Atelier constituant à Paris ce samedi 19 sept à 13h

Je vous signale (très tard, pardon, c’est la rentrée, débordé) l’atelier constituant organisé cet après-midi à Paris par l’association Les Citoyens Constituants. Voici leur annonce :

« Depuis le début de cette année, Les Citoyens Constituants ont commencé une série d’ateliers sur le thème des règles de la constituante et cela se poursuit d’un atelier à l’autre.

Le 5ème atelier constituant de cette année aura lieu le samedi 19 Septembre 2015 à Paris, du coté du métro Pigalle de 13H à 18H.

Le thème de cet atelier constituant portera également sur les règles de l’assemblée constituante. L’ordre du jour de cet atelier est visible depuis ce lien : http://lc.cx/ZrPS.

Les personnes souhaitant participer à cet atelier constituant sont invités à s’inscrire via ce formulaire d’inscription : http://lc.cx/ZrPc.

DémoKratiquement,
Hugo Deschamps
Le secrétaire de l’association
Les Citoyens Constituants »

Le fil Facebook de ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10153693774602317

5 réponses à “Atelier constituant à Paris ce samedi 19 sept à 13h

  1. Que ceux qui n’habitent pas Paris (ou qui ne sont pas libres cet après-midi) ne soient pas tristes : c’est très simple, et c’est peut-être l’occasion d’essayer, de créer soi-même, tout près de chez soi (chez soi…), un petit atelier constituant personnel portatif et accueillant/contaminant 🙂

    Si on fait tous ça de notre côté, à notre échelle, pour que la mutation individuelle ait lieu partout tout le temps, on est (de plus en plus) proches, par la pensée. Concrètement.

    • Anthony, sur Facebook, me rappelle ce passage où je décris comment j’imagine, concrètement, la transition vers un peuple constituant :

      http://www.dailymotion.com/video/x1eya67_debat-avec-etienne-chouard-sommes-nous-en-democratie_news&start=3282

    • Bonjour. Y-a-t-il un plan chronologique des futurs ateliers constituants?

    • Bonjour,
      Je note ceci sur le document de travail qui devait servir de base à l’atelier constituant parisien :
      « Qu’avons-nous écrit comme règle de l’assemblée constituante pour l’instant ?
      1 -- L’assemblée constituante reçoit un mandat impératif de la part du peuple pour écrire une proposition de constitution qui sera soumise au vote des électeurs citoyens. »

      J’avais cru comprendre que la Constitution à rédiger se fonderait autant que possible sur le tirage au sort et la démocratie directe (par référendums…) Parler d' »électeurs », en revanche, évoque implicitement une démocratie « représentative », élective et donc élitiste. La formule « électeurs citoyens » introduit donc, à mon avis, une redoutable ambiguïté.

      J’avais cru comprendre que le processus constituant devait reposer entièrement (ou autant que possible, mais pourquoi brider l’aspiration à une véritable démocratie ?) sur :
      -- le volontariat (au moins au stade des ateliers constituants),
      -- la prise de décision collective,
      -- le tirage au sort pour les tâches que le collectif aurait besoin de déléguer.

      Ce fonctionnement devrait normalement exclure qu’il y ait des élus pour « représenter » qui que ce soit, et encore moins pour décider des choses importantes à la place du collectif et en son nom.

      Si donc il n’y a pas d’élus, dans ce processus, il n’y a pas non plus d’élections, et donc il n’y a aucune raison qu’on y trouve des « électeurs ».

      Les termes de vote, votation (comme on dit en Suisse), votants, devraient donc suffire chaque fois qu’il y a une décision soumise au vote, étant admis qu’il n’y a pas lieu de désigner des « décideurs » délégués, sinon le cas échéant par tirage au sort entre les citoyens.

      Il n’y a donc pas lieu de parler d' »électeurs », même si on y accole l’idée qu’il s’agit de « citoyens », ce qui est soit un pléonasme, soit l’indice d’une très lourde contradiction, ou d’un malentendu sur le principe de base selon lequel la Constitution devrait être rédigée par le peuple, à la rigueur par des citoyens tirés au sort, mais pas par des élus.

      Si, dès l’article 1, on devait ré-introduire l’idée de processus électoral, d’élection et d’élus en parlant d' »électeurs », il y a fort à craindre que la « nouvelle » constitution finisse par ressembler à l’ancienne, avec une séparation radicale entre « électeurs citoyens » et élus préparés par leur processus même de désignation, au mieux à toutes les démagogies, au pire à toutes les corruptions. Le système des élections est, dans nos républiques, tellement identifié à la démocratie qu’on a du mal à imaginer autre chose : la preuve, dans ce texte, il est question d' »électeurs citoyens » au lieu de citoyens tous aussi légitimes les uns que les autres à représenter le peuple, sans que jamais cette représentation ne tourne à l’usurpation d’un pouvoir.

      Je n’ai rien contre l’idée de travailler à constituer « chez moi » un atelier constituant. Mais j’ai besoin d’éclaircir tout d’abord la règle de son éventuel fonctionnement.

  2. Vous en avez marre de l’évolution de nos sociétés? Vous ne savez pas quoi faire? Vous pensez que rien ne sert à rien?
    Tentez ça :

    Donc, le 20 OCTOBRE À 12h ARRÊTEZ TOUT ET SORTEZ 1 MN…..
    Et puis on s’interrogera sur le tirage au sort en politique, la propriété d’usage et non lucrative, le salaire à vie, le sens de la valeur, l’argent, le réchauffement climatique et ses conséquences immédiates …. Pleins de sujets passionnants…. Pas en 1 mn hein, mais c’est un début…..
    Misons sur la grandeur de nos vies, parions sur notre capacité à vivre ensemble, à notre solidarité naturelle, et pas sur ce que l’on nous montre à longueur de temps, nos bassesses, nos esprits étriqués, nos peurs et notre bêtise…. NOUS SOMMES CAPABLE D’ÊTRE HEUREUX! C’est même pour cela que la vie existe! C’est un vrai combat, le seul qui vaille!
    PARTAGEZ si vous en êtes..
    Ceci est sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *