[Guerre des classes, hideuse guerre des riches contre les pauvres] Fillon-le-fourbe attaquera le peuple endormi pendant les vacances…

Ceci est proprement scandaleux : Fillon envisage son rapport au peuple français comme un blitzkrieg (sic), une guerre-éclair… Le candidat qui avoue que, une fois élu, il attaquera aussitôt (et en traître, l’été !) ceux qui viennent de l’élire ! C’est dégueulasse, c’est à gerber.

L’usage, par de prétendus « représentants » (payés pour défendre l’intérêt général, et pas celui des grands patrons), l’usage de procédures expéditives et tyranniques pendant les vacances d’été, explicitement pour empêcher toute résistance du peuple qu’ils veulent pressurer, c’est littéralement scandaleux.

Encore un peu plus ? (Attention, c’est à vomir) :

L’original, sans coupe, en une heure (difficilement supportable, désolé) :

Cet admirateur éperdu de Margaret Thatcher (elle-même amoureuse de l’assassin Pinochet et des Chicago boys) est effrayant.

Donc, ça se confirme : l’élection porte au pouvoir les pires. Il n’y a rien de bon à espérer du faux « suffrage universel » (élire des maîtres au lieu de voter les lois) : nous devons écrire nous-mêmes la constitution qui nous manque : aucun « élu » ne le fera à notre place.

N’oubliez pas d’instruire personnellement le très nécessaire procès citoyen de l’élection.

Et n’oubliez pas, surtout, de vous concentrer sur l’essentiel de l’essentiel : vos propres ateliers constituants, quotidiennement, opiniâtrement, obstinément, courageusement, contagieusement 🙂

Bon courage à tous 🙂

Étienne.

Page Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10154891170317317

4 réponses à “[Guerre des classes, hideuse guerre des riches contre les pauvres] Fillon-le-fourbe attaquera le peuple endormi pendant les vacances…

  1. Il devient impératif d’éjecter tous ces parvenus au prochain scrutin présidentiel, sinon, ils vont vraiment réussir à détruire la France.

  2. L’équipe de Osons-causer explique le programme antisocial de Fillon-le-fourbe :

  3. Sarkosy n’est pas mal non plus devant les patrons !
    Il n’y a pas mieux pour comprendre leur programme !
    C’est clair, c’est net ! Sans langue de bois.

  4. Bonsoir ,
    des projets , puis des aveux de réformes toutes plus injustes les unes que les autres , 22 milliards d’économies sur le dos des retraités , c’est une belle pourriture politicienne en effet ! Mais comment ce parvenu peut-il encore mettre en interrogation la pénibilité au travail , lui qui n’a eu qu’un fauteuil à pousser pour se mettre en travers des revendications salariales pendant cinq longues années ! La rue , cette fois -- ci , il la verra autrement s’il arrive à gravir les marches de l’Élysée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *