Prochain atelier constituant à Montreuil, samedi 18 juin 2016, avec Jean Massiet (Accropolis)

Le Comité des Citoyens montreuillois est plein de peps et continue à organiser des ateliers — veinards de Parisiens 🙂

Le prochain aura lieu le samedi 18 juin 2016, de 14 h à 19 h, avec comme thèmes : La démocratie d’origine citoyenne. Réécrire la constitution, Pourquoi ? Comment ?

Il faut réserver (l’adresse est indiquée sur l’affiche).

L’intervenant sera Jean Massiet. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, voici un article des Inrocks sur ce jeune homme tonique :
Jean Massiet, le streamer qui veut nous rendre accros à la vie politique
http://www.lesinrocks.com/2016/03/13/actualite/jean-massiet-le-streamer-qui-veut-nous-rendre-accros-a-la-vie-politique-11810535/

Et voici un exemple de ses vidéos : Je t’explique le 49.3

Un commentaire, au passage, sur cette vidéo : dans cette explication du 49.3, ce que Jean a oublié d’expliquer (à mon avis), c’est que les députés dépendent pour leur carrière politique toute entière de l’investiture aux élections (le soutien officiel du parti), que cette investiture est donnée (ou pas) par le chef du parti, et que le Président de la République était précisément le chef du parti qui est devenu majoritaire à l’Assemblée… ce qui permet évidemment aux apparatchiks du parti d’exercer un chantage auprès des parlementaires : « si tu votes la censure, tu nous renverses peut-être, mais tu n’auras plus jamais l’investiture du parti, et tu pourras donc faire une croix sur l’infinité de privilèges ultra-confortables liés à l’élection ».

Vous avez bien compris, cette cuisine politicienne n’a rien à voir avec le bien commun, absolument rien, effectivement.

Jean aurait pu également signaler que ce système de maître-chanteur a été pensé et voulu par le premier Président lui-même, en 1958 : le général de Gaulle, qui s’est fait écrire (par Michel Debré notamment) une « constitution » sur mesure… … … Mais cherchez bien la cause des causes 😉

Ce sera intéressant de voir le point de vue de Jean Massiet sur les ateliers constituants. J’espère que la rencontre sera filmée.

Faites passer 🙂

Étienne.

Pour mémoire, les vidéos de notre atelier à Montreuil en mars dernier :
http://chouard.org/blog/2016/04/09/videos-conference-et-atelier-constituant-montreuil-mars-2016-les-films-sont-arrives/

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10154251980372317

25 réponses à “Prochain atelier constituant à Montreuil, samedi 18 juin 2016, avec Jean Massiet (Accropolis)

  1. #MaVoix et les médias

    « Sortir de la personnification et de l’égo, incarner collectivement et horizontalement


    http://www.mavoix.info/mavoix-et-les-medias/

    « Depuis septembre, nous recevons de nombreuses demandes d’interview, de prises de vue, de plateaux télé, ce qui nous touche beaucoup pour être honnêtes.

    Cela s’est encore accéléré ce printemps avec la législative partielle de Strasbourg.

    Il est temps de partager collectivement la position que nous envoyons à chaque demande de presse. Nous remercions les femmes et les hommes journalistes qui prennent du temps pour s’intéresser à l’expérience et l’aventure #MAVOIX.

    Nous ne voulons pas, comme certain.e.s femmes et hommes politiques, courir derrière les caméras, passer notre vie à nous raconter, à nous regarder, et à jauger ceux qui nous regardent. Nous préférons rester concentrés sur l’immense tâche qui est devant nous et qui nous demande toute notre énergie.

    Le temps est venu de sortir du dire pour se concentrer sur le faire. De passer de la réaction à la proposition.

    Nous avons donc fait un choix : nous ne donnons pas d’interview, nous n’allons pas sur les plateaux télé, mais les portes de toutes nos réunions sont ouvertes à tous les citoyens quels qu’ils soient, journalistes y compris. Chacun pouvant se faire lui-même son idée exacte à l’instant T de ce qu’est #MAVOIX, de ce que ces citoyen.ne.s cherchent, espèrent, et construisent.

    Nous ne sommes pas des anonymes, nous sommes des femmes et des hommes de chair et d’os, nous incarnons chacun dans nos vies quotidiennes et sur les réseaux sociaux cette idée à notre manière, fidèlement à ce que nous sommes : le « je » au service du « nous ».

    La mise en avant de quelques uns serait en contradiction avec le projet.

    La manière la plus sincère, respectueuse et authentique, selon nous, de l’illustrer est de vivre une réunion publique à Strasbourg, Nancy, Arras, Saint Ouen, Paris, Marseille, Quimper pour les dernières en date.

    Les prochaines réunions publiques auront lieu :

    à Marseille, le 10 juin,
    à Montfort-sur-Argens, le 12 juin,
    à Nancy, le 14 juin,
    à Paris, le week-end du 18-19 juin,
    à Bordeaux, le 6 juillet.
    Lorsque nous sommes en réunion publique, vous pourrez remarquer que nous parlons à la première personne, chacun à l’égal de l’autre, sans hiérarchie, de manière horizontale quelque soit la mission de chacun, tous contributeurs, chacun témoignant de son expérience personnelle dans une aventure collective.

    Aucun d’entre nous n’est mandaté pour représenter quoique ce soit, mais chacun est bienvenu pour partager sa pierre à l’ouvrage collectif dans l’écriture des MOOC, la réalisation de la plateforme, les outils de communication, la participation au tirage au sort, l’animation sur les territoires, qui est une part de la vérité de l’expérience, et un des multiples visages, moteurs, acteurs et inspirations de #MAVOIX.

    Une ère nouvelle de la démocratie à laquelle nous aspirons tant émergera nécessairement avec une ère nouvelle du journalisme, un journalisme de terrain, du temps long, du décryptage des aspirations humaines.

    Les papiers consacrés à l’expérience #MaVoix que nous voyons arriver ces derniers jours nous réjouissent et nous confortent dans ce choix. Faire confiance à notre intuition : pas de porte parole, pas de communiqué de presse. Des gens qui se réunissent dans un lieu ouvert à toutes et tous. C’est à la fois très simple et c’est un des piliers de l’expérience #MAVOIX.

    Merci à celles et ceux qui l’ont compris et accueilli. »

    Source : http://www.mavoix.info/mavoix-et-les-medias/

  2. #MaVoix -- Sommes-nous prêts ?

  3. #MaVoix : hacker l’assemblée nationale
    http://www.mavoix.info/

    • Mouais, bon, je vais peut-être encore faire du mauvais esprit, mais une video ci-desssus manifestement faite par un communicant professionnel, le lien que vous mettez qui renvoie vers une page « WE Législatives -1 – Debrief législative de Strasbourg documentation-transmission – Community organizing juin 2016/juin 2017 » … Je resterais un peu circonspect vis-à-vis de ce « Ma Voix ».

  4. https://www.facebook.com/mavoixjuin2017/videos/1750371658533331/

    « Oh !! Nous recevons à l’instant un cadeau émouvant d’un strasbourgeois, Thierry Billaud, qui a filmé un grand jour pour @MAVOIX le 16 avril dernier, Place de la République à Strasbourg.

    C’était en effet le tout premier et inédit tirage au sort d’un.e candidat.e à un scrutin uninominal, parmi des citoyennes et des citoyens volontaires qui se sont formés, et qui relaiera une fois élu.e les décisions des citoyen.ne.s sur chaque loi, ce qui représenterait une première en France.

    Quel magnifique souvenir !!

    Quelle joie de revoir tous vos visages et de partager l’émotion que nous avons toutes et tous ressentie lors de ce grand jour pour chacun d’entre nous ! »

    • Pour information, la liste Ma Voix a fait 600 voix aux législatives partielles de Strasbourg. On peut le prendre négativement en se disant qu’il ne se trouve que 600 partisan de la démocratie pour se mobiliser à Strasbourg. Mais cela fait tout de même 4% des électeurs qui, alors qu’ils ne connaissent ni le candidat, ni le mouvement, on voté pour le Principe du tirage au sort (et c’est à mon avis à peu près la proportion qu’on aurait dans la population générale). C’est-à-dire qu’ils estiment que cette méthode donnera des individus et des modes de gouvernement au moins aussi capables que le règnes des partis et de ses représentants, et je trouve ça encourageant.

      J’ai lu récemment un chapitre d’Olivier Dowlen, avec un passage conclusif ou il présente le tirage au sort d’une manière très juste :

      « Je termine ce papier avec une brève mention de ce qui est, pour beaucoup, la principale raison pour l’introduction de tirages au sort dans la démocratie libérale : la division entre ceux qui votent et ceux qui gouvernent – la division du travail politique. […] Mon propos, et le propos de cet article, est que la capacité du tirage au sort de créer des relations de non-pouvoir qui est sa contribution principale au processus politique. C’est qu’il permet à des citoyens de participer au gouvernement sans avoir préalablement ambitionné et obtenu un pouvoir politique personnel. C’est ce même rôle du tirage au sort de contrecarrer la politique de pouvoir, qui aide à créer un « terrain de jeu plat » de procédures régies par des règles et promeut l’idée que le champ politique appartient à tous (en ce sens qu’il ne peut pas être dominé par des groupements partisans). Le tirage au sort n’est pas juste un instrument pour engendrer la participation politique, il crée une participation d’un type particulier et contribue à créer une politique d’un type particulier. L’unité de base de cette forme de gouvernement est le citoyen politiquement éveillé et indépendant. Son principe de gouvernement est l’honnêteté procédurale et son adversaire principal l’accumulation et l’exercice de ces formes de pouvoir partisans qui menacent l’existence d’un régime ouvert et inclusif. »

      (G. Delannoi et O. Dowlen, Sortition : Theory and Practice -- traduction personnelle)

  5. Bonjour Etienne,

    Juste pour dire que ton travail et celui des autres paye manifestement. Le M6R, ce mouvement pour une 6ème République issu pour beaucoup du Parti de Gauche, vote en ce moment un projet de loi pour appeler à une constituante. Il est défini dans celui-ci les modalités de réunion dans cette constituante. La question du tirage au sort est omniprésente et notamment dans l’article 4 où les 4 propositions sur lesquelles les signataires de la plateforme M6R peuvent voter sont:
    1. Pas de tirage au sort;
    2. Membres à 50% tirés au sort;
    3. Membres au 3/4 tirés au sort;
    4. Membres intégralement tirés au sort.
    L’idée est là et bien là. Même l’article 1, il est possible de voter pour une proposition de 1000 citoyens tirés au sort sur la base du volontariat et qui se réuniraient en agora pour définir les priorités que devraient avoir cette constituante (sur 3 propositions, 2 en appellent à la constitution de comités citoyens consultatifs fondés sur le principe du tirage au sort).
    Beau boulot Etienne (et tous les autres)!

  6. Quel dommage que nous soyons si désorganisés entre citoyens démocrates !
    Nous avons publié en décembre sur notre site http://ateliersconstituants.org le calendrier de nos ateliers constituants
    (il faut réserver des salles) et je vois apparaitre cette initiative qui
    tombe le même jour que notre prochain atelier constituant!
    Si multiplier les initiatives est primordial, c’est dommage de se faire concurrence de la sorte, surtout que je serai bien allé voir comment les autres travaillent pour nous enrichir mutuellement de nos expériences.

    Voici les dates des ateliers constituants organisés Porte d’Ivry par l’association Les Citoyens Constituants jusqu’en août :
    -> Samedi 23 janvier
    -> Samedi 27 février
    -> Samedi 19 mars
    -> Samedi 23 avril
    -> Samedi 28 mai
    -> Samedi 18 juin: Inscriptions ICI
    -> Samedi 16 juillet: Inscriptions ICI
    -> Samedi 20 août: Inscriptions ICI
    Les liens d’inscriptions cassés sont disponibles sur ateliersconstituants.org

  7. Mardi 14 juin 2016 :

    Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit !

    Le quotidien populaire britannique The Sun a appelé ses lecteurs à se prononcer en faveur d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, lors du référendum du 23 juin, en une de son journal aux couleurs de l’Union Jack.

    « BeLEAVE in Britain », peut-on lire en toutes lettres dans l’édition de mardi 14 juin du journal. Un jeu de mots qui phonétiquement signifie « croire en la Grande-Bretagne » mais qui contient le terme « sortie » de la Grande-Bretagne.

    « Nous sommes sur le point de prendre la plus grande décision politique de nos vies. Le Sun exhorte aujourd’hui tout le monde à voter pour la SORTIE », écrit le journal.

    Selon une nouvelle enquête d’opinion ICM publiée lundi après-midi par l’édition en ligne du quotidien The Guardian, le camp du Brexit est en tête de six points sur le « Remain » (rester), avec 53% des intentions de vote.

    Déjà deux sondages publiés au cours du week-end ont donné le « out » en tête, tandis que désormais la moyenne des six derniers sondages calculée par le site WhatUKThinks le donnent également gagnant avec 52% des intentions de vote contre 48% pour le « in ».

    Dans son éditorial, le Sun soutient qu’une « sortie permettra de réaffirmer notre souveraineté, embrassant un avenir en tant que puissante nation autonome enviée de tous ».

    L’avenir de la Grande-Bretagne serait « bien plus sombre » au sein de l’UE et serait absorbé par « l’expansion sans relâche de l’Etat fédéral allemand », poursuit le journal.

    « Notre pays a une histoire glorieuse. C’est notre chance de rendre la Grande-Bretagne encore meilleure, de reprendre notre démocratie, de préserver les valeurs et la culture dont nous sommes fiers à juste titre », a-t-il encore commenté.

    « Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles », qualifiant l’UE de « plus en plus cupide, dépensière et harcelante ».

  8. Mardi 14 juin 2016 :

    Royaume-Uni : les partisans du Brexit ont 7 points d’avance sur les partisans du maintien dans l’Union européenne.

    Sondage de l’institut TNS :

    Maintien dans l’Union européenne : 40 % des personnes interrogées
    Sortie de l’Union européenne : 47 % des personnes interrogées
    Ne savent pas / N’iront pas voter : 13 % des personnes interrogées

    Leave campaign ahead in latest TNS poll.

    London, 14th June --

    The latest EU referendum voting intention survey by TNS gives the Leave campaign a significant lead nine days out from polling day.

    The survey of 2,497 adults in the UK gives the ‘Leave’ campaign a lead of 7 points over ‘Remain’. Voting intention among likely voters (including those not fully decided but leaning in one direction) is as follows :
    Remain 40%, Leave 47%, Undecided/Would not vote 13%

    http://www.tnsglobal.co.uk/press-release/leave-campaign-ahead-latest-tns-poll

  9. Surpris d’apprendre que des ateliers constituants ont lieu à Montreuil, surtout organisés par « Ma ville j’y coirs » le mouvement de JP Brard, ancien Maire qui aura été le champion du clientélisme et de la gestion confisquée au profit d’un petit groupe. Les montreuillois auront eu largement l’occasion de l’entendre clamer partout que Montreuil était SA ville aux dernières municipales.
    bref, je ne pourrai pas m’y rendre mais ce n’est peut-être pas plus mal, même si les intervenants sont de qualité.
    Sur le principe d’ailleurs, que la démocratie réelle soit estampillée du logo d’un parti politique me pose problème.

    • Les ateliers constituants sont organisés par le Comité des citoyens Montreuillois dont MVJC fait partie. Le CCM c’est une organisation politique citoyenne « sans logo » sans parti. Venez nous rejoindre au prochain atelier.
      Atika

  10. Mercredi 15 juin 2016 :

    Brexit : le chef de la diplomatie allemande met en garde contre une désintégration de l’Union Européenne.

    Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier a mis en garde mercredi contre le risque d’une désintégration de l’Union européenne en cas de sortie de la Grande-Bretagne suite au référendum du 23 juin.

    « Un vote des Britanniques en faveur d’une sortie constituerait un choc pour l’UE, suite auquel il faudrait s’assurer que l’UE soit préservée et qu’un processus réussi d’intégration de plusieurs décennies ne finisse pas en désintégration du bloc », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans la ville de Brandebourg (est), après une rencontre avec son homologue français Jean-Marc Ayrault.

    http://www.romandie.com/news/Brexit-le-chef-de-la-diplomatie-allemande-met-en-garde-contre-une-desintegration-de-/712239.rom

  11. Jeudi 16 juin 2016 :

    Royaume-Uni : 53% des Britanniques en faveur du Brexit.

    Cinquante-trois pour cent des Britanniques se déclarent favorables à une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne lors du référendum du 23 juin, selon un sondage Ipsos Mori pour le quotidien Evening Standard publié ce jeudi. 

    Sans tenir compte des indécis, 47% des électeurs interrogés voteraient, eux, pour un maintien dans l’UE.

    C’est la première fois depuis l’annonce du référendum que ce sondage mensuel de l’institut Ipsos Mori donne le camp du Brexit en tête des intentions de vote. 

    Son précédent sondage pour l’Evening Standard, publiée le 18 mai, donnait les partisans du maintien dans l’UE à 55% des intentions de vote, contre 37% pour le camp du Brexit. 

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/06/16/97001-20160616FILWWW00103-53-des-britanniques-en-faveur-du-brexit.php

    • Moi je vous dit ce qu’il va se passer : ils vont voter pour la sortie, puis on les fera revoter jusqu’à ce qu’ils votent contre … 🙂

  12. Un prêche chrétien bien tonique (et irréfutable, je trouve)
    à propos du terrorisme premier de l’Empire du moment :

  13. Nicole Ferroni propose (gentiment)
    deux ou trois idées au voleur de pouvoir en chef :

  14. Une campagne de Médecins du Monde censurée pour ne pas déplaire aux laboratoires pharmaceutiques :

    http://www.lesinrocks.com/2016/06/13/actualite/a-11845050/

  15. Osons causer
    [À CHAUD #06] Hôpital Necker, manif historique : que retenir ?

  16. Hillary Clinton : élection d’une espionne étrangère à la présidence des États-Unis ?
    par James Petras

    […] « Les politiques de guerre clandestine de Clinton, qui comprenaient le renversement violent du gouvernement ukrainien normalement élu, ont été menées par son lieutenant, la Sous-secrétaire d’État Victoria Nuland, un virulent vestige néo-conservateur de la précédente administration Bush, quelqu’un d’engagé à provoquer la Russie et à rehausser la puissance d’Israël au Moyen-Orient. L’idée originale, très dangereuse et économiquement déstabilisante de Clinton, de militairement encercler la Chine, la politique de pivot vers l’Asie, aurait nécessité des échanges clandestins avec des éléments du Pentagone – en dehors de la surveillance du Département d’État et éventuellement du contrôle.

    En d’autres termes, dans le circuit politique de Washington, l’escalade par la Secrétaire Clinton des politiques de guerre nucléaires contre la Russie et la Chine exigeait des correspondances secrètes qui ne se conformaient pas nécessairement aux politiques et aux estimations du renseignement d’autres agences gouvernementales étasuniennes et des intérêts commerciaux privés.

    Clinton s’est profondément engagée dans des échanges privés avec plusieurs régimes politiques étrangers peu recommandables, dont l’Arabie saoudite, Israël, le Honduras et la Turquie, concernant des activités secrètes violentes et illégales. Elle a travaillé avec des parties grotesquement corrompues de l’opposition du Venezuela, de l’Argentine et du Brésil.

    La correspondance de Clinton avec les forces armées du Honduras et les oligarques brutaux, ont conduit au coup d’État militaire contre le président élu Zelaya, aux conséquences violentes et à l’élection bidon d’une marionnette malléable. Compte tenu de la campagne gouvernementale des escouades de la mort contre des militants de la société civile hondurienne, Clinton voudrait certainement couvrir son rôle direct dans l’organisation du coup d’État. »

    […]

    « Conclusion

    Beaucoup parmi les plus grands critiques de Clinton, dont deux douzaines d’anciens agents de la CIA, ont forgé le mythe présentant l’infraction principale d’Hillary comme de la négligence dans le traitement de documents officiels et ses tromperies délibérées vis-à-vis du gouvernement comme insignifiantes.

    Ces critiques ont banalisé, personnalisé et moralisé ce qui est en fait un comportement étatique délibéré et hautement politisé. La secrétaire d’État Hillary Clinton n’a pas du tout été «négligente dans l’usage d’un serveur de messagerie non-sécurisé». Si Clinton était engagée, était en liaison politique avec des fonctionnaires étrangers, elle a délibérément utilisé un serveur de messagerie privée pour éviter la détection politique par les organes de sécurité au sein du gouvernement des États-Unis. Elle a menti au gouvernement des États-Unis sur l’utilisation et la destruction de documents officiels de l’État, parce que les documents étaient des échanges politiques entre un traître et son hôte.

    Les 22 plus importants rapports secrets sur les «programmes d’accès spéciaux» que Clinton avait manipulés au moyen de son ordinateur privé, fournissaient à des gouvernements étrangers les noms et les dates d’agents opérateurs et mandataires étasuniens, et ont permis des contremesures infligeant des pertes se comptant en milliards de dollars, en dommages à des programmes et peut-être en pertes de vies.

    Le Rapport de l’Inspecteur général (IGP) traite uniquement des méfaits en surface. Le Federal Bureau of Investigations (FBI) a franchi une étape supplémentaire dans l’identification des liens politiques, mais rencontre d’énormes obstacles de la part des alliés domestiques d’Hillary dans la poursuite d’une enquête criminelle. Le FBI, dont le directeur est nommé par la voie politique, a subi une série d’échecs dans ses tentatives d’enquêter et de poursuivre l’espionnage en faveur d’Israël, y compris dans l’affaire d’espionnage AIPAC – Rosen et Weismann –, ainsi que dans son opposition à la libération de l’espion notoire israélo-étasunien, Jonathan Pollard. Le pouvoir des sionistes au sein du gouvernement a mis un terme à l’enquête sur une douzaine d’espions israéliens capturés aux États-Unis juste après les attentats du 11 septembre 2001. Le choix de Clinton de mener des communications privées secrètes, en dépit de plusieurs années de mises en garde par le Département d’État lui enjoignant de se conformer aux strictes règles de sécurité, est une indication de son allégeance au pouvoir sioniste, et non pas un simple reflet de son hubris personnelle ou de son arrogance individuelle.

    Clinton a divulgué des documents et du matériel classés hautement confidentiels, plus vitaux que ceux qu’avait communiqués Jonathan Pollard.

    Le président Obama et d’autres hauts responsables du Cabinet partagent ses alliances politiques, mais ils opèrent par des canaux légaux et sans compromettre le personnel, les missions, le financements ou les programmes. »

    […]

    http://lesakerfrancophone.fr/hillary-clinton-election-dune-espionne-etrangere-a-la-presidence-des-etats-unis

  17. Salut Etienne,
    lit ce texte de Keny Arkana je pense que beaucoup de nos idées ce rejoignent non?
    https://www.reporterre.net/Sans-un-effort-de-bienveillance-la-guerre-civile-nous-attend

  18. Ping : Témoignage émouvant d’un débutant : son premier atelier constituant | Blog du Plan C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *