Valeureux lanceur d’alerte, Denis Robert, toujours sur le pont, ici pour défendre Antoine Deltour à son procès inique au Luxembourg, navire amiral de la fraude fiscale unioneuropéenne

Merci Denis Robert, merci beaucoup.
Il faudrait qu’on soit des millions sur le pont avec vous, avec les lanceurs d’alerte.
Faites passer, faut se réveiller, ça suffit l’escroquerie capitaliste !

Denis Robert 2 h :

« Bilan de la journée… Me suis levé à six heures, ai commencé par RTL, ai enchaîné sur la RTBF, puis Canal, grand et petit journal, Radio bleue, I télé, BFM, Arte, TF1, Mirabelle, des luxembourgeois, des allemands, FR3, des alters, Basta mag, LCP, etc pour arriver au dernier, le stagiaire sympathique de Public Sénat qui oublie de mettre un disque dans son magnéto et qui veut qu’on recommence. Niet. Jet de l’éponge. Une vingtaine d’interviews où j’ai essayé de varier les formules. Au final, ce constat ancrée qu’on est -avec ce procès Luxleaks- dans un délire total. Ce sont les voleurs -et donc la société d’audit PWC- qui sont du (bon) côté de la justice et les justes qui sont sur le banc des accusés. Au centre de ce jeu de dupes, des magistrats qui ressemblent à des personnages de Daumier et de Kafka, engoncés dans leur orgueil, utilisant un vocabulaire qui se veut judiciaire et éclairé, mais qui n’est qu’un jargon visant à accabler celui qui dit la vérité. On a passé la matinée à écouter religieusement la représentante de la société d’audit qui a organisé la fraude fiscale nous expliquer comment Antoine Deltour avait fait pour s’emparer du « data ». Tu parles… Peut être suis je le fou de l’histoire? Peut être suis je le seul à ressentir cela mais j’ai vraiment eu le sentiment d’être dans un hôpital psychiatrique grandeur nature. Les fous étaient ceux qui nous faisaient la leçon. »

Rappel du soutien nécessaire à Antoine Delcour :
[Urgent] Nous devons aider Antoine Deltour, lanceur d’alerte, persécuté par les politiciens

_______

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10154151905442317?pnref=story

8 réponses à “Valeureux lanceur d’alerte, Denis Robert, toujours sur le pont, ici pour défendre Antoine Deltour à son procès inique au Luxembourg, navire amiral de la fraude fiscale unioneuropéenne

  1. Denis Robert : « Au centre de ce jeu de dupes, des magistrats qui ressemblent à des personnages de Daumier et de Kafka, engoncés dans leur orgueil, utilisant un vocabulaire qui se veut judiciaire et éclairé, mais qui n’est qu’un jargon visant à accabler celui qui dit la vérité. »

    M. De Pracontal, le Nouvel Observateur, 11 juillet 2012, affaire du sang contaminé : « la Cour communique un texte truffé de fautes d’orthographes, d’erreurs factuelles et de phrases rendues inintelligibles par une syntaxe incertaine. Une rédaction à coup d’affirmations contradictoires, d’arguments tronqués et de raisonnements dignes de Gribouille… »

    Des symptômes qui rappellent ceux du tyran.

    Comme tout citoyen, le mafieux, le délinquant, le violeur et le criminel sont soumis à la loi par leur naissance, parce qu’il faut bien une règle commune.

    Mais ils n’ont pas choisi d’y adhérer.

    Le juge lui aussi est soumis à la loi mais de par son choix de profession, IL CHOISIT d’y adhérer, de la dire, de s’y soumettre, plus encore que tous les autres citoyens.

    Le juge qui viole la loi (et la déontologie de la magistrature) est donc pire que le mafieux, le délinquant, le violeur et le criminel. Il use et abuse de son statut sans contrôle réel et de toute impunité pour commettre ses forfaits alors que les premiers s’exposent à la punition.

    Le juge qui viole la loi (ou la déontologie de la magistrature) est exactement UN VIOLEUR DE VIE.

    Et violer la vie des gens, jour après jour, années après années (comme parmi tant d’autres a été violée la vie de Denis Robert) c’est détruire la vie d’innocents, de leur famille, de leurs proches…c’est bien pire encore que de violer leur corps.

    Les juges qui violent la loi sont la lie de l’humanité.

  2. @ Denis Robert :
    Une analyse concise et parfaite de ce que vous évoquez :
    « Quand le pillage devient un moyen d’existence pour un groupe d’hommes, ce groupe finit par créer pour lui-même un système juridique qui autorise le pillage, et un code moral qui le glorifie. »
    Frédéric Bastiat, poiticien et économiste

  3. [indispensables lanceurs d’alerte]
    TAFTA : ce que révèlent les documents dévoilés par Greenpeace
    http://www.telerama.fr/monde/tafta-ce-que-revelent-les-documents-devoiles-par-greenpeace,141785.php
    Source : Télérama

    « L’organisation non gouvernementale a mis en ligne, lundi 2 mai, des dizaines de documents confidentiels concernant les négociations autour du traité transatlantique. Avec ces “TTIP leaks”, Greenpeace souhaite tirer le signal d’alarme.

    La mode est décidément aux lanceurs d’alerte et aux documents qui fuitent. Ce lundi 2 mai à 11h précises, Greenpeace a mis en ligne une quinzaine de documents confidentiels et inédits, soit la moitié des chapitres du Trans-Atlantic Free Trade Agreement – le fameux TAFTA, ou TTIP – discuté par les Etats-Unis et l’Union européenne du 25 au 29 avril dernier.

    L’organisation écologiste révèle ainsi la base des discussions finales du TAFTA, ce traité censé faciliter les échanges commerciaux et douaniers entre les deux continents. Les 248 pages brutes, inédites, secrètes et regroupées en 16 documents PDF, couvrent quasiment tous les aspects des négociations : agriculture, télécommunications, mesures sanitaires, etc.

    Les documents, que s’est procuré Greenpeace Pays-Bas sans en révéler la provenance, mettent en lumière quatre points qui « menacent d’avoir des implication dans l’environnement et la vie de plus de 800 millions de citoyents européens et américains ».

    « Que vous soyez sensibles aux problèmes environnementaux, au bien-être animal, au droit du travail ou à la vie privée sur Internet, vous devriez vous sentir concernés par ce qui figure dans ces documents : le TTIP est un énorme transfert de pouvoir des mains du peuple à celles du “big business”. »

    Greenpeace met d’ailleurs quatre points saillants dans ces documents fuités. […] »

    • TTIP Leaks -- L’accès aux textes TAFTA
      téléchageable ici, via Greenpeace

      https://www.ttip-leaks.org/

      Hum, tel quel, c’est juste imbitable, mais bon… 🙂
      On va bien trouver des neurones-héros pour décrypter progressivement tout ça, dans notre cerveau collectif, hein ?

  4. Les vérités de Julian Assange

    Dans ce face à face rare, Julian Assange revient sur ce jour de Juin 2015 où Wikileaks a révélé l’espionnage des présidents français et allemands par les grandes oreilles américaines.
    Face caméra, il révèle que les services de renseignements français ne l’ont jamais contacté, ni lui, ni Wikileaks pour en savoir plus. Il ajoute : « La France n’est pas capable de protéger sa souveraineté vis-à-vis des Américains. »
    Le cyber-activiste aborde également plusieurs sujets qui font la Une de l’actualité : l’après 13 novembre 2015 en France, la création de l’organisation Etat Islamique en Irak ainsi que les Panama Papers, révélés par le consortium international de journalistes ICIJ.
    Sous le coup d’un mandat d’arrêt de la justice suédoise, le co-fondateur du site Wikileaks craint surtout d’être extradé vers les Etats-Unis, où il serait jugé pour avoir publié en ligne des milliers de documents secrets de l’armée et de la diplomatie américaine.

    De Marina Ladous et Etienne Huver – ARTE GEIE / Slug News -- France 2016

    http://info.arte.tv/fr/les-verites-de-julian-assange



  5. Comte des Tuiles

    Hors-sujet mais à propos d’Elise LUCET, vidéo dont j’ai pris connaissance il y a quelques jours sur un fil de Facebook…

    http://www.ozap.com/actu/-cash-investigation-le-patron-de-huawei-france-ne-decolere-pas-contre-elise-lucet/457855

    … une journaliste à gagner à la Cause ou l’est-elle déjà ? ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *