NOTRE CAUSE COMMUNE : apprendre ensemble à instituer NOUS-MÊMES notre puissance politique

Voici une bonne synthèse de NOTRE (INDISPENSABLE) CAUSE COMMUNE, autour de laquelle nous devrions TOUS nous réunir — vraiment TOUS ! — partout sur terre, en refusant obstinément de donner prise aux semeurs de zizanie :

>>> seuls les citoyens eux-mêmes, sans représentants, sont capables d’instituer une démocratie digne de ce nom, c’est-à-dire la puissance politique du peuple ; des citoyens dignes de ce nom sont forcément des citoyens constituants <<<

Cette courte vidéo est extraite de « Dédale, un fil vers la démocratie », un film passionnant (et malheureusement censuré) sur l’important laboratoire grec :

Faites passer 🙂

___________

PS :
• le film entier « Dédale, un fil vers la démocratie » est téléchargeable ici : http://preuves-par-images.fr/#/dedale-un-fil-vers-la-democratie

• L’histoire de la censure du film « Dédale, un fil vers la démocratie » :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2013/06/01/330-censure-du-film-dedale-un-fil-vers-la-democratie

• Pour comprendre les racines du racket infligé au peuple grec, coup d’État mafieux qui nous sera bientôt imposé à nous aussi (par nos prétendus « représentants », soi-disant « compétents »), je vous conseille aussi cette formidable soirée (un million de vues) avec Myret Zaki :

• Pour creuser d’autres types de démocraties, voyez ceci :
Chouard prend une leçon de démocratie par des pirates, des indiens et des serfs
http://chouard.org/blog/2014/11/07/chouard-prend-une-lecon-de-democratie-par-des-pirates-des-indiens-et-des-serfs/
=> Seules les société démocratiques où les citoyens sont armés votent.
=> Les autres sociétés démocratiques, beaucoup plus nombreuses, décident à l’unanimité.
Ne ratez pas ça.

• Le fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10153617206007317?pnref=story

21 réponses à “NOTRE CAUSE COMMUNE : apprendre ensemble à instituer NOUS-MÊMES notre puissance politique

  1. Bonjour Etienne,
    super doc et un ptit plus cet article sur agoravox pas mal du tout:
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/detruire-cinq-mythes-economiques-170800

  2. À propos de l’édito de Serge Halimi dans le Diplo, « Le révélateur grec, L’EUROPE DONT NOUS NE VOULONS PLUS…! » par Serge Halimi, août 2015

    Commentaire intéressant de Brigitte Pascall :
    « […]
    1.1)- Ici, rien que dans ce début d’article, on a droit à la grande « espérance »(sic) soulevée par la construction européenne. Pour moi, l’Europe a toujours été au mieux un truc technocratique,-par exemple, la PAC dans les années 60-, aussi enthousiasmant qu’un rappel de feuille d’impôt. Je n’ai pas souvenir d’avoir jamais vu les Français, mais aussi les Italiens, les Allemands descendre dans la rue, au nom d’une soi-disant espérance suscitée par la zone euro.

    Ce discours, nous vendant l’Europe comme un « espoir » est un truc inventé de toutes pièces par les partis sociaux-démocrates européens, voulant opposer un idéal à l’idéal communiste de l’URSS.

    En tout état de cause, l’Europe n’a jamais été un espoir populaire, comme le montre le niveau d’abstention record aux élections au Parlement européen, dès le premier scrutin de 1978. À ce moment-là, j’étais au PSU, et nous regardions l’Europe avec beaucoup de méfiance. Et nous n’étions pas les seuls.

    Ceux qui nous inventent de toutes pièces une « Europe des Peuples », -oxymore parfait-, feraient bien de regarder la réalité historique, qui dit diamétralement le contraire : en particulier, à travers des taux d’abstention records et réitérés aux élections européennes. Si la construction européenne intéressait vraiment les classes populaires, elles voteraient en masse à l’occasion de chaque scrutin européen. Or, le seul cas de vote populaire massif a été le vote de 2005 CONTRE les traités européens !

    Par ailleurs, il est intéressant de lire, sous la plume de l’européen convaincu qu’est Jean Lassale, donc peu suspect a priori de critiquer son propre camp, au terme de son tour de France à pied, combien les Français détestent l’Europe, la rejettent d’un bloc, comme leur sujet de détestation numéro un.

    Alors, s’il existe un « espoir » aujourd’hui, celui-ci serait plutôt dans le camp de ceux qui veulent s’affranchir de la contrainte européenne, et non le contraire comme feint de le croire Halimi…

    2)-De même, Halimi nous parle « de la nature de plus en plus autoritaire » de l’UE. Que de pudeur, d’euphémisation de la réalité, lorsque l’on voit le foutage de gueule attache à toute « négociation » avec l’Eurogroupe ou la Troika ! Varoufakis a expliqué de façon très précise comment ces réunions se déroulaient : comment il n’y avait absolument aucune place pour le dialogue, la concertation, le vrai échange intellectuel de points de vue. Comment ses arguments les mieux préparés se heurtaient toujours à un mur de mépris et d’indifférence.

    De son côté, un autre témoignage d’un conseiller de Tsipras publié dans Mediapart de juin 2015 pointait la « colonisation intellectuelle » de l’Eurogroupe, imposant ses concepts, sa seule façon de voir.

    On n’est donc pas dans le registre de « la dérive autoritaire », comme feint de le croire Halimi, mais du COLONIALISME ALLEMAND (idée énoncée aussi par l’économiste de Syriza Aliki Papadomichekali) sur les autres pays européens.

    Un mot ressort de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux : « IVeme Reich ». Même la jeunesse allemande s’inquiète et se mobilise contre cette domination germanique, rappelant de tristes souvenirs.

    1.3)-Quant à « la promesse de paix », qui serait attachée selon Halimi au projet européen, le moins qu’on puisse dire est que cette « paix » aura été achetée au prix fort. Comme l’explique très bien Anne-Laure Boulanger dans son carnet de voyage (poste sur mon mur) de son périple récent en Grèce, le Peuple grec est en plein désarroi, en pleine détresse morale et concrète : par exemple, commerces fermés dans 20% des cas, les autres juridiquement ouverts n’accueillant plus personne, faute d’argent à dépenser. Le 3ème plan d’aide vient encore de diminuer les pensions de retraite les plus basses, fixées désormais à 280 euros par mois, alors que, solidarité familiale oblige, la pension du grand père, de la grand mère est souvent le seul revenu régulier, qui fait vivre aussi les enfants, voire les petits enfants…

    Or, nos media menteurs, beaucoup d’analystes de la question grecque se focalisent, préfèrent parler de la DETTE, de sa restructuration éventuelle, plutôt que de la MISÈRE DU PEUPLE GREC, question autrement prégnante, autrement importante…! […]

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=890998987621305&id=100001336355408

    • « Certains acteurs de la guerre froide, comme l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), ont survécu à la chute du Mur en s’inventant d’autres monstres à détruire sur d’autres continents. »

      +++, bingo !

      C’est la confirmation de la théorie du limes ( du latin limes = frontière ) énoncée par certains penseurs ( je n’ai hélas plus de référence ) qui dès la chute du mur annonçaient de faon prémonitoire cette invention ex nihilo par toute puissance mécanique d’un nouvel ennemi, dès que l’ancien se meurt.
      Ce n’est pas exactement « la nature a horreur du vide » mais plutôt « la force déteste la paix ». C’est pathologique. Probablement lié au retrait de la conscience devant les outils que l’intelligence produit, vaste sujet.

    • « Un mot ressort de plus en plus souvent sur les réseaux sociaux : « IVeme Reich ». Même la jeunesse allemande s’inquiète et se mobilise contre cette domination germanique, rappelant de tristes souvenirs. »

      HAHAHA

      Y en a marre! « La jeunesse allemande » n’existe aussi peu que celle de « La France » comme il n’existe pas de « Colonialisme ALLEMAND », mais uniquement celui de l’UE sous Juncker, vassale des USA.

      Si vous voulez vraiment que l’idée de la constitution change et se met en oeuvre il faut commencer par arrêter de pousser des analyses à la con visant à juger un peuple entier aussi peu cohérent comme celui de « La France » par la politique que fait supposément son gouvernement aussi trompeur et tricheur que celui de notre France .

      Oui, vous l’avez déjà deviné, en Allemagne comme en France, il y a une oligarchie et en Allemagne comme en France la propagande télévisée bat son plein. Mais comme d’habitude vous ne pouvez pas savoir ce qui se passe en Allemagne parce que -- bien sûr, comme il faut -- vous ne parlez pas UN MOT d’allemand.

      Informez-vous, lisez, regardez! Il y a des résistants en Allemagne dont vous ne pouvez que rêver. Pourquoi n’abandonnez-vous pas une fois pour toutes vos préjugés ? Je croyais que votre but était LA CAUSE COMMUNE et que cette idée d’Etienne devrait se répandre AU MONDE ENTIER…. Voilà que vous y faites obstacle à la première occasion. Et applaudi bien sûr par certaines grosses têtes sur ce blog.

  3. Frédéric Lordon dénonce
    « les irresponsables du pacte de responsabilité :
    Les entreprises ne créent pas l’emploi »

    http://blog.mondediplo.net/2014-02-26-Les-entreprises-ne-creent-pas-l-emploi

  4. Alexandre Astier à propos des complots :

    https://www.youtube.com/watch?v=_vkT_4L3JtU

    • Petit rappel…

      PROPOSITIONS « INCOMPATIBLES » AVEC LES RÈGLES EUROPÉENNES

      De ce 4 Mars, on ne retient que cette phrase de M. Juncker :

      « Les élections ne changent pas les traités »

      Pourtant, l’ensemble de ces déclarations valent le détour :
      «Evoquant le parti grec Syriza, mais aussi l’espagnol Podemos, M. Juncker estime que ce « type de nouveau parti analyse souvent la situation de manière réaliste en soulignant avec précision les énormes défis sociaux. Mais s’ils remportent les élections ils sont incapables de tenir leurs promesses, de transformer leurs programmes en réalité. Les propositions de ces partis ne sont pas compatibles avec les règles européennes : elles conduiraient à une situation de blocage total ».»

      http://mobile.lemonde.fr/europe/article/2015/03/04/juncker-a-tsipras-les-elections-ne-changent-pas-les-traites_4587225_3214.html

      À lire et à relire, car ces déclarations décrivent l’Union Européenne telle qu’elle est réellement…

      Par exemple, il est légal, pour un parti politique de proposer de relever « les immenses défis sociaux » sans préciser aux électeurs que ce sera inapplicable au sein de l’Union Européenne…

      L’Union Européenne n’interdit pas le Parti Communiste…, elle interdit le social…!

      S’il y en a que ça tente, nous sommes déjà deux ou trois à vouloir sortir au plus vite du machin…

    • bravo 🙂

      • Merci, je le fais pour exemple facile à faire par tous et toutes dans leur municipalité ou commune.
        Au prochain conseil, je demande 6 comités citoyens: santé, agriculture urbaine, énergie, économie bleue, eau potable, démocratie horizontale interactive électronique,
        Puis, au suivant , je demande une constitution municipale.
        Après, probablement un référendum sur le transport du pétrole sur notre territoire. Si mes comités sont acceptés, tant mieux, si non, je les ferai quand même, dans un comité citoyen. Je compte faire 4 réunions / an pendant 10 ans!( par comité)

  5. Tu peux pas dire s’il te plait quand tu demandes qque chose à qqu’un ?
    Faites passer ……oui chef , bien chef !
    Non mais …
    Bonne semaine quand même

  6. Au moins elle a le mérite d’avoir provoqué une belle réplique de nlesca, mdr ^^

  7. La conscience est en retard sur la science.

    Nous savons donc où porter notre effort.
    Vital.

    Le retard de la conscience sur la science sera impossible à combler tant que les moteurs de l’action, de la décision, de la recherche, seront l’économie à courte vue et le profit sans vergogne.

    Nous savons donc quel changement de paradigme opérer.
    Vital.

    Nous éloigner de l’obsession économique du PIB et refuser le profit privé comme épine dorsale de la civilisation sera impossible tant que subsistera le principe oligarchique.

    Nous savons donc quel changement politique opérer.
    Vital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *