Passionnant David Van Reybrouck « en direct de Mediapart» : spéciale élections européennes

Ce soir à partir de 19 heures, en direct de la rédaction de Mediapart, vivez la soirée des élections européennes : résultats, analyses, débats… Journalistes et invités se succéderont sur le plateau pour décrypter le scrutin.

http://www.mediapart.fr/journal/france/250514/en-direct-de-mediapart-speciale-elections-europeennes

Notamment, Joseph Confavreux reçoit David Van Reybrouck, qui vient de publier Contre les élections, charge décapante contre l’épuisement et les dysfonctionnements des démocraties européennes. Lire un entretien écrit avec l’auteur :
«Le vrai pouvoir migre ailleurs, il faut réactiver la vie publique»


David Van Reybrouck: Contre les élections, pour… par Mediapart

16 réponses à “Passionnant David Van Reybrouck « en direct de Mediapart» : spéciale élections européennes

  1. Faut vraiment que l’on se réveille!

    A mon avis le problème numéro un est que c’est que l’alternative de la vrai démocratie est complétement inconnue du grand public. Au moins « démocratie réelle » a eu l’avantage de me donner une idée. Pour essayer des diffuser ces idées on peut tracter!

    Ce que je vais essayer de faire c’est d’éditer un tract sympa, en m’inspirant un peu du tract de démocratie réelle qui était vraiment bien fait, et en ajoutant des explications sur la constitution et le processus constituant. Aussi des liens vers le-message ect… Je suis ouvert si quelqu’un veut m’aider, ou a des bonnes idées de « punchline ».

    Mon idée c’est que si les virus tractent ne serait-ce qu’une heure par mois, voir par semaine, chacun dans sa commune, sur le marché ou autre, alors on aura touché énormément plus de personnes qu’actuellement, et surtout n’importe-qui, pas seulement des gens qui s’intéressent déjà à l' »underground de la politique ».

    En une heure de tractage on peut distribuer 500 tracts, si 10% le lise vraiment on touche potientiellement 50 personnes en une heure.

    Ca peut bien sur être un préalable à réserver une salle dans sa commune pour organiser des atelier constituants, mais cette fois-ci non-pas parmi les convaincus, mais parmi les curieux appâtés par le tractage.

    Aussi j’ajoute que perso pour l’instant j’aime bien tracter, car ça apporte du contact avec les gens. Et aussi j’ai l’impression que les partis ne tractent jamais en dehors des élections. Donc quelque part le terrain serait libre.

    Qu’en dites-vous? C’est une bonne idée ou pas?

    • Bonjour pparent,
      c’est une bonne idée,
      on peut le faire dans le cadre de la suite de democratie relle, qui va continuer à faire des actions pour communiquer et probablement aller plus loin en terme de proposition
      si tu ne souhaites pas forcément participer à ce mouvement, je suis partante pour t’aider
      Anne

      • Salut Anne,

        Ok cool! 🙂

        J’ai demandé à Valentin et Bertran (tête de liste ouest) s’ils pouvaient me fournir une version éditable du tract pour que je puisse reprendre certains bouts. Donc j’attends d’avoir reçu ça avant de commencer quoi que ce soit.

        Concernant « Démocratie Réelle » (j’ai collé et tracté pour), je pense qu’une étiquète était nécessaire pour l’élection. Mais pour un tractage général j’en vois pas l’intérêt. Car une étiquète a toujours le défaut de pouvoir diviser surtout quand c’est une étiquète qui s’est et se présente aux élections. (Par exemple j’ai l’impression qu’une partie de l’upr a identifié DR comme un adversaire politique).

        Je préfère largement l’idée que de simple citoyens, sans étiquètes, désintéressés, qui tractent pour transmettre des idées à leur semblables.

        Après s’il y a des chances d’avoir beaucoup de motivés on pourrait faire un site pour faire des commandes en gros volumes de tracts, et géolocaliser dans quelles villes il y a des gens qui tractent.

        Je sais pas comment on peut faire pour s’échanger les adresses mail, je sais pas si j’ai envie de publier la mienne içi. Peut-être qu’Étienne peut nous mettre en contact?

        Pierre!

        • (ps: Je précise que ma réaction « Faut vraiment que l’on se réveille! » n’avait rien à voir avec la vidéo de Van Reybrouck, mais avec les résultats des européennes, qui montrent qu’une bonne partie des français cherchent la solution par le remplacement d’un maitre par un autre.)

  2. Cher Pierre,
    je pense que c’est une très bonne idée…
    … à accompagner de quelques ateliers constituants par semaine, bien sûr 🙂

  3. Si nous attendons encore qu’un candidat porte le projet de notre démocratie, c’est que nous n’avons toujours pas compris le sens de la démocratie.

    Aucun couvre-chef ne pourra protéger celui qui est en tête d’un pouvoir politique, que ce soit de lui-même par la corruption, ou des autres par son intégrité.

    Seul moyen de faire advenir la démocratie c’est de désincarner tout pouvoir politique en le dispersant sans cesse entre plusieurs citoyens.

    Le suffrage universel reste un outil démocratique tant qu’il s’agit de choisir des lois et des projets, mais ne l’est plus quand il sert à déléguer un pouvoir à un candidat, pour cela il faudra préférer le tirage au sort de plusieurs citoyens qui auront la possibilité de commander des rapports à des spécialistes par des ordres républicains.

  4. L’idée européenne est morte.

    Lisez cet article :

    Européennes : plus de 140 députés europhobes pourraient siéger au Parlement.

    Tour d’Europe des performances des extrêmes dans les pays de l’Union européenne :

    1- Les pays où les extrêmes arrivent en tête :

    -- En France, selon les derniers chiffes du ministère de l’Intérieur, le Front national obtiendrait un score historique de 24,96 % des suffrages, devançant largement l’UMP ( 20,80%). Le FN décrocherait avec ce score 24 sièges sur les 74 accordés à la France. Le PS arrive en troisième position avec près de 14 % des voix, son pire score à une élection européenne depuis 1994. Avec 9,90% des voix, l’alliance des centristes (UDI-Modem) passerait devant Europe Ecologie-Les Verts (8,82%), qui dégringole par rapport à son score de 2009 (16,28%). Le Front de gauche obtiendrait 6,34%.

    -- Au Royaume-Uni, l’Ukip europhobe de Nigel Farage est largement en tête, devant les trois partis traditionnels après dépouillement dimanche soir des résultats dans 8 des 12 régions, avec un score historique de 27,5%. A ce stade, l’Ukip compterait 24 sièges, devant les conservateurs 18 (23,9%), et le Labour 18 (25,4)%. «L’Ukip va gagner ces élections, et oui, ce sera un séisme parce que jamais auparavant dans l’histoire de la politique britannique un parti rebelle n’est sorti vainqueur d’une élection nationale», a déclaré son chef Nigel Farage.

    -- Au Danemark, l’extrême droite (Parti du peuple danois) devancerait les sociaux démocrates et le centre droit avec près de 27% des voix, contre respectivement 20,5% et 17,2%.

    -- En Grèce, pays très durement touché par l’austérité, le parti de la gauche radicale Syriza d’Alexis Tsipras est arrivé en tête, en avance sur la Nouvelle-Démocratie (droite, au pouvoir). Il obtiendrait six sièges, contre cinq à Nouvelle démocratie. Le parti néonazi Aube dorée obtiendrait entre 9% et 10% des voix et pourrait envoyer trois élus à Strasbourg

    2- Les pays où les extrêmes font une percée ou progressent :

    -- En Allemagne, le parti anti-euro AFD, créé au printemps 2013, réalise un score de 6,5% qui lui permet de faire son entrée au parlement européen. Mais les conservateurs de la CDU/CSU restent largement en tête, crédités de 35,3% des voix (29 sièges), devant les sociaux démocrates qui amélioreraient leur score à 27,3% (contre 20,8% en 2009) et 27 sièges. Le parti néo-nazi NPD, avec 1% des voix, pourrait entrer au Parlement puisque l’Allemagne ne fixe plus de seuil minimal pour obtenir un siège.

    -- En Italie, le Mouvement Cinq étoiles de l’ex-comique Beppe Grillo est crédité de 22,4% des suffrages selon les premières estimations, derrière le Parti Démocrate du Premier ministre Matteo Renzi (41,4%) et devant le Forza Italia de Silvio Berlusconi (15,7%). La Ligue du nord, alliée en Europe du Front National, obtiendrait 6,1%.

    -- En Autriche, le parti d’extrême droite FPÖ progresse nettement et arrive en troisième position, avec 20,5% des suffrages, en hausse de plus de cinq points par rapport à 2009, derrière les chrétiens-démocrates et les sociaux-démocrates au pouvoir. Ce parti espère constituer un groupe notamment avec le Front national.

    -- En Pologne, un petit parti europhobe, le Congrès de la nouvelle droite (KNP), a obtenu 7,2% des voix et pourrait envoyer quatre députés au Parlement européen.

    -- En Suède, les nationalistes (Démocrates suédois) arrivent en sixième position, mais avec 7% des suffrages selon les premières estimations, ils feraient leur entrée au Parlement européen pour la première fois.

    -- En Finlande, les Vrais Finlandais arrivent en troisième position (13%) selon les sondages à la sortie des bureaux de vote et obtiendraient ainsi trois sièges au Parlement européen, un de plus qu’en 2009.

    -- En Hongrie, l’extrême droite ultra nationaliste du Jobbik arriverait en deuxième position derrière le parti conservateur du dirigeant Viktor Orban avec 15% des suffrages et obtiendrait trois sièges au Parlement européen.

    -- En Espagne, le Parti Populaire (droite) au pouvoir et le PSOE (gauche) cèderaient respectivement 8 et 9 sièges. Cela profite à l’extrême-gauche, issue du mouvement des Indignés. Podemos, né de la mouvance des indignés, entre au Parlement européen avec cinq sièges.

    3- Les pays où les extrêmes sont en échec :

    -- Aux Pays-Bas, en revanche, le parti anti-islam PVV a subi un échec aux Pays-Bas, en n’obtenant que 12% des voix contre près de 18% il y a cinq ans.

    -- En Belgique, le parti ultranationaliste flamand Vlaams Belang tomberait sous le seuil d’éligibilité des 5% (4,7%) et disparaîtrait du Parlement européen, souffrant de la concurrence des nationalistes de Bart De Wever, président du parti N-VA (Alliance néoflamande).

    -- La Roumanie semblait de son côté se singulariser, avec une très large victoire de l’alliance de centre gauche créditée de 41% des voix. Le parti d’extrême droite Romania Mare (PRM), en chute libre depuis plusieurs années, a obtenu environ 2,5% des voix, privant son chef historique Corneliu Vadim Tudor du siège qu’il détient actuellement à Bruxelles.

    http://www.leparisien.fr/elections-europeennes/europeennes-la-poussee-attendue-des-extremes-se-confirme-dans-les-urnes-25-05-2014-3870283.php

  5. @Étienne:

    A mon avis il faut se demander ce qui est prioritaire, entre devenir expert en constitution, ou faire grandir le nombre de personne qui ont compris qu’il faut de manière prioritaire écrire la constitution nous-même, mais qui sont encore un peu novice.

    Je me trompe peut-être, mais de mon point de vue , j’ai l’impression qu’il vaut mieux utiliser notre énergie pour élargir les rangs pour l’instant.

    En effet j’ai l’impression que l’on sera beaucoup plus proche de quelque chose si on est 10 millions de « novices » à avoir compris, que si on est 10 000 experts. (Car j’ai l’impression qu’au pire on pourrait apprendre les détails sur le tas, ou passer -- au moment ou on devient des millions -- quelques mois à s’entrainer)

    Quand je dis novice, bien sur il faut au moins savoir ce qu’est une constitution, en avoir lu au une , et réfléchit à des modifications. Mais il y a une différence d’envergure entre ça et y travailler toute les semaines.

    Voilà après peut-être je me trompe, mais en même temps je pense que l’on a tous une quantité de temps et d’énergie maximal à dépenser pour le bien commun. Donc tout est une question de priorité.

    Pierre!

  6. Bonjour Etienne,

    Y a t-il un article sur ce site où vous expliquez pourquoi vous ne constituez pas un parti ? ça paraît certainement paradoxal par rapport au fait de prôner la démocratie réelle et non représentative, mais ça semble être la seule chose pour avoir de la visibilité. D’ailleurs le FN n’a t-il pas aujourd’hui 20 députés au parlement européen pour lutter contre l’union européenne ?
    A la veille de cette élection européenne, j’ai tellement besoin d’un parti !!

  7. Moi j’ai pas (trop) aimé.

    Il ne propose pas la démocratie avec des citoyens autonomes qui votent eux-mêmes les lois, mais un régime parlementaire avec une chambre tirée au sort (comme la constitution du plan C d’ailleurs).

    Pas un seul mot sur le mandat impératif (révocabilité des magistrats et reddition des comptes), évidemment car antinomique avec un régime parlementaire qui laisse les élus ou tirés au sort décider à la place des citoyens sur des décisions et problématiques qu’ils ne pourront connaître à l’avance.

    Il me semble que l’essentiel, c’est justement que chaque citoyen soit partie prenante des décisions, non pas en déléguant volontairement son pouvoir à un représentant mais bien en décidant lui-même ! pour plusieurs raisons :

    1) Le fait de décider pour d’autres nous transforme en bien et nous sort de nos intérêts privés.
    Bien sûr on pourrait arguer que chacun votera pour son propre intérêt et que le vote sera la somme des intérêts privés ce qui n’a rien à voir avec l’intérêt général mais dans les faits c’est exactement le contraire qui se passe.

    Il est plus facile d’être extrême lorsque la décision n’est pas de notre ressort, mais lorsque la décision est entre nos mains c’est autre chose, on peut appartenir à la « majorité » pour une décision puis à une « minorité » pour une autre, cela force à se mettre dans les différents rôles et évite justement les réactions trop extrêmes car on sait très bien que la prochaine fois, on pourrait être minoritaire.

    2) Je pense que cela fait partie de l’accomplissement des êtres humains et que ça nous permet de nous émanciper réellement et à un autre niveau.

    3) ça implique aussi que pour avoir l’impression que son avis compte, il faut une échelle locale ! Une échelle où l’on peut débattre en assemblée avec tout le monde, et où notre influence peut se ressentir. Et donc aucune nécessité de déléguer son pouvoir politique.

    Bon et j’ai aussi ressenti une certaine peur du peuple dans ces propos, une certaine désinvolture et un « non engagement », bref, c’était mon avis.

  8. Voici ce que je pense de l’intervention de ce monsieur :

    1) Référendums => il a une posture méfiante et semble écarter le fait que les projets proposés par un petit nb de personnes tirées au sort soit ensuite validé par un référendum national, même dans le cadre de l’écriture d’une constitution. C’est une erreur à mon avis

    2) Mandat impératif => Grand absent de son discours, alors qu’il est fondamental dans une démocratie directe (bien plus important que le tirage au sort pour moi)

    3) Méfiance => il trouve « catastrophique » que nous nous méfions des partis … au contraire !! Et j’invite à lire le texte de Simone Weil sur les partis politiques …

    4) PARTIS => pas de remise en cause de cette notion, pas de réflexion dessus alors que c’est une notion importante à traiter

    4) Populisme => on ne doit pas avoir la même définition … pour moi populiste c’est pour le peuple, pour l’intérêt du peuple et non pas les votes extrêmistes comme on veut nous le faire croire. Dommage qu’il ne remette pas ce mot à l’endroit

    5) Parlementarisme => il reste là dessus alors que c’est antinomique avec les notions de démocratie …

    6) Régime mixte => je comprends l’argument qui consiste à dire que le peuple n’est pas prêt dans son ensemble à passer du jour au lendemain à une démocratie directe, et qu’il faut donc une solution de transition … mais si les citoyens ne votent pas DIRECTEMENT leurs lois (autre point capital dans une démocratie et non un gouvernement représentatif) … je ne vois pas bien comment on peut espérer qu’un jour nous soyons prêts ! Or là, ce monsieur parle toujours d’un petit nombre de citoyens qui proposent et qui votent. Quand bien même ils seraient tirés au sort, il n’en reste pas moi qu’on est loin du principe d’isonomia …

  9. Moi ça me donne l’impression d’une nouvelle stratégie pour nous embobiner.

    Le tirage au sort lui semble bon pour pouvoir parler avec un groupe de citoyen (« rationnelement » dit-il).. Genre : « ui il faut les écouter un petit peu tout de même, ils sont mignons regardez! Ah des tirés au sort, ca m’enchante! » comme si le peuple il fallait juste le consulter de temps en temps.. Puis d’ailleurs si ces tirés au sort restent longtemps, ils ne seront plus representatifs de la poplulation dutout. Bon seulement si on admet qu’ils étaient déjà representatifs de la population au départ, ils ne représentent qu’eux même, d’après moi.
    Mais bon après je suis d’accord le tirage au sort sur 100% de la pop permet d’obtenir un echantillon de la population, ca me parait evidement, étant donné que le hazard ne fait aucune distinction, que ce soit sur le sexe, la religion, ou l’origine.
    Bref, j’ai pas aimé cette vidéo, je n’avais jamais écouté van reybrouck, mais sur cette vidéo il m’enerve.
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *