HOLOCAUSTE AU CONGO, durablement et actuellement assisté par nos « représentants » : où sont nos « journalistes » ?

Pas envie de commenter tout de suite, la colère est mauvaise conseillère.
Mon impuissance politique me pèse de plus en plus.



Colon porté, au Congo

http://friendsofthecongo.org/

http://congojustice.org/

Tell to your representatives « We want PL 109-456 fully implemented »

38 réponses à “HOLOCAUSTE AU CONGO, durablement et actuellement assisté par nos « représentants » : où sont nos « journalistes » ?

  1. L’asservissement et le pillage de l’Afrique — PAR NOS « REPRÉSENTANTS » — continue, dans des conditions de plus en plus infernales.
    J’ai l’impression d’être gouverné par des diables.
    Hier, on se faisait porter par des esclaves (!), aujourd’hui ce germe raciste déboutonné a fini par produire des massacres et des pillages industriels.
    Ma totale impuissance politique me pèse de plus en plus.
    Plus dangereux que le bruit des bottes, le silence des pantoufles.
    Faites passer.

    • Le problème également que l’on voit dans ce reportage est qu’il s’agit d’un système complexe ou la responsabilité est très diffuse.

      Nokia ne se sent pas responsable, et à fortiori un employé de Nokia ne se sent pas responsable, car il est juste la pour gagner sa vie, il ne veut de mal à personne, il fait juste ce qu’on lui dit.

      Les travailleurs des mines ne se sent bien-sur pas responsables ils font juste ce qu’ils peuvent pour survivre.

      Les individus dans les armées ne semblent pas se sentir responsable comme on le voit dans le reportage. Les questions d’éthique ne les concernent pas. Ils font juste comme les autres. Il s’amusent du fait que la guerre est meilleure pour leur arrnée que la paix. Ils font juste de l’argent comme tous le monde, et n’ont pas envie de se faire avoir, car ils sont les seuls à s’intéresser à l’éthique.

      En fait beaucoup d’acteurs ne se sentent pas responsables car il font juste comme tous le monde, et suivent simplement leur intérêt le plus basique.

      On dirait par contre que tout ce qui rend ça possible est l’éxistance d’argent globailisé sans frontières, et sans contrôles.

      Pierre

  2. Les intérêts Economiques et politique prévalent sur la justice et la vie.
    La justice est elle même liée aux intérêts privés et temps que les politiciens seront lié aux intérêts privés, rien ne changera jamais.

  3. Moi c’est la totale impuissance diplomatique de la France,qui me pèse…
    Cette impuissance est le fruit de la trahison de nos hommes politiques grassement rémunérés par Washington pour laisser la France tomber dans le piège de l’UE.
    Ils ont trahis leurs devoir constitutionnels en nous faisant avaler la soupe toujours plus amère de « l’Europe c’est la paix »,c’est la richesse pour tous,le progrès social,etc…
    Ils ont tellement bien muselé la constitution qu’il n’est même plus possible de les poursuivre pour haute trahison…
    Nous somme pris,vous et moi,dans un piège à démocratie,organisé par les élites financières qui s’appuient sur Washington pour modeler le monde à leur avantage.
    Seul un coup d’état militaire peut nous sortir de cette voie de non retour dans laquelle nous nous trouvons.
    L’unité nationale est désormais nécessaire autour de nos forces armées pour retrouver une souveraineté nationale,faire valoir nos droits sur notre territoire et faire entendre notre voix à l’international.
    C’est le devoir d’une armée loyaliste de protéger la nation quand ses dirigeants la mènent à son anéantissement.

    Le rééquilibrage des forces diplomatiques doit s’opérer sans plus tarder.Il ne s’agit pas de faire allégeance à la Russie ou à la Chine,…il s’agit de peser du côté qui fera reculer le pouvoir occulte qui utilise la nation américaine pour parvenir à ses fins que ce soit à travers l’UE,en Ukraine,en Syrie,en Palestine,ou au Congo.

    L’heure n’est plus aux tergiversations sur des monceaux de cadavres et si nous voulons que chaque peuple puisse trouver sa voie vers plus de démocratie,il nous faut impérativement retrouver pour nous-même,la liberté nécessaire pour nous faire entendre.

    Nous le devons aussi au peuple américain qui a servi de laboratoire à cette caste malfaisante avant qu’elle n’exporte à travers le monde l’ignominie…
    Nous le devons aux Boys qui sont venus mourir sur nos plages,persuadés qu’ils combattaient Hitler et le nazisme,ignorant qu’ils obéissaient déjà aux puissances qui avaient financé leur ascension,comme elle ont financé le putsch ukrainien ou la prise de pouvoir de Kabila,au Congo…
    Nous le devons aussi au peuple Russe et à ses 23 millions de morts que leur à coûté l’écrasement du Reich…

    En d’autres temps,on appelait ça l’Union Sacrée…

  4. « J’ai l’impression d’être gouverné par des diables. »

    Moi aussi… Enfin j’ai toujours plus ou moins eu cette impression-là, depuis que je sais qu’il y a des guerres, pour moi quelque chose ne tourne pas rond dans ce monde. Et je place la cause même au delà de l’abandon d’une constituante, la cause c’est le manque de cœur. On souhaite toujours tout gérer, tout prévoir, mieux organiser, mais tant que l’être humain restera fermé par rapport aux autres et à lui-même, rien ne changera. Tant qu’on accordera de l’importance à l’argent, aux possessions, aux signes extérieures de richesse, au pouvoir, au prestige, au luxe, plutôt qu’au bien être de tous, à la santé et à l’alimentation de tous, rien ne changera.

    Comme l’horreur aujourd’hui s’ouvre à tous par le biais d’internet, à peu près partout sur la planète, je garde quand même l’espoir que des consciences s’élèvent et finissent par dire non à tout cela, non aux conflits, non aux crimes, non à l’exploitation, non aux guerres, non aux dominations de masse, non à ce système pourri qui détruit chaque jour un peu plus la beauté du monde et corrompt les plus faibles, tout en faisant de ceux qui les subissent des victimes, des esclaves ou des survivants.

    On a atteint un tel niveau d’absurdité et de stupidité que l’intelligence doit se réveiller et réfléchir et agir pour construire de manière radicale une vie plus favorable à tous, de toutes façons, ce sera ça ou rien.

  5. C’est tellement injuste!

    Mais que pouvons-nous faire concrètement à ce propos? A part ne pas acheter de voiture ou de smartphone, ou ne pas prendre l’avion? Et a part tout faire pour germer des graines de démocratie?

    Si on se laisse dominer par la colère, la haine, la peur, ou la négativité, on risque de reproduire les même schémas mentaux dysfonctionnels qui mènent à ce genre de massacres…

    Pierre!

    • Si vous voulez changer votre schéma mental,il faut vous mettre en action rapidement car se qui fait que ces massacres perdurent,c’est précisément de croire qu’il n’y a pas de solution et de continuer à laisser faire ce qui aujourd’hui vous dérange parce que ce sujet vient d’être proposé sur ce blog…
      Demain,on passera à un autre sujet,vous oublierez celui-ci…Et puis il y aura d’autres massacres qui vous feront oublier ceux de demain…

      Les confits dans le monde sont le reflet du déséquilibre diplomatique qui pour l’instant est en faveur des USA…
      Que la France cesse d’être du côté des USA,et l’équilibre diplomatique mondial s’en trouvera radicalement inversé.
      Pour l’instant nous contribuons à ouvrir une autoroute à l’hégémonie US.C’est une honte dans laquelle nos dirigeants engagent chacun d’entre nous,qu’elles que soient nos convictions politiques.
      Ce n’est plus le moment de finasser.Il faut se rassembler et agir.
      Si les mots d’Union Nationale vous font peur,ne vous étonnez pas de vous sentir impuissant.
      Il n’y a pas d’autres remède contre ce qui nous accable.
      Nous aurions une immense majorité de la planète pour acclamer une telle démarche de notre part.Depuis combien de temps,certains l’attendent en vain?…

      • Je ne pense pas que le problème puisse venir d’un déséquilibre passagé entre les nations, ou les alliances militaires. Forcement que des déséquilibre naîtrons tant qu’il y a un pouvoir vertical. Puisque plus un pouvoir est puissant, plus il a la puissance d’étendre sont propre pouvoir.

        Le problème c’est qu’il existe une telle chose que les « USA » et même « France » qui soit totalement hors de contrôle des peuples. Les mots d’Union Nationale, ne me font pas peur tant qu’il s’agit -- pour une fois -- d’une union du peuple, et non d’une union des soit disant élites. Et cette union nationale pour la démocratie, je fais ce que je peux pour qu’elle advienne.

        Mais en dernier lieux le problème vient d’une folie dans la tête des acteurs (décisionnaires et exécutants) des massacres. Un folie qui les mènes à croire que quoi que ce soit de positif ne serait-ce que pour eux, peut émaner d’une pulsion si négative…

        (Mais sommes nous nous-même complètement immunisé à cette folie, même à plus faible ampleur? Et ce que l’on ne devrait pas s’assurer que l’on ne reproduit pas les même schémas mentaux en nous-même que ceux qui adviennent parmi les acteurs des massacres?)

        Pierre.

        • Allez proposer vos affirmations et vos questionnements à ceux qui prennent des coups de machette ou de kalach au Congo,…vous verrez ce qui en feront de votre incapacité à aller droit au but en tortillant du cul parce que l’idée d’un rassemblement national vous paraît dangereux,illusoire,ou que sais-je encore.
          Les temps et les meurs ont changé…Les errements du passé ne sont plus possible aujourd’hui pour une France qui oserait s’affirmer dans une position clairement anti-système.Le retour aux vieux démons de notre passé colonial est impensable.

  6. Quoi faire?
    Un début de réponse ici:

    • « Un début de réponse ici: »

      Faux! Le système ne craint pas nos remises en question individuelles.
      Le système qui massacre au Congo ou ailleurs,fonctionne grâce à sa rapidité à devancer nos stratégies.Cette video est un piège de plus inventé par le système pour mettre à l’isolement ceux qui suivent les « bons conseils » qui y sont donnés et qui diviseront ceux qui les suivront et ceux qui ne les suivront pas.
      Si vous voulez qu’une stratégie mette ce système en défaut,il faut sortir de tout ce qui rend notre pays impuissant sur la scène internationale pour que nous puissions agir en tant que peuple,qui est l’unité la plus grande qui puisse être entendue sur le plan international.

  7. Bonsoir,

    NOUS consommateurs, NOUS ne sommes pas en bas de l’échelle, NOUS sommes au bout de la chaîne.

    NOUS avons le pouvoir de rompre la chaîne qui se déchaîne sur nos semblables et les enchaîne .

    Mais, le voulons-NOUS vraiment ? Car la démocratie c’est NOUS, sommes-NOUS, NOUS ?

    • Nous serons nous quand nous serons un.
      Le plus tôt sera le mieux,si vous ne voulez pas vomir encore longtemps ce sang et ces larmes qui salissent vos mains et les miennes,juste parce qu’un système politique s’est débrouillé pour se mettre légalement à l’abri d’être remplacé.
      Il faut les virer manu militari!…Il n’y a pas d’autre solution puisqu’ils nous ont enlevé le pouvoir de les remplacer légalement…

    • Étienne,
      Cet article ne tient pas compte du contexte et des raisons de la colonisation d’une partie de l’Afrique par la France.
      Déjà,à cette époque,il s’agissait de ne pas s’affaiblir face à l’hégémonie anglo-saxonne qui faisait main-basse sur une bonne partie de la planète,avec déjà,les procédés les plus abjects pour atteindre leurs objectifs.Rappelons-nous l’histoire de l’opium et de la Chine…

      Je sais,pour y avoir longtemps vécu que les français avaient en général une attitude inqualifiable vis-à-vis des peuples autochtones de leur colonies…Pour autant,lors des indépendances,de nombreux esprits clairvoyants,parmi ces peuples,disaient aux Français en partance,leur peur du pire,auquel ils s’attendaient,maintenant qu’ils seraient gouvernés par les leurs…J’en suis témoin!…Beaucoup savaient que l’indépendance de leur pays ne pèserait pas bien lourd face aux capacités de corruption auxquelles leurs futurs dirigeants ne manqueraient pas de succomber.
      Savez-vous que notre intervention au Mali est certainement la chose la moins stupide qu’ait pu faire notre traître de président?
      Cette zone extrêmement riche en uranium,pétrole,gaz,or,diamant et autres minéraux est depuis toujours convoitée pas les anglo-saxons.
      À l’époque des accords de Genève,de Gaulle voulait garder une souveraineté sur ces territoire,englobant une partie du sud Algérien,du Nord-Niger et du Mali… Le Sahelistan !…
      On ne lui a accordé que le site de Reggane pour poursuivre les essais nucléaires et quelques droits sur les forages algériens…
      Lorsque la France est intervenue au Mali,le Quatar,qui finance les groupes intégristes au Sahel a protesté…Pourquoi?
      Le gouvernement américain à failli s’étouffer car s’il protestait,il dévoilait ses espoir de contrôler cette région après y avoir installé le chaos…
      L’Histoire est en marche depuis toujours…Elle ne s’est jamais arrêtée et depuis l’indépendance des États Unis,ce n’est plus la perfide Albion qu’il faut combattre,mais une entité indistincte d’intérêts politico-financier qui veut dominer le monde comme les anglais du dix huitième siècle.
      La France à toujours tenté de ne pas sombrer face à cette domination qui écrasait les peuples sur son passage et qui aurait fini par nous anéantir nous aussi.
      Aujourd’hui,l’histoire n’a pas changé,…pour que se monde soit vivable pour tous,il faut que d’autres idées que celles de l’esclavage puissent faire contrepoids…

      La France est le berceau de ces idées et même si elle s’y est mal prise par le passé,ce sont toujours ces mêmes idées, qui seules,peuvent inverser la donne géopolitique et déstabiliser durablement les forces qui nous mènent,…et le monde avec nous,…à l’esclavage sans fin…

      Alors,arrêtez de culpabiliser pour des comportements qu’aucun de ces peuples ne tolérerait plus aujourd’hui !
      Ce que ces peuples attendent de nous,c’est précisément que nous soyons nous-même,aujourd’hui!… Et pas que nous nous culpabilisions pour des comportements d’une autre époque,qu’ils seraient tous prêts à pardonner si nous osions montrer au monde notre détermination à lutter contre ce mal,bien pire encore que nos colonisations,qui les tuent sous nos yeux,chaque putain de jour qui passe.

  8. Il y a une telle beauté en ce monde et tant de joie(s) à vivre… et que ne suis-je moi-même sinon cette équation entre tout ce ressenti et cet Absolu ?… vivre, croire encore, vouloir davantage et se faire à son tour l’écho de toute cette démesure, de toute cette (in)justice… être digne faute de mieux mais vouloir l’impossible car telle est la priorité de cette exigence, cette intelligence, cet Amour… cette Conscience éperdue et sans nom

    https://www.youtube.com/watch?v=WJcv18IyvKM

    -- ces fondamentaux chouardiens --

  9. Nous sommes tous des indiens…

    … nous sommes tous palestiniens !

  10. « … mais un jour vous comprendrez que l’argent ne se mange pas… »

  11. Bonjour,

    Le maître ignorant : cinq leçons sur l’émancipation intellectuelle
    http://www.lalibrairie.com/cache/img/couv/176/9782264040176.jpg
    Résumé :

    En 1818, Joseph Jacotot, révolutionnaireexilé et lecteur de littérature française àl’université de Louvain, commença à semerla panique dans l’Europe savante. Noncontent d’avoir appris le français à desétudiants flamands sans leur donneraucune leçon, il se mit à enseigner cequ’il ignorait et à proclamer le mot d’ordrede l’émancipation intellectuelle : tous leshommes ont une égale intelligence.Il ne s’agit pas de pédagogie amusante,mais de philosophie et de politique.Jacques Rancière offre, à travers labiographie de ce personnage étonnant,une réflexion philosophique originale surl’éducation. La grande leçon de Jacototest que l’instruction est comme la liberté :elle ne se donne pas, elle se prend.

    Avis de Judith Bernard :

     » Voilà des années que j’entendais parler de ce texte : le Maître ignorant. Certains l’avaient lu, et en étaient marqués à vie. D’autres avaient entendu à son sujet d’homériques querelles -- c’est que Jacques Rancière y évoque une méthode pédagogique révolutionnaire, répudiant l’instruction au nom de l’émancipation. Il bouleverse notre manière de concevoir le savoir, la transmission, l’enfance, les rapports de domination et jusqu’à l’ordre du monde. Et il renvoie les enseignants à leur condition « d’explicateurs abrutisseurs » qui, au lieu d’élever les jeunes à la conscience de leur puissance, les maintient dans une infériorité révoltante pour quiconque croit vraiment en l’égalité que nous annonçons au frontispice de nos écoles. Bouleversée comme les autres pas sa lecture, j’ai rencontré le philosophe qui nous avait tant secoués avec une grande émotion… Je ne m’attendais pas à ce qu’y entre tant de joie pétillante.  »
    Source : http://www.hors-serie.net/Dans-le-Texte/2014-07-05/Le-Maitre-ignorant-id19

  12. Bonjour,

    Étienne, je ne trouve pas sur votre blog, un coin bouquins regroupant vos choix de lecture. Vous en faites bien mention dans des articles, mais il est fastidieux d’y revenir. En existe-t-il un que j’aurai manqué ?

  13. S’intéresser au Congo Kinshasa augmente les risques de maladie cardio vasculaire, provoque des troubles du sommeil et de violentes remontées gastriques. Il vaut mieux regarder C dans l’air et envoyer des commentaires sur l’urgence de baisser le ‘coût du travail’ sur chweener avec ton smart-coltan-phone, c’est moins dangereux pour la santé mentale.

  14. Être riche sous un régime capitaliste c’est gagner plus que ce que l’on produit.

    Pour augmenter le nombre de riches, il faut également augmenter le nombre d’exploités, ou bien quand le machinisme est possible, exclure du partage la main d’oeuvre obsolète.

  15. La Suisse à colonisé la Côte d’Ivoire !

    https://m.youtube.com/watch?v=cuWzfzT8MTk&t=40m54s

    • Si Total fait un truc, dire que c’est la France serait étrange.

      Que cette ambiguïté sur le sujet du verbe ne soit pas sujet de discorde 😉 mais occasion réflexion.

      Les entreprises possèdent la capacité juridique, sous le titre personnes morales, qui ne sont ni des personnes, ni morales, mais des entités inhumaines, qui utilisent (emploient) des humains, du balayeur au PDG.

      Elles sont sans conscience et la conscience de leurs employés, si elle s’éveille, n’y change rien :
      Leur fonction est de croître, en taille et capital. Elles sont programmées pour cela et cela uniquement.

      La réglementation sur la capacité juridique, donc la loi, sont l’une des causes de la soumission du mammifère humain aux entités égrégoriennes folles qu’il crée mais qui le gouvernent.
      Mais ce n’est pas la seule cause :
      Il y a dans l’inconscient collectif un tropisme à accorder une personnalité à l’entreprise, donc à la multinationale.
      Preuve en est une phrase vers la fin de la vidéo, de mémoire, « je ne serais pas étonné que Nestlé sache », parfait symptôme de cette confusion qui fait prêter à un système la qualité d’être pensant, quasi humain.

      Notons que ce tropisme à l’individuation de ce qui n’est pas une personne s’étend aussi à d’autres cas, tels que la nation, le parti, etc …

      Nous ne sommes pas des fourmis, chez qui l’être est le groupe tandis que l’individu n’est qu’outil, et chez nous, si le groupe compte, il n’est pas 1 mais 1+1+1+1 … et l’individu, et la personne sont essentiels.
      La réunion ou l’addition des êtres doivent servir l’individu, pas le contraire, même si l’individu empathique se sent responsable d’au delà de lui.

      Nous devrons nous protéger de tous nos outils systémiques, mais aussi des grumeaux du corps social lorsqu’ils montent en puissance, afin que sur cette Terre magnifique ils ne se substituent pas à nous pour nous détruire, avec elle.

      On peut adopter un point de vue chamanique de la politique mondiale, qui consiste à voir au delà de la responsabilité souvent criminelle des VIP le jeu des systèmes qui nous gouvernent, systèmes non humains bien que créés par nous.

      • Oui,j’hésitais entre ce titre et « Les Suisses lavent plus blanc! »…

        • Ana,

          « Si Total fait un truc, dire que c’est la France serait étrange »

          Avant Lisbonne et l’article 63 du TFUE,les entreprises désirant s’expatrier ou expatrier une partie de leurs activités,devaient demander une autorisation à l’Etat Français,qui jugeait ces demandes en fonction des intérêts supérieurs de la France et donc au nom des intérêts du peuple Français.
          Il était donc possible pour les Francais de sanctionner le gouvernement quand les conséquences de ces délocalisations leur étaient préjudiciables,que ce soit en terme d’emploi perdus en France,ou concernant les abus dont ces entreprises se rendaient coupables en notre nom,à l’étranger.

          Aujourd’hui,aucun peuple des 28 ne peut protester contre les agissements des entreprises expatriées,…la Commission Européenne,gardienne des traités,n’est pas sanctionable,puisque non-élue…
          Ce n’est pas le cas de la Suisse,qui est le pays qui possède le système politique le plus démocratique d’Europe et peut-être du monde.
          Rien n’empêche les Suisses de provoquer une votation empêchant une de ses principales entreprises nationales de bénéficier de l’esclavage des enfants dans les plantations de cacaotiers qui la fournissent en matière première…À ma connaissance,ils ne le font pas…

          Quel que soit le niveau démocratique des institutions d’un pays,la course au fric sans odeur qui se déroule,est incompatible avec une prise de conscience collective apte à empêcher les pires abus,pourvu que ceux-ci se déroulent loin de nous et que l’esclavage et la mort soient assez silencieux pour ne pas titiller nos consciences…
          En ce sens,la perversion des grands médias est davantage coupable que le niveau démocratique de nos institutions.

          http://article-50.eu/article-63-cest-quoi/

          • Ana Sailland

            Le concept de société anonyme est antérieur au traité de Lisbonne, non ?

            Ce qui m’intéresse dans tout ça, le sens de mon post, ce n’est pas, bien qu’hyper important, la question des traités, mais je le répète, à une échelle mentale beaucoup plus vaste, et trans-séculaire, l’abandon par l’espèce humaine de son pouvoir et de son libre arbitre au profit d’entités créées par elle, mais qui la gouvernent.

            Au delà des affaires de circonstance, aussi lourdes et condamnables soient elles, l’Histoire est pétrie de mouvement cachés de subordination ou gommage de la conscience universelle, au niveau cause des causes des causes des causes etc.

            (((Et si ma mémoire ne me trompe pas, quand en 1981 les socialistes ont voulu nationaliser Paribas, s’est créée un Paribas outdoor, mais ce n’est pas le sujet que j’abordais)))

  16. Ping : « LA COLERE D’HYPPOCRATE » ET L’HYPOCRISIE EUROPEENNE | My BlogCONGOCOALITION

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *