Prochain atelier constituant, samedi prochain, avec ATTAC Bédarieux

Les militants d’Attac Bédarieux (à l’ouest de Montpellier) m’invitent gentiment à venir parler avec eux de démocratie et de processus constituant forcément populaire ; avec des ateliers bien sûr.

Ce sera samedi prochain, 8 novembre 2014, à partir de 18 h, à Bédarieux.

Affiche Attac Bédarieux 8 novembre 2014

L’adresse, c’est Salle Léo Ferré, Place Ferdinand Fabre, 34600 BÉDARIEUX
L’annonce locale est là : http://forum-social-hauts-cantons-herault.org/emplacements/salle-leo-ferre/

Pensez à prendre de quoi écrire…

Au plaisir de vous y retrouver, en chair et en os 🙂

Étienne.

[Edit (18 février 2015] :
voici une première trace de notre échange à Bédarieux :

J’espère qu’on aura bientôt une deuxième vidéo des ateliers (qui ont eu lieu après cette conférence).
En attendant cette vidéo, vous trouverez un chouette reportage sur ces ateliers dans le dernier exemplaire (en kiosque en ce moment) de la revue NEXUS (un dossier de 12 pages qui vous plaira certainement) :


ÉC]

15 réponses à “Prochain atelier constituant, samedi prochain, avec ATTAC Bédarieux

  1. Bonjour est ce qu’il faut s’inscrire ou on peut venir sans rescription de place? Cordialement.

  2. Bonjour,

    y a -t-il du covoiturage depuis Montpellier?

  3. bonjour

    un atelier est il prévu en Normandie ?
    @ + Davy

  4. Ping : Aider Attac à lutter contre les intrigues secrètes et criminelles de nos « représentants » pour nous imposer le ruineux et antidémocratique « libre échange » : STOP TAFTA ! | Blog du Plan C

  5. Bonjour.
    Je souhaite revenir sur la question de Robert de Béziers qui concerne le Droit International : parlant de l’Union Européenne, à quoi sert de réécrire notre Constitution puisque les traités internationaux priment sur les Constitutions des Nations?
    Sauf erreur ou omission, ce sont les mandataires du plus haut niveau de notre hiérarchie constitutionnelle qui donnent leur aval pour la validation des traités internationaux.
    Alors précisément il est indispensable de réécrire notre Constitution afin de réguler le pouvoir de ces représentants du plus haut niveau afin que de telles décisions ne puissent être prises qu’avec le consentenment de l’ensemble des citoyens.
    Cela concerne donc le contrôle et la limitation des pouvoirs de nos mandataires.
    De plus, n’est-il pas possible de renégocier à tous moments les traités internationaux en vigueur?

    • J’aimerai un jour, le cul calé dans mon vieux fauteuil club, lire un livre qui, un peu comme celui-ci, témoigne que la démocratie n’est pas morte, qu’elle a survécu à l’impérialisme, qu’elle a toujours été là, là où les gens sont.

      Que l’impérialisme c’est parler fort pour étouffer la voix des démocraties de cantons, que la démocratie n’est ni à mettre en scène, ni à cantonner dans les coulisses et encore moins à mettre aux bancs des spectateurs, qu’elle est la volonté du bien vivre ensemble pour chaque Être qui se côtoie, sans autre barrière que l’horizon visuel pour l’action, sans autre barrière que l’horizon mental pour la réflexion.

      J’aimerai un jour, lire ce livre qui une fois terminé, me fasse bouger mon cul de ce vieux fauteuil club pour rejoindre un club citoyen, car il m’aura fait comprendre que c’est ici qu’éternellement tout commence…

      Pour l’anecdote ; dans le train pour Paris, le nez dans ce livre « DEMOCRATIE OBLIGE de Jean Cluzel », assis sur les marches du wagon duplex, grève ayant supprimé mon train, j’ai eu le plaisir d’échanger un timide bonjour avec un grand homme, monsieur Pierre Rabhi, le regardant prendre place, l’idée m’a effleurée de l’accoster pour le remercier d’être un Être de partage, mais estimant que la quiétude était plus reposante que l’inquiétude, je replongeai mon nez dans mon livre.

  6. Dans le magazine Nexus de ce mois, quelques pages sur l’atelier constituant de Bédarieux avec une interview d’Etienne (entre des articles sur le pouvoir de vision à distance et le survol des centrales nucléaires par les OVNI) :
    http://www.nexus.fr/
    Rien de bien extraordinaire dans le contenu, mais ce sont toujours quelques lecteurs de touchés en plus.

  7. La présentation d’Etienne qui a précédé l’atelier de Bédarieux :

  8. Voici donc une première trace (vidéo) de notre échange à Bédarieux :

    J’espère qu’on aura bientôt une deuxième vidéo, des ateliers cette fois (ateliers qui ont eu lieu après cette conférence). En attendant, vous trouverez un chouette reportage sur ces ateliers dans le dernier exemplaire (en kiosque en ce moment) de la revue NEXUS (un dossier de 12 pages qui vous plaira certainement) :

  9. Bonjour,
    Est-ce qu’il serait possible d’avoir une vidéo des débats « constituants » ? N’ayant jamais pu assister à un atelier, j’aimerais voir et comprendre comment cela se passe. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *