Qui peut écrire une constitution ? (5 min.)

Un nouveau petit objet — bien viral, j’espère — concocté par les virus « Devenons citoyens ».
Merci à eux.


_______

Lien Facebook correspondant à ce billet :

14 réponses à “Qui peut écrire une constitution ? (5 min.)

  1. Bonsoir,

    Élire, c’est abdiquer, s’abstenir, c’est participer au suffrage censitaire, voter blanc, c’est dire NON ! La démocratie c’est pouvoir accepter et refuser.

    Élire un candidat c’est abdiquer, s’abstenir c’est élire un oligarque, voter blanc c’est refuser d’abdiquer.

    Les citoyens n’abdiquent pas dans une démocratie, ils choisissent des projets, pas des maitres.

  2. Bonjour,

    A mon avis il serait très intéressant de faire circuler le texte de la mauvaise constitution française actuelle. En effet en la lisant on se rend compte que c’est un texte simple et relativement court (encore plus si on retire les passage de l’Union européenne! ^^). Et aussi que l’on pourrait facilement changer les point névralgiques ou ont perd le pouvoir.

    Qaund je lis ce texte je me rend compte que c’est vraiment possible. Alors que quand on parle de la constitution sans référence on peut avoir l’impression que c’est un texte très technique de 500 pages, ect…

    Pierre.

  3. Aussi une petite vidéo ludique pour se mettre en bouche:

    http://www.youtube.com/watch?v=uOd-c8Z9RPQ

    Bien sur il s’agit de regarder ça avec un oeuil très critique et voir ce qui ne va pas et comment améliorer, remplacer certaines parties.

    Pierre.

  4. Hi!
    Moi je sais… Tout le monde!!!!!!!

  5. Que pensez-vous de la technique suivante pour écrire une constitution nationale ?

    Chaque commune écrit une constitution dans les assemblées populaires (où vient qui veut), puis, par une série de 5 référendums, on établit la constitution française :

    *Chaque canton choisit sa constitution favorite parmi celles des communes qui le composent

    *Chaque département choisit sa constitution favorite parmi celles des cantons qui le composent

    *Chaque région choisit sa constitution favorite parmi celles des départements qui la composent

    *Un référendum national permet de déterminer la constitution favorite

    *Un référendum national permet de valider que la constitution choisie est acceptée par la majorité.

    • Très intéressante proposition, je trouve. Merci Pierre.

    • En effet 🙂

    • Juste pour information culturelle, la proposition de pparent a déjà un antécédent notable. Elle est la méthode proposée par Savonarole (le personnage historique le plus injustement décrié de l’histoire européenne, avec Robespierre) pour le choix de la constitution de Florence, dans un de ses sermons :
      « Vous avez dans votre cité seize gonfaloniers (1) de compagnie (c’est ainsi que vous les appelez), qui ont sous eux toute la ville et regroupent tous les citoyens. Que tous les citoyens se rassemblent, chacun sous son gonfalon, et qu’ils débattent et examinent quelle forme leur semble être la meilleure à adopter pour votre gouvernement. Et que chaque gonfalon adopte la forme dont auront débattu ses citoyens, et ainsi il y aura seize formes. Ensuite, que lesdits gonfaloniers se rassemblent et qu’ils adoptent les quatre formes qui leur sembleront les meilleures et les plus stables et qu’ils les apportent à la magnifique Seigneurie (2). Alors, après avoir chanté la messe du Saint-Esprit dans la salle, qu’on en choisisse une parmi ces quatre-là. » (Treizième sermon sur Aggée, 14 décembre 1494)

      (1) Chaque gonfalonier présidait un gonfalon (sous-quartiers), eux-même regroupés en quatre quartiers, qui formaient la cité de Florence.
      (2) Siège du gouvernement et endroit où se réunissait le conseil du peuple.

  6. De rien.

    Concernant cette proposition il faut quand même voir plusieurs choses:

    1)Ca nécessite que beaucoup de monde soit vraiment motivé par le constituante et prêts à lire ou à s’intéresser à un certains nombre de constitution, et a y passer beaucoup de temps.

    Il faut que les gens aient identifié que en quelque mois va se jouer ce qui pourrait déterminer énormément de choses pour un grand nombre d’années à venir.

    2) Ça nécessiterai une période de plusieurs mois de congés national, un été, ou on ne travaille plus qu’un ou deux jour par semaine et ou l’on puisse s’occuper de la politique le reste du temps.

    3) A mon avis il faudrait impérativement redéfinir les circonscription de la pyramide. Car {commune, canton, département, régions} est actuellement très mal équilibré, et en pratique les chiffres font que ça ne fonctionnerai pas avec le découpage actuel.

    Par contre si on dit:
    une commune =~ 10 000 électeurs (à voir si c’est trop ou pas assez?)
    un canton = 8 communes
    un département = 8 cantons
    une région = 8 départements
    la France = 8 régions.

    Alors ça passe a peu prés au niveau des chiffre car :
    8x8x8x8x10000= 40 millions d’électeur

    4) Il ne faut pas non plus faire lire trop de constitution aux citoyens au point de s’y perdre ou d’en avoir raz le bol. Avec les chiffres présentées en (3) ça ferai déjà 32=8x4 constitutions à étudier sur la totalité des 4 référendum, à mon avis il ne faut pas allez au delà. (pour réduire ce nombre si nécessaire il est toujours possible d’ajouter un niveau à la pyramide)

    Il faut également que pour chaque projet de constitution soit proposé par les rédacteur un résumé, avec un schémas clair et honnête des institutions proposées.

    Il faudrait également un journalisme citoyen qui analyse en détails les différant projet de constitution, et les éventuelles failles.

    4) Je m’interroge sur comment modifier les projets au fur à mesure des référendum. En effet ce qu’il serait trop bête c’est d’avoir un projet de constitution génial, sauf que l’on se rend compte quand on est arrivé au niveau de la région qu’il y a dedans une grosse faille, et qu’on a trouvée une solution géniale pour combler la faille sur laquelle tous le monde est d’accord, mais que c’est trop tard…

    Pour l’instant je ne sais pas comment on pourrait modifier à ce stade le projet sans permettre aux opposants de la dénaturer, ou qu’elle se voit transformée de telle manière que ceux qui ont voté pour avant ne se retrouve plus dans cette constitution.

  7. Correction:

    4) En réalité avec les chiffres de (3) ça ne fait que 7x4=28 à lire puisque d’un niveau à l’autre il y en a toujours une que l’on connaît déjà.

  8. Mouvement CITOYEN pour une 1ère démocratie :

    logo M1D

    http://www.mouv1d.fr/signer-l-appel/

    • Hé hé, je la sentais venir celle-là ! C’est une bonne idée. Même si cela n’aboutit à rien, cela permet de structurer et « officialiser » un peu le mouvement vis-à-vis du public, et de compter le nombre de personnes qui adhèrent à l’idée. Et le fait de pasticher le M6R est trop drôle. 🙂

  9. Ce coup-ci pas de lézard.

    C’est un peu dommage que l’annonce ne soit pas en tête de gondole d’un fil nouveau ( ?)

  10. Ping : Devenons citoyens ! Entretiens à propos d’une démocratie digne de ce nom | Blog du Plan C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *