Les raisons de notre impuissance politique : l’anticonstitution française et, pire encore, l’anticonstitution européenne (avec le 4ème Singe)

Un récent entretien, à Nanterre, avec l’équipe du « 4ème Singe » :

Ne ratez pas l’explication (2e vidéo) sur L’INDEXATION (des salaires sur les prix).

Pour travailler LES PREUVES de ce que je dis sur l’UE :
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/Documents_conferences/000Principaux_griefs_contre_les_institutions_europeennes.pdf

Tout cela n’est évidemment JAMAIS débattu publiquement par nos « journalistes professionnels ».

Edit 6 mai 2014 :

15 réponses à “Les raisons de notre impuissance politique : l’anticonstitution française et, pire encore, l’anticonstitution européenne (avec le 4ème Singe)

  1. Formidable Robert-Vincent JOULE (ne ratez pas ça) :

    http://www.canal-u.tv/video/les_amphis_de_france_5/sommes_nous_manipules.3211

    Sommes-nous manipulés ?

    Changement des comportements :


    Robert Vincent Joules -- Changement des… par Herve_44_

    Mon commentaire :

    Les ateliers constituants, n’est-ce pas un bon moyen, pour nous tous, de connecter la sphère des idées et la sphère des comportements ?

    LE SECRET DE L’ACTION, C’EST DE COMMENCER.
    « Faire le premier pas, se mettre en route, c’est le secret de toute action. »

    Émile Chartier, dit Alain.

  2. Bonsoir Etienne,
    Je ne comprends pas. Vous concevez difficilement que la consommation puisse être utilisée comme moyen de pression en prétextant qu’il faudrait être des millions. Or, il en va de même pour réécrire la Constitution (il faudrait aussi être des millions à l’exiger) mais pourtant vous avez beaucoup moins de doutes là-dessus… Pourquoi ? Surtout que, il me semble, certains modes de consommation alternatifs sont aujourd’hui largement plus démocratisés (via les SEL, AMAP, jardins partagés, co-voiturage,…) que les ateliers constituants dont seuls ceux qui vous suivent ont déjà entendu parler. Merci d’avance pour votre réponse et bonne continuation.

    • 1) Si on est des millions à lutter contre une conséquence, on ne changera rien.
      Parce que c’est une conséquence, précisément.

      2) En plus, on aura le plus grand mal à être des millions (sur terre), parce qu’on n’arrivera pas à tomber d’accord sur LA conséquence à choisir pour nous UNIR, parmi des milliers de conséquences atroces contre lesquelles il est tentant de résister.

      ALORS QUE

      chercher UNE CAUSE déterminante, la cause des causes s’il y en a une, permet de faire d’une pierre deux coup par rapport aux objections ci-dessus :

      1) en s’en prenant à une CAUSE, on se donne le moyen de régler vraiment et durablement le problème

      2) et en en choisissant une bien causale, bien radicale, une cause bien ciblée, bien choisie parce qu’elle seule viendra à bout de milliers de conséquences atroces, on se donne alors le moyen (historique) de NOUS RÉUNIR TOUS AUTOUR D’UNE CAUSE COMMUNE, sur toute la Terre !

      Je peux me tromper, bien sûr, mais ça me paraît plus malin.

      • D’accord, je comprends mieux. Mais :

        1. Sans remettre en cause l’intérêt de démystifier l’écriture de la Constitution, ne serait-il pas encore plus PRAGMATIQUE de faire pression sur nos députés d’abord pour instituer le REFERENDUM d’initiative populaire, qui me semble être une porte d’entrée moins « effrayante » pour les citoyens, puis -- grâce à cet outil -- de s’attaquer à la Constitution ? Avant d’y aller « à la suisse » (les armes à la main), ça pourrait ressembler à ça :
        Les Citoyens :  » On veut le RIP !!!
        Les Politiques : Vous l’avez déjà.
        C : Non, vous vous foutez de nous, on en veut un vrai ! Impératif et avec un seuil de 1% !!!
        P : Euh…
        C : Dépêchez-vous sinon on vote FN !
        P : Bon, ok ok. Mais on touche pas à la Constitution.
        C : Mmmmouais…
        P : Voilà, c’est bon, vous allez continuer à voter pour nous ?
        C : Mmh… On va surtout lancer une pétition pouvoir modifier aussi la Constitution par référendum !  »
        JM Jancovici -- qui a une expérience de terrain dans la confrontation de ses idées sur l’économie et l’énergie avec les responsables politiques de tous poils -- pense (naïvement ?) que « le personnage politique essaie de mettre en œuvre ce qu’il comprend être la volonté populaire du moment » (Source : http://www.manicore.com/documentation/articles/decision_durable_fev2013.html).
        Je cite Jancovici car, pour moi, le « problème des problèmes » est bien la surconsommation énergétique et son rôle central dans notre économie. Ce qui n’exclut pas que la fausse démocratie soit la « cause des causes » de notre impuissance à gérer ce « problème des problèmes ». 😉

        2. Concernant les armes à feu, que faudrait-il modifier dans la loi actuelle selon vous puisque, sauf erreur, rien n’empêche les citoyens français d’acquérir une arme ? (sous réserve de déclaration ou d’autorisation, bien sûr)

  3. On trouve sur internet un entretien intéressant du co-auteur de Joule du livre La soumission librement consentie 2010, Jean-Léon Beauvois :

    http://www.dailymotion.com/video/xojq13_jean-leon-beauvois-1-2_creation
    http://www.dailymotion.com/video/xoy8kn_jean-leon-beauvois-2-2_creation


    JEAN-LÉON BEAUVOIS 1/2 par lazarusmirages


    JEAN-LÉON BEAUVOIS 2/2 par lazarusmirages

    Il évoque une expérience comprenant des chocs électriques, analogue à celle de Milgram, avec différents groupes  » connotés  » :

     » Le seul groupe dans lequel on trouve ce travail intellectuel redoutable qu’est la stigmatisation de votre victime (« elle n’en vaut pas la peine, finalement, elle l’a bien cherché »), c’est le groupe dans lequel on est des gens  » bien  » et déclarés  » libres « …
    (…)

     » J-L Beauvois distingue deux types d’influences : les premières sont conscientes et acceptées, les secondes sont inconscientes (donc sournoises) et inacceptables selon lui en démocratie. Cet ouvrage traite de ces dernières. J-L Beauvois postule que le cadre de nos sociétés libérales actuelles nous prédispose à ces influences sournoises, car on fait « vivre les gens dans un onirisme idéologique fait d’idées émollientes et sans authentique référence (apprendre à se connaître soi-même, être soi-même, se sentir libre, savoir se remettre en cause, se faire ses propres opinions, prendre soin de soi…). Ces idées molles nous éloignent de toute analyse de nos positions d’agent social et nous anesthésient contre tout vécu de la soumission et de l’obéissance » (p291-292) « 

    http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/40593

  4. Où est le lien vers l’explication (2e vidéo) sur L’INDEXATION (des salaires sur les prix) ?

  5. Bonjour,

    http://fr.calameo.com/read/003058998215334297f3d

    Son code HTML ou dans l’interface édition WordPress, onglet TEXTE pour l’intégrer dans l’article :

    Auteur -- Aurélien Bernier :
    http://youtu.be/PTxNDjBJEGc

  6. Merci J-Stéphane.

  7. Bonjour Etienne,
    On a parlé de toi -- esquisse par Catherine Duthu -- ce matin sur France Culture : http://www.franceculture.fr/emission-trait-pour-trait-etienne-chouard-2014-05-07
    Bonne journée !

  8. Intéressante et importante explication
    (vous allez voir comme c’est révoltant) :

    IL EST URGENT DE SORTIR DE L’UNION EUROPÉENNE.

  9. Quel magnifique terrain d’observation que la Suisse pour observer in vivo comment fonctionne une presque-demi-démocratie.

    Voici donc un article intéressant pour voir comment ça se passe au niveau de la République et Canton de Genève, en lien avec le tribunal fédéral.

    Je trouve déjà assez joli le respect mutuel des gens qui ne sont pas d’accord, maximalisé par l’institution.
    Le conflit crée un mouvement pendulaire des pensées entre les instances (parmi lesquelles le peuple), et c’est comme en mathématique numérique avec les algorithmes qui approchent la solution par approximations successives …

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/geneve-votera-controle-renforce-entreprises/story/17085506

    Pour qui aura le courage de tout lire, nous voyons affleurer l’un de nos thèmes : qui contrôle qui et comment.
    Si bien que :
    Il me semble que la situation rencontrée dans le cas de cette initiative syndicale est typique de celles dans lesquelles le tirage au sort pourrait mettre tout le monde d’accord.
    (Le tirage au sort, c’est la vraie proportionnelle 😉 )

  10. Bonjour Etienne,

    Savez-vous où je pourrais trouver le texte intégral de la constitution européenne en pdf ? Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *