Pourquoi réécrire la constitution ? (1/4) : « Les constitutions du monde, pour l’instant, nous tiennent À L’ÉCART »

Voici la première des traces de mon récent voyage à Toulouse :

Merci à la jeune et tonique équipe toulousaine d’Inform’Action 🙂
Ce montage a du sens, c’est bien.

——-

Nous devrions tous nous inspirer, quartier par quartier, village par village, de leur pratique épatante des EXPOSITIONS DE RUE, qu’ils intitulent « Le saviez-vous ? », variante bien pensée des dazibaos :

exposition de rue

Voici les 100 PLANCHES disponibles sur leur site ; beaucoup sont captivantes, bien conçues et bien réalisées, et c’est magique : affichées simplement dans la rue, elles incitent des inconnus à se parler dans l’espace public, à échanger des points de vue politiques tranquillement avec des gens qui peut-être votent très différemment :
http://asso.informaction.info/blog/expositions-3

. Et leur page qui donne plus de détail : http://asso.informaction.info/blog/nos-activites-5/post/notre-exposition-7

Il me semble avoir compris que ces joyeux militants proposent leur AIDE (lot de planches toutes prêtes, conseils…) à tous ceux qui voudraient faire comme eux dans leur village. Je trouve ça très chouette et j’aimerais essayer vers chez moi 🙂

La suite du montage vidéo des jeunes Toulousains devrait paraître bientôt. Encore merci à eux, et à tous les virus démocratiques sur terre 🙂

Étienne.

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10155326032637317&id=600922316

14 réponses à “Pourquoi réécrire la constitution ? (1/4) : « Les constitutions du monde, pour l’instant, nous tiennent À L’ÉCART »

  1. LA CRISTALLERIE BACCARAT PASSE SOUS PAVILLON CHINOIS

    « Vous voyez bien que la construction européenne ne sert strictement à rien contrairement aux promesses des politiciens corrompus qui ont poussé le peuple à y adhérer et y croire sous prétexte que cette union allait nous rendre plus forts économiquement. Toute l’industrie a été délocalisée, les savoir-faire locaux ont été vendus aux Chinois ou aux Qataris, sans oublier les aéroports, des vignobles… » Source : LLP

    Avec la cession de l’entreprise à un fonds chinois s’achève la vente à la découpe du groupe Taittinger, que Starwood avait repris en 2005.

    La célèbre cristallerie de luxe Baccarat, en Meurthe-et-Moselle, fleuron français des arts de la table fondé en 1764, a annoncé son rachat par le fonds chinois Fortune Fountain Capital. Ce fonds d’investissement a signé «une promesse irrévocable d’achat» avec les fonds américains Starwood et L Catterton pour acquérir leur participation d’environ 88,8% dans Baccarat.

    L’opération a été conclue à un prix de 222,70 euros par action, alors que le cours de l’action Baccarat s’affichait à 259,9 euros à la clôture, jeudi soir, de la Bourse.

    Dans la foulée, les investisseurs chinois vont lancer une OPA sur le reste du capital de l’entreprise, au même prix. Malgré ce changement de nationalité, l’acheteur affirme ne pas pas avoir l’intention de retirer le groupe de la Bourse de Paris. Autre signe d »une volonté de continuité, l’actuelle directrice générale de Baccarat, Daniela Riccardi, est maintenue à son poste.

    «Fortune Fountain Capital s’est engagé à investir de manière significative dans le coeur de métier de Baccarat et à soutenir la société dans sa prochaine phase de croissance et de création de valeur à travers une expansion sur les marchés voisins du luxe», explique Baccarat.

    L’entreprise a dégagé l’an passé un bénéfice de 2 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 148 millions d’euros. Récemment, l’ancien propriétaire Starwood avait promis de renforcer l’effectif de 500 salariés en embauchant 40 personnes supplémentaires.

    Source : leparisien.fr

    http://www.leparisien.fr/economie/la-cristallerie-baccarat-passe-sous-pavillon-cchinois-02-06-2017-7009122.php

    • Bonjour ,
      L’État des finances de la France ne permet d’échanges des savoirs-faire donc tout est vendu en somme comme dans une salle des ventes aux bons vouloir payant de ces hypothèques sans retour ! C’est un crève-coeur pour moi , non pas pour le caractère luxueux en lui même , bien que son éclat est son reflet ,
      mais aussi pour ce savoir qui se barre , heureusement je pense dans des mains capables de minutie , ce qui n’est pas le cas de l’Amérique ! Ce luxe sera acquis à bas prix pour une revente maximale d’intérêts ! Il n’y a pas que Baccarat …. je vais marcher en regardant mes pieds …. bonne journée !

  2. La comédie est finie.

    Elections législatives : record historique battu.

    Selon les estimations de Kantar Sofres-onepoint, le taux d’abstention se situera autour de 51 % des électeurs ce dimanche. Un record dans l’histoire de la Ve République.

    http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/11/38001-20170611ARTFIG00123-legislatives-vers-une-abstention-record.php

    La Ve République ne meurt pas d’une invasion étrangère, ni d’un coup d’Etat militaire.

    La Ve République meurt de l’indifférence qui gagne de plus en plus de citoyens.

    L’indifférence triomphe.

    Les classes populaires et les classes moyennes se désintéressent de la politique et de la vie publique.

    Ils s’occupent de leur vie privée, de leur vie familiale, et aussi de leur chômage, de leur recherche d’emploi, de leurs galères professionnelles, de la baisse de leur pouvoir d’achat, de l’appauvrissement qui les frappe, etc.

    Dernière chose qui explique l’abstention :

    Pourquoi aller voter pour des députés français qui n’ont plus aucun pouvoir ?

    Aujourd’hui, la politique de la France se décide à Bruxelles, à Francfort, à Berlin : c’est là-bas que se trouve la réalité du pouvoir.

    Alors pourquoi aller voter pour ces comédiens français qui jouent la comédie du pouvoir ?

    Lors de ces élections législatives, pourquoi aller voter pour des spectateurs impuissants, qui font semblant d’exercer le pouvoir législatif ?

    Pourquoi participer à cette mascarade, à cette comédie ?

    È finita la commedia.

  3. Ping : Rendez-vous à Toulouse avec Inform’Action, le 20 mai 2017 à 11h, pour des ateliers constituants | Blog du Plan C

  4. Quand un directeur de la banque Rothschild, François Henrot, nous parlait de Macron avant son « élection » :

    On y entend de sa bouche qu’avoir une intelligence extraordinaire c’est avoir le don de duplicité.
    Rien de nouveau sous le soleil, mais à chaque jour son félon.

  5. [Ça va être très dur pour les salariés.]
    [N’avaient qu’à pas voter Macron. C’est une forme de sélection naturelle.]

    Réforme du code du travail: la consultation est pipée

    par Manuel Jardinaud (Mediapart) :

    « Entre l’élection d’Emmanuel Macron et le second tour des législatives, il se sera passé un peu plus d’un mois. Une période que le gouvernement a mise à profit pour consulter les partenaires sociaux sur sa réforme du code du travail. Bilan : les électeurs vont voter sans rien savoir, ou presque, du véritable projet d’ordonnances. » […]

    Lire la suite :
    https://www.mediapart.fr/journal/france/160617/reforme-du-code-du-travail-la-consultation-est-pipee

  6. La deuxième partie est en ligne Étienne.

  7. Jacqueline de Romilly -- La démocratie athénienne vs nos régimes électifs

  8. Je n’avais pas vu passer cette vidéo publiée par Raquel Garrido :

    Reportage sur les ateliers constituants en Corse.. insoumise !

    C’est chouette, ça germe vraiment bien chez les militants de FI 🙂
    C’est comme chez les Colibris, où l’idée des ateliers constituants germe aussi (depuis un peu plus longtemps).
    Ça donne du courage pour continuer.
    Merci à tous 🙂

  9. L’idée des ateliers constituants en 2 minutes 🙂


    Celle-là aussi, je l’avais ratée…

  10. L’idée des ateliers constituants, idée permettant de se libérer à la fois des grands marchands et des différents tyrans, en 1 minute 20 🙂

  11. Quand l’AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir

    COMMUNIQUÉ DU SNJ-CGT DE L’AFP

    L’affaire Richard Ferrand, sortie par Le Canard Enchaîné dans son édition du 24 mai, aurait pu être révélée par l’AFP. Des journalistes de l’Agence étaient en effet en possession des informations, mais la rédaction en chef France n’a pas jugé le sujet digne d’intérêt.

    Qu’un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant. Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique.

    Généralement, un média met les bouchées doubles pour enquêter sur ce type d’informations quand elles se présentent. Pas à l’AFP, où les courriels de journalistes adressés à la rédaction-en-chef France soit sont restés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante.

    Faute d’avoir pu donner l’affaire Ferrand en premier, ces mêmes journalistes de l’AFP ont eu la possibilité de sortir un nouveau scoop deux jours après l’article du Canard : le témoignage exclusif de l’avocat qui était au coeur de la vente de l’immeuble litigieux des Mutuelles de Bretagne en 2010-11. Mais avant même qu’une dépêche ait été écrite, la rédaction en chef France a refusé le sujet. C’était pourtant la première fois qu’une source impliquée dans le dossier confirmait les informations du Canard et pointait la possibilité d’une infraction pénale de M. Ferrand.

    L’AFP se contentera, quelques jours plus tard, de mentionner d’une phrase le témoignage de l’avocat interviewé par Le Parisien. Ce même témoignage qui conduira à l’ouverture d’une enquête par le parquet de Brest….

    INTÉRÊT « TROP LIMITÉ »

    Ce n’est pas tout : avant l’affaire Ferrand, le 17 mai, juste après la nomination du nouveau gouvernement, une dépêche annonce que François Bayrou, nouveau garde des Sceaux, devra lui-même faire face à des juges, dès le 19 mai, après son renvoi en correctionnelle pour diffamation. Mais la dépêche n’a pas été diffusée, la rédaction en chef France trouvant son intérêt « trop limité ». Deux jours plus tard, l’info sera en bonne place dans les médias nationaux. L’AFP décidera alors de la reprendre !

    Interrogée jeudi par les syndicats lors de la réunion mensuelle des délégués du personnel, la direction de l’information de l’AFP s’est montrée incapable de justifier de manière argumentée les choix de sa rédaction en chef.

    Tout cela fait beaucoup d’infos sensibles étouffées en quelques jours. Pour ceux qui ont travaillé sur le dossier, il y a de quoi être écoeuré et découragé. L’Agence France Presse, l’une des trois grandes agences d’informations mondiales, dont le statut rappelle l’indépendance, a-t-elle peur de diffuser des informations sensibles quand celles-ci risquent de nuire au nouveau pouvoir politique élu ?

    Le SNJ-CGT appelle la direction et la rédaction en chef de l’AFP à s’expliquer sur le traitement incompréhensible de l’affaire Ferrand.

    Le SNJ-CGT rappelle que l’AFP est et doit rester indépendante, que ses journalistes doivent pouvoir enquêter librement et publier toute information même si elle est gênante pour tout type de pouvoir, en particulier le pouvoir politique.

    Le SNJ-CGT, Paris le 20 juin 2017

    https://snjcgt.fr/2017/06/22/quand-lafp-etouffe-des-informations-genantes-pour-le-nouveau-pouvoir/

    Mon commentaire :

    L’AFP est une entreprise PRIVÉE DONC ACHETÉE ET CONTRÔLÉE PAR LES RICHES, comme les instituts de sondages, les journaux et tous les médias importants.

    Une constitution digne de ce nom protégerait ces services publics par nature et criminaliserait leur privatisation.

    #ploutocratie
    #fauxsuffrageuniversel
    #fabriqueduconsentement
    #pasdedémocratiesanscitoyensconstituants

  12. Pour un monde sans état allez visiter la misarchie :
    J’ai découvert la misarchie avec la dernière émission de Taddéi : https://www.youtube.com/watch?v=vVAZCzrlqc4 C’est une utopie créée par un professeur de droit, Emmanuel Dockès, qui s’imagine perdu dans un pays inconnu, l’Arcanie, suite à un accident d’avion. Là, il découvre un pays qui abhorre toute domination quelle qu’elle soit (misarchie : la détestation du pouvoir). http://editionsdudetour.com/

    En conséquence il n’y a pas d’Etat et tout est géré démocratiquement au sein d’associations où l’on est libre de s’associer ou d’en partir et de districts qui gèrent les biens communs d’un territoire. Toute une série de règles permettent de limiter les pouvoirs tout en stimulant la créativité et la liberté de chacun.

    Par exemple les associations de travailleurs sont des coopératives autogérées mais les créateurs d’entreprises peuvent s’ils le souhaitent avoir une voix prépondérante pendant 10 ans, puis ces droits se réduisent progressivement lors des dix ans suivants pour être équivalent à ceux des autres travailleurs de la structure.

    Pour réduire l’accumulation de pouvoir, les districts qui gèrent les biens communs ne s’occupent que d’un seul sujet : un district pour l’urbanisme, un autre pour la police, un troisième pour l’énergie etc… chacun est géré démocratiquement avec des élus et des assemblées tirées au sort qui contrôlent les élus.

    Un dispositif permet de s’assurer d’une valeur fondamentale de l’Arcanie, à savoir la tolérance absolue par rapport aux autres, c’est la rotation infantile : du sevrage à deux ans les parents sont incités à faire garder leur enfant par d’autres familles pour des périodes inférieures à 5 jours, entre deux et 6 ans c’est au minimum une semaine par trimestre, à partir de 6 ans c’est au moins un mois par semestre, à 9 ans c’est deux mois par semestre et ce sont les enfants eux même qui organisent leur rotations. L’objectif est que chaque individu puisse connaitre le maximum de milieux et de règles de vies différentes avant d’atteindre l’âge adulte.

    Ce livre facile à lire regorge de réflexions qui ouvrent d’autres perspectives. A lire absolument !

    pour plus d’info :
    http://www.autogestion.asso.fr/?p=6740
    https://blogs.mediapart.fr/thomas-coutrot/blog/160417/la-misarchie-une-utopie-credible-et-jubilatoire
    https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/un-monde-sans-chef-lutopie-demmanuel-dockes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *