    https://www.legrandsoir.info/bresil-l-interrogatoire-hallucinant-de-lula.html

    Attention, ceci n’est pas une blague, ou pour employer le terme à la mode : une fake news. Accusé de corruption pour posséder un triplex et condamné depuis, sans preuves, à 12 ans et 1 mois de prison, Lula a répondu aux questions du juge Sérgio Moro.

    Voici la transcription hallucinante de l ‘interrogatoire :

    -- L’appartement est à vous ?
    -- Non
    -- C’est sûr ?
    -- Sûr
    -- Alors, il n’est pas à vous ?
    -- Non
    -- Même pas un petit peu ?
    -- Non
    -- Autrement dit, vous niez qu’il est à vous ?
    -- Je le nie
    -- Quand l’avez-vous acheté ?
    -- Jamais
    -- Combien vous a-t-il coûté ?
    -- Rien
    -- Depuis combien de temps l’avez-vous ?
    -- Depuis jamais
    -- C’est à dire qu’il n’est pas à vous ?
    -- Non
    -- Vous êtes sûr ?
    -- Je le suis
    -- Et, dites-moi, pourquoi avez-vous choisi cet appartement et pas un autre ?
    -- Je ne l’ai pas choisi
    -- C’est votre épouse qui l’a choisi ?
    -- Non
    -- Qui l’a choisi ?
    -- Personne
    -- Alors, pourquoi l’avez-vous acheté ?
    -- Je ne l’ai pas acheté
    -- On vous l’a offert ?
    -- Non
    -- Et comment l’avez-vous obtenu ?
    -- Il n’est pas à moi
    -- Vous niez qu’il soit à vous ?
    -- Je vous l’ai déjà dit
    -- Répondez à la question
    -- J’ai répondu
    -- Vous niez ?
    -- Je nie
    -- Donc, il n’est pas à vous
    -- Non. Monsieur le juge, avez-vous la moindre preuve que cet appartement soit le mien, que j’y ai vécu, que j’y ai passé la moindre nuit, que ma famille y ait déménagé, ou avez-vous le moindre contrat, ma signature, un reçu, un virement bancaire, quelque chose ?
    -- Non, c’est pour ça que je vous le demande
    -- Je vous ai répondu.

    Comme si ce n’était pas assez, le juge a demandé la saisie du passeport de Lula pour qu’il ne participe pas à un forum sur la faim en Ethiopie, comme s’il avait l’intention de fuir le pays.
    La réalité est que Temer, après avoir écarté du pouvoir Dilma Rouseff du pouvoir par un coup d’Etat parlementaire, veut se débarrasser de Lula pour l’élection présidentielle d’octobre où il est donné largement en tête des enquêtes d’opinion.

    L’indépendance de la Justice à l’égard du pouvoir politique est une condition nécessaire, bien que non suffisante, à l’exercice de la démocratie.

    Christian RODRIGUEZ

    « L’indépendance de la Justice à l’égard du pouvoir politique est une condition nécessaire, bien que non suffisante, à l’exercice de la démocratie. »

  4. [Pratique du complot] Les aveux de Jean-Yves Haberer (haut fonctionnaire du Trésor en 1973) :

    « la politique monétaire est faite de mesures discrètes prises sous une forme un peu ésotérique, lisible pour les initiés et destinés aux initiés.

    La politique monétaire permet de ne pas avoir à affronter un Parlement (ce qu’impose au contraire, toute politique budgétaire) ; de ne pas affronter les syndicats (ce que fait, naturellement, toute politique des salaires) ou les catégories socioprofessionnelles sensibles (ce qu’impose la politique des prix).

    La politique monétaire s’accompagne donc d’un assez fort degré d’anesthésie politique et sociale… »

    http://tinyurl.com/a7gghwh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *