À partir d’une réflexion sur le sens et le respect du vote blanc…

[Rappel pour les 80 000 nouveaux venus (5 ou 600 de plus chaque jour, ces temps-ci) : ]

À partir d’une réflexion sur le sens et le respect du vote blanc…

Ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.
Seul le peuple lui-même est légitime (et apte) pour écrire, protéger et modifier une véritable constitution.
Raison pour laquelle chaque citoyen (digne de ce nom) doit s’entraîner personnellement, tous les jours, à réfléchir, à rédiger, à critiquer, à corriger, à améliorer des articles de constitution, et… à contaminer son prochain 🙂

Faites passer 🙂

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10153840117712317

40 réponses à “À partir d’une réflexion sur le sens et le respect du vote blanc…

  1. François Asselineau : Le gouvernement « socialiste » de François Hollande est-il d’extrême droite ?

  2. Semer des graines de démocratie dans les urnes

    https://labavedukrapo.wordpress.com/2015/03/19/semer-des-graines-dans-les-urnes/

    Elections

    Ce week-end, c’est le deuxième tour […] On ne sait plus trop… En fait c’est surtout la promesse d’un beau pactole pour les futurs [élus], et l’assurance d’une perte totale de souveraineté pour vous et moi.

    Alors si vous aussi, vous avez compris qu’élire des maîtres ne fait pas de vous des citoyens. Si vous aussi vous savez que nous ne sommes pas du tout, mais alors pas du tout, en démocratie. Et bien je vous propose de vous déplacer vers vos bureaux de « vote » dimanche.

    Quoi ? Qu’est-ce qu’il dit ?

    Si si, je suis sérieux. Mais dans l’enveloppe, ne mettons pas le nom d’arrivistes avides de pouvoir qui nous trahiront dès le lendemain. Juste quelques vérités, et quelques liens.

    Pour se faire plaisir, un peu oui…
    Pour essayer d’attirer la curiosité des personnes réalisant le dépouillement ? Aussi.
    Parce que les bulletins « nuls » seront annexés au procès verbal ? C’est vrai.
    Parce qu’ils seront conservés (peut-être très longtemps) et pourraient faire l’objet d’une étude politique étonnante dans le futur ? (Voir le travail de Vincent Huet sur les bulletins nuls des années 1850.)
    Allez on est convaincus, mais on y met quoi dans cette enveloppe bleue ?

    Je vous propose de choisir un bulletin parmi ceux que j’ai réalisés pour l’occasion. Mais si vous avez d’autres idées, vous trouverez un bulletin à remplir vous-même plus bas !

    En cliquant sur le bulletin de votre choix, vous accéderez à un fichier à imprimer et à découper selon les pointillés, pour qu’il soit au format réglementaire.

    minicoluche1
    minimontesquieu
    minialain
    minicoluche2
    minicheval
    minivierge

    Pour une fois qu’un bulletin pourrait être un peu utile… Allez avouez, ça donne envie de se déplacer non ?

    Transformons les urnes en jardinières à idées, et semons-y les graines d’une vraie démocratie !

    Si vous y allez, prenez donc une photo de votre bulletin dans l’isoloir, et partagez-la sur les réseaux sociaux ! 🙂


    Source : https://labavedukrapo.wordpress.com/2015/03/19/semer-des-graines-dans-les-urnes/

    • Impossible avec le vote électronique, seules possibilités ; élection et vote blanc.

      Le risque de globalisation des urnes électronique est un sujet d’atelier constituant.

      Pour le tirage au sort électronique, je propose : http://www.pokergamingproducts.com/images/D/10-41740_2.jpg
      😉

    • COMMENT NOUS PRÉPARE-T-ON À ACCEPTER LE PROCESSUS DE VOTE AUX ÉLECTIONS ?

      RÉPONSE
      http://www.education.gouv.fr/bo/2004/29/MENE0401597C.htm

      6.1 Élection des élèves comme délégués de classe

      “Chaque classe élit deux délégués (titulaires et suppléants) pour l’année scolaire. Le professeur principal ou un professeur désigné par le chef d’établissement organise l’élection, avant la fin de la sixième semaine de l’année scolaire.

      L’élection doit être précédée d’une réunion d’information sur le rôle des délégués de classe et les attributions du conseil de classe.
      Cette réunion doit s’inscrire dans le souci éducatif de contribuer non seulement à la gestion de l’établissement mais aussi à la formation civique du futur citoyen.

      Les candidatures sont individuelles. Elles font l’objet d’un affichage ou d’une inscription au tableau dans la salle où se déroule le scrutin. Un élève qui n’a pas présenté sa candidature peut néanmoins être élu si les voix de ses camarades se sont portées sur lui en nombre suffisant et s’il accepte son élection.

      L’élection a lieu à bulletins secrets. La majorité absolue est exigée, au premier tour. Il est procédé, le cas échéant, à un second tour à la majorité relative. En cas d’égalité du nombre des voix, le plus jeune des candidats est déclaré élu.

      Lorsque le mandat d’un délégué prend fin en cours d’année scolaire, par suite de démission ou de départ, le chef d’établissement fait procéder à nouveau, mais au maximum deux fois dans l’année scolaire, à l’élection d’un remplaçant.”

      NÉANMOINS UN POINT REMARQUABLE PEUT-ÊTRE « CREUSÉ »:

      « Un élève qui n’a pas présenté sa candidature peut néanmoins être élu si les voix de ses camarades se sont portées sur lui en nombre suffisant et s’il accepte son élection. »

  3. Je comprend qu’on puisse avoir envie de se faire plaisir …
    (Y’a pas de mal a se faire du bien qu ne nuit pas à autrui)
    Néanmoins je pense qu’utiliser les urnes pour faire passer un message crédibilise et légitime ce moyen d’expression.
    Les votes tels que celui proposé rentrera dans les statistiques de ceux qui n’ont pas compris les règles du vote.
    Je peux me tromper mais je considère que l’abstention est beaucoup plus rassembleuse.

    • Oui et puis nous sommes en DEVOIR de respecter les lois de ceux qui font les lois et sont en DROIT de mettre sur la touche volontairement ceux qui utilisent ce buletin blanc, exclusivement fait pour cela, écrit et avalisé par eux-mêmes.
      L’abstention correspond le mieux, sauf erreur ou omission, au moyen de refuser de se prononcer pour ceux qui représentent le SEUL choix possible.

      • Perso, je préfère le vote blanc, car il me semble que l’abstention répond aux espoirs de l’oligarchie qui n’aime pas le suffrage universel.

        L’abstention est implicitement et sournoisement le retour à une sorte de suffrage censitaire, le vote blanc étant proposé, l’abstention est un libre choix, donc les oligarques peuvent prétendre être les représentants démocratiques de cette pseudo démocratie.

        Pour les ploutocrates, la démocratie c’est du marketing, un packaging, peu importe le contenu, ce sont des industriels…

        • Merci J-Stéphane pour votre commentaire.
          Néanmoins, comment peut-on nommer un suffrage ou plus de la moitié des électeurs potentiellement admis constitutionnellement à CHOISIR parmi des prétendants refusent catégoriquement les prétendants qui sont inscrits à ce suffrage? Ce serait quoi la LEGITIMITE au sein d’un pays qui valide des suffrages alors que le quorum n’est pas atteint avec plus de la moitié d’abstention et de votes nuls ou blancs?
          Ne devrait-on pas diviser notre pays en 2 et considérer que le suffrage organisé ne correspond qu’à la petite moitié qui a accepté de nommer ses représentants ou mieux, pour un pays civilisé et républicain, revoir purement et simplement les règles du suffrage sans s’occuper de l’avis des oligarques?

  4. Entièrement convaincue que l’on est dans un ersatz de démocratie.
    Mais là pas le moment de finasser, faire barrage au front national, non? Pour la deuxième fois (cf Chirac en 2002) je vais voter « utile » désolée!
    Trouver un autre moyen, un autre moment pour diffuser nos idées: vous êtes naïfs au point de penser que les quelques scrutateurs qui procéderont au dépouillement des votes vont lire, mettre de côté, prêter attention à ces messages « subversifs » et les médiatiser? Quel poids pensez vous que cela nous donnera? Vous ne voyez pas à quel point même le B.A. BA de la démobilisation « citoyenne » exprimée par le vote blanc, l’abstention (soit aujourd’hui la moitié des inscrits) n’est pas relevée par les politiques et les médias? Dans le système actuel, verrouillé à souhait, pas moyen de faire changer les choses…. A bon entendeur, salut….!
    En attendant que le bon « peuple » s »énerve, je ne vois pas quoi faire à part mettre un bulletin « UMPS » sauf si ça vous chante de donner une bonne leçon au « bon peuple » en cautionnant, en participant « passivement » à l’installation aux manettes du FN…….. Merci à vous!

    • Tout candidat verra sa candidature retenue au moment opportun pour les ploutocrates, nous n’avons aucun pouvoir de décision, la démocratie c’est le pouvoir d’expression du peuple, pas le pouvoir d’agir.
      J’en suis même à ne plus croire les résultats annoncés, pour les élections comme pour les sondages.
      Je pense qu’il peut très bien y avoir 70 % d’abstentionnistes, ou 30 % de votes blancs.
      Comment peut-on encore faire confiance à ce processus ?
      Quand on sait la perversité du système, et que je vois les résultats, je suis étonné que les résultats soient toujours « il s’en est fallu de peu… », comme pour fâcher le moins de monde.
      Bref, show must go on…

  5. Au bout d’un moment je continue de penser:

    -que les ateliers constituants doivent devenir des assemblées constituantes autoproclamées à part entière.

    -que nous devons le plus vite possible écrire une constitution démocratique applicable demain matin.

    -qu’une fois ce texte écrit (qui peut n’être qu’un exemple pouvant etre retravaillé dans une constituante « officielle ») il faut le promouvoir, voire créer une structure de type parti politique ayant pour but de le mettre en place. Ceci n’empêche en rien l’existence de l’approche ‘bordélique’ et à visée révolutionnaire d’EC.

    -il faut étudier les institutions actuelles pour trouver une façon de parvenir a la mise en place de la démocratie en passant par les procédures actuellement en vigueur et si ce n’est pas directement possible voir ce qui doit être amandé afin d’y arriver.

    J’ai pas le temps d’écrire des poèmes sur de bulletins et je pense sincèrement que ça ne sert absolument à rien. Je n’irai plus voter avant l’avènement d’un parti democrate…. Ou si peut etre a la limite au premier tour des présidentielles pour le parti « d’extrême gauche » (je met de guillemets car meme le plus à gauche des partis sois disant de gauche me parait bien trop à droite) le plus fédérateur histoire de dire….

    • Des partis démocrates, il y en a. Les choses ont bien évolué depuis quelques années. En général à chaque élection, il y a moyen de trouver une liste démocrate là où l’on vote en cherchant un peu. Evidemment, il faut être assez conciliant et considérer comme « d’inspiration démocratique » tout programme qui propose ou le référendum d’initiative citoyenne, ou des jury citoyens, ou qui désigne sa propre liste de manière démocrate, etc. Par exemple, je pense qu’on peut donner sa chance à Nouvelle Donne. Mais il y a aussi des initiative plus locales et à thématique citoyenne. Par exemple, cette liste qui s’est présentée en Aquitaine me semble tout à fait défendable :
      http://lavaguecitoyenne.fr/methodecitoyenne/
      Elle a fait 2% au premier tour (cela me semble correspondre effectivement à la proportion de partisans de la démocratie en France).
      Alors bon, si on est puriste, on peut ne considérer comme démocrate qu’une liste qui se constitue démocratiquement, et qui veut instaurer une Constituante Tirée au sort, et le Référendum d’Initiative Citoyenne, et les Jurys Citoyens réellement décisionnaires, etc. Mais d’une part, il ne faut pas non plus espérer tout avoir d’un coup, d’autre part nous ne sommes pas non plus unanimes sur tous ces points, et d’une troisième part on ne peut pas proposer non plus n’importe quoi à n’importe quelle élection (par exemple, le Conseil Régional n’a pas autorité pour modifier le mode de décision dans la Région).

      • -je pense qu il y a plus de 2% de democrates, potentiellement en tout cas c est sur.

        -oui j ai vu de petites initiatives ca et la, le perti pirate aussi ou un truc vraiment pas mal dans les alpes…mais en IDF je vois rien…Nouvelle donne ils sont sympa, je les aime bien, mais c’est limite plus mou du genoux que le fdg qui n est deja pas bien vif…je les sens vraiment bisounours…. si le projet c est une nouvelle facon de donner son… allez j arrete.

        -je n entends plus « faut y aller petit a petit », « on va se contenter de quelque cacahuettes », « il faut faire des concessions »…Je pense diametralement le contraire. Je pense qu il faut ecrire un satané exemple complet de constitution 100% democratique, radicalement democratique, pas une decoction mi figue mi raisin. Il faut ensuite le promouvoir et don heure viendra. Regardes le FN, ca fait 30 ans qu ils prennent la tete avec leurs idees debiles (dernierement pas toutes vu qu ils en ont piqué la moitié à fauche), et bien ca progresse…Il faut faire pareil sauf que notre projet lui ne sera pas débile.

  6. Et j’ajoute que faire barrage au front national devient franchement contre productif, je déteste ce parti mais pas plus que le PS ou l’ump, je comprends même pas comment on peut se faire berner au point de voter PS ou ump avec pour seul argument de barrer la route aux « racistes », l’ump et le ps sont racistes aussi.

    • par un mélange de peur, d’angoisse etc + la manipulation des puissants donc réécrire une constitution populaire est nécessaire mais non suffisante il faut retisser des liens de proximité qui permettra a la fois de convaincre et d’occuper le terrain délaisser par les pro de la novlangue.
      Un ex parmi d’autres:
      http://rue89.nouvelobs.com/2015/12/14/pouvoir-faire-changer-les-choses-autrement-vote-262419

    • D’accord avec toi, nlesca. Le fait est que ce que l’on nous vend comme « démocratie » n’a aucune légitimité: ploutocratie, médiacratie, tyrannie carrément, mais pas une démocratie. Il y a donc une légitimité à ce que les ateliers constituants deviennent, comme tu le dis très justement, « des assemblées constituantes autoproclamées à part entière ». Le nouveau processus révolutionnaire qu’il va falloir inventer peut partir de cette base.
      Je ne suis pas « trotkiste », étiquette qui n’a en vérité aucun sens (le trotkisme est une invention du stalinisme), mais j’ai lu hier cette phrase dans Ma Vie de Trotsky, décrivant les conditions désastreuses de la révolution d’octobre 1917 alors que Triple Alliance et Triple Entente (qui s’étripent à l’ouest, ou du moins qui font s’étriper entre eux leurs « pauvres ») se sont associées pour faire tomber le pouvoir des soviets à l’est; Trotsky est à Kazan où une bataille décisive va avoir lieu, alors que l’armée russe est démobilisée et que les officiers anciens tsaristes trahissent massivement:
      « Ici, sous Kazan, on pouvait, dans un petit espace, considérer la multiplicité des facteurs qui jouent dans l’histoire humaine et puiser des arguments contre le pusillanime fatalisme historique qui, en toutes questions concrètes et privées, se réfère passivement à des lois générales, laissant de côté le ressort principal: l’individu vivant et agissant. »

      • Trotsky n’a pas fait que des bonnes choses mais il n’a pas non plus dit que des aneries, en effet. Qu’est ce que la revolution permanente si ce n’est la democratie?

        • Si l’on recherche la Démocratie, il faut peut être mieux aller chercher du coté des makhnovistes que des bolchéviques… A mon humble avis, bien sûr. Pour prolonger cette idée: « La Révolution Inconnue » de Voline.

          • Plutôt d’accord. Mon propos n’était pas d’encenser ni les bolcheviques ni Trotsky… Il n’empêche, la théorie de la révolution permanente c’est pas mal et il y a des points communs avec la démocratie ou l’anarchie.

  7. Sur le FN je crois que j’ai maintenant bien compris a quoi il sert. Cette election en est vraiment la parfaite illustration.

    Il s’agit juste d’un épouvantail, d’une ultime escroquerie, pour forcer les gens qui sentent bien que voter ne sert à rien, à docilement reprendre le chemin des urnes pour offrir aux laquais de nos maitres cette pseudo legitimité démocratique qui fonde leur apparent pouvoir (de dire oui aux banquiers).

    • Le FN a 2 fonctions :
      1. le rôle du bon berger:
      récupérer les brebis égarées, celles qui ont été dégoûtées par le bloc de base UMPS, mais qui n’ont pas compris que le FN était une autre pièce maîtresse du système, un leurre.
      2. le rôle du grand méchant loup:
      ressusciter des électeurs qui ne croyaient plus en la politique et qui comptaient s’abstenir et les faire accourir à nouveau vers le bloc de base UMPS grâce au vote utile.

    • Le système comprend la gauche et la droite qui jouent le rôle de partis opposés. Tandis que le rôle des réfractaires au système est sensé être joué par le FN. Tout le monde peut y retrouver ses convictions comme cela. Mais le tout fait partie du même système, du même fournisseur, celui organisé par les puissants.

  8. Pas de référendum sur l’adhésion à l’Otan au Monténégro:
    http://fr.sputniknews.com/international/20151215/1020308894/referendum-adhesion-otan-montenegro.html

    On ne les changera pas…

    • En effet on ne les changera pas : ce n’est pas eux qu’ils faut changer mais NOUS, en acceptant de sortir la tête du trou ou en refusant légitimement de rester sur la touche.
      La « balle » étant dans leur camp et circulant harmonieusement depuis longtemps, depuis qu’ils ont décidé tacitement de l’utiliser comme élément principal à leur JEU, soit nous continuons à accepter ce jeu suicidaire, soit nous reprenons cette balle afin de la faire circuler dans notre camp mais sachant que les juges sont « formés » chez eux, soit nous passons purement et simplement à un autre JEU dont les règles doivent être écrites avec, par et pour le plus grand nombre.
      Ayant, à présent, très clairement identifié le rôle des « clivages », intelligence collective aidant, le JEU doit pouvoir être pratiqué par le plus grand nombre, hors clivage.

  9. Bonjour à tous,
    Plus l’accélération du déclin de l’empire américain et de ses vassaux devient patent plus je pense que l’idée révolutionnaire renait de ses cendres.
    La commune de 1871 était en fait très proche de nos idées démocratiques:
    https://www.monde-diplomatique.fr/2015/05/ROSS/52944

  10. Excellent papier sur David Graeber à lire absolument:
    http://www.revue-ballast.fr/david-graeber/

  11. Bonjour !

    Un bol d’air frais et un retour sur la Grèce ? Celle respirable, avec ses paradoxes, vu de nos yeux »modernes ».
    Il s’agit d’une livre dont la présentation énonce ceci :
    « (…) Surtout, la démocratie directe, telle que la concevaient les Grecs, impliquait que l’ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. Le recours aux esclaves assurait ainsi que nul appareil administratif ne pouvait faire obstacle à la volonté du peuple. En rendant invisibles ceux qui avaient la charge de son administration, la cité conjurait l’apparition d’un État qui puisse se constituer en instance autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle.
    Que la démocratie se soit construite en son origine contre la figure de l’expert gouvernant, mais aussi selon une conception de l’État qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer. »

    http://pierrebourdieuunhommage.blogspot.fr/2015/12/video-paulin-ismard-la-democratie.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+PierreBourdieuUnHommage+%28Pierre+Bourdieu+un+hommage%29

  12. Bonjour à tous,
    Je reviens sur un élément essentiel qu’est l’imaginaire politique qu’il faut créer/recréer dans le peuple. Donc les vidéos sur le salaire à vie d’Usul + d’autres sont un des moyens de diffusion du message qui nous permettra d’être visible ce qui au niveau politique signifie exister et donc croitre.
    Encore un article interressant sur Bastamag et l’espagne dont je garde surtout la dernière phrase: « Que veut dire “faire la révolution” ? Si cela signifie tout changer du jour au lendemain, ce n’est pas ce que nous sommes en train de faire. Mais il y a des prolos qui côtoient des gens de la classe moyenne ou des immigrés, réunis autour des mêmes enjeux. Des gens qui sans la PAH ne se seraient jamais parlé et qui s’entraident dans des situations concrètes d’expulsions ou de démarches administratives – le tout avec beaucoup de femmes très actives. Ce dialogue transforme l’imaginaire et les a priori de chacun. Or justement, transformer l’imaginaire collectif, c’est déjà un processus révolutionnaire. »
    http://www.bastamag.net/Transformer-l-imaginaire-collectif-plateforme-hypotheques-espagne

  13. Pas évident les privatisations en Ukraine, tous les gentils oligarques veulent leur(s) part(s) du gâteau !

    http://lesmoutonsenrages.fr/2015/12/17/ukraine-salaud-voleur-scandale-au-plus-haut-niveau/

  14. C’était en janvier 2015 :
    Formidable Gérard Filoche, expliquant la politique ultra-capitaliste du gouvernement dit « socialiste » :

    Manifestement, la solution ne viendra pas des « élus ».

  15. Jacques Testart : Comment les citoyens peuvent s’emparer des choix de société ?

  16. Un ancien colonel révèle le fil conducteur mis en place pour le détricotage des armées …et des nations au service des Puissants :
    Le colonel Régis CHAMAGNE balance tout sur le complot de la CIA/OTAN
    http://fawkes-news.blogspot.be/2015/12/le-colonel-regis-chamagne-balance-tout.html

  17. Bonjour Etienne,
    Ce matin je découvre avec un petit sourire en coin que notre Jean Luc Mélenchon national vient de se « chouardiser » serait-il en pleine « r »évolution politique?
    Il y a 2 jours sur twitter il voulait une contituante avec un tirage au sort de députés pour l’écrire et magnifique ce matin sur facebook « il propose une constituante avec des non élus ».
    Il va bien finir par s’émanciper

    • Il reste toujours sur la même ligne que précédemment : des constituants « élus OU tirés au sort » :
      https://twitter.com/JLMelenchon/status/678287406257319937?lang=fr
      C’est-à-dire qu’il veut ratisser au plus large et ne pas s’aliéner les partisans du tirage au sort proches du PG. Quand on dit « ou », ça n’engage pas à grand-chose. Je présume qu’il imagine comme pour le M6R une Constituante mixte élus/tirés au sort. Bien sûr, c’est toujours mieux que de promouvoir une Constituante élue ou pas de Constituante du tout.

      • c’était ironique mon post.
        Je suis conscient que c’est un apparatchik et il serait vraiment sincère en laissant la place a un collectif tiré au sort mais on les connait tous ils se croient toujours au centre des intérêts du peuple alors qu’ils ont vieillit et que l’avenir est aux jeunes. C’est d’ailleurs là que ce situe leurs pb ils sont tous hors jeu même si je comprend que c’est très difficile d’arrêter quand on est shooter a l’adrénaline de l’égo.

        • C est pas non plus Dark Vador, ce qui est sur c est qu il est mediatique et le fait qu il fasse la promo d une constituante tirée au sort est une bonne chose, faut pas cracher dans la soupe…. Apres evaluer sa sincerité et le pourcentage de calcul perso dans tout ca n est pas evident, ni dans un sens ni dans l autre.

  18. En tout cas Jean-Luc Mélenchon explicite comment la souveraineté populaire est la même idée que la démocratie, que la souveraineté populaire implique que nos décisions ne soient pas entièrement liées à celles prises à l’étranger, qui implique une certaine idée de l’indépendance nationale. D’où sa position sur le retrait de la France de l’OTAN et pour un rapprochement avec les pays des BRICS. Le Parti de Gauche a l’air assez en pointe sur ces questions puisqu’ il a co-organisé avec la Revue Défense Nationale un colloque intitulé : Pour un nouvel indépendantisme

  19. Où on découvre qu’il y a une assoc pour une constituante, entre autre volonté de rédiger des cahiers de doléances, pourquoi pas :
    https://blogs.mediapart.fr/andre-bellon/blog/211215/faire-face-reinventer-la-democratie

  20. Bonjour,
    l’idée du bulletin nul savamment rédigé est plaisante, mais wikicrate a raison sur le fond. Participer c’est légitimer le seul canal d’expression du peuple et dont on sait que c’est un faux canal. Il faut plutôt bien faire comprendre que le seul canal dans la constitution présente est celui de la prise de parole collective, en relation avec diverses actions collectives, plus ou moins violentes. Ce qui peut éventuellement aller dans tous les sens, doit cependant être légitimé comme moyen de se faire entendre, sous peine de déchoir.
    Concernant l’abstention, ce qu’il faut bien comprendre, c’est la recherche par ce biais d’une masse critique de non-élisants afin que le déficit de légitimité soit si manifeste pour tout le monde que l’organisation politique cesse de pouvoir fonctionner sauf à ce que la caste politico-économique décide d’user de la force policière et militaire pour se maintenir.
    Pour finir, et puisque le votutile pour repousser le chien de garde FN se reposera à tous les scrutins à venir, voici quelques considérations, tellement évidentes finalement sur la lourde tendance autoritaire de nos fausses démocraties http://objectifdemocratie.org/articles/la_meilleure_facon_de_soutenir_le_fascisme_renaissant_v_281115.pdf
    Amitiés résistantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *