J’AI PAS VOTÉ, un très bon film sur les élections, avec un important complément sur le tirage au sort en politique

J’AI PAS VOTÉ, un très bon film sur le faux « suffrage universel » (élire des maîtres au lieu de voter les lois), qui n’incite pas à l’abstention mais qui critique l’élection et étudie… le tirage au sort.

Ce film est utilement complété par cet échange (important, de mon point de vue) entre les trois personnes qui, en France, à ma connaissance, travaillent le plus sur le tirage au sort 🙂 :

À mon avis, il serait utile (et ça ne dépend que de nous) que ce film et son bonus dédié au tirage au sort soient beaucoup partagés, pour que le niveau monte parmi les électeurs, et que nombre d’entre eux mutent en citoyens constituants 🙂

Étienne.

______________

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10155130852637317

Rappel de la publication précédente sur ce film :
http://chouard.org/blog/2014/09/10/un-film-de-synthese-sur-lexigence-democratique-populaire-qui-monte-dans-le-pays-jai-pas-vote/

Une bande de gentils virus dévoués et courageux a réalisé le plan détaillé de ce film. Quel boulot ! Merci à eux, vraiment.

http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Plan_d%C3%A9taill%C3%A9_du_film_%22j%27ai_pas_vot%C3%A9%22

Sommaire

1 Première partie
1.1 Intro: témoignages et réflexions diverses sur le vote – Voter ou pas ? – Le vote est-il faire un choix ? – Que signifie : ne pas voter ?
1.2 Le vote et les élites
1.2.1 Le vote est le sacre de l’élite (Loïc Blondiaux)
1.2.2 L’élection crée une défiance des citoyens, une démocratie qui va mal (Blondiaux)
1.2.3 Servitude et alignement des gouvernements aux forces de pouvoir ( Kempf, Blondiaux, Aurouet)
1.3 Causes de l’abstention
1.3.1 Débats de fond anéantis, thèmes de campagne immuables, promesses non tenues ( Blondiaux)
1.3.2 Taux d’abstention niés
1.3.3 Politisation des abstentionnistes, choix réduit entre les partis gouvernementaux et les partis protestataires ou extrêmes (Jouary, Aurouet, Brunel)
1.4 Montée des extrêmes
1.4.1 Stratégie de séduction de l’électorat (Liogier)
1.4.2 Thèmes de campagne modernes, dé-diabolisation pour espérer prendre le pouvoir (Liogier)
1.5 Pouvoir du peuple, référendums
1.5.1 Le référendum en tant que leurre du pouvoir du peuple (Jouary)
1.5.2 illusion démocratique du référendum sur la constitution européenne
1.5.3 Pas de loi légitime sans l’appropriation implicite ou explicite du peuple (Jouary)
1.6 Origine et buts de la démocratie des Athéniens au 5ème siècle avant JC
1.7 Mais la démocratie actuelle ?
1.7.1 Le régime représentatif ôtant le pouvoir du peuple n’est pas une démocratie (Jouary, Aurouet)
1.7.2 La démocratie représentative a constitué une alternative entre démocratie et monarchie (Blondiaux, Jouary)
1.7.3 La démocratie représentative, régime combinant des incompatibles : légitimité du pouvoir au peuple mais non décision ou gouvernement par le peuple. (Blondiaux)
2 Deuxième partie
2.1 Révolution et mise en place d’une démocratie bourgeoise : 1789
2.1.1 Origine de la révolution française
2.1.2 Processus de substitution et d’identification entre souveraineté populaire et représentation (Blondiaux, Jouary)
2.1.3 La révolution française – Sieyes contre Rousseau
2.1.4 Le vote en tant qu’élément démocratique du gouvernement, perçu comme une perte de souveraineté (Blondiaux, Jouary)
2.2 L’oligarchie – vote, conservatisme, corruption par l’argent contre l’égalité et la liberté –
2.2.1 Fondement de la légitimité du vote
2.2.2 Éducation au vote et incitation
2.2.3 Droit de vote une conquête ? Et pourtant… (Badiou)
2.2.4 Système oligarchique et conservatisme
2.2.5 Argent corrupteur des démocraties
2.3 Aristocratie élective et peuple incompétent (Manin)
2.4 Les représentants politiques – une classe isolée et un peuple oublié –
2.4.1 Non représentativité réelle du peuple au sein des représentants politiques (Manin)
2.4.2 Peuple oublié et mal informé (Blondiaux)
2.5 La politique une profession ?
2.5.1 Une formation souvent unique
2.5.2 Cumul des mandats et professionnalisation (Jouary)
2.5.3 Oligarchie financière
2.6 Le tirage au sort (Sintomer)
3 Troisième partie
3.1 Conférence de Citoyens
3.2 Épilogue (Sintomer, Testart) – utilité et mise en pratique du tirage au sort

Source et détails : http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Plan_d%C3%A9taill%C3%A9_du_film_%22j%27ai_pas_vot%C3%A9%22

Étienne.]

16 réponses à “J’AI PAS VOTÉ, un très bon film sur les élections, avec un important complément sur le tirage au sort en politique

  1. Il faut absolument SORTIR DE L’UE, c’est une priorité urgente absolue :

  2. Melenchon veut negocier a la tsipras LOL

    Seul Asselineau est au top sur ce sujet

  3. Guillaume Meurice évoque
    le « vote utile » 🙂 :

  4. Faites confiance à Mélanchon :

    Durant l’émission ONPC de très grande écoute, Mélanchon affirme que les femmes représentent 80% des smicards.
    Selon « inégalités.fr », un site déjà sujet à caution car tenu par les féministes victimaires, c’est 62% soit une grosse moitié, et non pas l’immense majorité.

    Il y a aussi des questions à se poser lorsque l’on voit le traitement qui lui est maintenant réservé par les média au mains des milliardaires…

  5. Bravo à la censure qui arrive sur le blog !
    Peut-être ne faut-il pas critiquer Mélanchon ?
    A moins que ce ne soit la critique de l’intouchable faux-minisme…
    M’étonnerait que ce soit Etienne…
    beurk adios

  6. Le mot « souverainisme » est sur toutes les lèvres. Michel Onfray nous en explique le sens et veut en réhabiliter la portée et la valeur.

    Aujourd’hui, Michel Onfray s’attaque au concept de « souverainisme », dont se revendiquent (trop ?) souvent nos élus.

    En politique, le mot apparaît au Canada, avec le désir d’indépendance québécois. Le « souverainisme » permet d’expliquer le courant de pensée de Jean-Pierre Chevènement « à un moment où on disait qu’il fallait détruire les nations ». Le terme de « souverainisme » entre alors dans notre vocabulaire, mais il devient presque insultant, alors qu’il s’agissait à l’origine d’une notion positive. Mais, pour Michel Onfray, ce concept s’oppose surtout à une certaine conception de l’Europe : « Les maastrichtiens qui nous ont dit que voter oui à l’Europe de Maastricht, c’était pour voter oui au bonheur, à la joie, au plaisir, à la fin du chômage, de la misère, de la pauvreté, à l’amitié entre les peuples, à la disparition des guerres, etc. Et, 25 ans plus tard, après avoir dominé sans partage, ils ont obtenu exactement le contraire. »

    Mais aujourd’hui, poursuit l’auteur du Traité d’athéologie, « reviennent des gens qui ont envie d’être souverains, c’est-à-dire de pouvoir décider chez eux, par eux et pour eux ». Et c’est l’essence même de la démocratie, comme le rappelle le philosophe. « Il est donc temps de faire de nouveau de « souverain » et de « souverainiste » de beaux mots », conclut Michel Onfray.

    http://www.lepoint.fr/culture/l-intellopol-1-souverainisme-par-michel-onfray-13-04-2017-2119384_3.php

    François Asselineau est un candidat souverainiste à l’élection présidentielle.

    Dans son programme, François Asselineau explique les trois premières mesures qu’il faudra prendre en urgence :

    « Fidèle à toute notre histoire, mon programme présidentiel de libération nationale consiste donc d’abord dans :

    La sortie de la France de l’Union européenne par application de l’article 50 du traité sur l’Union européenne (TUE)

    La sortie de la France de l’euro qui impose juridiquement la sortie de l’UE par le même article 50 du TUE

    La sortie de la France de l’OTAN par application de l’article 13 du traité de l’Atlantique nord (OTAN) »

    C’est la page 18 :

    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2011/01/Programme-Francois-Asselineau-legislatif-2017.pdf

  7. Salut,
    un excellent documentaire en deux parties sur l’histoire de l’anarchisme, où l’on relate notamment diverses expériences d’une autre forme de vie en société. Tout à fait éclairant également d’un point de vue historique sur les méthodes de répression du système pour abolir de telles expériences.

    Bonsoir à tous.

  8. Je suis tombé sur une perle un soir sur ARTE. Belle piqûre de rappel de l’Histoire entre 1840 à 1945, histoire vue depuis l’anarchisme ou une autre interprétation de l’Histoire.

    Ni Dieu ni Maître, une histoire de l’anarchisme :
    1ère partie : La Volupté de la destruction (1840-1914)
    2ème partie : La Mémoire des vaincus (1911-1945)

    https://www.youtube.com/watch?v=sDEjny06Xag

    ou sur ARTE :
    http://sites.arte.tv/anarchisme/fr/ni-dieu-ni-maitre-une-histoire-de-lanarchisme-12-anarchie
    http://sites.arte.tv/anarchisme/fr/ni-dieu-ni-maitre-une-histoire-de-lanarchisme-22-anarchie

  9. A voir Secrets de sondages

  10. A propos de la soi-disant « Europe sociale » :

    De 1979 à 2014, un résumé ahurissant des promesses de la gauche européiste.

    Cela fait 35 ans qu’ils nous promettent que l’Europe va nous donner le progrès social …

    … et cela fait 35 ans que nous obtenons exactement le contraire !

    La video dure 4 minutes 32 :

  11. https://vigilantcitizen.com/wp-content/uploads/2016/11/leadeconomist2.jpg

    On prend les paris?
    Est-ce que The Economist a vu juste en « prédisant » M. LePen sur la Roue de la Fortune en 2017???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *