Pour que les choses soient claires

De grands médias et des politiciens de métier sont en train d’essayer de faire de moi un « Soralien », ce qui leur permettrait de discréditer d’un coup, sans argument de fond, la proposition ultra-démocratique de processus constituant populaire que je défends depuis dix ans.

Quels sont les faits ?

Depuis la bagarre de 2005 contre l’anticonstitution européenne, je travaille jour et nuit pour donner de la force à une idée originale d’émancipation du peuple par lui-même et pas par une élite : je soutiens l’idée que nous n’avons pas de constitution digne de ce nom et que, si nous voulons nous réapproprier une puissance politique populaire et nous débarrasser du capitalisme, nous devrons apprendre à écrire nous-mêmes notre Constitution, notre contrat social, en organisant nous-mêmes un peu partout des ateliers constituants populaires. Selon moi, ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir, ce n’est pas aux professionnels de la politique d’écrire ou de modifier la Constitution, qu’ils doivent craindre et pas maîtriser.

Depuis dix ans, donc, je lis beaucoup, dans toutes les directions, tout ce qui touche aux pouvoirs, aux abus de pouvoir et aux institutions : histoire, droit, économie, philosophie politique, sociologie, anthropologie, de la bible à nos jours, tout m’intéresse, pourvu que ça me donne des idées et des forces pour organiser la résistance des êtres humains à tous les systèmes de domination. J’essaie de comprendre comment on en est arrivé au monde injuste et violent qui est le nôtre, et comment on pourrait (réellement) améliorer la vie sur terre. Chaque fois que je déniche un livre, une thèse, une idée, un fait, une preuve, un intellectuel, un texte, une vidéo, ou tout document qui me semble utile pour comprendre les abus de pouvoir et y résister, je le signale sur mon site et on en parle ensemble. Depuis dix ans, ce sont ainsi des dizaines de milliers de liens que j’ai exposés à l’intérêt et à la critique de mes lecteurs.

Sur le plan de la méthode, même si je me sens (de plus en plus) sûr de moi quant à ma thèse radicalement démocratique, je suis pourtant toujours à l’affût des arguments de TOUS ceux qui ne pensent PAS comme moi ; c’est comme une hygiène de pensée, je cherche les pensées contraires aux miennes, autant pour les comprendre vraiment (ce qui facilite ensuite les échanges constructifs avec des adversaires que je considère, malgré notre opposition, comme des êtres humains, donc ipso facto légitimes pour défendre leur point de vue, quel qu’il soit), que pour détecter mes éventuelles propres erreurs. Comme tout le monde, je ne progresse que dans la controverse.

Un jour, il y a trois ans je pense, je suis tombé sur une vidéo de Soral, que je ne connaissais pas, qui m’a intéressé : il y dénonçait le colonialisme raciste du gouvernement israélien et le sionisme comme idéologie de conquête, aux États-Unis mais aussi en France (en s’appuyant sur les livres — bouleversants — d’Israël Shahak, de Shlomo Sand, de Gilad Atzmon et d’autres que nous devrions tous lire, je pense). Pour moi qui travaille sur les abus de pouvoir, il est naturel d’être intéressé par toute étude d’un projet de domination, quel qu’il soit. En regardant un peu son site, j’ai vu qu’il étudiait, condamnait et résistait (comme moi), entre autres, à l’Union européenne, au capitalisme, à l’impérialisme, au colonialisme, au racisme, aux communautarismes, aux multinationales, aux complexes militaro-industriels et aux grandes banques d’affaires, à la prise de contrôle des grands médias par les banques et par les marchands d’armes, au libre-échange et au sabotage monétaire, aux innombrables et scandaleuses trahisons des élites, à toutes les guerres, à toutes les réductions des libertés publiques justifiées par la « lutte contre le terrorisme », etc. Bref, tous ces fronts de résistance étant, à mon avis, des fronts de gauche, et même de gauche radicale et vraie, j’ai ajouté naturellement un lien sur ma page d’accueil vers le site de Soral. Un lien, parmi des milliers — je ne savais pas encore que cela allait faire de moi, en quelques années, un homme à abattre.

Je n’ai pas fait l’exégèse de l’auteur et du site signalés : j’ai juste cité le lien déniché, comptant comme d’habitude sur l’intelligence des gens — que je considère comme des adultes — pour distinguer ce qui y est pertinent de ce qui ne l’est pas, ce qui est bon de ce qui est mauvais. Et puis, je suis passé à autre chose, évidemment ; ma vie est une course permanente d’une idée à l’autre.

À partir de ce moment, j’ai reçu des accusations violentes et des injonctions — souvent anonymes — à retirer ce lien, jugé diabolique. Or, j’ai horreur qu’on m’impose ce que je dois penser ou dire ; je veux bien changer d’avis (j’aime découvrir que je me trompe et progresser en changeant d’opinion), mais il ne suffit pas d’affirmer que je me trompe, même en criant que je suis un fasciste (sic), il faut me le prouver. Et si on veut me forcer à retirer un lien, il y a toutes les chances pour que je m’obstine (bêtement, je sais).

Autre fait qui m’est reproché : depuis 2011, les militants d’E&R relaient souvent mes textes et vidéos sur leur site (documents qui ne parlent que de démocratie, de constitution d’origine populaire, et de gestion commune du bien commun), signe d’intérêt de militants « de droite » pour la vraie démocratie que — en toute logique — je ne prends pas comme une preuve évidente de « fascisme »…  Lorsque je constate qu’un parti ou un journal ou une radio ou un site quel qu’il soit relaie ma prose radicale d’émancipation par l’auto-institution de la société, je ne peux y voir que des raisons d’être satisfait : mon message est universel, il n’est pas réservé à une famille politique ; plus on sèmera des graines de démocratie auto-instituée, un peu partout, sans exclusive aucune, mieux ce sera.

Justement, j’ai observé une évolution qui me semble importante : les jeunes gens qui suivent et soutiennent Soral, et qui étaient assez radicalement antidémocrates quand ils m’ont connu, étaient en fait « anti-fausse-démocratie », mais ils ne le savaient pas encore : ils pensaient (comme tout le monde) que l’alternative politique était 1) capitalisme-libéralisme-« démocratie » (complètement pourri, mafieux, esclavagiste, des millions de morts, à vomir) ou 2) communisme-socialisme-« démocratie populaire » (complètement pourri, un capitalisme d’État, avec police de la pensée, des camps de travail en Sibérie, des millions de morts, à vomir) ou 3) fascisme-« non-démocratie » (violent aussi, mais sans corruption — choix terrifiant, selon moi, évidemment)… Et puis, voilà qu’ils découvrent, en lisant les livres que je signale (Manin, Hansen, Rousseau, Sintomer, Castoriadis, Guillemin…) un régime alternatif, une quatrième voie, une organisation politique dont personne ne nous a jamais parlé sérieusement à l’école ou dans les journaux : la vraie démocratie, sans guillemets, avec une vraie constitution et des vrais contrôles, que nous écririons nous-mêmes, directement parce que entraînés, pour être sûrs de ne pas nous faire tromper à nouveau… Eh bien, je suis sûr (je l’ai ressenti souvent, nettement) que nombre de ces jeunes militants (de droite dure au début par dépit de la corruption généralisée et faute d’alternative autre — processus identique à la naissance du nazisme en Allemagne) sont en train de devenir (ou sont déjà devenus) des démocrates réels. Non pas par magie, mais parce que cette alternative démocratique réelle est à la fois crédible et prometteuse, elle fait vibrer tous les hommes de bonne volonté. Alors, je maintiens qu’il est pertinent et nécessaire de parler avec enthousiasme de vraie démocratie à absolument tout le monde, en étant convaincu qu’un être humain, ça peut changer d’avis 1) si on le respecte en tant qu’être humain, et 2) si ce qu’on lui propose est émancipant, libérateur, puissant, prometteur.

Et puis, quand on me reproche les médias — soi-disant parfois peu fréquentables— par lesquels sont relayées mes graines de démocratie réelle, je réponds que je ne m’identifie pas au média qui me tend son micro, que je reste moi-même quelle que soit la personne à qui je parle, et surtout que je n’ai guère le choix puisqu’AUCUN grand journal ni aucune grande radio de gauche (que j’aime quand même, hein) — ni Là-bas-si-j’y-suis, ni le Diplo, ni Politis, ni Terre-à-terre, dont je parle pourtant souvent, moi, depuis 2005 —, aucun de ces médias n’a jamais relayé / signalé / commenté mon travail, depuis DIX ans (!)… Comme si la démocratie vraie ne les intéressait pas du tout, ou comme si elle leur faisait peur. Il n’y a QUE les militants de base qui m’invitent à venir débattre sur ces questions : l’idée d’un processus constituant qui deviendrait populaire et d’une procédure authentiquement démocratique comme le tirage au sort, ça n’intéresse pas du tout les chefs, même ceux des médias de gauche…

Parmi les faits qui me sont reprochés, il y a aussi une conférence avec Marion Sigaut (que j’ai trouvée bien intéressante, d’ailleurs), sur la réalité du mouvement des « Lumières ». On s’empaille souvent, Marion et moi : on n’est pas d’accord du tout sur Rousseau, sur Robespierre, sur la Vendée, et sur quelques points historiques importants, mais on arrive bien à se parler, tous les deux, malgré nos désaccords, en essayant de comprendre l’autre, d’apprendre l’un de l’autre, en se respectant, ce qui s’appelle une controverse, processus qui est à la base du progrès de la connaissance. Cet échange intellectuel avec Marion, m’a fait découvrir des faits et documents particulièrement importants sur l’Ancien régime — par exemple, le livre passionnant « Le pain, le peuple et le roi » de Steven Kaplan —, et les intrigues fondatrices des « Philosophes » des « Lumières » (riches et marchandes, tiens tiens), pour faire advenir le « libéralisme », c’est-à-dire la tyrannie-des-marchands-libérés-devenus-législateurs qu’on appelle aujourd’hui le capitalisme.

Pour revenir à Soral, j’ai rapidement compris qu’il n’est pas du tout un démocrate, évidemment : il est autoritaire et il défend une idéologie autoritaire, au strict opposé de ce que je défends moi. Je ne veux pas plus de sa « dictature éclairée » que de n’importe quelle dictature, évidemment.

Mais malgré cela, une partie de son analyse du monde actuel (et non pas ses projets de société) me semble utile, objectivement, pour mon projet à moi, de compréhension des abus de pouvoir et de constituante populaire. Donc, pour ma part, je ne monte pas en épingle ce qui me déplaît chez Soral, je prends ce qui m’intéresse (les infos sur les fronts de gauche et sur la résistance au sionisme) et je laisse le reste, comme l’adulte libre de penser et de parler que je suis.

On reproche à Soral un antisémitisme intense et assumé. Pourtant, quand on lui demande « êtes-vous antisémite ? », Soral répond « NON, dans le vrai sens du mot c’est-à-dire raciste ». Et il souligne aussitôt que le mot « antisémite », avec des guillemets, a progressivement changé de sens pour servir aujourd’hui de bouclier anti-critiques (ce que Mélenchon dénonce lui aussi, amèrement, avec raison et courage, je trouve, en appelant cette calomnie systématique « le rayon paralysant du CRIF ») : dans ce nouveau sens, complètement dévoyé, « antisémite » sert à qualifier tous ceux (même ceux qui ne sont ABSOLUMENT PAS racistes) qui critiquent et condamnent la politique — elle, officiellement raciste et criminelle — du gouvernement israélien (critiques d’un racisme qui sont donc un antiracisme). C’est ce nouveau sens seulement que Soral assumait, en martelant, en substance : « j’en ai marre de ce chantage à « l’antisémitisme » et de ces intimidations permanentes de la part d’ultra-racistes qui osent accuser de racisme des résistants à leur racisme ».

Je trouve que ça se défend très bien, si on arrive à tenir le cap de l’humanisme, c’est-à-dire à ne pas devenir soi-même raciste en réaction à un racisme premier : il est essentiel, je pense, de ne pas devenir antisémite en réaction au sionisme : il ne faut surtout pas s’en prendre à tous les juifs au motif que certains sionistes seraient odieux et dangereux.

Or, tout récemment, j’ai découvert dans une publication de Soral des propos terribles et dangereux qui me conduisent à changer d’avis sur la portée du lien que j’ai mis sur mon site.

Dans une vidéo en direct de juin 2014 (1 minute, à partir de 47:54), Soral dit les mots suivants, que je n’avais jamais entendus de lui avant, et qui me choquent tous profondément :

[Bon, j’ai commencé à transcrire, mais j’ai honte de seulement écrire des trucs pareils… Donc, j’arrête. Je vous laisse lire le lien si ça vous chante.]

Je ne peux évidemment pas valider une parole pareille, froidement raciste, sexiste, autoritaire. Je n’avais jamais vu Soral parler comme ça. C’est un peu comme un désaveu, parce que je l’ai entendu maintes fois jurer qu’il n’était pas antisémite.

Alors, je cède, je reconnais que me suis trompé, en publiant un lien sans mise en garde : il y a un risque d’escalade des racismes. Ce mélange de lutte légitime et courageuse contre de redoutables projets de domination (résistance qui m’intéresse toujours et dont je ne me désolidarise pas), avec un sexisme, une homophobie, et maintenant un antisémitisme assumés (qui me hérissent vraiment), ce mélange est toxique. Stop. Et puis, je n’arrive plus à m’occuper de nos ateliers constituants : on nous interpelle sans arrêt sur notre prétendue identification à Soral, et la violence des échanges qui s’en suivent partout me désespère ; j’en ai assez, il faut faire quelque chose pour marquer une différence, une limite : je supprime le lien de mon site vers Soral. Désormais, je ferai le filtre, en évoquant moi-même les auteurs que je trouve utiles, comme Shlomo Sand, Jacob Cohen, Bernard Lazare, Israël Shahak, Gilad Atzmon, Norman Finkelstein, Gideon Levy, Mearsheimer et Walt, Éric Hazan, etc.

En conclusion, j’insisterai sur l’essentiel : à mon avis, tous ces reproches sont montés en épingle de mauvaise foi par les professionnels de la politique pour entretenir une CONFUSION entre les vrais démocrates et « l’extrême droite » ; confusion qui leur permet de se débarrasser des vrais démocrates à bon compte, sans avoir à argumenter.

Post scriptum: si le système de domination parlementaire arrive finalement à me faire passer pour un diable hirsute, infréquentable et banni, ce n’est pas grave, je ne suis qu’une cellule du corps social et je ne cherche absolument aucun pouvoir personnel (je ne perds donc rien d’essentiel si je suis ostracisé par le système, à part le bonheur de bien servir à quelque chose d’utile, que je ressens en ce moment) : prenez alors le relais vous-mêmes ! Notre cerveau collectif survivra très bien à la disparition d’un neurone, changez de nom, et continuez à défendre vous-mêmes, un peu partout et tout le temps, cette idée importante qui va tout changer, mais seulement si on est très nombreux à s’être bien polarisés sur la même idée, simple et forte : ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir, DONC, il ne faut SURTOUT PAS ÉLIRE l’Assemblée constituante ; si on veut une constitution, il faudra l’écrire nous-mêmes et il faut donc, dès maintenant et tous les jours (!), nous entraîner réellement en organisant et en animant partout des mini-ateliers constituants ultra-contagieux.

« Fais ce que tu dois, et advienne que pourra. »

Étienne Chouard,
28 novembre 2014.

________________________

Rappel : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?Controverses-et-droit-de-reponse

Fil de discussion Facebook sur ce billet

286 réponses à “Pour que les choses soient claires

  1. Cher Etienne,

    Bravo pour cet article qui vous honore. Vous avez toujours refusé de cracher sur Alain Soral lorsqu’on vous en donnait l’ordre*, mais vous savez prendre vos distance avec ce personnage au moment où vous réalisez son côté sombre, sa partie « indéfendable ».

    En espérant que les calomnies cesseront (ou moins diminueront en ampleur),

    Bien à vous,

    Raphaël Berland

    PS : ne changez pas !

    * ça faisait parfois penser à « la minute de la haine » de « 1984 »…

    • Ne vous inquiété pas , si Soral dit des choses intéressantes ,il a une vision de la virilité complètement erronée caricaturée et sexiste, pareil pour sa vision de la femme ,c’est très réduteur .
      vous avez bien raison ,si je puis me permettre , d’avoir pris vos distances …
      merci à vous pour votre humanité, votre intelligence et votre grande conscience face à notre société et systhème dévastateur.
      C’est ce que je pense aussi , mais je n’ai pas votre talent pour exprimer tout cela:-)

    • Titre : pour que les choses soient claires.
      Résultat après lecture : les choses sont parfaitement claires et il faut être particulièrement obtus ou de mauvaise foi pour ne pas s’en satisfaire.
      Bravo.

    • Monsieur Chouard,
      Je vous souhaite de conserver votre liberté.
      Liberté d’expression, liberté de pensée.
      Votre combat est puissant. Seuls les faibles peuvent trouver la force de tenter vous détruire.
      Tout mon soutien pour votre liberté de nous transmettre vos idées, votre réflexion.
      Courage car votre posture n’est pas isolée et votre démarche permet le « réveil » des consciences occidentales assoupies.
      Salutations
      Th

    • On n’en finit pas de taper sur Etienne Chouard, que je considère pour ma part comme un des penseurs les plus originaux et les plus convaincants en matière d’économie, de politique et d’humanisme. L’accuser de pactiser avec l’extrême droite est évidemment la chose la plus idiote qu’on puisse concevoir.

      A la différence de beaucoup de penseurs, économistes et philosophes, Etienne Chouard accepte de discuter avec des gens qui ne pensent pas comme lui, et même s’il a des convictions très profondes ( et solidement étayées ! ) il suffit de voir son visage pour y lire la modestie, l’écoute sincère et le désir de partage et de discussion sincère quand il est en présence de personnes qui ne partagent pas en tous points ses opinions.

      C’est vrai, c’était une erreur de dire du bien de Soral. A la première vidéo que j’ai vue de ce type, j’ai senti tout de suite sa dureté, son antisémitisme vraiment glauque, en dépit d’une intelligence certaine et de certains raisonnements pas forcément débiles.
      Egalite et réconciliation ne réconcilie ni les Juifs et les Arabes, ni les chrétiens et les athées, donc ce titre est totalement fallacieux. Dommage, car en y venant la première fois j’ai pensé que c’était la base de ce site. Que nenni ! C’est tout le contraire…

      Bref, tout le monde peut se tromper, même Etienne Chouard, et s’il est victime de tant d’attaques en ce moment, c’est bien que son discours tellement différent de tout ce qu’on entend sur les ondes et sur les plateaux télé dérange ! L’accuser de démagogie est nullissime : voilà enfin qui sait parler à la fois à l’intelligence et au cœur des gens, c’est pas tous les jours qu’on fait la connaissance d’un homme d’une telle valeur …

      • Grand merci, KELLER, pour ce « parler à la fois à l’intelligence et au cœur des gens » ! Il faut être bien aveugle ou bien fourbe pour ne point le voir.

        EFFAB

    • Cher Monsieur Chouard,
      Vous n’êtes pas sans savoir que vos thèses auxquelles j’adhère très largement, dérangent ceux que vous visez directement ou non. Avec une adhésion populaire qui grandit de jour en jour et une médiatisation qui décuple le message, vous faites partie du clan de ceux qu’il faut diaboliser voire à abattre. Les angles d’attaques pour vos adversaires sont peu nombreux tant vous affichez une quiétude et une humilité dans votre combat. Pour toutes ces raisons l’affaire « Alain Soral » est un prétexte et il convient de la relativiser. Cette oligarchie « sans vergogne » pour reprendre vos termes, est prête à tout pour maintenir son hégémonie, elle vous aurait certainement poussé vers une radicalisation de votre discours. À titre d’exemple, c’est le sentiment que j’ai en voyant l’évolution d’un Dieudonné, d’un Soral ou encore un Laurent Louis. Regardez ce qui est en train d’arriver à M. Collon, M.Bricmont et bien d’autres.

      Vous savez que c’est probablement le prix à payer pour que de telles idées nouvelles émergent et ouvrent de nouvelles perspectives. Le temps est proche ou notre modèle politico-financier est en passe d’imploser avec ses promoteurs et ses gardiens du temple, tous les indicateurs en témoignent. La peuple voudra alors des penseurs qui ont quelque chose à proposer, n’en faites-vous pas partie ?
      N’arrêtez-pas votre combat, vous feriez le jeu de ces voyous de la république.

      • Oui, nous qui savons aujourd’hui ne pouvons revenir en arrière, cette ‘vergogne’ et ces ‘perspectives’ sont autrement bien plus inspirantes et conséquentes que tout ce qu’on a bien voulu nous faire croire et nous imposer jusqu’à maintenant… merci, l’ami !

  2. Un grand merci pour cette clarification.

    Votre travail est trop important pour laisser planer quelque doute que ce soit sur le caractère fondamentalement humaniste de votre action.

    Bon courage et merci.

  3. Tu me laisses sans voix et je suis fier que nous soyons amis.
    On essaie de déChouardiser notre courant de pensée, je m’y emploie tous les jours… Je ne m’étale pas plus . Aux autres maintenant. Je t’embrasse

  4. Bonjour,

    Je pense que vous apportez beaucoup au débat public. Cependant, je trouve, que dans cet article, l’utilisation de la première personne du singulier, est un peu trop présente, notamment lorsque vous écrivez « mon travail ».
    Je crois, que votre travail est collectif, qu’il serait plus judicieux d’utiliser le terme « notre » afin d’englober vos partisans. Ce qui serait, au demeurant conforme, avec les idées de collectif que vous et vos partisans, pronent.
    Par ailleurs, peu d’individu effectue réellement un travail personnel.La majorité des travaux ne sont que la synthèse de travaux produits antérieurement par d’autres, ainsi que de discussions eut avec autrui.L’apport personnel, dans tout travaux, meme individuel, est donc, en réalité, toujours très minime.

    C’est un autre sujet, mais avez vous lu, Juddi Krishnamurti? Un de ses livres intitulé « le livre de la méditation et de la vie » gagnerait à être lu, je crois, par l’humanité.

    Merci pour votre combat.

    Bien cordialement.

    Rémi.

    • Bien d’accord concernant Krishnarmuti

    • Pour moi Krishnamurti à tout exposé, le problème , et sa solution.
      La seule solution véritable.

      Voilà, toutes les autres tentatives echoueront, comme elles ont toujours echouées..pour les raisons qu’il a expliqué toute sa vie.
      Dès son discours fondateur, tout y est (discours lors la dissolution de l’ordre de l’étoile).

      Mais il faut être réaliste, comprendre Krishnamurti demande des années, C’est une vision radicalement nouvelle pour l’homme moyen.
      Il faut déjà sortir de son conditionnement ne serait-ce que pour entendre ce qu’il dit, avant même de tenter de comprendre.

      Et c’est tellement lourd de conséquences, beaucoup ne sont pas prêt à franchir le cap…donc la mise en pratique est encore un obstacle supplémentaire.
      Si seulement…., mais lui même ne se faisait pas beaucoup d’illusions, il n’a guère etait compris de son vivant, seulement de quelques poignées d’individus, les conditionnements etaient très forts à l’epoque…et les ravages du capitalisme n’etaient que peu visible.

      M’enfin il reste un espoir, Krishnamurti fait son chemin.

      • Enfin je tentai de dire que Krishnamurti est profondément subversif, véritablement subversif, de manière intemporelle.
        Ca n’a même pas été compris par ses pairs…, puisqu’il n’a fait l’objet d’aucune censure…Il etait percu comme un néo-bouddhiste (hindouiste)..

        Certains s’en sont finalement rendus compte, puisqu’il a tout de même été invité à exposer sa vision à la tribune de l’Onu, peu de temps avant de mourrir.

        Il denoncait déjà tous les systèmes politiques, toutes les religions « organisées » , de l’est comme de l’ouest … du nord comme au sud.
        La théosophie, dont il est issus, est éminement critiquable,et elle trimballe sa panoplie de casseroles… mais il s’en est emancipé très tôt…dès que cela à été possible.

  5. Mari MILLET VINCENT

    bonjour Etienne, nous ne pouvons nous battre contre les gens mal intentionnés mais nous pouvons nous affirmer quoiqu’il arrive je vous soutiendrai vous commentez ce que j’attends depuis de longues années, je suis retraitée et n’ai aucune instruction politique mais je sais reconnaitre le bon du mauvais, continuons tous ensemble nous allons y arriver Merci encore Etienne
    Vous tous qui allez lire ces quelques lignes laissé tomber votre homophobie le temps est a défendre notre cause c’est à dire la France et ses citoyens.

  6. Bonjour

    C’est frustrant de voir votre message ainsi déformé par les média. En voyant tout ce que vous avez fait, entendre dire à droite et à gauche que vous n’êtes qu’un Soralien de bas étage, cela me fait vomir.
    Vous m’avez permit de découvrir qu’il existe une alternative à notre système politique. Il y en à marre de toutes ces affaires de corruption, ces non dit , ces désinformations en tout genre. On a juste envie de mettre en grand coup dans la fourmilière pour que tout s’écroule et que renaisse une société plus humaine, plus égalitaire plus juste.
    Merci Etienne pour tout ce que vous faites, continuez, nous avons besoin de vous.

  7. « …Sexisme, homophobie, antisémitisme… » Quel courage! Bravo Etienne bientot encarté au NPA ?

    • Ouais enfin Alain, ne te rends tu pas compte que quand tu sors des conneries sur « la juste hiérarchie des races » ça ne va pas passer ?

      Arrête de te comporter comme un gosse ! Il est temps de devenir responsable. Toi même tu sais très bien que les seuls qui ne te reprocheront pas ce genre de propos sont humainement des merdes ! Quand tu dérapes tu perds tes derniers soutiens qui valent quelque chose.
      Moi et bien d’autres personnes apprécions chez toi un certains courage et certaines analyses mais quand tu balances des conneries pareilles après on ne peut plus te soutenir. Tu veux qu’on dise quoi ? « Il a dit ça mais il ne le pensait pas » ? Léger.

      Tu es devenu le pire ennemi de ta propre cause ! Trouve toi un Phillipot ou raccroche les gants parce qu’à partir de maintenant tu ne peux plus que chuter (ou alors devient enfin adulte… mais là j’avoue que je n’y crois pas).

      Soit honnête avec toi même et assume tes fautes, tu sais très bien qu’Etienne Chouard n’a rien à voir avec certains de tes acolytes de la « dissidence », au contraire de types comme Salim Laibi tu peux être sur qu’Étienne n’avait aucune envie de devoir se désolidariser de toi, c’est toi qui l’y a forcé ! Même les chiens de gardes « anti fascistes » n’avaient pas réussit après des années d’acharnement…

      • Mensonge. Alain Soral n’a pas parlé de « la juste hiérarchie des races » mais de la juste hiérarchie des cultures. Et il a même précisé qu’il ne parlait pas de races !

        • Arrêtez de noyer le poisson…je suis un soutien d’Alain et de Dieudonne à cause de leur Courage et sens de l’organisation, et sans eux la Dissidence n’aurait nullement cet aura qu’elle a aujourd’hui. Ils créent le débat quand on le leur interdit avec panache et virilité.
          Mais dans cette vidéo qu’indique Étienne Chouard, Soral est ouvertement Raciste. C’est quoi ce délire où certaines cultures devraient être serviles à d’autres cultures « supérieures »!
          C’est exactement le même discours caché de l’Oligarchie qu’il prétend combattre. Je trouve ça deplorable et triste car il est entrain de détruire un mouvement où BLACK BLANCS BEURRES se retrouvaient. Il n’y a de cette façon qu’une France Meilleure verra le jour.

          • Je me considère comme « soralien » mais moi aussi ses propos par rapport à Poutine et El Kabbach m’ont interpellé.
            Je suis adhérent ER et je tiens à vous rassurer. Les simples adhérents sont pour la quasi-majorité des gens de bonne volonté, mais je pense que vous l’avez compris. Concernant les propos en eux-mêmes, c’est malheureux mais laissons la présomption d’innocence (que ce soit pour Soral ou d’autres) surtout quand ceux-ci n’ont pas été explicités. Si justice doit être rendue, elle l’est toujours tôt ou tard. Et merci Etienne Chouard. Pour moi, il fait partie des Grands.

        • Je ne crois pas que Soral soit un dictateur, d’autant qu’il n’est candidat à aucune élection, républicaine ou divine, même maintenant qu’ils cherchent à fonder un parti avec Dieudo. Alain Soral est un polémiste, c’est pour ça qu’il réveille nos conscience, car sans agressivité on se fait noyer comme les poissons, sans faire du tapage on n’est pas entendu. C’est le style Soral, on aime ou on aime pas, mais ça secoue les neurones.

    • pouf , pouf , pouf ! @céline
      vous semblez ignorer totalement la pensée d’Etienne : NPA , ou tout autre parti, non merci !
      je sais , j’ai compris , votre phrase était de la provoc’ ; à propos , Soral ( et Dieudonné ) on bien créé un parti, non ?
      Les pauvres , ils n’ont RIEN compris !

  8. Merci Merci Merci on avance !

  9. Je vous suis depuis 2005 . Je ne suis pas intellectuellement aussi férue que vous et n’ayant pas votre culture je ne participe pas beaucoup au débat. Cependant Soral m’inquiétait lorsque je le voyais cité dans vos écrits… j’avais en mémoire son « ultra-droiteur »… Là votre honnêteté intellectuelle redresse avec éclat et pertinence cette position. Chapeau M. Chouard, je suis admirative de votre capacité à aller jusqu’au bout de vos recherches pour conforter votre opinion, sans compter les éclairages que vous apportez qui nous permettent de retrouver l’espoir en l’Homme et son intelligence pour faire avancer l’Humain. Merci Monsieur.

  10. Excellente mise au point, pleine d’équilibre, de retenue et d’humilité.
    Merci.

  11. Je voudrais ajouter une chose à mon commentaire précédent.
    Probablement que ceci est en cours, mais je pense qu’il manque à votre travail un ou plusieurs livres.
    Lorsque l’on voit le total des ventes d’un Eric Zemmour ou Thomas Piketty, on se rend compte à quel point, malgré le développement de la télévision, de la radio, et d’internet, le livre reste encore le plus formidable vecteur, de diffusion des idées, vers le plus grand nombre.
    Vous avez une audience elevée sur internet, qui assurerait mécaniquement une envolée rapide des ventes d’un tel livre, en des dizaines de milliers d’exemplaires.
    Par conséquence, vous avez la base solide, qui permettrait, par effet cumulatif, par attraction, par visibilité, de voir un tel livre etre vendu, à des centaines de milliers d’exemplaires.
    Ce qui serait colossale pour vos idées.

    A titre comparatif, vendre 500.000 exemplaires de livre, comme Zemmour pourrait le faire, rapporté à une population en age de voter(ou de ne pas voter au demeurant)a véritablement un impact considérable, sur les idées d’une nation.

    S’y ajoute la forte exposition des livres vendus, ne serait-ce qu’a carrefour, dans les Top de vente, ou même dans les livres du moment, qui vous permettrait d’élargir considérablement votre audience et donc vos idées, à des personnes qui n’ont jamais entendu parlé de vous.

    Merci de votre lecture.
    Bonne soirée.

  12. Salut Etienne

    Je t’ai lu avec plaisir, respect, et émotion. La qualité de la réflexion (et de l’introspection…), est la:
    Plus on essaye de te tordre le bras… plus tu résistes ! B r a v o !

    Mais en renonçant a faire de Soral, si peu que ce soit… un « auteur de reference », il me semble que ton texte « constitue… » (si j’ose dire !), un tournant decisif: il ne peut que renforcer la diffusion virale des propositions qui te sont cheres :
    En effet, tu fais ainsi ce qu’il faut pour rendre plus difficiles les opérations de « diversion massive » de ceux qu’elles menacent !

    En leur coupant l’herbe sous les pieds, tu les obliges a considérer d’abord le contenu d’une proposition, et eres accessoirement la personnalité de ceux qui la soutiennent !
    Comme je te l’ai dit en mai, comme Frédéric Lordon l’a observé chez Laure Adler en sept. 2013 (*), les bonnes idées sont trop rares pour qu’on y renonce des qu’un individu peu recommandable l’adopte… ou fait mine de l’adopter !
    Amities
    Raymond
    (*) Cf. https://e-nautia.com/arzi77/disk?p=5364576 (vers 34’15 »)

  13. Étienne Chouard,

    Je peux vous assurer que les propos récents de Soral auxquels vous faites allusion et qui vous ont légitimement choqué ont également décontenancé de nombreuses personnes parmi ses supporters.

    D’accord avec vous pour dire que le problème actuel de votre puissante idée de constituante tirée au sort est d’être associée systématiquement à votre unique personne. À mesure que l’idée progresse dans la population, nulle doute que la pression sur vous (inquisition, calomnies, intimidations, etc) et vos proches risque d’augmenter si le grand public ne se l’approprie pas au plus vite.

  14. Je crois que le titre est parfaitement choisi.
    Joli message.

  15. Etienne, ne voyez surtout pas de manipulation politique du fait que certaines forces de gauche vous attaquent (les professionnels de l’extrême gauche lol). Je ne suis pas toujours d’accord avec leur jusqu’au-boutisme, mais il faut avouer que ce gloubi-boulga soralien dessert la noble cause que vous défendez. Franchement, douter de l’antisémitisme de Soral parce qu’il vous l’a dit les yeux dans les yeux… Vous qui voyez des complots partout, vous pourriez au moins ne pas vous laisser berner de la sorte par un mensonge aussi gros.

    Petit rappel, un billet de Ruffin sur le sujet :
    http://www.fakirpresse.info/L-air-du-soupcon.html

    Cordialement
    R

  16. Un mot: Continuez
    « Le courage c’est de chercher la vérité et de la dire » disait Monsieur Jaunes.
    J’admire votre courage.

  17. Cher Etienne Chouard,

    Merci de votre participation importante à mon bien-être intellectuel depuis 3 ans… Vous êtes la personne qui me fait acheter le plus de livres sur cette planète…

    Cette réponse vous honore, mais sachez que pour moi elle n’était pas nécessaire car JE SAIS qui vous êtes, je le sais parce que je vous ai beaucoup lu, beaucoup écouté et beaucoup regardé sur le web, certainement dépassant une bonne centaine d’heures, et… que je ne suis pas con au point de ne pas comprendre d’où vous parlez…

    L’injonction l’a emporté, bon.. Vous avez toute possibilité de lancer les votre maintenant !

  18. Cher Etienne,

    Votre sincérité et votre humilité vous honore.
    C’est à mon sens tout ce qui fait la différence entre des experts suffisants et péremptoires tels qu’on en voit partout et de vrais démocrates comme vous : l’amour de la controverse, du vrai débat et de la remise en question permanente de ses préjugés. Votre combat est admirable, et en incitant les gens à lutter même sans vous, vous prouvez à mes yeux votre désintéressement.

    Amicalement, un citoyen éclairé.

  19. Mr Chouard,
    il est simplement évident pour quelqu’un de bon sens, en vous lisant/écoutant que vous êtes à 1000 lieux des idées nauséeuses de Mr Soral.
    Soyez assurez que ces gens de bon sens qui prennent le temps d’essayer de comprendre les principes que vous exposez y adhèrent non pas parce qu’on essaie de leur « bourrer le crâne », mais parce que ça tombe simplement sous le sens.
    Encore merci de votre tenacité à expliquer aussi clairement ces idées révolutionnaires.

    • exactement ça!
      tellement de gens ont peurs dans les commentaires!
      je veux dire, quoi, si ton discours n’est pas clair, alors moi je comprends plus lol!
      Étienne, tu peux pas faire plus clair! et en plus référencé!
      y a plus rien de référencer sur un internet maintenant! avec toutes ces âneries qui passent….

  20. Que d’histoires pour un lien, quelle sera la nouvelle étape ?

      • Dimanche à Annecy, atelier constituant avec pour thème la police.
        Cet atelier n’aurait pas lieu si le concept d’atelier constituant n’avait pas été promu par Etienne ni si Robespierre n’avait évoqué brillamment le thème des force armées.

        Pour ce qui est des médisances, soyons clairs :

        Qu’un seul citoyen soit sali et c’est tout le peuple qui est sali.

        ( que les rédacteurs de 1793 me pardonnent ce plagiat )

        Pour le reste, Y a du boulot.

      • Parce que tout ce foin n’était dû qu’à ce maudit lien pourtant caché parmi des milliers, les injonctions et les accusations blasphématoires vont enfin s’arrêter maintenant, le Pouvoir ne trouvera plus aucun moyen de se défendre face à la pensée hétérodoxe et, impuissant ou même acceptant son sort devant la justesse de notre but, Il nous laissera tranquillement imposer notre constitution le foutant dehors quand nous le déciderons, vu que Chouard a maintenant montré patte blanche (+ ou -- d’ailleurs, j’espère que les fondamentalistes Soraliens ne vont pas lui tomber dessus sans chercher à comprendre mais c’est une autre histoire).

        Je m’attends même à entendre François Hollande d’un moment à l’autre faire une allocution télévisée : « Ce lien étant enfin effacé, je peux vous parler d’une idée que je trouve formidable : une nouvelle constitution écrites par des citoyens tirés au sort ».

        C’est ça j’ai bon ?

        Je constitue (depuis peu certes, mais je constitue, donc j’y crois) mais imaginer que cette polémique n’est pas une simple manipulation consistant à diviser pour régner et salir les idées dangereuses pour le pouvoir que Chouard développe et surtout croire que ça s’arrêtera là, me parait être pour le moins optimiste, optimiste n’étant pas forcément le premier mot qui me venait à l’esprit.

        • Non.
          Rien avoir avec un lien internet. C’était une histoire de lien il y a 9 ans. Quand il n’y avait que ça à reprocher à Etienne.

          • Sandy,

            On est d’accord, le lien c’est rien. Et le retirer, c’est moins que rien.

            Ce que je voudrais savoir, c’est ce que vous voudriez entendre de la part d’Etienne Chouard pour considérer qu’il est désormais (ou de nouveau) de « gauche » ou « un interlocuteur valable » (je ne sais pas exactement ce que vous lui reprochez ( je débarque sur le forum mais apparemment vous y êtes connu) et encore moins ce que vous voudriez qu’il devienne) ?

            Quels actes concrets doit-il accomplir ?

            Si par exemple vous pouviez écrire sa confession et qu’il n’aurait plus qu’à la signer, ça donnerait quoi ?

            Peut-il redevenir de gauche à vos yeux ? On peut toujours le soupçonner de porter un nouveau masque mais au final de continuer à révérer fourbement Soral et Mussolini.

            Je ne suis ni de gauche, ni démocrate, ni grand chose à vrai dire, j’espère que vous prendrez le temps de me répondre quand même. J’essaie de comprendre la polémique avant de repartir à des activités plus bucoliques et votre point de vue m’est donc forcément nécessaire pour saisir la totalité de la chose.

      • Et un premier atelier constituant à Bédarieux (34) ce mercredi 3 Décembre, me contacter si vous êtes partant.

        Merci à Etienne pour ta participation le 8 novembre, les graines commencent à germer.

  21. Très beau texte pensé, mûri et qui pourra toujours être là pour faire taire des journalistes ou politiques plus empressés de faire le buzz que de l’analyse de société. Garde ton bel enthousiasme et ton esprit aiguisé.
    (Je suis d’accord avec un commentaire plus haut sur l’idée de porter tes idées sous la forme d’un livre) 😉

  22. Merci, Bravo .. juste droit de réponse .. et no comments

  23. « un lien sans mise en garde », vous trouvez que vous n’avez pas assez contextualisé ?

    Pardon, je vous taquine alors que j’imagine votre calvaire avec cette polémique qui empêche de se concentrer sur l’essentiel.

    En plus, je trouve votre conclusion parlante et même que vous en rajoutez une couche en citant Gilad Atzmon, la seule personne au monde à avoir réussi à réconcilier les sionnistes et les sionnistes antisionnistes.

    N’oubliez pas d’effacer votre commentaire chez Blanrue. Ah je taquine encore.. Non vraiment, ce qui m’inquiète, c’est la prochaine étape.

    Merci pour votre travail et bonne continuation.

    Signé « un citoyen enfin constituant depuis deux semaines »

  24. Françoise Martin

    Merci Etienne d’avoir pris le temps, au milieu de cette tourmente, de faire le point sur ce que vous êtes, merci d’être ce que vous êtes au prix de cette tourmente mais pas seulement, nous sommes là, avec vous, fidèles à notre projet contre vents et marées.

  25. Un beau texte, humble, sincere, qui donne confiance en son jugement, qui encourage a penser par soi meme, et a developper son esprit critique, dans la nuance, loin du manicheisme ambiant.

    Merci.

  26. Je propose que vous exprimiez des excuses aux mouvements antifascistes. En effet je conçois que certains modes d’expressions aient pu être farouches mais vous comprenez maintenant ‘un peu’ le fond du sujet. Il vous reste à découvrir les clichés de la sphère Soral en compagnie de paramilitaires d’extrême droite et de ne pas occulter ces relations pour saisir que les antifascistes ont eu raison de vous alerter.

    D’autant que vos idées en intéressent plus d’un, de ces antifas, qui se sont sentis trahis de vous voir collaborer avec un dangereux personnage.

    Fraternellement,

    • Et après ? Vous ne voudriez pas qu’il lèche les bottes des bien pensants de tout bord en demandant pardon ? Ce que Etienne Chouard n’a malheureusement pas compris, et j’en suis déçu car je suis un fervent admirateur de l’homme et de son travail, c’est que les demandes d’excuses ne font que commencer et vont aller en croissant !

      Vous avez cédé Etienne, vous avez cédé devant la bien-pensance et les emmerdeurs gauchistes antifascistes. Tout ça pourquoi ? Pour un extrait d’une minute où Alain Soral provoque à sa manière, à la manière d’un enfant. Tout cela n’est pas sérieux quand on met dans la balance tout le travail qu’il a effectué pour l’éveil des consciences…

      Tout cela m’attriste, la bêtise générale l’emporte encore…

      • Je prends note. Cependant c’est à Étienne que je m’adresse et dont j’attends la réponse. Vous qui condamnez le principe même d’exprimer des excuses, je n’ai pas grand chose à dialoguer avec vous. Oui les hommes font des erreurs, et il en existe avec assez d’humilité pour les reconnaître. Il n’y a rien de mal. Je m’excuse moi aussi quand je réalise une erreur… Votre indignation est douteuse.

        Il n’y a pas de torrent d’excuse, il s’agit juste d’une conséquence logique. Étienne Chouard n’a pas relayé les informations et alertes qu’il a reçu par l’antifascisme modéré et c’est contenté de critiquer les réactions agressives… A la manière du mainstream qui attend le débordement pour ne pas exposer immédiatement la raison antifasciste… De ce fait il a participé à la stratégie fasciste même sans en être conscient. Encore que les informations qui lui ont été fourni sur Soral étaient sans équivoque. D’où la demande d’excuse. Que cela vous irrite monsieur, dommage pour vous. J’attendrai la réponse d’Étienne vous ne savez vraisemblablement pas de quoi nous parlons ici. Quand je vous entends associer dans la même phrase antifascisme et Alain Jupé…

        Bien à vous, en attendant la réponse d’Étienne à ce sujet. L’article pour le moment s’attarde plus à caresser le public commun qu’il partage avec Soral qu’à réellement démystifier son réseau ou assumer ses responsabilités par rapport à la caricature de l’antifascisme qu’il a encouragé. A confirmer ! 😉

        • D’ailleurs : mes excuses. Votre réponse étant dans le même alignement que Johan j’en ai confondu deux propos, c’est le sien qui concerne Jupé « qui de Soral aux antifas en passant par Cambadélis et Juppé »

          Mais c’est bien vous qui critiquez le fait même de s’excuser.

        • « Je prends note. » Vous prenez note de quoi ?

          « Vous qui condamnez le principe même d’exprimer des excuses, » Où ?

          « je n’ai pas grand chose à dialoguer avec vous.  » Eh bien passez votre chemin et arrêtez de prendre des postures moralisatrices

          « Votre indignation est douteuse.  » Vous voulez dire qu’elle a un léger parfum ? Un parfum nauséabond c’est bien ça ?

  27. « Mais malgré cela, une partie de son analyse du monde actuel (et non pas ses projets de société) me semble utile, objectivement, pour mon projet à moi, de compréhension des abus de pouvoir et de constituante populaire. »

    Plaisanterie ? Étienne, Soral vend des idées pompées d’ailleurs en ajoutant des mécanismes au service de l’ultra nationalisme racialiste… A votre niveau vous ne pouvez pas faire comme si de rien était. Le public de Soral vous à apporter des clics, vous n’avez pas osé dire la vérité sur le personnage jusqu’à aujourd’hui.

    On peut être profitable a un escroc maître des sophismes sans tout le temps parler de lui. Mais vous lui avez donné du crédit sans en faire de critique. Et les données sur sa stratégie commerciale, sur son racisme et son service pour le nationalisme pseudo réconciliant excusez moi mais votre public qui travaillent en usine, en vente, en banque etc ne gagne pas son argent sur des publications ou des recherches et n’a pas le temps de tout vérifier et fouiller. Vous communiquez à une masse d’individu, la responsabilité est bien présente. Elle ne se dédoine pas d’un égoïste « chacun peut vérifier ». Oui et chaque publicateur peut faire gagner du temps…

    Bon courage. Réformez vous en profondeur, on ne peut pas être ami avec tout le monde avant que ce tout le monde ne soit d’accord sur le respect de chacun. En attendant il faut défendre des personnes, parfois nous mêmes, contre des prédateurs : des causes.

    • « Réformez vous en profondeur » : écrire ces propos et les adresser à une personne avec un tel calme, sans même une seule seconde mesurer leur sens profond et le sens profond qui incombe au fait d’être un individu assumant pleinement de les écrire, me semble tellement incroyable, tellement irréel et relève d’une conception tellement cynique de la vie que je crois que ça se passe de commentaires et ce quelles que soient les opinions de Mr Chouard et des intervenants présents sur cette page.
      En être arrivé là, à ce niveau d’inhumanité profonde, à cette généralisation systématique, est tellement déprimant que plus que jamais la place du « tout politique », qui de Soral aux antifas en passant par Cambadélis et Juppé, n’a eu de cesse que de créer des curés mégalos, totalitaires et narcissiques, est définitivement au fond de la grande poubelle de l’histoire. A vomir, très sincèrement. J’espère que tous vous admettrez (car vous le savez), un jour, que vous indisposez la planète entière.

  28. Bonjour Etienne,

    Surtout que tout ceci ne fasse pas faiblir la force qui est en toi … nous en avons, malgré le potentiel du groupe, encore besoin.
    Et quitte à embaucher un nègre ( je vais me faire déf….. ) écrit le ce p….n de bouquin … les écrits restent, comme tu sais si bien nous présenter tes lectures nous pourrons présenter le tien 😉
    Si tu as un coup de moins bien il y a encore le Pic des Mouches, inamovible lui, ça te fera le plus grand bien 😉
    Robert

  29. J’ai eu la même réaction que vous. Sage décision.

  30. Magali de Simiane

    Bonjour Etienne,
    Ca fait vraiment du bien de lire ces mots !
    Bon ben on continue, y’a du boulot !!!
    Bises et à bientôt

  31. C’est clair. Merci

  32. Génial, la nouvelle étape est déjà là :

    Que Chouard présente des excuses aux antifas !

    Je ne pensais pas que ça irait aussi vite et aussi loin…

    ça promet.

  33. Salut Etienne

    Connaissant ton intégrité morale, (et ta tête de lard), j’imagine combien il a dû t’en coûter de devoir te justifier alors que tu sais pertinemment (et ceux qui te connaissent le savent aussi) que tu es profondément humaniste.

    Mais, il fallait que ce soit fait. Les choses prenant des proportions qu’il n’était plus possible de laisser en l’état.

    Donc, ne regrette rien. Tu as fait et tu as BIEN fait d’écrire cette article.

    Pour la peine je te fais un bisou 🙂

    A bientôt Patrick

  34. Et je fais toujours autant de fautes … Désolé :/

  35. Je comprends la lassitude d’Etienne, mais bon sang de bonsoir (au moins), on s’en tape de Soral! On s’en fout complètement. Soral est raciste? c’est le problème de Soral, point. Nous, nous sommes assez grands pour faire la part des choses.

    Je ne vois pas de raison valable de céder au chantage médiatico-inspiré. Il y avait un lien vers Soral qui serait un ignoble raciste? Bah ceux qui cliquent sur ce lien sont adultes et savent faire fonctionner leur esprit critique, c’est d’ailleurs pour cette raison que nous consultons le site d’Etienne. Les seuls qui ne comprennent pas, et qui exigent une pureté idéologique ou à tout le moins une lecture accompagnée (3 tonnes de précautions, d’avertissements, etc. accompagnant le lien infamant), ce sont les journalistes du système.

    Je regrette, tout en le comprenant (je le répète) qu’Etienne cède là-dessus. Ayons conscience que ce lien retiré ne changera rien à la vindicte qui accompagnera Etienne, les « gentils virus », et finalement nous tous. Au contraire! Ce lien sera reproché ad vitam aeternam. Regardez comme ils sont allés chercher une conférence d’Asselineau chez Ayoub des années après… C’est foutu c’est plié… Il est extrêmement important pour eux que le « tirage au sort » (puisqu’ils réduisent nos réflexions à ces 3 mots pour nous faire passer pour des benêts adeptes d’une secte conspirationniste capable de penser que des solutions miracles simplistes) soit équivalent à « fascisme ». Et les figures qui le portent, comme de dangereux personnages. C’est mort, ça ne changera rien d’effacer un lien.

    Si! ça changera que, ayant gagné sur ce point, ils vont redoubler de « vigilance démocrate » de « sursaut républicain » et d’ « alertes antifas »… Et nous, lassés, épuisés de devoir nous justifier et récuser des accusations absurdes et grotesques, nous allons plier.

    Non! pas question. Nous tiendrons bon. Je suis athée internationaliste, soit l’antithèse d’un Adrien Abauzit, par exemple… Idéologiquement, nous sommes aux antipodes. Ca ne m’empêchera jamais de faire la promotion de certaines vidéos d’Abauzit que je trouve passionnantes. Il faut être journaliste ou antifa pour ne rien comprendre à cette ouverture d’esprit et cet esprit critique qui sont la règle chez nous. Nous ne devons pas céder.

    Courage!

  36. Étienne vous avez cédé, ce n’est pas si grave, ceux qui veulent aller sur le site ER savent comment faire… On ne peut pas passer son temps a discuter sur un homme.

    Ça fait un bon moment que je suis Soral et ses idées, il est peut être antisémite, peut être pas, je m’en fous. C’est une question qui passionne une certaine classe médiatique, politique, et une certaine communauté, pas moi. C’est le nonosse des chiens de garde.

    Comme vous dites nous sommes des adultes, et sommes capables de discerner les idées qui nous conviennent et celles qui nous rebutent.

    En tant qu’homme je pense qu’il doit être soutenu car il paye trop cher par rapport a ses  » fautes ». Au nom justement de la démocratie, car les abus de pouvoir sont aussi et surtout médiatiques. Ce sont les médias au final qui ont votre peau actuellement, pas le gouvernement ou « les riches ».

    Donc par cohérence avec le souci de démocratie, pour ne pas céder aux censeurs, par « résistance à l’oppression », j’aurais quand même mis le lien …

    • Quand la liberté de penser des autres (comme Soral) doit passer dans les mailles de nos propres idées, tout simplement par l’ordre pressant des « antifas » sans envergure ni gloire, des rats de fac de la gauche extrême qui n’attendent qu’un poste se libère au PS pour devenir corrompus, cela montre les limites d’une certaine ouverture d’esprit.
      Si le professeur Chouard agissait en conséquence pour son projet anarchiste de constitution sans élection, il ne fréquenterait personne sauf une certaine Fédération, mais il se ferai autant dénigrer, toujours par les mêmes. Hélas, nous sommes réduits à compter les coups que ses « amis » de gauche lui portent pour ses velléités d’échange honnête.
      Soral restant l’être digne et fier de ses idées, fruit de son expérience, il ne peut aller au delà du rabaissement généralisé pour atteindre leur niveau. La gauche destructrice et collaborationniste, comme dirait Gilad Atzmon, ne vous pardonnera rien. Vous aurez beau être le meilleur copain du monde avec le sioniste assumé d’Onfray, vous ne vous en sortirez pas tranquillement. Une fois soumis, soumis toujours.

  37. Merci, merci, merci, merci !
    Au nom de tous ceux qui veulent que la réflexion et le débat redeviennent sains.
    Et pour que progresse de nouveau dans les esprits et dans les cœurs l’envie d’une vrai démocratie.

  38. PS: contre-attaquons plutôt sur leur souci ridicule de pureté idéologique.

    Ces ahuris nous emmerdent dès qu’on regarde une vidéo de Soral, mais se réclament tous de Voltaire et/ou de Marx. Hey les cocos les copains, Voltaire et Marx, c’étaient des raclures antisémites. Moi je crois que toute personne qui cite Voltaire devrait être suspectée de fascisme. Etablissons vite un cordon sanitaire!!!!!

    Non mais sérieusement…

  39. Bonjour,
    Je ne poste ici (pour la première fois) que pour vous apporter mon soutien. Je ne répondrai pas directement aux différents commentaires laissés ici et me contenterai d’exposer (rapidement) mon sentiment sur tout cela.

    D’abord, il est juste de dire que le travail d’un individu s’appuie toujours sur celui de ses prédécesseurs. Toutefois, VOTRE travail en a entrainé plus d’un sur le chemin de la « réflexion démocratique », encourageant LEUR propre travail. Votre volonté de « déchouardiser » est louable mais il serait parfaitement ingrat de la part de qui que ce soit, d’oublier ou tenter de faire oublier, tout vos efforts, passés et présents.

    Ensuite, que cette remise en cause ne soit pas l’occasion pour certains de vous culpabiliser et d’obtenir de vous une pénitence injustifiée. Comme vous l’avez très bien dit, vous êtes un adulte libre de penser et de parler. Si certains voulaient vous en contester le droit, ces derniers feraient bien de s’interroger sur l’idée qu’ils se font de la démocratie et du respect des autres. Selon moi, pouvoir se remettre en cause est le signe d’une certaine sagesse. Que cette qualité ne soit pas utilisée contre vous.

    Enfin, je tiens a saisir l’occasion de vous remercier de m’avoir éclairé sur bien des points et ouvert le chemin à une réelle réflexion de fond sur d’innombrables sujets, aussi importants que méconnus.

    Un Gentil Virus.

  40. Bravo Étienne!

  41. ok donc si je comprends bien par exemple si vous considérez que Nietzsche place la virilité aryenne au dessus de la religion juive , ca invalide tout ce que pourrait écrire et penser ce philosophe.
    C’est donc ca votre maniere de fonctionner?
    VOltaire alors ne serait qu’un antisémite notoire et rien d’autres?
    kant ne serait qu’un fasciste ou un raciste.
    Platon un antidémocrate et Aristote un tyran?

    Et bien vous etes vraiment qu’un abruti et vous méritez la médaille du retournerment de veste 2014 car monsieur ne veut pas perdre ses fans.

    Bon alors je vais déjà commencer par t’expliquer comment ca fonctionne la politique et l’univers médiatique en France. SORAL ET DIEUDO sont les seuls personnalités qui luttent activement et frontalement contre le systeme , ce qui veut dire que sans soral et sans Dieudonné, tu n’existe pas. Tu n’es rien. et surtout cela fait de toi un petit collabo puisque tu te ranges du coté de ceux qui dénonce le racisme de soral autrement le systeme et tout ce qui pourrait s’apparenter au prêt a penser avant de se demander si le combat ne serait pas ailleurs
    En fait a force de baisser votre pantalon, vous etes en train de faire de soral/dieudonné un héros et vous l’aidez au final mais vous vous enfoncez dans le neant!! celui qui lutte contre touspendant que les autres se ramassent ou trahissent leur engagement. Il va falloir que vous compreniez que le combat c’est la reconnaisasnce de vos idées et pas celui de se coucher lamentablement

  42. Je vous suis entierement sur l’analyse que vous faites de Soral. Par contre ne vous excusez-pas. En rien. Dans une démocratie, une vraie, ou chacun a le droit de citer, un raciste quel qu’il soit a le droit de parler. Autant qu’un humaniste eclairé.
    Comme vous l’avez dit, l’analyse de Soral est bonne. Une partie de ce qu’il dit, malgré ses idéaux que je ne partage pas, est donc utile. Sa parole est donc utile. Autant que la votre. ou la mienne. Ne tombez pas dans le pieges de la bien séance, ou e la pensée unique en vous excusant d’avoir, à juste titre dit que l’analyse faite etait bonne. et que le point de vue défendu etait bon.
    On ne peut se prévaloir de connaitre tout d’un homme. on ne se connait pas soi meme. Si demain vous aussi deveniez fascisant, devrais je me repentir de vous avoir, à un moment donné trouvé intéressant de part vos propos à un moment T sur un sujet bien particulier ?
    Continuez, monsieur Chouard. Vos explications, vos simplifications, vos mises en mots de pensées parfois complexes font du bien à lire.

  43. marx est antisémite donc les marxistes sont des antisémites. CQFD

  44. Aucun problème avec Soral. Sa liberté de ton il l’a payée, et d’autres n’ont pas envie de payer le même prix ou leur place…
    Ceux qui sont outrés par le langage de Soral me font bien rire, ce sont les mêmes qui n’ont rien compris à son travail, qui n’ont jamais lu un de ses treize livres (bien supérieurs aux intellos du carré parisien), jamais vu l’une de ses très nombreuses et longues vidéos explicatives (jamais ennuyeuses) : pour cela, restez à couiner…
    Mais pour les autres, les sayanim et autres franc-maçons -- nos ennemis -, ils sont prêts à tout pour déguiser un véritable système totalitaire en démocratie, y compris traiter de fasciste n’importe quel citoyen honnête français -- comme Soral -- qui défend son pays.

  45. En tout cas je trouve cela stupide de juger quelqu’un sur un bout de phrase. c’est d’autant plus stupide que cela suffit a vous disqualifier définitivement et cela empeche toute discussion possible avec la perosnne qui est rejeté. Et apres ca veut dialoguer, partager les idées et prendre le pouvoir…
    non vous défendez votre metre carré tres bien et vos fan club gauchistes qui détestent soral a cause de ses convictions.
    en tout cas votre conclusion est ridicule car dans l’extrait en question: soral précise bien qu’il s’agit d’une analyse raciologique , ce qui toute fois peut choquer la bienpensance et la morale gauchiste.
    mais alor qu’est ce qu’il fallait dire ? que tout se vaut? que les juifs sont le peuple élu . que les juifs sont au sommet de la pyramide, sont a lavant garde de la république? Vous etes sérieux?
    Soral reprenait simplement les catégories raciales qui placent l’aryen (le noble) au dessus des autres races (dont celle semite) en faisant référence d’abord a l’histoire mais aussi a la tradition et a l’ordre des choses .
    a meme titre qu’il y a dans la tradition indienne différentes castes qui s’apparentent a des races ou des ethnies. bref Je pense qu’il faut en finir avec cet égalitarisme car dans ces conditions on peut aussi conclure que tout se vaut. et qu’un simple ouvrier est au meme niveau hierarchique qu’un patron. Ce qui est particulièrement faux!
    non honnêtement ce qui serait condamnable dans ces propos ce serait de le contredire et démontrer pourquoi cest faux au lieu de crier a l’antisémitisme!!

    • Je pense aussi qu’il fait une (terrible) erreur en tranchant ce lien symbolique, il a mis le doigt dans l’engrenage, mais pas la peine de l’enfoncer, il va avoir suffisamment de problèmes comme ça et relis entre les lignes et tu verras que c’est beaucoup plus nuancé que ça semble.

  46. Par antisémitisme entendez dorénavant ce qui consiste en soi une inversion des valeurs
    , se transforme en ressentiment de part le rejet des valeurs hautes et nobles qui elevent l’homme au dessus de sa condition d’homme moderne.
    Non sincèrement vous reprenez a chaque fois en référence la constitution athénienne mais vous ne connaissez absolument rien à la grece antique, à sa culture et a son histoire. Franchement…. qu’est ce qu’il faut faire? bruler platon, socrate ?
    brulez homere? brulez les livres en somme…
    c’est un véritable autodafé

    • parce que t’y as habité toi dans la Grèce Antique?
      T’en as fait un au moins d’atelier constituant?
      du style parler par expérience un peu?
      et sinon à part ça t’as fait quoi toi?
      moi je pense que tu fais bli!
      et du vent…

    • écoute, en tant que «  » »soralien » » » je me permet de te répondre :

      soral n’est rien sans dieudo : il prétend des 200 000 vues sur ses vidéos, quand elles sont en 5 parties, tu te rends compte que les trois quarts ont déserté à la 5ème.
      Les dieudonnistes sont quasiment tous dépolitisés, ceux qui le sont le plus viennent d’E&R

      le truc que soral a fait de mieux : la réconciliation entre français et français d’origine étrangère.
      Sinon il a une grande gueule et le fait de cracher sur les autres comme il l’a fait sur facebook dernièrement le conduira à finir tout seul.
      Tu dis que chouard n’est rien sans soral, mais tu crois que soral a du poid ??

      comme chouard le dit, si un neurone disparait le cerveau peut continuer à fonctionner. Le temps des grandes figures derrière lesquelles se ranger est fini, c’est d’abord individuel, puis une dynamique de groupe.
      Soral doit son ascension au fait que les gens cherchaient une « figure  » derrière laquelle se ranger, dans le vide total que nous avons traversé ces dernières années.

      je vois à tes commentaires « etiennelecouard » que tu as cette faculté de mimétisme à la personne de soral, comme je peux lire sur les coms d’E&R : des grandes , sous couvert de virilité. Tu donne un peu l’impression d’une passionaria hystérique quand même.

      ce que j’aurais aimé, c’est qu’après maitre du logos, et être devenu soixantenaire à faire des selfies à poil devant sa glace, soral devienne un peu humble mais ce n’est pas le cas.

  47. Avec toi, Étienne … je sais qui tu es vraiment parce que je suis ton ami.

  48. Étienne, j’ai certaines proximités idéologiques avec Soral, disons que je suis patriote ET socialiste (mais surtout je suis démocrate) mais je comprends ton mouvement, certaines des paroles de Soral sont indéfendables… (après je ne pense pas qu’il ferait quoi que ce soit de raciste s’il était au pouvoir, mais c’est une autre histoire…)

    Néanmoins ce n’est pas parce que Robespierre est probablement impliqué dans des meurtres de masse que l’on rejette tout de lui (c’est pourtant autrement plus grave que ce qu’à dit Soral…). On ne rejette pas non plus Marx en bloc parce qu’il était antisémite (Soral c’est très soft en comparaison). Il en va de même pour plein d’autres penseurs qui nous sont pourtant utiles. Prenons juste soin à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain et à ne pas faire de cadeaux aux média qui se réjouissent de toutes ces discordes chez leurs ennemis.

  49. Pour les propos tenu dans la vidéo et qui t’ont choqué, j’ai compris pour ma part qu’il faisait une hiérarchie entre les cultures et non entres les races…

    • Bon sang, derrière culture il pense race …
      Il vous faut quoi avant de vous convaincre ? qu’il tue un juif devant vos yeux ?

      • Je ne sonde pas les âmes, il parle de culture point!
        Chouard est un rêveur, les révolutions c’est le sang qui coule, en face du mépris et de la violence des oligarques seul une kalash peut répondre!
        Voter kalash!

      • Sandy,

        considères-tu que « Shlomo Sand, Jacob Cohen, Bernard Lazare, Israël Shahak, Gilad Atzmon, Norman Finkelstein, Gideon Levy, Mearsheimer et Walt, Éric Hazan, etc. » sont des antisémites, disons plutôt antijuifs ? tous ?

        Et pourquoi alors Soral publie-t-il et s’appuie-t-il autant sur leurs travaux (sans compter Marx et d’autres) alors qu’ils sont juifs ?
        Sa haine du juif est si forte qu’il acceptera de travailler avec des juifs du moment qu’ils détestent les juifs ? Finalement son amour de la détestation des juifs serait plus fort que sa détestation des juifs proprement dite ?

        Et/Ou est-ce par calcul ? C’est-à-dire que comme il est parano délirant hystérique et que dans sa tête et uniquement dans sa tête existerait un hypothétique lobby suffisamment puissant pour décider de qui a le droit à la parole ou pas en France et les moyens de le faire payer très cher (remarque, Dieudonné a eu le droit à un décret d’Etat à son nom), il utilise des juifs qui disent la même chose que lui, voire plus avec Atzmon, pour se couvrir.

        • Pardon, j’oubliais un autre cas improbable.

          Est-il imaginable qu’il valide leurs travaux et donc que sa détestation ne lui empêche pas de garder une certaine logique, et peut-être même apprécie-t-il personnellement certains de ces auteurs ?

          Toutes ces propositions pouvant se cumuler bien sûr.

          • Il aurait même été en conférence pendant 2h à moins d’un mètre d’un juif (Gilad Atzmon), auquel il aurait dit que le chemin de leur analyse ne sont pas tout à fait les mêmes en raison d’un vécu différent mais converge vers le même constat. C’est fou non ? Il serait donc d’accord, avec un juif ? Il aurait résisté à ne pas l’étrangler en plein conférence ?
            Mais comment est-ce possible pour un antisémite comme lui ? Oh wait…

            Trêve d’ironie. Cette histoire aura au moins permis de constater que parmi les « gentils virus », il y a un franche poignée de pseudo-gauchiste qui n’ont encore rien compris au fonctionnement de ce monde et de qui défend justement les vraies valeurs de gauche. Il est intéressant de voir que sur E&R, on accueille volontiers les gentils virus, on les soutient, on y participe même, l’idée a même été soutenu par Soral (https://www.youtube.com/watch?v=1XNC29J-bXo) mais qu’apparemment, les gentils virus ne veulent en aucun cas de « Soraliens » dans leur mouvement. Pour des gens qui se veulent démocrate, c’est une curieuse vision de la démocratie…

            Du coup, ça donne envie de vous laisser faire vos ateliers entre gauchiste pour nous pondre une constitution du progrès ! Celle qu’on vous sert sur un plateau sur toutes les chaines TV et vous laisser naïvement croire qu’un jour, un homme du PS ou de l’UMP acceptera de la faire voter. Allez-y donc dans votre nouvelle fausse démocratie. Une démocratie sans les soit disant « extrême », avec des gens biens sous tous rapports, qui bêlent quand on leur demande.

        • Arrêtez de tout mélanger : antisémites, antisionistes, antijuifs, tous dans le même sac ? Il y a des définitions historiques très précises, à découvrir en quelques clics.

    • Hiérarchiser les cultures c’est l’expression d’un racisme moderne, qui a du prendre de nouvelles formes après le traumatisme de la seconde guerre mondiale et les conséquences des théories basées sur la hiérarchisation des races. Le racisme culturel c’est comme le racisme biologique, sauf qu’au lieu de naturaliser la couleur de peau, on naturalise une soit-disant culture, qui serait figée et la même pour tous les individus d’un même groupe. Rien n’est plus faux, et rien n’est plus dangereux.

  50. Je salue votre clarté quant à votre position que je n’ai jamais remise en question, vous faites du bien à l’humain que je suis et vous flattez mon intuition de ne pas renoncer à vous défendre contre les attaques symptomatiques de la gauche à laquelle j’adhère pour y faire avancer cette idée.

    Vous nous avez libéré d’un fardeau que nous peinions à porter, maintenant méfions-nous car si le support était fragile parce qu’irrationnel et infondé, l’intention de protéger ce fétiche idéologique que la gauche vénère et à qui elle sacrifie des ignorants et des incultes peut-être d’une violence en tout point comparable à ce qu’ils prétendent combattre, nous ne devons pas soustraire au combat pour la démocratie absolue un clivage idéologique partisan dont les méthodes pourries par le cadre institutionnel ne permet aucune victoire, bien au contraire…

    Nous ne sommes pas tous des idéologues, nous vivons dans la réalité et notre destin n’est pas de comprendre le monde mais de le vivre!

  51. Ça y est Etienne Chouard a craqué sous les coups de boutoir des antifas et autres bonnes consciences. Je ne savais pas combien de temps il tiendrait sa ligne d’homme honnête et courageux…
    Il est allé trouver une pauvre phrase esseulée dans des HEURES de vidéos de Soral pour trouver une excuse qui ne dupe personne.
    Dommage.

    • Non ! Etienne n’a pas craqué , il a eu le courrage de prendre une décision , probablement la plus importante de ces dernières années … celle de clarifier sa position face à Soral …( que celui ci aille soutenir les ratonnades de l’Aube Dorée tant qu’ils le souhaite et qu’il nous foute enfin la paix ! …)
      Car c’est bien de ça dont il s’agit : qu’on puisse enfin parler de démocratie et de constitution !

      • Heu… Je ne pense pas que ce soit Soral qui vous harcèle, mais plutôt les medias, non? Et ils sont pas près de vous foutre la paix! Ne vous trompez pas de cible…

  52. Il faut continuer avec courage. Bien sûr, ils dénigreront, ils diffameront, ils insinueront etc … Mais c’est justement à ça que l’on sait qu’ils ont peur. La démocratie avance, un petit peu chaque jour et il faudra encore du temps, même si 2017 m’enchanterai comme date de l’avènement de cette dernière.
    Continuez M Chouard, ici aussi je continue même si c’est très dur en monde rural et comme vous le dites, même avec un neurone en moins il faut persévérer. Je préfèrerais garder ce neurone là, car il m’a enfin apporter la solution au problème que je retournai depuis 28 ans dans ma tête : comment sortir de cette société corrompue et malsaine.
    Merci à vous M Chouard

  53. Voila pourquoi je vous apprécie Mr Chouard, pour votre honnêteté et votre classe intellectuelle. J’ai depuis longtemps déserté les partis, camps, idéologies parce qu’il faut toujours taper sur l’autre d’en face comme si tout le monde était noir ou blanc. Depuis que je vous suis, je ne me suis jamais méprise sur votre rapport à Soral. Et même si la vulgarité et le désir de pouvoir de Soral m’exaspère au plus haut point, il faut lui reconnaitre une certaine intelligence et une bonne analyse des forces en puissance. J’apprécie vos explications et votre prise de distance sans tomber dans le piège du grand n’importe quoi de vos détracteurs. Vous êtes très très classe et vraiment ça nous change. Solidairement et de tout coeur avec vous.

  54. On comprend que c’est plus parce qu’on vous force la main que par conviction que vous prenez vos distances. Au fond, on sent que vous auriez préféré ne pas avoir à le faire. J’ai du mal à définir ce que je pense de ça.

    D’un côté ça donne un exemple concret du poids de l’argument sophistique de la culpabilité par association, ce qui est assez effrayant car même quelqu’un d’aussi droit et irréprochable que vous finit par y céder.
    D’un autre côté il est certain que vous ne devriez normalement pas avoir à répondre des écrits et paroles de personnes autres que vous-mêmes. Et si cela commence à parasiter de façon excessive votre travail (car réfuter des accusations sans fonds est très chronophage), alors on peut comprendre que vous preniez vos distances, en quelque sorte pour pouvoir vous consacrer à votre travail, vos idées et uniquement cela.

    J’espère simplement que cela n’entraînera pas de brouille entre vous et Alain Soral car il serait très peinant de voire deux honnêtes hommes comme vous finir par se fâcher.

    • On sait pourtant très bien comment réagit Soral à ce type de propos (réaction excessive en général certes); la brouille est entamée je pense, c’est un beau gâchis. Les détracteurs ont gagné, et ce n’est probablement pas un hasard. Trop de choses se sont enchaînées ces derniers temps contre Soral et Chouard…

  55. Félicitations pour votre Réflexion et la Pertinence de vos propos. Je viens de publier un ouvrage, « HI@TUS », récit d’aventures personnelles vécues et satire de notre société, dont les dérives nous conduisent à une Crise Majeure, mais également à la détérioration de la Noblesse Humaine. Avec des mots et des suggestions simples, j’essaie de contribuer à un retour vers plus d’humanisme et tire la sonnette d’Alarme… J’aimerais vous en parler, en détail, et envisage la création d’un « Parti » qui restituerai l’Initiative au Citoyen, tel que vous le concevez. Merci de bien vouloir me contacter!

  56. Étienne,
    Peut-être pourriez-vous prendre mal ce message de beaucoup des commentateurs auxquels je me joins toutefois en disant « il était temps / enfin !« . Enfin, parce que beaucoup de ceux qui vous ont défendu, soutenu face aux accusations qui vous étaient portées, finissaient par s’en lasser et n’en plus pouvoir. A nos yeux, vous n’êtes pas antisémite ni fasciste. Mais vous avez eu une indulgence, une naïveté, peut-être un aveuglement, qui ont sans doute été renforcés par les attaques qui vous étaient faites. Une indulgence que ceux qui vous défendaient n’avait certainement pas ! En faisant amende honorable, sincèrement quoique tardivement, ce sont tous les militants sincères du tirage au sort ou du renouveau de la démocratie qui sont soulagés. Car votre personne a dépassé votre personne : malgré vos demandes pour que soient déchouardisées vos idées, la cristallisation du débat autour de votre personne était intenable. On vous reprochera peut-être d’avoir cédé : mais si vous avez bel et bien cédé, c’est moins tant à raison de l’attaque qui vous était portée qu’à raison de la prise d’otage du débat qui a eu lieu ; et cela dénote chez vous une attitude plus qu’honorable, c’est d’une rareté incommensurable
    Les procès staliniens de la pensée ne se sont jamais appuyés que sur des assimilations douteuses, et rarement des démonstrations approfondies. C’est fâcheux, parce qu’en ne réussissant pas à prouver à vos yeux en quoi Soral était antisémite, ils n’ont pas réussi à vous donner certaines clefs utiles qui vous auraient permis de faire plus tôt cet aggiornamento. Alors que oui, il était évident que son obsession antisémite est présente depuis longtemps. Peut-être qu’à force d’accusation et de sommation n’avez-vous pas voulu voir ce qui était sous vos yeux, fut-ce inconsciemment. Mais voilà, toujours est-il que les choses sont dites, et clairement dites. D’aucuns continueront sans doute leurs accusations, mais là n’est pas le plus important. Le plus important, c’est qu’il est à nouveau possible de reprendre le débat, et de ne plus laisser cette question polluée plus que nécessaire les discussions.
    N’ayez pas honte d’en être arrivé là : il n’y a rien de plus difficile que d’avouer qu’on s’est trompé. C’est une marque de courage et d’honnêteté qui est toute à votre honneur. Ceux qui vous lisent et vous suivent depuis longtemps et qui regrettaient de ne pas vous voir prendre vos distances avec un homme dont vous n’avez pas besoin peuvent enfin souffler.
    Merci pour ça.
    Bon courage à vous,
    Pierre-Antoine

    • Mais qui êtes vous pour dire qui a besoin de qui ?
      Vous faites une grave erreur, celle de choisir un camp, et de forcer les autres à choisir un camp, ce qui n’est pas du tout le propos des idées de Chouard. Nous n’avons pas à faire de tri entre ceux qui écoutent des vidéos de Soral et ceux qui n’en écoutent pas.
      Continuez comme ça et l’idée des gentils virus ne sera plus qu’un doux rêve. Le fait que certains partis commencent déjà à s’en emparer n’en est que trop révélateur; ce n’est absolument pas un bon signe. Le crime est pourtant simple à comprendre : on détruit Chouard, on opère des divisions parmi ceux qui le suivent, on s’empare de son idée pour la noyer dans un blabla qui finira par disparaître dans les limbes médiatiques.

  57. Merci Etienne !!! “De tout temps, l’arme la plus efficace fut et reste l’arme spirituelle.” (George Meredith). Quant aux mercenaires de leur mercerie, aux bandes armées -- avec le toujours par qui ??? -- , aux guérilleros et à tous ceux qui usent de la Raison de Louis XIV, faisant graver sur les canons « que c’était le dernier argument des rois”, d’accéder, enfin, à la démocratie que serait la paix. Le roi se croit “mériter” des millions de cadavres, le vrai démocrate se croit en “mériter” absolument aucun : qui reste le plus noble ? La fin de l’arme, cette gradation de l’alarme, cette inquiétude, angoisse, d’où jaillissent larmes absolument dénuées de tout charme, restera donc lorsque nous aurons ap-pris conscience de devenir, toutes et tous, désarmants…

  58. Cher Etienne Chouard,

    Je vous soutiens sur mon blog Nouvelobs et Le Monde ainsi que sur Agoravox.

    Et je continue de suivre votre actualité.

    Cordialement

    Serge ULESKI

  59. Bon, eh bien moi, Etienne, vous me décevez, sur ce coup, de ne pas être capable de faire la différence entre le côté « sale con » de Soral et sa façon toujours provocatrice de s’exprimer, et le fond de sa pensée qui n’est pas plus raciste ou antisémite (d’ailleurs, pourquoi faire la différence ?) dans cette vidéo que dans ses livres ! Je crois que les pressions que vous subissez vont finir par vous faire perdre votre sang-froid légendaire.

    De quoi parle Soral ? De la soumission d’un journaliste cire-pompes sans la moindre légitimité à un chef d’Etat qui en est vraiment un, au contraire des nôtres en Europe, tous des laquais de lobbies en tout genre. Qu’y a-t-il de « raciste » ou de « sexiste » là-dedans ? Si ce sont les hommes qui font la guerre depuis la nuit des temps (ce qui n’est d’ailleurs pas à leur avantage), et non les femmes, ce n’est tout de même pas un hasard ? Tout simplement parce qu’ils ont plus de force physique (et d’agressivité), en moyenne, que les femmes, non ? Pourquoi Soral n’aurait-il pas le droit de faire un parallèle entre la soumission d’un journaliste obséquieux et toujours du côté des puissants et celle, physique, d’une femme envers un homme qu’elle craint parce qu’il est plus fort qu’elle ? A-t-il pour autant justifié l’oppression des femmes par les hommes ? Ou dit que les juifs sont toujours des lâches et des cire-pompes ? Ça n’a rien à voir ! Il parle de différences de culture, du rôle très ancien des juifs comme intermédiaires (dans le commerce notamment) qu’il juge très éloigné de la position d’autorité (ce qu’il appelle « virilité » mais qui est avant tout une posture intellectuelle et morale) requise pour diriger un grand pays.

    Il a parfaitement le droit d’avoir cette opinion sans être traité d’antisémite, de même qu’il est évident que son mépris pour Obama n’est pas lié à sa couleur mais au symbole de soumission totale aux lobbies qu’il représente !

    Puisque vous citez (avec raison) Gilad Atzmon, auteur lumineux totalement censuré de nos media, allez donc écouter, si vous ne l’avez déjà fait, la conférence commune donnée par Atzmon et Soral à Paris l’été dernier : vous verrez que le plus « antisémite » des deux (au sens de critique du judaïsme, pas raciste évidemment) n’est pas celui que vous croyez ! À tel point que Soral en est presque gêné par moments et lui fait remarquer que seul lui peut se permettre de dire des choses pareilles !

    Voilà le lien :

    Conférence Soral/Atzmon à Paris -- Europe : la… par ERTV

    Soyez droit comme vous l’êtes toujours, et ne vous laissez pas impressionner par les pressions des crapules d’en face. Si Soral était antisémite, pourquoi Gilad Atzmon ou Jacob Cohen seraient-ils aussi proches de lui ? S’il méprisait les femmes, pourquoi aurait-il édité Marion Sigaut, dont aucun éditeur ne voulait, justement par lâcheté et soumission aux lobbies sionistes ?

    • Franz, nous ne somme pas là pour faire de la psychologie de M .Soral. Il est assez expérimenté pour exprimer ses idées de façon claire et limpide. Non, je ne lui pardonne pas son côté « sale con  » ou impulsif, ce qu’il dit a de l’influence sur des milliers de personnes, il doit faire attention à la portée de ses paroles. Comme je l’ai dit plus bas, il suffit de passer quelques heures à lire(comme je l’ai fait) les coms sur ER pour se rendre compte de l’effet dévastateur de son message(racisme, antisémitisme etc…)…autant de personnes qui ne comprennent rien, ça commence à faire beaucoup non ??? Je suis heureuse que Mr Chouard et d’autres, prennent leur distance.

      • Sarah,

        Je vous met au défie de trouver un seul commentaire raciste ou antisémite (si tenté qu’on devrait faire une différence) qui ne soit pas réprimandé par les autres membres d’E&R.

        Ceux qui postent ce genre de commentaire le font soit délibérément pour discrédité justement la critique fine qu’effectue E&R, soit parce qu’ils n’ont pas encore passé assez de temps sur le site pour comprendre justement le piège du racisme.

        Allez plutôt voir du côté de nos « élites » qui nous font faire la guerre pour des intérêt privée si vous cherchez des racistes. Ils ne sont certainement pas sur E&R.

        Cordialement,

      • Car vous, vous auriez compris? Compris qui et compris quoi?
        L’étrange c’est que M. Chouard voudrait faire de la politique en nous donnant des leçons plutôt que des idées. Les idées servent à un moment ou un autre à constituer des règles qui vont diriger notre vie en commun, et cela s’appelle de la politique. Le poisson se mord la queue. On en sort comment? Que sont les partis politiques si ce n’est des associations, et pour le coup de malfaiteurs, alors fondons nos propres partis pour être leur égal et commencer notre travail de sape.

    • Merci Franz pour ce commentaire de bon sens. Il faut croire que les pressions exercées ce temps-ci sur la dissidence sont tout simplement énormes, pour que tout le monde se couche pareillement. On va voir la suite…

  60. « Pour que les choses soient claires ». Pour les simples d’esprit, car les sains d’esprit ne demandent jamais à une bonne âme de se justifier d’une calomnie.

  61. Je n’en veux pas à Soral (à sa personne), mais à certaines de ses idées trop tranchantes comme une guillotine ou tranchées par rapport à certaines catégories de personnes ou personnes bien précises. C’est ce rejet de l’autre à la place du respect de l’autre que je désapprouve. Par contre, certaines de ses critiques sur notre système politico-économique permettent de déconstruire la propagande de nos medias-mensonges. Il donne un autre schéma de lecture de l’actualité. Mais la difficulté est de ne pas tomber dans le piège du fascisme, de l’anti-sémitisme ou de l’anti-n’importe quoi. Car les simplifications de langage, les étiquettes sont vite élaborées. Il faut garder l’oeil vif, l’oreille attentive, l’esprit critique et cela s’apprend mais avec beaucoup de temps et malheureusement pas à l’école.

  62. Ping : De l’art de jeter le bébé avec l’eau du bain | 6ème République

  63. J’ajouterai sur Soral qu’il cherche trop souvent des coupables à notre condition sociale, tandis que nous cherchons plutôt des solutions respectueuses du plus grand nombre.

  64. Hip hip hip … Hourra !
    Merci Etienne , ça faisait lontemps que j’attendais cette clarification , je n’ ai jamais douté qu’elle viendrait et ça fait vraiment plaisir !
    Sortons l’épine  » Soral-national-socialisme-obsession- des- juifs  » et avançons .

    Gonetoufar , qui vous aime bien et vous défend sur Mediapart

  65. Ping : FRANCE : Etienne Chouard rejette l’idéologie d’Alain Soral | Street Télé Virtuelle

  66. Pour moi c’est une remise en cause totalement insuffisante. Vous êtes encore loin Etienne d’avoir mesuré l’étendue de votre erreur. Et avec cette clarification je n’y vois qu’une fuite en avant.

    • Impayable Sandy, tu devrais faire humoriste 🙂

      • Parce que tu crois que j’ai et que je supporte encore vos insultes dans le but qu’Etienne enlève un lien internet ?
        Etienne fait un geste superficiel là où il devrait faire une remise en cause profonde.

        • Je suis assez d’accord que c’est superficiel mais que voudriez-vous exactement Sandy ?

          Je veux dire quelles paroles devrait-il prononcer ? Quels actes lui reste-t-il à accomplir pour se racheter ?

          une remise en cause profonde… pour en arriver où finalement ?

      • Pitoyable sandy, si seulement il avait de l’humour…

        • Il faut reconnaitre à Sandy, ex-soralien il y a deux ans à peine et qui hante désormais ce blog et les fora d’Arrêt sur Images, qu’en matière de remise en cause, il s’y connait puisqu’il est passé du soralisme aux leçons de morale avec la même célérité.
          Se remettre en cause comme l’a fait Etienne Chouard, humblement et dignement, on ne peut que le saluer. Mais les repentis comme Sandy qui, loin de faire profil bas, donnent des leçons de vertu démocratique à la terre entière ne méritent que le mépris.

          • Que Chouard accepte Sandy au point d’accepter de se remettre en cause et de changer sur un symbole qu’il soutenait mordicus fut un temps qui doit lui paraître déjà loin, c’est effectivement faire preuve d’un esprit bigrement Démocratique.

            Après je n’ai rien contre Sandy, je trouve même que c’est intéressant, fatigant mais utile, d’avoir des contradicteurs acharnés. J’aimerais bien le comprendre c’est tout. Ne pas aimer Soral, c’est une chose, mais que propose-t-il ?

            Après, je suis peut-être un OVNI, même si Soral tuait un juif en direct à la télé ou pire encore, je continuerais de penser que certaines de ses analyses et que sa grille de lecture se révèlent souvent très performantes.

            PS: (J’hésite à rajouter : « Et je condamnerais cet acte » mais ça va de soi il me semble et surtout ça commence à ressembler à de la justification ce qui est, me parait-il aujourd’hui encore plus qu’hier, une très mauvaise idée).

  67. Bonjour,
    Je pense que cette mise au point est effectivement une erreur. Vous vous êtes d’ailleurs maintes fois justifié, de manière tout à fait claire et ça n’a pas suffit. Finalement ce que vous demandaient tous ces pseudo-antifa, c’est de cracher au visage de Soral, et d’une certaine manière c’est ce que vous venez de faire. C’est dommage car vous venez probablement de vous couper d’une grande partie de ceux qui le suivent. Et le problème c’est que ça ne s’arrêtera pas là, on continuera à vous qualifier d’extrême-droite ad vitam eternam tant que vous n’aurez pas rejoint un parti politique. Car c’est là le fond du problème, ce n’est pas Soral, Soral n’est qu’un prétexte, le vrai problème pour tous ces accusateurs c’est le fait que vous arriviez à mobiliser des masses apolitiques…
    Voici déjà un article sur la « fausse confession » d’Etienne Chouard : http://blogs.mediapart.fr/blog/pierrick-le-feuvre/281114/la-fausse-confession-detienne-chouard-la-messe-est-dite

    Bref j’ai l’impression qu’avec cet article vous perdez sur les deux plans : vous perdez la logique de réconciliation en choisissant d’une certaine manière un « camp », et vous perdez aussi concernant la diffusion de l’idée dans les medias mainstream car je suis prêt à parier que ça ne changera rien. Ils ont décidé de détruire votre idée en vous attaquant, et ça ne cessera pas.

    Sur le fond, on sait que Soral est provocateur; on pourrait opposer ce qu’il dit dans cette vidéo à d’autres o Je pense pour ma part qu’il se laisse entraîner par son dégoût d’Elkabbach, et n’oublions pas que dans sa logique, il combat une vision racialiste-sioniste, on peut donc supposer qu’il prend le contrepied en restant sur une lecture racialiste pour enfoncer encore + Elkabbach. Ce qui n’est pas forcément très malin mais c’est le caractère, semble-t-il de cet homme. Il n’a de toute façon pas vocation d’accéder au pouvoir !

    • Tout à fait d’accord avec Huckle. La résistance prend un coup très dur ce soir.
      Pour moi Etienne était quelqu’un de droit, intelligent, debout, solide sur ses appuis. Malgré de vaines tentatives, aucun agent de la doxa avait réussi à soumettre sa pensée.
      Jusqu’à ce triste jour. Maintenant les merdias vont se faire un malin plaisir à le piétiner.

    • Ah oui il y va fort ! Et c’était rapide !

      Le doigt est dans l’engrenage et quand on danse avec le diable des médias…

      • Surtout après avoir justement déclaré s’intéresser de manière apolitique à tout ce qui peut enrichir sa pensée, de savoir faire la part des choses (cf Mélanchon), d’avoir expliquer ouvertement l’arnaque des antifas dans une vidéo…etc…etc.

  68. En fait, vous découvrez la lune, M. Chouard. Tous vos amis, comme Franck Lepage ou François Ruffin, qui dénonçaient le fait que vous traitiez Soral comme un Résistant, vous les avez envoyés bouler en disant qu’ils exagéraient. Ça fait pourtant un moment que l’on connait Soral et son association avec Dieudonné, sur fond d’antisémitisme, aurait dû vous alerter. Mais non, vous êtes un cabochard, enfermé dans l’idée simpliste qu’il faut prendre les bonnes idées d’où quelles viennent, sans se préoccuper de ceux qui les portent. Excusez-moi, mais c’est une grosse connerie. D’autant que les idées que vous trouvez bonnes chez Soral ou autre néo-fasciste, on peut les trouver ailleurs, chez des gens bien mieux fréquentables. Autant donc faire de la publicité pour ceux là.
    Je comprends bien l’intérêt, pour défendre votre projet , de vous adresser à tous les bords politiques. Mais ce n’est pas une raison pour apparaître comme dépolitisé en laissant croire que tout se vaut.
    Votre mise au point est salutaire. J’espère sincèrement qu’elle n’est pas uniquement justifiée par le fait que vos amis de gauche ne vous suivent plus en raison de vos liens avec Soral. J’espère que vous avez réellement compris la nature de cette engeance.

    • Je suis bien d ‘accord avec vous.
      C’est « bien » de la part de M. Chouard de faire acte de contrition mais d’une part il a fait beaucoup plus que de simplement mettre en lien un site de Soral, et d’autre part se tromper à ce point là pendant aussi longtemps est symptômatique d’un manque de maturité (pour être gentil). Permettez-nous, M. Chouard de préférer les gens qui vont plus vite que vous à l’essentiel.

      • Il y a donc des personnes à fréquenter et d’autres i nfréquentables. Qui décide de cela ? Quel formulaire dois-je remplir pour savoir si j’ai le droit d’écouter telle ou telle vidéo, de lire tel ou tel livre ?
        Aujourd’hui avec cette « confession » d’Etienne, est le jour où les GV vont se scinder en deux:
        Ceux qui se réclament de la démocratie mais qui ne sont pas de réels démocrates car au fond, lorsqu’on creuse un peu, on se rend compte qu’ils ne font pas confiance aux gens et au peuple. On est dans le « choisis ton camp camarade », ce sont eux qui nous disent que Chouard est du même bord que Lordon et Lepage, ce sont eux qui vont finir par le pousser vers des partis politiques bien définis, ce sont les futurs fossoyeurs de la très belle idée d’Etienne. En fait ce qui leur déplaît, ce n’est pas que nous soyons en autocratie, ce qui leur déplaît c’est qu’ils ne sont pas, eux, au pouvoir; ils pensent avoir tout compris et se permettent ainsi de trier le bon grain de l’ivraie; derrière leur pseudo valorisation de la démocratie ils ne valent pas mieux que nos élites actuelles.
        Et puis il y les autres, ceux qui se réclament de la démocratie et qui sont au fond de vrais démocrates car ils font confiance aux gens et souhaitent parler avec tout le monde. Ils vont chercher leurs informations dans de nombreux documents sans se soucier d’une appartenance politique car ils sont suffisamment intelligents pour faire la part des choses (intelligence qui n’a rien d’innée et qui se développe justement lorsqu’on ne fonctionne pas en vase clos). Ils ont compris que lorsqu’on parle des 99%, dans ces 99% il y a des gens qui votent FN, front de gauche, Ump, Ps… il y a des gens qui regardent Soral, d’autres qui ne l’aiment pas… il y a certainement des racistes, des multiculturalistes, des homos, des homophobes… mais il y a surtout beaucoup plus de choses qui nous rassemblent que de choses sui nous divisent (c’est la définition même des 99%…) et c’est évidemment par la discussion et l’échange que les uns et les autres s’adouciront. Hé bien ces GV là viennent, je pense, de se prendre une belle claque.

        • Bien dit !

        • Totalement d’accord.

          D’ailleurs, Pierre Le feuvre s’est déjà empressé de lancer un contre mouvement (Retro Virus), pour soit disant s’éloigner de la « peste » Chouardesque !
          Lepage & co vont pouvoir s’emparer du mouvement pour enfin en prendre la tête ! La soif du pouvoir, c’est leur seul letmotiv à eux et c’est le seul défaut que Mr Chouard n’a pas…quel gâchi !

  69. Il y a ici de gentils antifascistes, qui veulent en même temps écrire une constitution….ils me font rigoler.

    Quelle est l’importance du petit raciste Soral, quand on se prépare a décider de l’usage de la violence par l’Etat? De l’usage de l’arme atomique? Il me fait beaucoup moins peur que vous…

    Comment prétendre améliorer la démocratie en interdisant d’office une certaine « extrême-droite » ? 25% des français quand même….

    Qui définit la gauche et la droite, si ce n’est ceux qui ont été au pouvoir depuis le début, et que justement vous voulez chasser?

    Qui est le tyran dans le monde, si ce n’est l’argent? quels sont ses bataillons d’élite, ses « faisceaux » ? Ont-ils intérêt a rssembler a la gauche ou a l’extrême-droite?

    A Étienne Chouard : la phrase de Soral est raciste mais le racisme est partout. Il y a une hypocrisie a attaquer Soral et vous-même sur l’antisémitisme, la vraie raison est autre : vous cherchez tous les 2 a contester l’ordre établi, a la racine. Si vous commencez a vous excuser auprès des censeurs, vous n’êtes plus en position de contester.

  70. Si j’ai bien compris l’essentiel, vous prônez l’égalité des cultures puisque l’idée d’une « hiérarchie » vous choque. Pourtant la culture n’a rien d’ontologique. A partir de ce fait, on ne peut pas parler de racisme en hiérarchisant les cultures. Au contraire s’indigner du fait qu’on puisse dire qu’il existe une hiérarchie des cultures en y voyant du racisme, c’est du racisme.
    Raisonnons par l’absurde dans ce cas, et par contraposée du reproche que vous faites à Soral supposons que toutes les cultures se valent. Nous pouvons en déduire que (nous parlons de culture collective évidemment puisqu’il est indéniable qu’il existe une hiérarchie dans la culture individuelle celle-ci dépendant directement du vécu de chacun) :
    -- l’art roman vaut le postmodernisme;
    -- la calligraphie japonaise vaut un tag au marqueur;
    -- un boeuf bourguignon vaut un big-mac;
    -- le jazz vaut la techno;
    -- le Christianisme vaut la scientologie;
    -- le courage vaut la lâcheté…

    Ce que est absurde.

    Au final les grands vainqueurs dans toute cette histoire seront vos ennemis communs.

  71. Total respect, Etienne.

    Un certain sens du politique commence à vous apparaître. Il faut parfois savoir sacrifier un fou pour préserver l’essentiel.

    J’ai une profonde admiration pour ce que vous faites…par contre je ne comprends pas que vous laissiez encore et toujours Sandy (et ses potes) saloper les fils de votre site. Sa prestation sur le blog de J. Bernard aussi était tout simplement odieuse. Son travail de sape est bien lassant. Débarrassez-nous de ce troll, je vous en supplie.

  72. Ce qu’il vous reste à comprendre Etienne, c’est qu’Alain Soral est un idéologue. Ses idées sont cohérentes entre elles. Et vous ne pouvez pas d’un côté prendre vos distances avec Soral et d’un autre continuer d’adhérer à ses idées.
    Il vous faut aussi comprendre qu’Alain Soral est le chef d’un large mouvement politique. Même s’il n’utilise pas la forme d’un parti politique, ( du moins pas tout le temps ). Il a tout autour de lui une pléthore de militants et d’intellectuels. S’il édite des livres via son entreprise d’édition ( kontre kulture ( manque plus qu’un 3ème k … ) ou s’il offre des tribunes ( à travers l’organisation de conférences ou à travers son site internet égalité et réconciliation ) ce n’est pas sans raisons. C’est que cela sert évidemment son projet politique et la propagation de ses idées.

  73. Le simple fait que Soral soutenait le FN aurait dû vous suffire pour vous faire une idée du personnage…
    Et vous que pensez-vous de la démarche de l’UPR consistant à vouloir prendre le pouvoir pour rendre à la France sa souveraineté en sortant de l’Europe, de l’euro et de l’Otan, puis à rendre le pouvoir aux citoyens par le biais de référendum d’initiative populaire ?

    • Laurent Queffelec

      Prendre le pouvoir maintenant pour le rendre au peuple dans … Je préfère que le peuple prenne le pouvoir et se constitue lui-même, j’ai mon compte de promesses et ne vois pas ce qu’un intermédiaire nous ferait gagner.

      • Et par quel biais voyez-vous la prise de pouvoir directement par le peuple, une révolution (colorée…) , un putsch (militaire…) ?

        • Il y a un préalable, une condition nécessaire : l’existence d’une volonté commune à une majorité de citoyens : Pas de démocratie sans une foule de démocrates !

          La difficulté est de faire émerger ces citoyens démocrates, … du néant actuel.

          On s’y emploie, mais trop peu nombreux peut être.

  74. Bonsoir Etienne,
    Je salue votre travail mis au service d’un altruisme qui force mon admiration. Je vous suis très reconnaissant d’avoir suscité en moi l’espoir et ce malgré l’annonce d’un sombre avenir pour notre pays. Je ne suis pas ce que l’on appel un intellectuel et pourtant, je suis passionné par vos exposés très pédagogiques que vous délivrez avec une énergie contenue mais que l’on sent, en réalité, prête à exploser tellement votre foi en l’Homme et vos convictions sont fortes. Cependant, je serai franc avec vous, je pense que cela ne suffit pas forcément pour secouer les consciences de nos congénères car ces derniers ont la nuque si raide qu’il faut, parfois, quelques bonnes frictions pour l’assouplir, et voir même quelques beignes bien senties pour en décongestionner le cerveau qui la surmonte.
    Soral est celui qui incarne cette « dissidence » qui assume sa virilité parce qu’il est vitale aujourd’hui de ne plus se laisser faire pour exister vraiment. N’en déplaise à toutes celles et ceux qui pensent désormais qu’il faut éviter la confrontation pour tout miser sur la pédagogie pour recouvrer notre liberté (noble conviction) mais c’est oublier la force et la détermination de notre implacable adversaire, le système.
    Oui, Soral distribue des beignes et son verbes est cinglant comme une droite en pleine face mais Soral n’est pas une fin en soit, ni un gourou qui vend du prêt à penser pour âmes égarées, non, c’est d’abord un éveilleur, comme vous.
    Soral ne se laisse pas faire car en face c’est du lourd, il combat avec les armes dont il dispose et qui font partie intégrante du bonhomme : une culture certaine portée par un verbe fort et souvent peu châtié, des gants de boxe, un blouson de cuir, une moto et aussi … un petit chien-chien impassible qui regarde la télé sur un canapé rouge.

    Bien à vous
    André

  75. les chiens aboient ,la caravane passe…

  76. Bonjour Etienne,

    Sur le fond, je suis bien sûr sur la même ligne que vous. Vous avez déjà expliqué tout cela cent fois, et ces histoire commencent d’ailleurs à me lasser. Je pense que toutes les personnes qui voulaient bien comprendre votre position l’ont comprise depuis longtemps. Néanmoins, je suis d’accord avec le message d’huckle ci-dessous : la suppression du lien Soral est politiquement maladroit. Personnellement , en bon machiavélien, je trouve que c’est stupide d’aller vexer les gens d’Egalite et Réconciliation qui promeuvent vos idées plus que n’importe qui sur le net, qui constituent à ce jour le seul parti politique dont le dirigeant est favorable au tirage au sort, pour faire plaisir à d’autres personnes qui vous attaquent et qui continueront quoi qu’il arrive à vous cracher dessus. Parce que bien évidemment, la suppression du lien ne changera rien. Je suis certain que la prochaine fois que vous passerez dans un média mainstream, on ne vous fera pas parler sur le tirage au sort, mais uniquement de Soral, Dieudonné, Faurisson, Hitler, etc. Le problème est que vous croyez définitivement avoir en face de vous affaire à des gens de bonne foi qui n’attendent que d’être convaincus.
    Cela dit, je comprends bien que c’est difficile de toujours savoir comment agir pour le mieux et que chacun fait un peu avec son feeling.

  77. Bonsoir, je pense que lorsqu’on est de bonne foi (ce qui est à priori nécessaire au projet souhaité) les choses paraissaient claires. Ne laissez pas s’il vous plaît ces choses s’assombrir par la peur…La peur d’être assimilé à « une brute » ou plutôt de mon point de vue à une personnalité brute (non façonnée) et politiquement pas très correcte.
    Le travail est de meilleure qualité lorsqu’on se sert d’un matériau brut, il ne faut pas s’en priver, en face ils ne se privent d’absolument rien.

    Bon courage

  78. M. Chouard, mais qu’avez-vous fait ?

    Je regarde les commentaires, j’en ris tristement plutôt que d’en pleurer et je vous en fais une caricature :

    Des « naïfs » pensant que vous avez bien fait et que désormais le problème est réglé, apparemment des non-lecteurs de médiapart.

    quelques Soraliens énervés (à tort à mon avis)

    Les attachés aux libertés d’expression et de pensée, qui trouvent que vous n’en tirerez qu’un faible et surtout très court répit. Vous avez accepté le jugement de Salomon, coupant en deux votre intégrité. Ca n’est pas la fin du monde mais le doigt est pris dans l’engrenage, ça risque de piquer un peu.

    L’avant-garde des jamais rassasiés : « demandez pardon aux antifas, retirez votre commentaire, avouez que Sarkozy était un bon président, excusez-vous auprès de Mme Gauthier pour avoir osé répéter une question, baissez plus la tête, et Bricmont ? Il est quand même pas joli joli, pas de gauche en tout cas c’est certain, et celui-ci, et celui-là, et tel mot que vous avez employé, … »
    J’attends d’ailleurs avec impatience la réponse d’un certain « Sandy ».
    En passant l’article dans médiapart est d’une violence à laquelle je ne m’attendais pas, ni dans l’intensité, ni dans la vitesse, dans la bassesse si par contre. Faut avouer que vous aviez fait fort la dernière fois chez Tadeï, serait-ce la rançon du succès ? très certainement.

    et le plus triste à mon avis :

    Les tolérants qu’à eux-mêmes : « Bravo Monsieur Chouard, pas de démocratie pour les intolérants, les cranes rasés, les pas-de-gauche et les grossiers personnages ! »

    Je vois par contre juste au-dessus qu’on vous prédit de perdre les Soraliens, je suis persuadé que non. C’est une des qualités de Soral, il relaie tout le monde du moment qu’il a quelque chose de pertinent à dire, du plus parfait salaud nazi au saint-gauchiste humaniste éclairé (à quelques exceptions près (Belghoul, Laibi, Robin,…)).

    Egalité et Réconciliation continuera à vous diffuser (comme il diffuse Asselineau, Le Pen, Collon et d’autres qui ont joué le jeu des médias et qui lui ont jeté la pierre). Je peux même vous prédire le nom du prochain article : « Soral avait encore raison (cf. vidéo Aliot-Marie) : Chouard baisse la tête et la foudre des médias se déchainent sur lui, il devra ramper toujours plus bas ». Les personnes intelligentes qui vont sur le site vous pardonneront bien vite cette erreur tactique et auront même mal pour vous j’en ai peur.

    Bon courage, des millions de personnes vous soutiennent toujours à fond, vous remercient pour tout ce que vous avez déjà fait et encore plus pour tout ce que vous allez encore nous faire découvrir.

    • Je suis d’accord avec votre commentaire.

      Les gens qui suivent Soral ne devraient pas s’étonner ni s’énerver face à cette décision d’Etienne Chouard. Il faut comprends la situation dans laquelle il s’était mis en soutenant Soral : on se servait de ce soutien pour attaquer malhonnêtement son projet politique. Si cette prise de distance permet de recentrer les débats autour du projet de tirage au sort en lui-même alors tant mieux.

      Cela dit effectivement je doute que ce sera suffisant. Etienne Chouard a en fait été beaucoup plus loin que simplement soutenir Soral. Il a par exemple été jusqu’à louer le courage de Paul-Eric Blanrue qui est un très proche, voire le successeur, de Robert Faurisson. C’est bien plus grave que de soutenir Soral aux yeux de tous les bien-pensants, car il n’y a pour ces gens pas de pire monstre que Faurisson. Et ça, ce sera toujours retenu contre lui. Il devra probablement aussi en venir à s’excuser publiquement de ce soutien.

      Etienne Chouard a mis le doigt dans l’engrenage d’un mécanisme de repentance potentiellement sans fin et dont on peut même douter qu’il servira à quelque chose puisque même après cette prise de distance, on lui reprochera de n’avoir pas été assez lucide et d’avoir eu des « tolérances » ou « perméabilités » aux « idées nauséabondes » d' »extrême droate » etc…

      Au final il devrait laisser quelqu’un d’autre reprendre le flambeau du tirage au sort car il est à mon sens définitivement grillé médiatiquement de par ses soutiens à des gens diabolisés, peu importe qu’il ait finit par prendre ses distances avec eux. De ce fait, je trouve qu’il a raison d’amorcer un éventuel début de retrait du débat public en encourageant d’autres personnes à prendre le relais, ainsi l’idée qui lui est chère pourra continuer d’exister et de se propager sans être entravée par un quelconque handicap (qui n’existerait pas s’il était confronté à des gens honnêtes mais c’est la réalité).

      • Bonjour,

        Je suis d’accord qu’il va se retrouver grillé avec les bienpensants mais on perdrait gros à se passer de son analyse.

        Si jamais il faisait le choix de se retirer, pour profiter de ses proches, s’éloigner de ces manoeuvres politiciennes à vomir, je comprendrai. Si même une fois rétabli il pouvait profiter de son temps mort pour écrire son foutu bouquin, je remercierais le ciel de ce qui parait aujourd’hui un faux-pas.

        S’il baisse les bras (après la tête) et part parce qu’il est dégoûté que les gênes de vautour soient si bien répartis dans l’espèce humaine et qu’il va (qu’il est) traité de tous les noms , c’est dommage, je préférais le Chouard bourricot qui décidait qu’il aurait raison tant qu’on ne lui avait pas prouvé qu’il avait tort. Mais je comprendrais aussi.

        Il a connu pire je pense, en tout cas son cuir doit être plus épais maintenant. Ca pourrait même lui permettre d’être encore plus libre, plus efficace, voyez Ménard face à Cohen dernièrement, lui carrant dans ses bajoues une à une les étiquettes qu’il essaie de lui faire porter.

        Il a fait une erreur, plus tactique que philosophique si on lit bien son texte, écrit à la hâte j’imagine, il le paiera cher ET son travail sera toujours exemplaire. Exemplaire en bien, et aussi maintenant des choses à ne surtout pas faire.

        Crise = opportunité

      • Ce n’est pas tellement la décision d’Etienne qui déçoit les Soraliens mais plutôt 1) son explication basée sur la critique du personnage, plutôt que de son analyse, équivalent à « ce que dit Mr X est faut parce qu’il est trop..bavard ? insupportable ? » 2) la réaction au combien naïve et même parfois anti-démocratique de nombreux gentils virus ici, pour qui, la démocratie réelle défendue par Etienne n’est pas ouverte à certaine personne étiqueté « extrême droite », par les mêmes médias / politiques contre lesquels ils se battent…Oui, c’est absurde !
        Heureusement, le travail d’Etienne continuera à n’en point douter, à être relayer par E&R, n’en déplaise à certains pseudo-gauchiste-antifasciste-gentils-virus. (Comment est-ce possible??)

  79. Vous ne soutenez pas le système en place?
    Antisémite! Fasciste!

    Vous m’avez convaincu Monsieur Chouard. C’est maintenant à mon tour de convaincre mes collègues enseignants et mes proches.

  80. J’ai attendu cette prise de conscience depuis longtemps, j’ai entendant fait mon possible pour rester muet et ne rien te/nous reprocher, c’est d’ailleurs la première fois que j’interviens en commentaire ici mais ENFIN QUOI évidement que en aucun cas que Soral partage nos vu, ce personnage ce défini lui même avec un fond de provoque presque absurde de « national socialiste à la française ».

    J’ai toujours trouvé étrange comment tu pouvais couper Soral de ses fondamentaux : nationaliste radicale, xénophobe, sexiste et homophobe parque qu’il a une analyse « juste » (un peu opportuniste) de certaines situations.

    J’ose dire que je crois sont antimondialiste surtout motiver par un nationalisme dur et profond et sa critique d’Israël un moyen facile d’exprimer son antisémitisme radicale.

    Et ce qu’il dit sur le sujet est de la récupération pure et simple ! Comme tout les racistes et autres qui ont pris l’habitude, en s’abstenant de restituer le contexte, de reprendre la fameuse citation de Desproges pour justifier leur propos racistes et discriminants.

    Si je suis d’accord avec toi pour parler à tous et à toutes de la démocratie IL FAUT se couper des militant-e-s Soraliens ! Sinon c’est comme partir promouvoir la paix avec Mars et Minerve en attelage. En fait je trouve que Soral ne méritait pas autant d’attention de ta part.

    Mais c’est vrai qu’on t’a attaqué rudement sur le sujet. Je t’ai défendu comme je peux et surtout les idées que tu as contribué à diffuser mais c’était plus dur avec le spectre de Soral et de ses militant-e-s qui occupait l’espace en conquérant-e-s et sincèrement polluaient le débat.

    On va pouvoir continuer le travail plus sereinement.

    PS : prépare toi à la vague de haine dont je crains la venu de la part des Soraliens, une fois passé les fosses amabilités, ils te traiteront bien vite de lâches, de vendu et t’attaqueront …

  81. Ping : Etienne Chouard | Pearltrees

  82. Cher Etienne,

    Vous serez toujours le « nègre » de quelqu’un sur qui tapé. Ainsi est la vie de vos médiocres détracteurs.

    Pour ceux qui vous écoute attentivement, on perçoit en permanence votre rigueur intellectuelle et morale si chère et si rare.

    Les attaques subies ne sont que le prix à payer pour votre trop grand rayonnement et qui gène ceux qui n’ont plus d’idées ni de convictions mais qui sont au pouvoir et veulent y rester.

    Didier -- Bruxelles

  83. Etienne, je sens que tu es quelqu’un de bienveillant et de cultivé.
    Mais je penses que tu vis dans un nuage, ce que tu espères n’arrivera jamais et n’est jamais arrivé. La démocratie n’existe pas ni parmi les hommes ni dans la nature, en tous les cas je n’y crois pas.
    Les relations humaines sont régies par des rapports de force que ce soit entre hommes et femmes, entre dirigeant et dirigés, entre parents et enfants.
    Tu perds ton temps et n’arriveras à aucun résultat car ton analyse n’intègre pas ce besoin d’autorité qu’a un peuple surtout lorsqu’il est divers et varié comme aujourd’hui.

    • Merci Tom.

      J’ai pense aussi que même si Mr Chouard est quelqu’un de tres bien et qu’un monde rempli de chouard serait sans doute nettement plus vivable que le notre, il y a une infinité de variables que jamais, jamais , jamais vous ne pourrez contrôlez pour avoir votre vrai démocratie.

      Les plus belles pages de l’humanité n’ont pas été écrites avec la démocratie tel qu’on en parle sur ce blog, avec cette espèce de vision idyllique ou tout le monde est gentil et va gentillement s’asseoir autour d’une table, en vrais adultes, pour discuter sereinement des problèmes du monde. Et qu’on ne me parle pas de la Grèce antique ou de votre tirage au sort, la Grèce antique c’est aussi l’esclavage, sous divers formes certes , mais esclavage tout de même.
      Si vous voulez de la morale antique allez donc lire Hesiode, au moins allez a la base.
      http://remacle.org/bloodwolf/poetes/falc/hesiode/travaux.htm

      On dirait qu’aucun d’entre vous n’est allé dans la rue depuis un bout de temps, vous pensez que « nabilla et thomas » ne sont qu’a la télé ? Mais regardez autour de vous, vous verrez des HORDES de nabilla et de thomas, tous aussi con et débiles les uns que les autres ; vous croyez être dans un autre monde ou TF1 ne bat plus tout les records d’audimat ? Et bien non, TF1 bat toujours tout les record d’audimat et a déjà rendu plusieurs générations de jeunes totalement incultes et incapable de pensez par eux même. Vous allez les trouvez ou les gens pour discuter autour d’une table ? Et même si ils acceptent, ont ils simplement le niveau de culture minimum requis pour pouvoir s’exprimer, comprendre, ect.. durant un débat/discussion ?

      Votre belle démocratie, dans l’état actuel des choses, avec le niveau moyen des « citoyens », même avec votre belle « assemblée constituante », ça ne sera rien d’autre qu’une dictature de crétins, désinformés et manipulés jusqu’à l’os a presque tout les niveau possible, qui boivent du TF1 24/7, votent depuis 40 ans pour les mêmes salopards -- et en redemandent a chaque nouvelle élection -- et qui, dans leur écrasante majorité, ont d’autre chose a foutre de leur vie que de la passer a discuter, comme payer les factures et faire des heures supplémentaire, ou tout simplement trouver un travail.
      Je vous rappel les chiffres du chômage ? Non non, n’en parlons pas c’est mieux

      Votre débat sur la démocratie, fait un peu tache d’huile si on compare avec la situation actuelle de la France et du monde en général, un peu dépassé presque. Il est mieux de pouvoir parler autour d’une table, quand on a le ventre plein, et pas d’inquiétudes sur sa propre vie ou celle de sa famille a court terme.

      Par contre pourquoi ne pas avoir voulu ecrire les propos de Soral ? C’est ridicule, les propos visés sont les suivants :  » On a vu le petit Elkabach, c’est mon analyse un peu plus raciale-communautaire, qui est le petit sémite sépharade, se soumettre comme une femme à quelqu’un qui représente encore la virilité… aryenne, je dirais, même si elle est slave. Vous voyez, ça, c’est la juste hiérarchie traditionnelle, vous voyez… Quand Poutine ouvre sa gueule, un Elkabach la ferme. Et c’est comme ça que se conçoit un monde qui fonctionne bien. Parce qu’il y en a un qui incarne l’autorité légitime et la virilité, et l’autre qui incarne la place qu’il aurait du garder depuis toujours, la place d’intermédiaire, de courtisan et au mieux de diplomate… »

      C’était donc ca la chose « impossible a écrire tellement ça dégoute » ?
      Rien de vraiment choquant dans cette déclaration, maintenant , on y lis ce qu’on veut. Je n’y lis en tout cas aucun appel au meurtre ou a la déportation, puisque c’est évidement ça dont on le suspecte.
      Donc oui, pas vraiment chapeau la pour le coup, on aura déjà vu Chouard faisant preuve de nettement plus de probité.

      Un dernier conseil ? personne n’aime ceux qui baissent leur froc au premier claquement de doigt

    • « Les relations humaines sont régies par des rapports de force que ce soit entre hommes et femmes, entre dirigeant et dirigés, entre parents et enfants. » >>>>>

      Il y a du vrai mais c’est négliger l’autre face de l’humain, qui trouve plaisir dans le sourire de l’autre et prend son pied dans l’acte contributif.

      Mais admettons que le pire l’emporte.
      Alors ce serait bien pour cela qu’il faudrait de bonnes institutions, qui protègent de ces rapports de force.
      Et ce ne sont de toutes pas les institutions présentes qui protègent. Bien au contraire.

      En outre

      Les expériences démocratiques qui ont jalonné l’Histoire ont toutes démontré que dans un cadre sain l’Homme est sain.

      Les affirmations selon lesquelles l’Homme est un gros méchant loup ne peuvent certes pas être rejetées comme nulles, mais il faut bien comprendre qu’on l’aide à être cela. Et en particulier la société capitaliste, fondée sur la compétition, inhibe drastiquement tout esprit contributif.

      A propos : ce matin à Pringy, gratiféria ( grand rassemblement orienté vers le don )
      Mais c’est vrai que l’idée ne vient pas de la préfecture ( qui avant hier a fait démanteler un camp de sans logis)

  84. Grand merci Etienne pour ces explications qui devenaient indispensables.
    L’abcès étant percé et les explications ayant été écrites, plus rien ne s’oppose, dans l’esprit des « sceptiques », à avancer tous ensemble, sur le chemin de l’élaboration de notre nouvelle Constitution citoyenne.
    Respect.
    Richard

  85. Charles Abécassis

    Etienne,
    Je te remercie pour ces explications qui te font honneur.
    Même si j’ai toujours été convaincu de ta bonne foi, ta « relation » avec Soral nuisait grandement à la diffusion de tes idées et projets humanistes.
    Il reste tout de même un point pour moi qui mérite encore éclaircissement. Comment as-tu pu te laisser berner par Soral quand il t’a dit ne pas être anti-sémite alors qu’il proclame haut et fort partout être judéophobe ?
    J’espère donc que tu affirmeras encore ton opposition à toute forme de racisme, afin qu’il n’y ait plus de doute pour personne.
    Et je te suis totalement dans tes positions sur le sionisme, depuis qu’il ne s’agit plus seulement du retour des juifs en Israël, mais qu’il est devenu un instrument abjecte de racisme et de ségrégation vis-à-vis du peuple palestinien.

  86. @Etienne : et si on reparlait de Mullins maintenant ? 🙂 Nous avions une discussion en cours dans un autre fil. Je serais heureux qu’on la termine…

  87. Vous avez tout mon soutien, Monsieur Chouard. Des « commissaires politiques » réclament de vous une autocritique digne de l’Union Soviétique, une « remise en cause approfondie ». Vous leur avez donné donné une réponse digne et raisonnée, dans laquelle vous revendiquez le droit de traiter les gens comme des êtres humains adultes. Bravo !
    Par ailleurs, ce que dit Soral dans le passage que vous signalez est indéfendable : évidemment sexiste et raciste. Comment ce monsieur peut-il en séduire certains, cela m »échappe. Il manie l’imprécation et l’usage de concepts nébuleux (comme la « virilité intellectuelle et morale »), il est tout sauf intellectuellement honnête. Le contraire de vous. Enfin, s’il a pu vous éclairer à un moment donné, il aura fait, à son insu, au moins une bonne chose. Cela ne vous rend en rien redevable à son égard.
    Il va falloir maintenant maintenir le cap, sans céder à aucun des deux camps qui tentent l’intimidation.
    En fait, je sens que, grâce à cet épisode, je vais devenir un GV constituant.
    Démocratiquement vôtre.
    Gabriel

  88. Ce n’est pas parce que le chantage à l’antisémitisme existe que l’antisémitisme n’existe pas!! Ce n’est pas parce que l’on a démontré l’arnaque de l’antiracisme, que le racisme n’existe pas!! J’ai plusieurs fois été censurée sur ER lorsque j’essayais de rappeler ces simples vérités…Il suffit de lire les commentaires des suiveurs de Soral sur ER, pour se rendre compte que la dérive raciste et violente n’est pas loin…moi j’y croyais sincèrement à la Réconciliation, j’ai même adhéré à ER, en faisant comme vous la sourde oreilles….après tout, ces militants racistes qui venaient commenter, n’avaient rien compris au message de Soral. ..Je me suis rendu compte de ma méprise en visionnant le même passage qui vous a choqué, c’était limpide…Mr Soral est antisémite!!! Je suis littéralement dégoutée. Comment peut on prôner la Réconciliation? Soral au pouvoir, c’est un bain de sang qui nous attend. Je préfère largement l’état-dictature dans lequel nous vivons, au-moins nous bénéficions encore d’un peu d’ordre et de justice…

  89. moi a la place de chouard j’aurais simplement expliqué que malgré son talent d’orateur et ses idées novatrices ou dissidentes, soral était malhonnete intellectuellement et humainement arrogant et prétencieux donc dans ce cas je me distanciais de ce personnage politiquement .
    et voila la messe était dite.
    alors que s’enterrer sur le supposé ou avéré antisémitisme de alain soral est vraiment ridicule!

  90. c’est dailleurs ce qu’on fait marine lepen et chauprade a l’extreme droite. ils ont vu que soralétait un boulet et ils l’ont dégagé lol

  91. Vous êtes dans la bienveillance, ils sont encore dans la violence, les choses changent, lentement.

    « Quand le grand architecte à crée le temps, il en a fait assez »

    Prenez le votre, prenez soins de vous, vous avez Anna pour amie.

  92. Merci Etienne.
    Je trouve ce texte émouvant et profondément humain.

  93. Il y a vraiment des amis dont on se passerait mais bon, soyons démocrates.

  94. Je faisait allusion a Ana Sailland, y voyez vous à redire ?

    Militant militaire.

  95. Pas de quoi en chier une galette.

    La « théorie » de Soral est fantaisiste. Dans la théorie de la race aryenne, les slaves sont considérés comme des sous hommes. Au même titre que les arabes (les séfarades sont des arabes pour ceux qui seraient passés à côté). En fait tout le monde sont des sous hommes sauf les germaniques et les nordiques.

    Du coup on est tous dans le même panier (sauf si vous êtes germaniques ou nordiques auquel cas vous êtes la crème de la crème et vous avez le droit de régner sur le monde avec un super espace vital et tout le tralala).

    Y compris Soral qui est savoyard croisé suisse, croisé fox à poil ras. Comme théoricien de la race aryenne, ça se pose là.

    Allez on se fait des bisous entre sous hommes (et sous femmes bien sûr, qu’on aille pas me soupçonner de sexisme).

    • Ou alors:

      Il faut éditer la théorie de la race soralienne dans laquelle ceux qui mangent de grandes quantités de fromage fondu et boivent du vin blanc atroce doivent régner sur le monde en faisant du ski avec du lipstick fluorescent jaune, rose ou turquoise.

  96. Nom avec un astérisque

    La trinité d’une extrême droite réac drapée dans de l’humanisme de caniveau est incarnée par Dieudonné dont l’humour s’est fourvoyé, Laurent Louis, l’idiot utile et Soral le fou dangereux.

    Je ne peux que vous conseiller de visionner quelques-unes de leurs videos pour votre édification.

  97. Bravo cher Etienne de ce beau plaidoyer qui montre la sincérité de votre raisonnement intellectuel. Vous avez raison de dire que pour réfléchir, il faut écouter les opinions des autres ! Tout est utile dans une démarche intellectuelle. Je ne suis pas encore convaincu par la pertinence du tirage au sort. Mais l’idée développée par Etienneselon laquelle le texte constitutionnel ne doit pas et réécrit par les futurs utisateurs est un principe constitutionnel de premier rang qui figure dans la DDHC à l’article 16 : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni laseparatiô des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution ». À rapprocher de l’article 3 :  » Le principe detoute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément ». Ce texte de 17 article était très bien écrit. Il a conduit à des abus, mais il convient de toujours y revenir en raison de son fondement hyper démocratique. Étienne, vous êtes un homme de bien et je vous suivrai car vous cherchez non pas votre intérêt mais celui de la société toute entière. Depuis 2005, je suis votre ami et je le resterai car je sais que votre démarche est la bonne.

  98. Monsieur Chouard, je propose une dissolution de votre article pour revenir à la situation obscure (pour les ayatollah de gauche et les médias fans des Lumières) telle qu’elle était avant.

    En attendant que l’eau coule sous les ponts et finalement de rire de votre choix discutable, je vous conseille de regarder le début du spectacle « mes excuses » de Dieudonné, écrit juste après son fameux sketch antisémite et colonophobe. Il raconte les mois qui ont suivi son mini-crime contre l’Humanité, quand il avait toute la fine équipe aux fesses.

  99. mechantvirus t’es idiot ou quoi? poutine est slave pas aryen. aryen faisait reference a l’idée de race au sens premier étymologiquement parlant. c’est a dire sang noble et virilité est synonyme d’aristocratie guerriere. Mais bon quand on a étudié la grece, on sait tout ca hein. ca fait partie du bagage minimum quandon étudie les civilisations antiques.
    ca c’est pour ta culture
    enfin par ailleurs vous connaissez pas grand chose aux arabes. les arabes sont originellement des sémites pas des sépharades!!! reste a savoir ce qu’ils sont raciologiquement. et ce qu’on en sait des arabes. personnelement ils sont pas des maghrébins et des berbères c’est certain.

    j’ajoute , votre vision de la race est biologique , comme certains nazis scientifiques en somme !!! on reconnaît bien la l’eugeniste et le matérialiste qui réside en vous!!!
    bon j’imagine que sachant que etienne chouard est considéré comme un grand intellectuel honnete, qu’il tiendra compte des mes remarques et sera a meme de remettre en cause ses choix !!
    mais bizarrement je crois que ce grand intellectuel ne prendra meme pas la peine de me lire car évidemment cet homme n’ets pas de ce monde et vit dans les hautes sphères que nous … le peuple
    cest ce qui differencie en général les intéllo de gauche et soral. soral lui ‘na pas peur de trouver la consideration avec ses propres ennemis ou de discuter avec des contradicteurs. alors que etienne chouard n’accepte pas la moindre critique aussi juste soit elle. cest le maitre d’école qui pense détenir le vrai.
    Derniere chose : les slaves étaient inférieurs pour Hitler en culture et ce que Hitler méprisait plus que tout cest le metissage des races et non la pureté raciale!

    • « mechantvirus t’es idiot ou quoi? poutine est slave pas aryen. »

      C’est exactement ce que je dis. Du coup on se demande qui est l’idiot.

      « ca c’est pour ta culture »

      Cool, merci.

      « enfin par ailleurs vous connaissez pas grand chose aux arabes. les arabes sont originellement des sémites pas des sépharades! »

      Oh je suis tombé sur un champion. Essaie de lire lentement de gauche à droite pour voir. Tu peux mettre ton doigt sur l’écran si tu as peur de passer d’une ligne à l’autre sans faire exprès.

      « j’ajoute , votre vision de la race est biologique , comme certains nazis scientifiques en somme !!! on reconnaît bien la l’eugeniste et le matérialiste qui réside en vous!!! »

      Peut être qu’il faut prendre tout ça au deuxième degré?

      Ton programme: apprendre à lire ce qui est écrit pour ne pas tout comprendre à l’envers. Arrêter de déblatérer des sornettes. Faire un petit effort d’orthographe et de grammaire. Arracher la touche CapsLock de ton clavier.

      Adieu monsieur CQFD!

  100. Nom avec un astérisque | 29 novembre 2014 at 14:36 | Répondre

    La trinité d’une extrême droite réac drapée dans de l’humanisme de caniveau est incarnée par Dieudonné dont l’humour s’est fourvoyé, Laurent Louis, l’idiot utile et Soral le fou dangereux.

    Je ne peux que vous conseiller de visionner quelques-unes de leurs videos pour votre édification.
    =====
    bon ca commecn a bien faire bordel de merde
    Dieudonné est issu de la gauche ecologiste
    soral est un ancien communiste qui nous fait sa reconciliation nationale avec les beurs les noirs etc..
    soral n’ets donc pas raciste.
    soral veut fair ela réconciliation nationale ave cles juifs mais en combattant les juifs du lobby et les juifs racistes (vous savez ceux qui maltraitent les arabes en palestine ou ceux qui ont traité les noirs comme de des negres)
    la haine des jufis se retrouve également chez les communistes
    moualek est elgalement issu de la gauche etc

    bref soral est de gauche point final et ce que la gauche n’accepte pas cest son rejet de l’immigration et de l’homosexualité avec la défense de la famille
    MAIS BANDE DE CLOWN BOBOIDE VOUS AVEZ PAS COMPRIS A GAUCHE QUE TOUS LES PEUPLES SONT CONTRE L4HOMOSEXUALITE ET TOUS LES PEUPLES IMMIGRES SOUTIENNENT QUE L IMMIGRATION PARTICIPE A LEXPLOITATION ET LA DESSTRUCTION DES PEUPLES
    EN SOMME CEST UNE FORME DE COLONISATION CAR ON VIDE L4AFRIQUE ET LES AUTRES PAYS D ASIE DE LEURS ELITES

    BREF soral est de gauche mais la gauche réelle et non la GAu che bobo de hollande a melenchon en panssant par mamere.

    CQFD

  101. SORAL EST UN HOMME DE GAUCHE QUI LUTTE CONTRE LA GAUCHE/ LIBERAL SIONISTE ET DEFEND LA GAUCHE SOCIALE ANTISIONISTE
    ET QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON LA GAUCHE LIBERAL A UNE TRES GROSSE RESPONSABILIT2 SUR LETAT DU MONDE DAUJOURDHUI
    EN SOMME ACCUS2 SORAL DANTISEMITISME CEST LE REPROCHE DES SIONISTES A SORAL A CAUSE DE SON ANTISIONISmE !!!!!!!!

    • @ etiennelecouard,
      Avant d’attendre qu’on vous réponde sur le fond, changez donc de pseudo, vous n’avez pas le dixième du courage de celui que vous brocardez et n’avez pas abattu le millième de ce qu’il a fait.
      Il est d’ailleurs si « couard » que malgré le caractère insultant de votre pseudo, vous n’êtes pas censuré et pouvez déverser votre vinaigre à loisir.
      Critiquer ses positions, oui, attaquer l’homme qui plus est désintéressé, non.
      Vous devriez avoir honte de votre « trouvaille ». Le lâche c’est vous.

  102. a chaque fois l’abruti vous insultera et ne fera pas l’effort de comprendre et de se remettreen question. il ne cherchera pas le débat et l’échange alors que l’intellectuel fera s’il avait jamais rien entendu car il se croit supérieur.
    Essayez vous verrez.

    • Tu fais une très bonne description de ta personne, c’est un grand pas vers la guérison, maintenant, il te faut consulter un professionnel, car même s’il y en a un ici, le secret médicale fait qui ne peut rien pour toi ici. Alors passe ton chemin, et reviens quand ça ira mieux, on sera ravi de discuter avec toi quand tu aura trouvé la vraie raison de tes souffrances.

    • Quand on commence par traiter les gens d’idiots parce qu’on est pas foutu de lire correctement ce qu’ils écrivent, il ne faut pas s’étonner de se faire envoyer promener.

  103. Je découvre votre dérapage, votre naïveté, votre obstination stupide à ne pas écouter ceux qui vous expliquaient que Soral était un fasciste, en même temps que je découvre votre tentative de rédemption.
    Seulement voilà….
    Vous n’êtes TOUJOURS PAS mon allié.
    Je lutte CONTRE la démocratie !
    je lutte CONTRE les élections
    Je lutte CONTRE les urnes
    Je lutte CONTRE les constitutions

    Vous prétendez incarner une QUATRIEME VOIE….

    mais vous ne vous prononcez pas pour
    LE SALAIRE UNIQUE MONDIAL (1000€ $1300 pour tous adultes et ados + 500€ $650 par enfant)
    POUR L’ABOLITION TOTALE DU CREDIT ET DES BANQUES
    Et donc pour l’investissement du peuple 300€ $400/ mois
    (sans profit, dividende ni aucun retour personnel)
    en commençant par 1€/jour quand l’enfant sait lire
    Vous ne vous prononcez pas pour des CDR de base au Burkina Faso
    Vous ne réclamez pas le pouvoir pour des DELEGUES DE BASE choisis librement par chaque groupe de 25
    Vous ne réclamez pas des DELEGUES DE CONSEIL (1/625) choisis et contrôlés par des conseils de 25 délégués de base
    Vous ne réclamez pas des DELEGUES DEPUTES (1/15625 = 25^3)
    Délégués députés révocables par des conseils de 25 délégués de conseils
    Vous ne réclamez pas le pouvoir pour des DELEGUES NATIONAUX chacun révocable par un conseil de 25 délégués députés !

    VOUS NE LUTTEZ PAS POUR L’HUMANOCRATIEE mais ce stupide TIRAGE AU SORT ESCLAVAGISTE….
    Vous parlez de DEMOcratie encore…
    Mais la démocratie athénienne, ce sont 21 000 propriétaires d’esclaves (le DEMOS) qui COMMANDENT 400 000 esclaves...

    Si vous voulez FAIRE REDEMPTION et vous nettoyez de VOS IDIOTIES ANTERIEURES (qui ont AIDE LE FASCISTE SORAL à se BANALISER et à S’INFILTRER DANS LA GAUCHE EN REBELLION…. un DESASTRE parmi les jeunes dont vous portez une PARTIE DE RESPONSABILITE…)
    …. VOUS NE POUVEZ RIEN FAIRE D’AUTRE QUE REJOINDRE LE CAMP de l’ EGALITARISME REVOLUTIONNAIRE…
    Ce camp que le Castoriadis des années 50 frôlait en tentant de conceptualiser les erreurs de Marx sur le travail complexe …. mais sans aller jusqu’à produire le concept de FORMOISIE, classe exploiteuse des détenteurs du capital formation, une CLASSE à ABOLIR tout autant qu’il faut abolir les CAPITALISTES…

    Si vous restez entre deux eaux, avec votre ABSURDE CONSTITUTION ECRITE PAR DES INCONNUS TIRES AU SORT (et sous les pressions géantes des manipulateurs….. sans avoir le secours de délégateurs)….. votre sanction sera méritée….
    Vous avez joué à Mickey l’apprenti sorcier, les antifascistes vous crachent à la figure…..
    POUR NETTOYER VOS BOURDES…. VOUS N’AVEZ PLUS D’AUTRES SOLUTIONS QUE DE GLISSER A GAUCHE TOUTE…
    EN ALLANT PLUS A GAUCHE QUE LES « ANTIFAS  » de la FORMOISIE…
    EN ALLANT TELLEMENT A GAUCHE QUE VOTRE ex PROTEGE SORAL… NE POURRA PLUS VOUS SUIVRE…. malgré vos « BOURDES » scandaleuses
    +++++++++++++++++++

    SIC L’EXPRESS Le discours trouble d’Etienne Chouard contre les « 1% qui se gavent »
    Par Adrien Sénécat, publié le 17/11/2014 à 07:23, mis à jour le 21/11/2014 à 10:21

    Et de poursuivre: « Pour moi, Alain Soral est à gauche parce qu’il se bat contre les privilèges. C’est un résistant. Alors oui, il dit aussi des choses qui me déplaisent, par exemples sur les pédés, mais ça me paraît secondaire. Ca ne vous étonne pas qu’un chef de bande comme lui, traité par tout le monde d’anti-démocratique, soit à la tête du mouvement qui défend peut-être le plus ma thèse démocratique? »
    En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-discours-trouble-d-etienne-chouard-contre-les-1-qui-se-gavent_1622043.html#AobEAGrXyDj3g5D6.99
    ++++++++++++++++++++

    ETUDIEZ LE POSTMARXISME… APPRENEZ LA MODESTIE, ROMPEZ AVEC LA CLASSE FORMOISE (abolition des DIPLOMES)
    ROMPEZ avec la CLASSE BOURGEOISIE
    (abolition des actions et de la propriété immobilière, comme du capital machine)
    ROMPEZ avec l’INNOVOISIE
    (abolition des droits d’auteurs)
    ET DEVENEZ CHERCHEUR POSTMARXISTE pour CLARIFIER LA LUTTE DES STRATES.

    SINON….
    Vous serez broyés par la lutte des classes et ses agents…..

    Yanick Toutain

  104. Parfaitement! on s’en tape de Soral, chacun peut et doit faire la part des choses.
    Point besoin de s’agenouiller devant ce chantage oligarque.
    Ce qui fait votre différence et votre vertu, c’est justement votre ouverture d’esprit et le fait que vous pointiez l’essentiel.
    Restez vous-même, c’est que comme ça qu’on gagne contre des attaques malveillantes.
    Soyons tous unis pour notre victoire commune pour la liberté de chacun.
    Merci pour tout
    Bisous
    Marie

  105. C’est vous qui vous gargarisez à la merde à longueur de journée. Si ça vous est à ce point si désagréable, pourquoi ne buvez-vous pas d’autres paroles ?

  106. « APPRENEZ LA MODESTIE »

    Je vous renvoie la politesse.

    « SINON….
    Vous serez broyés par la lutte des classes et ses agents »

    Dit Jean-Kévin, 14 ans qui vient de découvrir pépé Marx et qui aime écrire tout en majuscule pour utiliser cette fameuse touche CapsLock qu’il faut bien rentabiliser d’une manière ou d’une autre.

    Vous raconter tellement de conneries que ça fait mal aux yeux même en réglant la luminosité de son écran au mini.

  107. Ce qui est le plus étonnant, c’est que vous ayez mis tant de temps à vous rendre compte que de la vraie nature de Soral. Enfin, il suffit de visionner dix minutes de n’importe laquelle de ses vidéo !
    Et déjà la 1ère erreur : avoir cru que Soral était un intellectuel !

    https://www.facebook.com/pages/Alain-Soral-le-BHL-de-la-sociologie/1488404094726497

  108. bon voilà pour Soral, Etienne après à vous de voir

    https://www.youtube.com/watch?v=PC4Jl5m7gzw

  109. Je comprend pas ce délire de traiter le socialisme de « capitalisme d’Etat », et ainsi balayer toute alternative réelle.

    Mes respects.

  110. Et voilà, la scission continue :
    http://www.arretsurimages.net/articles/2014-11-29/M6R-Chouard-et-Soral-troublent-le-mouvement-de-Melenchon-id7265
    Nous allons perdre sur tous les plans. Il faudra désormais être de « gôche » pour parler de constituante et de TAS, les partis ont gagné. On assistera à de beaux débats entre Lordon, Lepage et Chouard invités chez Daniel Mermet et qui parleront à des convaincus. On finira par dire que le peuple est un peu abruti puisque tout le monde n’est pas de « gôche » et que c’est pas plus mal qu’il y ait quand même une élite. Et peut-être qu’au final on introduira le tirage au sort à la fin des meetings du PS, pour donner une chance à tout le monde de poser une question au leader, mais pas plus. Quant aux autres, apolitiques, anars, droiteux, ils rongeront leur frein, voteront pour l’UMP et le FN ou se marginaliseront avec la potentielle violence que cela implique. On fera remarquer à Chouard qu’on avait bien raison, qu’il a bien fait de se démarquer de ces nigauds (prophétie auto-réalisatrice).
    Voilà, c’est la victoire des défenses immunitaires du Système contre les Gentils Virus.

    • Mais arrêtez d’être défaitistes crénondenon.
      Le terrain des virus, c’est pas les médias, c’est la foule, la vraie, de chair, le bistrot, le boulot, la rue. C’est là que naissent les idées neuves, pas à la téloche.

      • Ana, il ne faut pas négliger le fait qu’un grand nombre de personnes (une majorité?) n’a peu ou plus de conscience politique et citoyenne et se laisse facilement influencer par les médias. Nous n’en serions pas là sinon, vous ne croyez pas? Ce sont aussi voire surtout à ces gens là qu’il faut apporter l’idée, or selon moi la communication est très fragile; nous sommes dans le règne de la pensée binaire et de l’étiquetage (droite, gauche, ds quel camp es-tu, etc.), et malheureusement je crois qu’un grand nombre de personnes n’écouteront pas Chouard si celui-ci est catégorisé de « gauche » car c’est bien vers là qu’on l’entraîne. Une idée qui rassemble ne doit pas tomber dans les mains d’un parti, c’est en tout cas ce que je pensais avoir compris du message.
        Bon et si on rapportait tous ici nos conversations de boulot ou de bistrot, soyons honnête, ce serait la déprime assurée. Tout le monde est capable de sortir de la lobotomisation de masse et Étienne a raison de dire que les gens font bien les choses quand on leur fait confiance; mais avant ça il y a tout de même un cap à franchir, qui dépend de la fragile communication que j’évoque plus haut… Donc effectivement oui je suis défaitiste sur ce coup là. Nous verrons comment évoluent les choses ces prochains jours.

        • « Ana, il ne faut pas négliger le fait qu’un grand nombre de personnes (une majorité?) n’a peu ou plus de conscience politique  » >>>>>>>> Quelle grande découverte ! C’est justement de ça qu’on s’occupe.

          Quant à la déprime, tu peux te la garder : hier matin au café j’ai encore éveillé deux types. Mais c’est sûr que si on n’y croit pas, on fait pas. Ça c’est OK ; et en tel cas, le génie, c’est de partir à la pêche ; par contre scier le moral des troupes, c’est de la nuisance, plaisir obscur que j’ose ne pas croire volontaire.

          • Ana, je ne fais partie d’aucune « troupe » et vous non plus j’ose croire -- nous sommes plutôt un agrégat d’individus libres -, je pense donc encore Dieu merci avoir la possibilité de dire ce que je crois sur cette histoire et ses potentielles évolutions.

          • Ana Sailland

            Ce droit n’est pas nié, et c’est toute la richesse de l’échange 😉

            (j’ai été agressive et en demande pardon)

            ;;;;;

            La nature humaine existe-t-elle comme élément déterminant et lui même définitif ?

            De l’état de conscience de la société,, et des institutions ou usages,, lequel des deux induit l’autre ?
            Ou bien y a-t-il une influence mutuelle continue.

            Où peut on agir ?
            Et quels sont les critères de l’action ?
            Définis sans notre assentiment dans l’illusion du libre arbitre, ou bien au contraire conscientisés ?

            Notre échange me semble proche de ces questions.

            Pour ma part, je ne crois absolument pas à un mal génétiquement programmé.
            Qui rendrait vaine notre ambition démocrate, comme ce fut écrit plus haut, ça me ferait mal aux dents 😉

            Nos pulsions sont antagonistes, tout comme deux groupes musculaires orientés à l’instant t vers la saisie d’un objet, et l’un des aspects de la liberté consiste à donner la préférence à certaines plus qu’à d’autres (?)

  111. Bonjour,
    Cette polémique sur Soral est fatigante. Soral lui-même est fatigant aussi, d’ailleurs, ne fut-ce que par l’arrogance de son ton et ses égarements de toutes natures qui créent plus de confusion qu’autre chose. Oui, il dit à l’occasion des choses sensées et il y a fort à parier qu’il est sincère même lorsqu’il n’en dit pas. De toutes façons, il convient de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain même quand ce bain tend à prendre une teinte facho. La question n’est cependant pas là. Elle est que nous sommes les uns et les autres en un lieu donné, à une période donnée dans un contexte donné et qu’il s’agit de savoir rapidement comment devenir opérationnels dans une société capitaliste qui, face à la saturation des marchés ne peut maintenir les profits qui lui sont vitaux qu’en dévorant ceux qui la font vivre, en nous précipitant en premier lieu vers une société totalitaire et de manière ultime vers l’anarchie libérale et la guerre. La machine que nous avons devant nous est énorme et tentaculaire, sa stratégie est élaborée et elle dispose de moyens destructeurs inconcevables dont elle est toute disposée à user pour repousser son déclin et sa fin. Voilà aujourd’hui l’adversaire le plus dangereux. Il nous expose ici et maintenant à de titanesques convulsions dont nous sentons déjà les prémices. Face à cela, ce n’est certainement pas le moment de s’abandonner aux faux débats, aux détournements en tous genres et à la confusion. Non, ce n’est vraiment pas le moment de débattre sur le sexe des anges…

  112. Rien à redire sur la profonde honnêteté qui se dégage de cette prose, longue, mais nécessaire, car tout mot peut prendre diverses valeurs selon l’œil qui le lit, parfois diamétralement opposé à un autre pour le même mot! Il s’agit donc d’être le plus clair et précis possible!
    Nécessaire aussi ce mea culpa, autre preuve de la probité réelle et assumée de son auteur, que bien-sûr, les caciques du pouvoir ne manqueront pas de vilipender avec une moue de mépris à la commissure des lèvres, tel certains Attali bruts ou en devenir. Je pense qu’il devient de plus en plus urgent de travailler désormais sur les véritables moyens concrets et techniques pour réaliser cette œuvre, devenue maintenant vitale à la survie de notre beau pays de France.. Je propose de s’inspirer des moyens technique sur internet développés pour que le contribuable lambda puisse consulter et correspondre avec le fisc, qui me paraît être une solution fiable de consultation populaire, afin de faire participer le peuple (travaillant et agissant réellement à la richesse nationale -contrairement à ces millions de parasites politiciens, hauts fonctionnaires, conseillers, etc.-) à donner son avis sur les diverses décisions à prendre s’agissant des choix futurs concernant divers niveaux local, régional, national, international, ainsi que les personnes chargées d’appliquer -ou faire appliquer- ces choix selon un protocole établi et accepté par tous, contrairement encore à ces magouilles permanentes de flibustiers employées par cette oligarchie, nos « élites » corrompues et incompétentes mais toujours régnantes sur un peuple qui ne sait plus où il va…

  113. Une autre citation de soral dans un autre direct monsieur Chouard
    « Chaque fois qu’un juif peut faire faire le boulot par quelqu’un d’autre, c’est comme ça depuis Ponce Pilate, il a l’intelligence de le faire » https://www.youtube.com/watch?v=LeZpv5uIXWI&t=74m29s

    • oui, il cite là-dedans les mots d’une dame israélienne, il montre aussi la vidéo de sa phrase si je me souviens bien -- j’ai pas cherché à trouver la vidéo.
      Par contre j’aimerais vous citer une avalanche de trucs énormes de la bouche de Manuel Valls, dans sa fonction de ministre de l’intérieur et puis de premier ministre, des choses inouies, abominables, execrables, diffamatoires, arbitraires, mensongères et ce n’est qu’un de ces politiques du genre.

      La différence: Soral fait ce qu’il veut et on peut très bien suivre beaucoup d’analyses utiles et ne pas être d’accord sur le reste, tandis que Manuel Valls « dirige » la France. Donc: qui c’est à votre avis, le danger? Non, please, ne me dites pas que c’est Soral…

      Ce que dénonce Soral c’est le pouvoir de Goldman Sachs, JP Morgan, Rothschild sur les gouvernements et l’économie. Et il n’est pas seul à le faire. Il n’y dénonce pas le fait d’être juif, mais le fait de l’usure du pouvoir pour opprimer des peuples et des nations entiers à l’aide de la manipulation et d’empêcher son démantèlement en clouant la bouche les critiques avec la shoah.
      Le truc est justement qu’ en France de nombreux francais juifs ont été sauvés, aidés, soutenus, libérés dans l’occupation. Bien plus que l’inverse. En plus beaucoup de gens qui se sont enfuis de tous les pays d’Europe, qui pouvaient vivre en France, même sous l’occupation, qui y ont été accueillis, aidés, sauvés. Mais les gens qui ont été ainsi sauvés n’étaient pas du tout des gens de l’élite monétaire . Et c’est justement ces gens-là -- de l’élite monétaire -- n’ayant jamais eu quelque chose à craindre, qui vont maintenant dénoncer des gens d’être des antisémites. Ils se mettent ainsi en fausse solidarité avec les victimes de la shoah, mais non pas par empathie retardée mais par calcul. Mais ce fait-là, est la chose à dénoncer non pas l’inverse. Vous allez me mettre maintenant dans le saut « antisémite » et vous vous tromperiez.

  114. Le fond ou la forme?

    Je pense que ce qui dérange chez Soral c’est que à la base c’est un punk, et meme si, au fil des années il s’est forgé une culture et une compréhension du monde indéniable il reste encore et toujours un punk.

    Son discours est donc souvent inattaquable sur le fond mais il le délivre avec une forme directe et brutale. Il ne va jamais macher ses mots et c’est ça qui va déranger les gens.

    Pour moi, l’important est TOUJOURS le fond et non la forme, et une des raisons pour lesquelles j’apprécie Soral malgré ses défauts de « forme » c’est justement qu’il me permet de filtrer les gens qui n’arrivent pas à différencier ces deux choses.

    L’inverse absolu d’un Soral pour moi c’est le politicien lambda: une forme très belle, très politiquement correcte etc et en somme le fond tout simplement inexistant et fait de mensonges.

    Je pense que n’importe quelle personne honnete et un minimum intelligente comprend ça. Au contraire, je pense que les personnes qui n’approuvent pas Soral sont où alors des naifs intellectuellement, ou alors des menteurs, ou alors ils ne connaissent pas assez le personnage pour faire la différence entre quand il est sérieux et à moitié-sérieux..

    Car oui en effet la dernière chose que je voudrais dire à son sujet c’est que pour un bon tiers de son discours il ne parle qu’au second degré, ce qui fait qu’évidemment il est très facile de prendre une phrase de lui et de le sortir de son contexte pour le diaboliser.

    Donc évidemment personne ne doit etre à l’abris de la critique et il faut critiquer Soral. Mais si on veut que la vérité triomphe du mensonge il faut donner l’importance qu’au fond et pas à la forme. Et sur ce point là, si l’on prend le personnage et sa pensée dans sa globalité, il me semble que Soral est parmi les intellectuels (dont Etienne fait partie) les plus pertinent de notre période historique..

    • La meilleure preuve de votre soutien aveugle et manichéen pour Soral réside dans le fait que vous ne vous êtes même pas donné la peine de lire le communiqué d’Etienne…

      Vous osez commencer avec « Son discours (Soral) est donc souvent inattaquable sur le fond mais il le délivre avec une forme directe et brutale »
      Or Etienne donne le lien direct d’une vidéo ou Soral exprime avec éloquence tout le racisme qui lui est reproché. Un racisme de fond donc, et non pas un simple dérapage dans la forme.

      Nous en revenons donc à votre thème. Et je vous répond que lorsque que l’on aspire à une cause aussi importante qu’un changement politique profond et réellement démocratique, on n’a pas le droit de se laisser discréditer par une exposition hasardeuse.

      Fond et forme peuvent aussi se confondre, quand Etienne Chouard ignore la lubie juive d’Eustace Mullins qui précède l’ouvrage sur la Fed, on peut parler aussi d’un problème dans la méthodologie…

      Bref, mes encouragements à Etienne

      • Le fond ou la forme?

        « La meilleure preuve de votre soutien aveugle et manichéen pour Soral réside dans le fait que vous ne vous êtes même pas donné la peine de lire le communiqué d’Etienne… »

        Votre « meilleure preuve » est fausse donc, c’est bien parti pour le reste de votre argumentaire.. xD

        Sinon pour en venir à l’extrait cité par Etienne et vous-meme, je pense qu’il s’agit là d’un des fameux (et nombreux) passages de Soral qu’il faut prendre au second degré…je ne pense pas par exemple que si on lui demandait son avis sur Jacob Cohen il dise la meme chose..

        « Nous en revenons donc à votre thème. Et je vous répond que lorsque que l’on aspire à une cause aussi importante qu’un changement politique profond et réellement démocratique, on n’a pas le droit de se laisser discréditer par une exposition hasardeuse. »

        Vous mettez le doigt sur le problème central concernant Soral: a-ton besoin de la forme ou le fond suffit-il? Chacun aura sa réponse mais selon moi la raison exige que seulement le fond ne soit considéré…c’est personnellement ce que je fait..

        • Que vous n’ayez pas lu Etienne était pour moi la solution la moins pire, celle ou votre capacité de compréhension n’était pas remise en cause…
          Parce que la vidéo en question est axiale dans l’explication d’Etienne.

          Second degré, vous plaisantez ? Cet alibi du bon juif ne tient pas, Soral le dit lui-même, il symbolise la soumission d’Elkabache à Poutine comme étant celle qui devrait prévaloir pour tous les « sémites séfarades » face aux « aryens » , où hypocritement les juifs.

          Il le dit clairement, cette soumission correspond à une hiérarchie qui n’aurait jamais du cesser d’exister, comme par le passé en France.

          Je vois toujours de l’aveuglement chez vous…

      • Pour ne pas qu’on vous mette dans le seau « antisémite », je me permets d’appuyer vos propos par deux auteurs juifs, Emmanuel Todd (sur le nombre de juifs sauvés en France pdt la 2ème guerre; la vidéo se trouve facilement sur le net), et Norman Finkelstein (sur l’instrumentalisation de la Shoah par les élites).

      • Je veux pas défendre Soral à tout prix mais bon il faudrait peut-être nuancer: Phaeton, que pensez vous de cette vidéo?
        http://www.youtube.com/watch?v=PlBBZmLYTp4
        Sa définition du peuple juif est plutôt flatteuse non? Pourquoi n’a-t-on pas droit dans les médias à des tartines du type : « exclusif, Alain Soral est philosémite! »
        Je pourrais aussi retrouver le passage où Soral critique le concept aryen du nazisme, en rappelant que le « gaulois » n’a pas vraiment une bonne place dans la hiérarchie nazie, et que par conséquent un français qui admire Hitler c’est absurde…
        Soral dit d’ailleurs régulièrement qu’il a les identitaires blanc sur le dos…
        Bref on peut sortir un certain nombre de citations de Soral dans ses vidéos et montrer qu’il a une certaine admiration pour une élite intellectuelle juive (Marx, Simone Weil…), ce qui serait l’antithèse de l’article de Chouard.
        Conclusion: ce que nous sommes en train de juger c’est l’arrière pensée de Soral, de la même manière que les censeurs jugent d’éventuelles arrière-pensées de Chouard. Ce type de jugement me parait tout à constitutif d’une dictature.
        Lisez Mein Kampf : les vrais dictateurs appellent directement à la guerre, pas au dialogue; il n’y a pas besoin de tergiverser sur des arrières-pensées. Et regardez qui (les atlantistes, les partis dit « democrates »…) et où se font les guerres aujourd’hui, Soral vous paraîtra sans doute beaucoup moins important que vous ne le pensez.

        • Soral a toujours tenu des discours contradictoires, quand il ne change tout simplement pas diamétralement d’idéologie.

          N’est-ce pas lui qui vante une réconciliation Nationale en admettant être à la fois contre le communautarisme et le metissage ? (réflechissez bien à la cohabitation des trois idées)

          Je vais vous donnez les clefs pour comprendre la différence entre Mein Kampf et Soral : La censure contemporaine ambiante et l’hypocrisie voire la mythomanie de Soral.

          Aujourd’hui les antisémites n’ont plus de tribune ouverte, il n’ont pas disparu pour autant, simplement ils ont décidé de pourrir la cause pro-palestinienne en se donnant un alibi…Soral est de ceux là.

          Donc pour vous répondre, je me moque de ce qu’a dit de positif Soral une fois sur les juifs, si l’essentiel de sa lutte contre eux est ouvertement raciste comme sur la vidéo (que je n’ai pas attendu du reste pour me faire une opinion sur lui).

          Et vous, que pensez vous du message de Soral, cette vision « traditionnelle » et hiérarchique des juifs en France ?

          • Phaeton,
            Je ne vois pas ce qu’il y a de contradictoire à être pour la réconciliation et contre le communautarisme et métissage.
            Déjà je relativise le propos : je ne crois pas que Soral soit contre le métissage mais contre la promotion idéologique du métissage (le « black blanc beur » de la coupe du monde, le « touche pas à mon pote »…); pour lui cette promotion sert la grande destruction des nations, ou si vous n’aimez pas le mot « nation » on peut dire de grands groupes humains ayant leur culture propre, et donc au final sert le système économique actuel. Ce que le capitalisme cherche à faire, et cela me parait assez évident, c’est un individu-type, ayant une seule culture (la culture du shopping et du fric), l’individu parfait pour une économie rationalisée. Le capitalisme ne connaît pas de frontière, se soucie peu des différences (j’entends « différences » dans un sens positif) entre les gens, et gommera autant qu’il peut ce qui « dépasse »; le capitalisme du métissage est un sale gosse qui prend des boules de pâte à modeler de toutes les couleurs pour les mélanger grossièrement et les pétrir à sa manière…
            Le métissage sincère, par amour, est autre chose. Celui-ci conserve d’ailleurs en général un respect pour les deux cultures d’origine. Dieudonné lui-même n’est-il pas métisse ? Cela semble-t-il gêner Soral?

            Ensuite, le communautarisme est l’ennemi de la république car celle-ci ne reconnait pas de communautés. Le communautarisme, c’est le repli sur soi, avec tous les désagréments que cela implique, surtout dans un contexte de misère sociale. Les communautés finissent par se monter les unes contre les autres, et ça se termine très mal.

            Il est donc tout à fait logique d’être anti-communautaire et pour une réconciliation nationale.

            Concernant la comparaison avec Hitler que j’ai suggérée et votre réponse sur l’antisémitisme dissimulé. Un antisémite, même mythomane, ferait-il des conférences avec des juifs ? Dites-donc quelle violence doit se faire Soral lorsqu’il débat avec Jacob Cohen et Gilad Atzmon, ou encore Shlomo Sand… Mais admettons qu’il se farcit des heures en compagnie de personnes qu’il exècre : eux ne voient rien ? Ils doivent vraiment être stupides… Heureusement vous avez tout compris en regardant deux vidéos, peut-être devriez vous aller leur expliquer.

            Sur la « vision hiérarchique des juifs », Soral parle de hiérarchie culturelle -- et non raciale, il le souligne lui-même après. Il se plaît à démonter Elkabbach -- peut-être un peu trop, c’est un des trucs qui me gène avec lui, son impulsivité et son côté sans pitié dès qu’il critique quelqu’un -- mais Elkabbach je vous le rappelle est un véritable escroc qui navigue pourtant dans les sphères du pouvoir. Cela rejoint ses déclarations sur le fait que ceux qui représentent l’élite juive aujourd’hui sont des abrutis, alors qu’auparavant la culture juive a produit des gens très brillants. Je trouve ça assez juste, même si personnellement je pense que la dégradation est culturelle est de toute façon globale. Une Simone Weil aurait toute légimité à ouvrir sa gueule face à Poutine, mais un Elkabbach certainement pas, voilà comment je comprends ce passage.

            Pour finir, je trouve vraiment étrange que cette polémique soit dûe à l’espèce de troll Sandy qui sévit sur ce blog (en vue selon moi de créer des scissions), qui est allé chercher un passage de quelques secondes dans une vidéo d’1 heure pour mettre Chouard devant le « fait » accompli… Une discussion ça se regarde en entier, ne serait-ce que pour comprendre les références faites dans le temps précédent. Un instant avant, quand Soral défend DSK et dit qu’il regrette presque qu’il n’ait pas été élu président car voir des cars de putes défiler à l’Elysée ç’aurait été rock’n’roll, il faut en conclure quoi, que Soral est pour la traite des prostituées, que finalement il est pro-libéral-libertaire comme DSK ? Perso pour comprendre Soral je fais la synthèse de ce que j’ai pu voir et je ne reste pas sur des petites phrases provoc. C’est en tout cas ma vision des choses, je ne prétends pas comme vous être dans sa tête pour le juger.

  115. Ping : Réponse d'Etienne Chouard accusé ...

  116. Ping : Message d’Étienne Chouard : "...

  117. Mais Chouard n’a jamais lu Marx ou quoi? J’ai l’impression qu’il ignore complètement un siècle et demi de marxisme, comme si cette idéologie n’avait donné que le goulag…

    • @Spartakiste
      Etes-vous un « spartakiste » formois partisan des inégalités salariales ?
      ou
      un spartakiste anti-formois égalitariste partisan de l’abolition des diplômes et du salaire unique mondial (1000€ pour tous) ?
      Soutenez-vous les âneries du Manifeste Communiste ?
      ++++++++++

      « Elle préconise un ascétisme universel et un égalitarisme grossier. »

      https://www.marxists.org/francais/marx/works/1847/00/kmfe18470000c.htm
      «  » » » » » » » » » » » » » »
      ou bien soutenez-vous la critique du vieil Engels faite au « prolétariat bourgeois » ?
      ++++++
      http://monsyte.blogspot.fr/2008/12/lexistence-dune-bourgeoisie.html

      DIMANCHE 28 DÉCEMBRE 2008
      L’existence d’un « prolétariat bourgeois » est selon Engels le principal frein à la révolution anticapitaliste.
      par Julie Amadis
      28 décembre 2008
      17:15

      L’existence d’un « prolétariat bourgeois » est selon Engels le principal frein à la révolution anticapitaliste.
      Engels observe la formoisie en germe sans comprendre qu’il s’agit d’une classe sociale :

      « En réalité, le prolétariat anglais s’embourgeoise de plus en plus, écrit Engels à Marx en octobre 1858 et il semble bien que cette nation, bourgeoise entre toutes, veuille en arriver à avoir, à coté de sa bourgeoisie, une aristocratie bourgeoise, et un prolétariat bourgeois. Évidemment, de la part d’une nation qui exploite l’univers entier, c’est jusqu’à un certain point logique ». (Friedrich Engels, Lettre à Marx, 7 octobre 1858 *HW p. 207)
      https://www.marxists.org/francais/marx/works/00/parti/kmpc044.htm

  118. Oh, Soral(et son comportement) ce n’est même pas la question, chacun prend ses distances et c’est normal, le monde change, si il y a eu une convergence des pensées à un moment (critique) ; aujourd’hui la situation est différente.

    On voit bien qu’on ne pourra jamais réunir tout le monde sur un projet commun (unique)…et les fronts ou mener le combat sont nombreux…

    Maintenant que les medias alternatifs sont plus ou moins developpés, pas besoin de rester groupés, en plus c’est contre productif, les hommes ne sont pas infaillibles, et les accusations par « association » vont bon train.

    Comme le dit Chouard, le public saura faire la part des choses, et prendre le meilleur de chacun, pas besoin de se soumettre à la vision du monde de untel ou untel…ou de se mettre sous une bannière et d’y rester.
    C’est un bon choix de M. Chouard,ce qui compte c’est les (bonnes) idées..pas les Hommes.

  119. Je ne peu que saluer cette mise au clair. Le seul souci est qu’elle vienne un peu tard à mon goût. Le chauve n’a pas attendu 2014 pour tenir de tels propos malgré ce que vous semblez penser. Cet homme est clairement raciste et il souille, avec ses comparses, les idées d’antisionismes et le combat légitime du peuple Palestinien.

  120. http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/alain-soral-prouve-une-fois-de-45691

    Son analyse racialo communautaire des rapports entre un aryen et un juif séfarade

    • « l’impolitesse de ne pas répondre à mes deux précédents commentaires. »

      >>>

      Quand on parle à 100000 personnes ce n’est pas de l’impolitesse mais de la thermodynamique !

      Trouvez moi un seul VIP qui donne autant d’énergie aux gens qui le sollicitent et je vous offrirez un oeuf en chocolat à Pâques ou à la trinité.

    • « … mes deux précédents commentaires. Ou l’incompétence de ne pas en saisir l’importance historique » >>>
      Bonjour la modestie ……..

    • Quand on a aucun projet, on ne dénigre pas celui des autres, mais surtout, quand on a rien a dire, on se tait.

      • Le stade ultime de la rhétorique

        J Stéphane
        Quand on a aucun projet, on ne dénigre pas celui des autres, mais surtout, quand on a rien a dire, on se tait.

        En somme, selon, son incapacité à LIRE les PROPOSITIONS de l’HUMANOCRATIE, des DELEGUES DE BASE révocables (1/25 1936), de délégués de conseils révocables 1/625 1905, de délégués députés 1/25^3 et de délégués nationaux 1/400 00, est équivalente à une ABSENCE de propositions.
        Un tel degré de rhétorique solipsiste a rarement dû être atteint.
        Pour J. Stéphane, il suffit qu’il ferme les yeux pour que les gens n’aient plus existence sur Terre !

        Si tous les partisans de Etienne Chouard sont du même acabit, on peut comprendre que perdure cette ânerie de tirage au sort…. Dès qu’un a une propostion opposée, tous ferment les yeux et … l’opposant n’existe plus !
        JOURNAL INTIME CONVICTION est suffisamment solipsiste !
        Le titre est bon !
        http://jstephane.wordpress.com/

    • « Vous ne REPONDEZ RIEN  » >>> Bien entendu. C’est un choix.

  121. Merci pour cette analyse, « errare humanum est ».
    Bravo Etienne et longue vie à la démocratie, la vraie !
    A quand votre venue sur Angers ?

  122. Bravo et merci pour cette clarification !
    Courage, nous tenons le bon bout !

  123. Vous avez cédé aux pressions, et je pense que c’est une erreur.
    Soral a parlé de « hiérarchie des cultures », pas des races bien-sûr. Il l’ a même précisé. Entre la « culture de la pleurniche » et la « culture de la virilité », il y a une hiérarchie, que vous le vouliez ou non.
    La société démocratique que vous appelez de vos vœux(et moi avec vous) devra être capable de se protéger n’est-ce pas? A votre avis vaut-il mieux un esprit pleurnichard ou esprit viril pour ce faire.
    Bien à vous.

  124. Ping : Judith Bernard lâche Etienne Chouard - Agence Info Libre

  125. « hiérarchie des cultures »
    Un nouveau concept, comme le nouvel Omo qui lave plus blanc que blanc…?
    Remarque venant de Mr propre…
    __________________________
    esprit pleurnichard ou esprit viril
    Vous faites alluision au mâle Alpha ?
    Il est vrai que certain pour seduire envoient des poêmes, d’autres des selfies de leur zizi.

    Ceci dit pas mal de petites nénettes ont fait pleurnicher des grand costauds.

    Kamarade

  126. Ping : Alain Soral : qui sème la haine récolte la discorde

  127. Michel Decollogne

    Bonjour Étienne Chouard,
    Je suis très proche de votre manière de penser et je suis à la recherche du raisonnement qui permettrait à nos concitoyens de se réapproproer leur sort, leurs institutions, leur destin.
    Nous nous sommes déjà croisé sur la toile, nous avons déjà échangé et j’ai décroché lorsque vous creusiez deux axes importants mais dont je pense avoir fait le tour pour ne pas recommencer à l’époque.
    Vous étiez dans la démocratie athénienne et le référendum d’initiative citoyenne (RIC).
    Ces deux éléments sont effectivement importants pour ne pas reproduire les écueils de cette première démocratie connue et remettre Platon à sa place. Parmi ces écueils, cette démocratie fut pervertie par les marchands lorsqu’ils obtinrent le droit d’utiliser des « avocats ou habiles parleurs » (payés par eux, donc circonvenus) pour formuler ce qu’ils n’arrivaient pas à exprimer, ces marchands qui trahirent Philippe de Macédoine. Puis Platon, ce personnage qui fut l’élève et le disciple de Socrate, se pervertit par la suite en abandonnant le factuel pour le pathos et ainsi séduire les foules sans rien promettre de tangible. Nos personnages politiques actuels reprennent ce système et c’est une des raisons qui font que nous avons une organisation sociétale qui ne répond plus aux aspirations des pères de notre République.
    Le référendum d’initiative citoyenne est une voie mais il faudra mettre en place des procédures qui éviteront les mouvements de foule, de masse, les mouvements populistes destructeurs car engagés en réaction et non dans une action raisonnée et constructive de l’avenir. De plus le RIC ne permet pas de légiférer, ce n’est qu’un outil « garde-fou » nécessaire à une démocratie plus évoluée.

    J’ai eu l’occasion de faire le tour des idées de certains personnages dont d’Alain Soral dans les années 1990, et je sais que faire référence à des propos de personnes qui par ailleurs ont des idées incompatibles avec les fondamentaux républicain est dangereux et l’on a cherché à vous en faire payer le prix.
    C’est la même chose avec les idées du Front National, pout dix idées bonnes il y en a deux ou trois qui sont inhumaines et anti-républicaines. Se refermer sur nous-même, c’est chercher à construire un château fort à l’échelle du pays.
    Combien de château forts sont souverains aujourd’hui ?

    Nous construisons utilement que parce que nous nous apercevons de nos erreurs, des erreurs de nos aînés et que nous trouvons de nouvelles formules qui nous emmènent plus loin.
    Je suis dans les mêmes dispositions que vous, je ne cherche pas le pouvoir, je cherche à faire en sorte que tous se prennent en main pour construire notre société de demain. Nous avons une culture de l’homme providentiel qui remonte à environ 6 000 ans et il sera difficile de nous en défaire. Les politiques de l’après guerre ont exacerbé une culture de l’individualisme et de la consommation qui sont des freins à cette évolution.
    Je ne vais pas m’attarder plus pour saluer votre travail et vous encourager à continuer.
    Bien cordialement,
    Michel Decollogne

    • @Michel Decollogne
      Cher monsieur
      Il m’est inhabituel sur ce mur de parler à un non porteur de cagoule anonyme muni d’un prénom et , rareté, d’un nom de famille.
      Je serai donc conciliant dans mon ton.
      Malgré mon effarement

      Vous étiez dans la démocratie athénienne et le référendum d’initiative citoyenne (RIC).
      Ces deux éléments sont effectivement importants pour ne pas reproduire les écueils de cette première démocratie connue et remettre Platon à sa place.

      Vous semblez perdre de vue que vous parler du club des 21000 propriétaires de 400 000 esclaves.
      Vous semblez oublier que le principal « talent » de ses gens était de posséder 20 esclaves chacune.
      Moyenne.
      Leur capacité à dialoguer les uns avec les autres est du même acabit que la capacité de dialogue dans une mafia ou parmi les pirates que combattit Caesar.

      Parmi ces écueils, cette démocratie fut pervertie par les marchands lorsqu’ils obtinrent le droit d’utiliser des « avocats ou habiles parleurs » (payés par eux, donc circonvenus) pour formuler ce qu’ils n’arrivaient pas à exprimer, ces marchands qui trahirent Philippe de Macédoine. Puis Platon, ce personnage qui fut l’élève et le disciple de Socrate, se pervertit par la suite en abandonnant le factuel pour le pathos et ainsi séduire les foules sans rien promettre de tangible.

      Là je perds littéralement pied.
      Plato mort en -347 ou -346,
      Chéronée 8 ans plus tard…

      En août 338, les armées de Philippe et de son fils Alexandre (à la tête de la cavalerie) battent les troupes grecques commandées par Thèbes et Athènes, à la bataille de Chéronée. Cette victoire lui assure l’hégémonie en Grèce.

      Je ne comprends à cette chronologie des marchands..
      D’autant plus que vous camouflez la principale dichotomie philosophique de l’époque : celle qui sépare les matérialistes quantiques (Puthagoras, Philolaos, Leukippos, Democritos) des ennemis des atomOs et du vide.
      Une cassure qui dure encore : les positivistes ennemis de l’existence en soi de la réalité, ennemis du vide et des déplacements dans le vide, ennemis de la simultanéité, ennemis de la recherche pour quantifier les photons en tant que somme de milliards d’atomOs etc….. ont toujours le pouvoir qu’ils volèrent à l’époque d’Aristotélès.
      Bon pour les rhéteurs, vous avez raison…. Socratès avait raison de leur foutre dans la gueule….

      Pour conclure sur le club des 21000 propriétaires de 400 000 esclaves… leur technique de tirage au sort est une ruse parmi d’autres.
      Quant aux 5000 qui commandaient les 21000 qui commandaient les 400 000 ….. si j’avais été un Spartakos contre un Chouardos, j’aurais appelé les 431 000 à désigner des délégués de base
      431 000 = 400 000 + 10 000 métèques + 21 esclavagistes
      …. en formant 17240 groupes de 25
      désignant 17240 délégués de base
      qui auraient formé 689 conseils pour désigner 689 délégués de conseils
      PUIS donc 27 délégués députés
      qui auraient choisi UN DELEGUE NATIONAL

      Tous ayant le pouvoir sous réserve de la révocabilité permanente conservée par les 431 000 délégateurs
      On est loin de la farce démocratique esclavagiste…

      Moi, l’esclavage ça me fout les boulê !

  128. Ping : Médias et chasses aux sorcières - News360x News360x

  129. Ping : La sorcière s'est rétractée - Cercle des Volontaires

  130. Votre travail est important et si pertinent continuez ce que vous faites mais svp restez vous meme ne cédez pas aux pressions. Votre retro pedelage par rapport à Soral est la conséquence de toutes les pressions. Personne n’est dupe. Vous etes tres intelligent vous ne pouvez pas nous faire croire que soudainement vous avez decouvert que Soral a eu des propos qui vous ont choqués! Soral parle avec ses tripes, ce n’est pas nouveau d’ailleurs à l’epoque avant qu’il attaque réellement le système, les medias l’invitait parce qu’il ne mâchait pas ses mots! Votre reaction est comprehensive, Soral est une cible aujourd’hui parce qu’il frappe fort et denonce tellement de choses qui’il est devenu tres dangereux pour le système! Donc que vous vous éloignez de lui, c’est plus « secure »pour vous et c’est humain, on ne peut pas vous en vouloir! Comme vous le savez, depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, tous les pamphlétaires ont eu de gros ennuis avec le pouvoir et aujourd’hui il est bancaire, politique et mediatique et s’y opposer est devenu extrêmement dangereux!! Soral malgré tous ses défauts dit des verites qui ne sont pas bonnes à diffuser pour le système. Vous venez d’en subir les conséquences vous reconnaissez vous memes les pressions et le lynchage d’où une certaine soumission et encore une fois c’est humain, on ne peut pas vous le reprocher. Soral lui refuse de se soumettre, à tort ou à raison!!!!

    • Qu’ALADIN soit (un tant soit peu) crédible on pu non, ÉTIENNE, ce commentaire de KELY laisse réfléchir, cette possibilité ou à juste titre… quoi qu’il en soit, laissez Soral et concentrez-vous sur l’essentiel, tout en prenant le temps ode souffler et de profiter un peu tout autrement de la vie et de ces trésors de conscience en nous.

      EFFAB

  131. Il y a tout de même une question de sources qui justifie les reproches (mais pas la croisade) dont vous avez été l’objet:
    En renvoyant vers des liens d’Egalité&Réconciliation vous avez validé ce site comme étant une source d’information à suivre. Peu importe la mise en garde que vous auriez pu écrire à côté du lien. Si vous savez faire un travail remarquable en vérification d’information (grâce à votre intelligence, vos connaissances et le temps que vous sacrifiez à cela), ce n’est ni le rôle, ni à la portée de tout le monde d’en faire de même.
    Votre travail a justement permis aux nouvelles générations de s’armer de façon remarquable face à la propagande, au baratin médiatique, à l’esprit manipulateur des « élites ». C’est être cruellement contre-productif que de les diriger maintenant vers des sources d’information vérolées (car il faut l’admettre, Soral est incontestablement de mauvaise foi sur tous les sujets importants) qui n’auront pour effet que d’augmenter leur travail de vérification de sources (et les internautes sont quand même réputés pour ne pas être très assidus à cette tache) sans réduire le votre.
    Réciproquement, si vous savez une information vraie, vous l’avez vérifiée, alors pourquoi passer par ER? Renvoyer vers un article d’ER n’apporte rien à la crédibilité d’une information puisque ER n’est PAS une source fiable. Au contraire, cela décrédibilise l’information en question.

    Sur ce, je compatis, et je vous fais même des excuses. En tant qu’étudiant en journalisme qui, dans ce cadre, a pu notamment côtoyer de très près la rédaction du Diplo, je déplore qu’ils ne vous aient jamais relayé et me sens vraiment concerné par votre situation. En dix ans, effectivement, vous avez effectué un travail remarquable sans lequel notre vie à tous serait bien pire qu’elle ne l’est aujourd’hui. Je pense qu’il est important de tenir bon, les nouvelles générations vous le rendront, et ne gâchez rien en tombant dans la facilité (bien plus facile à dire qu’à faire, j’en ai conscience), ce serait comme abandonner.

    Bien à vous

  132. salut cell, dans ton empressement , tu as confondu site d’actualité (presse en ligne), d’information et site politique.
    ER n’est pas un journal ni une source d’information en tant que telle c’est une association soralienne mais bon en passant, tout ce circule sur sur internet n’est pas fiable tu devrais le savoir toi le journaliste! et d’ailleurs le blog de etienne chouard, l’est il fiable? j’en doute. enfin autant que tes affirmations.
    La question de la fiabilité l’est encore davantage pour les sites dits officiels que tu penses fiable a savoir les grands médias qui sont capables de carrément inventer des histoires qui n’ont jamais existé. et enfin leur analyse manque souvent cruellement dobjectivité. C’est a dire qu’ils sont tres orientées idéologiquement. ca n’enleve rien a leur qualité intrinseque ou leur travail mais il faut juste avoir un peu de recul et d’esprit critique sur ce que vous lisez sur internet.
    or vous semblez en manquer. Vous etes mur pour travailler a libé a mon avis!

    • Dis-moi, Citoyen, tu es une sorte de TROLL ou tu manie la contradiction à longueur de phrases ? En tout cas, si le blog d’Etienne CHOUARD n’est pas fiable, comme tu dis et tu doutes, m’est avis que tu n’en as pas lu grand chose ou pas compris… grand chose ^^ bref, prends le temps du recul et tu pourras peut-être parler en connaissance de Cause. Mais ce n’est peut-être là qu’un malheureux quiproquos de ma part, en ce cas, ne doutes pas tant toi-même ou n’interprète spams les choses à ta seule convenance, là nous serons quitte et pourrons construire un monde plus à l’écoute et autrement plus inspiré.

      EFFAB

  133. Je suis extrêmement déçu par ce billet.

    Céder à la pression et aux injonctions des plus racistes me parait être un très mauvais comportement (je ne dis pas que j’aurais fait mieux à votre place, ça reste humain). C’est mettre un doigt dans l’engrenage.

    Le pouvoir ne sera pas gentiment donné par la clique UMP- PS -- journalistes-etc, il faudra se battre sérieusement pour l’obtenir, pas critiquer des gens dont les ennemis sont les mêmes. Cela profite au final aux pires.

    Si vous arrivez à une popularité suffisante, vous serez aussi, EVIDEMMENT, diabolisé. Il ne faut pas se leurrer. Les journalistes iront chercher des dossiers partout et monteront en épingle des citations. Et s’il n’y a aucun fait, ils seront inventés. Rentrer dans le jeu de la diabolisation de désignation de « méchants » ne sert au final qu’à cacher les véritables « méchants ».

  134. Ping : Penser | Pearltrees

  135. Mon cher Etienne,
    Je suis tres deçu de cet article, enfin pas le début mais la fin.
    Comment un homme aussi subtil et intelligent que vous peut se laisser avoir par les calomnie contre A Soral…
    Qu a t il dit de mal dans cette faeuse videos???? Rien du tout ou alors c est que vous l avez tres mal interpreter.
    Tout comme A Soral je suis (et certainement même plus que lui) judéo critique, cad que je condanne non seulement le sionsme (cela devrait être evident pour tout le monde) mais egalement le fondement même du judaisme en particluer sa version talmudique qui est à l’origine du nazisme, du comunisme et du sionisme, pour s en convaincre lire » la controverse de sion » de Doulas Reed, « la guerre occulte », les ouvrages de Gilad Altsmon etc….
    Les histoire privé ne m interesse pas surtout d l’interessn a fait que se defendre (preuves à l appuis) et bien non A Soral n est pas sexiste (ou alors tous les hommes -- et moi le premier- le sont), par contre nous defendons notre virilité, notre honneur, notre difference… Chose qui enerve au plus haut point la grande bourgeoisie en particulier bobo/gaucho/homo, donc vos « ennenis »…
    Enfin A Soral critique surtout la Banque des banques tout comme vous.
    Il partage vos valeurs de democratie et de tirage au sorts, il suffit de regarder ses vidéos.
    En conclusion le mieux à faire est de remettre le lien avec ER: http://www.egalitéetreconciliation.fr
    On y parle de vous avec beaucoup de gentillesse.
    La dissidence a besoin d etre unis d’Alain Soral à Etienne Chouard en passant par Mathias Cardet, Serge Ayoub, Pierre Hilard, F Asselineau etc….
    Au plaisirs de vous voir tous en conference et reunis dans le parti de la dissidence  » Reconciliation Nationnal »
    Bonne soirée !

  136. Nous sommes piégés dans la logique « naturelle » du capital qui « chosifie » ,étiquette puis vend à seule fin de se reproduire…
    La »chose Chouard » est un « produit » …utilisé malgré lui-même comme les partis… et les medias le vendent pareil, pour empêcher les citoyens de s’émanciper…du système…lequel a deja utilise le peuple Allemand comme une « chose » jusqu’à tuer le potentiel que ce peuple avait …idem pour « nous » , un collectif aspirant à une vraie democratie, mais que la perversion capitaliste hegemonique chosifie en « populisme », chose destinée a nous neutraliser…Donc cette « chose » qui est une arme contre notre « souverainete ideologique », retournon-la en lui redonant une figure humaine, car il n’y a pas d’esclave dont la vocation ne soit pas de devenir le maître d’une emancipation generale.
    Etienne en restant humble est un « maitre ».
    Merci à lui.

  137. j’ai un profond respect pour Etienne, mais, tout ce cirque me semble être des gamineries qui nous detournent tous des véritables sujets. Au lieu de se regarder le trou du c*l les uns les autres comme le fait également LLP, restont unis, solidaires. De fait, nous ne partageons pas tous les mêmes opinions, regardons donc ce qui nous rassemble au lieu de ce qui nous divise. Mon avis sur les assemblées constituantes : du temps de perdu. Croyez vous vraiment que ceux d’en face nous laisseront le pouvoir de décider par nous mêmes ? bien naif celui qui pourrait le croire.

  138. Bonsoir ,

    L’objet du litige : Poutine vs Elkabach .
    La Russie a obtenu 82 médailles au JO de Londres 2012 . Israël a obtenu zéro médailles à cette même compétition . On balaye cette question du revers de la main en criant à l’antisémitisme ou on se dit putain quand même c’est bizarre !
    Et si on élargissait ce comparatif à d’autres domaines ? trouverait on d’autres inégalité ?

  139. Bonjour Etienne,
    fin 2004, alors que je me sentais un peu seul lorsque j’expliquais mes réticences envers le TCE, un ami m’a fait passer ton analyse et je me suis dit « je ne suis pas seul ». Depuis je me suis un peu éloigné, tout en restant attentif à tout ce que tu as développé. Je pense que tu es sur la bonne voie, que tu commences à inquiéter un certain nombre de personnes et du coup tu deviens un gêneur. Ton intervention chez Taddéï, avec le calme qui te caractérise, à peut-être été le déclencheur. A partir de là, il faut à tout prix te déconsidérer et pour cela tout est permis. Il devient impératif pour certaines personnes de « polluer » ce que tu promeut au sein des ateliers constituants en faisant l’amalgame avec des personnes qui expriment des opinions « particulières ». Ça leur fait peur, cette possibilité que les citoyens reprennent le pouvoir qu’ils leur ont abandonné. Il te faudra désormais faire un peu plus attention, mais surtout ne te décourage pas.
    Tu as toute mon amitié et ma sympathie.

  140. Bonjour Étienne,

    Je suis d’une autre opinion démocratique que la votre mais je vous trouve fantastique. Vous êtes réellement un homme de bonne volonté, une cellule de ce corps qui a son importance et vous vous trompez, ce neurone important du cerveau que vous êtes reste, il fait même partie du groupe de neurones de la conscience qui permet au cerveau d’aller vers bonheur. Vos idées sont belles, vous parlez simplement avec amour et avec humilité.

    Pour ce qui est de Soral, je suis d’accord avec vous. C’est un homme qui a des idées, et toute idée est intéressante et mérite d’être écoutée… pas forcément suivie. C’est pareil dans le corps humain, chaque cellule écoute les besoins et les envies des autres, mais ce sont les neurones qui ont le dernier mot… avec amour et bienveillance et non avec autorité.

    Dans ce sens, je vous partage ma vision politique. Pour reprendre l’image de la cellule, l’anus dit-il au cerveau ce qu’il doit faire ? Non, nous sommes d’accord. L’humanité est formée pareille. Certaines personnes sont faites pour diriger l’humanité (avec amour, respect, de bonne volonté comme vous, et totalement mis au service de l’humanité toute entière parce qu’ils aiment profondément cette humanité) . Malheureusement, aujourd’hui nous sommes dirigées par les cellules de l’anus ou du pied. Chaque être humain a son utilité et sa fonction sur cette planète et pour l’instant on se rend bien compte que les hommes politiques de maintenant se sont trompé de fonctions. Nous avons eu droit aux rois, aux chefs de guerre, aux dictateurs, aux présidents égocentriques voir manipulés, aux oligarques, des riches, des gens de classes populaires, mais il manque à l’appel une autre classe qui a œuvré pour l’humanité, qui a créé le monde d’aujourd’hui, non en embuches des premiers cités: Je parle ici des artistes, des scientifiques (toutes sciences confondues) qui, si libérés des dirigeants actuels, feront de ce monde un paradis sur Terre. Ils n’auront pas le pouvoir, mais seront à notre service, pour nous donner encore plus selon NOS besoins et NOS demandes, comme ils ont été tentés de le faire durant ces dernier millénaire (la roue, le dessin, le chant, la poésie, la voiture, les avions, la danse, l’électricité, le chauffage, l’abondance nourricière, le vaccin, la peinture, la musique…). Oui, sans eux, nous serions mort, et ils l’ont fait… on se souvient à peine de leur nom, mais eux, ils l’ont fait pour l’amour des autres, pour le plaisir de donner aux autres.

    C’est peut-être utopiste ou fou pour certains. La folie, c’est aujourd’hui, l’utopie (Projet impossible et imaginaire) c’est aussi aujourd’hui.

    Vous êtes un lecteur, je vous conseille un livre intitulé : La Géniocratie, il est gratuit. Et comme toute idée et bonne à prendre je vous invite à le consulter. Difficile de résumer sans déformer ou sans écrire de possible mauvaise interprétation, lisez par vous-même.

    Paix et Amour

  141. Ping : DISSIDENCE : Alain Soral, qui sème la haine récolte la discorde | Street Télé Virtuelle

  142. Respect à l’homme, Etienne Chouard, et bravo pour son action, son indépendance et son courage.

  143. Ping : Ce que tout antifasciste devrait comprendre | La souveraineté appartient au peuple — Qu'il l'exerce !

  144. Ping : Pour que les choses soient claires | RevActu su...

  145. Ma démocratie sans mes ennemis, c’est ma dictature.

    Je peux ne pas leur répondre
    Je peux ne pas leur faire de publicité
    Je peux ne leur répondre qu’une fois

    Mais les interdire, c’est pour le corps civique une mutilation.

  146. Fausse démocratie => peur de l’idée adverse
    Vraie démocratie => pluralité des points de vue

    La peur de l’avis contraire, cette peur va jusqu’à l’exclusion castratrice, tient pour grande part au fait que nous ne sommes pas en démocratie et que, si habile, une faction peut légalement accéder au pouvoir absolu.
    Nous le ressentons intuitivement et c’est peu dit.
    Mais il est clair qu’un situation d’angoisse et de crise assortie de campagnes habiles peut porter au firmament des hiérarchies une faction nuisible, voire maléfique, et ce sont nos institutions qui le permettent.
    Dans ces conditions, il est logique que certains s’enflamment et menés par la peur du pire se comportent en imitant ce qu’ils craignent et au final en lui donnant vie.
    Triste paradoxe du gardien qui opère un hold up.

    Mais en réelle démocratie, quand les règles du pouvoir interdiraient le hiérarchisme, il serait impossible à une faction de grimper en hiérarchie pour la simple raison que les barreaux de l’échelle seraient sciés. Pour autant bien sûr que la peuple soit attentif à maintenir les institutions siennes qui le protégeraient.
    La peur de l’avis contraire en serait drastiquement réduite, au point j’ose le croire que l’avis contraire pourrait non seulement être entendu mais encore apprécié.
    Plus encore, ne se sentant pas exclu, l’actuel paria pourrait s’amender, … ainsi que le non paria ! … et partageant leurs désirs ou angoisses enrichir le débat.

    Qui plus est, la classe politique actuelle présente un tropisme à l’entêtement qui condamne l’évolution à se faire par la violence, au moins souvent, car ce qui est décidé l’est pour longtemps et acquiert la dureté du marbre, alors que la codélibération et la codécision universelle ne sont pas susceptibles de présenter le même entêtement que les égos d’une oligarchie.
    La plasticité de la décision serait un remède contre l’angoisse alors que la stabilité des dogmes qui imprègnent la hiérarchie participe à la crainte de voir la pire des idées l’emporter.

    • Très bien explicité, et il n’y a là rien d’utopique quand l’intérêt général, le bien commun renvoient à part égale et par subsidiarité (et non plus hiérarchie ni conflits d’intérêt qui soient) l’intérêt individuel, l’individu maître de son destin et non plus décideur exclusif ou esclave obligé et docile, ou le pire sinon faute de mieux.

  147. Cher Etienne,
    vous etes dans le vrai… bien evidemment … sauf que ….
    il est temps, grand temps de ne plus rien esperer des media dominants ….
    Ne plus esperer que tel ou tel media pseudo-alternatifs vous donne la parole …
    La parole vous l’avez prise depuis longtemps …. et ca, ils ne le supportent pas …. Vous avez les moyens de changer les regles du jeu …
    Fini la TV, fini le Monde/Libe de mes couilles…

    Vous n’avez plus besoin d’eux pour exister… c’est le le contraire….

  148. Ne vous inquiétez pas, car la distraction d’ironisé des individus plus qu’honnête à coup d’étiquette standardisé, tourne plus qu’en rond. Tout comme eux et l’entretien de leur pseudo-politique exercé à coup d’abonnement et d’inaction. Ils tirent parti de cet avantage à vous ridiculisez cela deviens rébarbatif et votre travaille sert d’éveil mais leur peur et de perdre ceux qu’ils peuvent encore endoctriner à coup de discours et cela les fais réagir d’une façon peu convaincante. C’est incontestable qu’ils nous observent, vu qu’ils n’ont que cela à foutre et donc de ce fait empreinte notre vision et la modifie dans leur sens afin de choper des électeurs en cours de route, toujours endormis par leur confiance sur un partis quel qu’elle soit tout en payant leur servilité. Leurs désir est de dominé tout en comblant leur clan, parti ou chef de parti afin d’accéder au trône tout en convaincant les personnes qui ne veulent plus de ce système pyramidal et dont l’argent et le réel pouvoir mais sont hélas trop aveugle et faible et croient encore à la liberté, égalité et fraternité à coup de loi crée par ce pouvoir en place qu’ils défendent avec ferveur pour s’apercevoir à la fin qu’ils sont de réel otage. Un monde d’évolution et d’humanisation doit voir le jour pour notre futur si tel seraient leur cas, ils nous rejoindraient sans toutes ses parades officielles et cette mascarade de constitution en leur faveur.

  149. J’ai envie de die que ce n’est pas trop tôt de votre part, ça fait quand même un moment qu’on vous a signalé que Soral n’avait rien de fréquentable… Enfin, mieux vaut tard que jamais.

    Par contre, je trouve un peu ironique dans votre réponse : « à mon avis, tous ces reproches sont montés en épingle de mauvaise foi par les professionnels de la politique pour entretenir une CONFUSION entre les vrais démocrates et « l’extrême droite » ; confusion qui leur permet de se débarrasser des vrais démocrates à bon compte, sans avoir à argumenter. »

    Je ne suis pas un professionnel de la politique, je me borne simplement à combattre le confusionnisme quand je le vois apparaître, et c’est vous qui entreteniez une confusion entre vos propos de « résistants », d’émancipation, etc., et les propos d’un Soral… Et pour ça, je ne vous félicite pas, car ça a fait et ça fait encore beaucoup de mal.

    • Oui, c’est ça aussi politique, ÉTIENNE, affirmer clairement ses positions quand besoin et non trop se vouloir diplomate, conciliant… évidemment, les ‘vrais politiciens’ auront toujours loisir de revenir sur leurs propos eux qui n’en sont pas à un parjure ou une trahison prêts.
      Bien vu, BEN !

      Ce franc-parler et ces encouragements de BOURDIEUSIEN et KEVIN, merci Gentlemen !

      EFFAB

  150. Bonjour Etienne,
    Je voudrais par ce post vous dire tout mon soutien dans cette tempête médiatique… Ah les chiens de garde montrent les crocs… Vous êtes dans le vrai et ils le sentent. Moi je vous soutiens sur toute la ligne: « que celui qui n’a jamais péché me lance la première pierre ».
    Merci pour votre combat merci pour m’avoir ouvert les yeux sur les dessous des politiques « libérales », enfin une voix différente: la vôtre, la démocratie la vraie je ne sais pas si nous la méritons. Continuons le combat !
    JSM

    • Faute d’être méritant, soyons au moins dignes et conséquents dans nos désirs et nos choix de société, ce sera déjà pas si mal ^^

      CHOUARDament !

  151. Ping : Pourquoi je suis optimiste ? | ID-CLIK.COM

  152. Ping : [Vidéo] Ceux qui font le monde d’après : en défense d’Étienne Chouard | Arrêt sur Info

  153. La crise (chômage) est voulu par ce système pour réaliser leur scénario catastrophe afin d’installer leur gouvernance mondial car ce chaos dans le monde n’est que pour justifier le besoin de cette gouvernance. Si les petites entreprises font faillites alors qu’ils n’ont même pas commencé et que les entrepreneurs n’arrivent pas à monter leur boite, c’est que cela est prescrit. Ils asphyxient à coup de taxes, charges etc… et le chômage explosent et à votre avis, ceux aux chômages qui ne comprennent rien à l’armée mais vois plutôt en l’armée une entreprise qui embauche facilement et hop un soumis de plus pour le garde à vous. Voilà pourquoi le chômage est recommandé, c’est juste pour avoir de la main d’œuvre disponible (des soumis) pour partir en guerre sans réfléchir car ils n’ont pas le temps, il n’y a que sur le terrain que les militaires observent qu’ils font n’importe quoi mais trop tard. Maintenant que l’on connaît leur plan, créer notre propre vision du monde que nous souhaitons pour les générations futures car le cauchemar commence et la soumission seras extrême au final si l’on continue à observer. Ne plus se faire avoir et se soumettre doit être ancré dans les mémoires car les pièges et tentations sont abondantes dans ce monde.

  154. Ping : Pour que les choses soient claires | etienne ch...

  155. Mémolang : Constitution auto-instituer humanocratie : Lien solidaire :

    Voyez le Lien « Mémolang » ci-après vers ce document-ci, à la page :
    http://www.survie.fr.memolang.eu/Memo/Memo.php?outsearched=yes&_v_id_block=2204

    [ Cette ‘Mémolang’ « Survie » entre dans la Dialectique par l’opposition :
    -- du Manifeste « Utopiste », lequel se définit par une tentative de définition des principes et de la pratique de l' »Humanocratie » (fondés sur ‘l’Humain’) au lien [dans un autre onglet] :
    http://www.survie.fr.memolang.eu/Memo/Memo.php?outsearched=yes&set=parthuma&item=31
    au :
    -- Manifeste « Hiérarchiste » (fondé sur la ‘Hiérarchie’) au lien [dans un autre onglet] :
    http://www.survie.fr.memolang.eu/Memo/Memo.php?outsearched=yes&set=guerpauv&item=1
    ]

    Réflexion à poursuivre (?) [ici et/ou sur Mémolang]

    Bon Noël

  156. Ping : Campagne présidentielle américaine : les électeurs américains sont très chanceux ! – ANTI-MONDIALISATION

  157. Ping : Ce que tout antifasciste devrait (enfin) comprendre | Pour que la souveraineté appartienne au peuple — Qu'il s'en saisisse !

  158. Cher M. Chouard,

    Par rapport au passage incriminé (la vidéo de Soral sur la « hiérarchie » entre Elkabbach et Poutine), il faut avoir beaucoup lu et entendu Soral pour comprendre qu’il parle bien de rapports historiques de civilisation, et non de « races ».

    Il accuse en substance les juifs Séfarades de profiter du « succès » des Ashkénazes dans le déroulement de leur projet de domination, en tirant parti du fait qu’eux aussi sont juifs, pour jouer les « supérieurs » face aux Français blancs catholiques.

    Ce faisant, ils oublient que pour les Ashkénazes eux-mêmes, les Séfarades sont des hommes de sous-main, convertis au judaïsme sur le tard et sans lien ethnique avec eux, et Soral remet un peu les choses à l’équilibre en balançant une bonne grosse vanne bien grasse dans le sens inverse en les prenant à leur propre jeu, leur rappelant que s’il y a hiérarchie, comme les amis de M. Elkabbach aiment à le penser, alors ils ne sont pas au sommet de celle-ci.

    Soral, en tant que vieux bourlingueur de 58 ans, s’est laissé aller à parler deux minutes sur le ton de l’humour façon Fluide Glacial, humour « pour adultes » revenus de leurs grandes illusions romantiques sur l’espèce humaine, et non aux ados post-pubères prudes et plein d’espérance, il faut le lui pardonner…

    Le châtier pour cela, ou lui en tenir rigueur, c’est un peu jouer sa grande bourgeoise scandalisée de voir de la terre sur ses souliers quand elle doit descendre de son carrosse car l’un de ses porteurs s’est pété la jambe.

    M. Chouard, vous avez donc peut-être subi des pressions, mais peut-être aussi êtes-vous « sincère » dans votre rejet de Soral suite à ces propos. Auquel cas, nous vous laissons retourner à votre lutte démocratique de salon auprès de gens qui prétendent tous ne se vouloir que du bien.

    • « […] Il accuse en substance les juifs Séfarades de profiter du « succès » des Ashkénazes dans le déroulement de leur projet de domination, en tirant parti du fait qu’eux aussi sont juifs, pour jouer les « supérieurs » face aux Français blancs catholiques.
      Ce faisant, ils oublient que pour les Ashkénazes eux-mêmes, les Séfarades sont des hommes de sous-main, convertis au judaïsme sur le tard et sans lien ethnique avec eux […] »

      https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9farade#Diaspora

      « Contraints par le décret de l’Alhambra signé par la reine Isabelle la Catholique en 1492 de quitter l’Espagne, les Séfarades […] »

    • il y avait les sweat chop, il y a maintenant le sweat barde aryien (les cdi de nos jours…!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *